Résumé des séances de jeu live

Page 3 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Séance du 27/12/2014

Message  Blondie le Ven 2 Jan 2015 - 23:48

Le 6 avril :

Midi, Kazul parle avec Hyacinthe : Elle lui demande de trouver un lieu facile à défendre pour la convocation, elle se chargera de le rendre agréable.

Magisterium : un mage maître et reconnu par son ordre comme représentatif de celui-ci. Il est possible qu'un maître apostat fasse partie du magisterium, mais c'est rare.

Le fait que 008 n'envoie que l'émissaire Gardien sera pris comme un désaveu par les autres Consilium

Enfin, prise de rendez-vous avec les patriarches des boucliers de Tautates.

Début d'aprem, kazul rencontre Atalante dans un bar branché (drôle). Magisterium, elle en a rien à foutre. Il prend son aprem en méditation.

Fin d'arpem :

Eidolon cause avec les gens dans la coloc du Conseil. Sujet : la grande convocation. Thunderskin a peur des gardiens, il veut pas y aller. Muse n'est pas intéressée. Rocambole arrive peu après. Oh lala, grand convocation, on veut faciliter le boulot des devins ? Bon, Bayard est plus là, moins de risque de missile tactique. Bon, mieux vaut provoquer un Caucus. Hop, resa de resto, salle privée, débat convocation. Tracker est étonné, c'est quoi le danger ? Bah, rien de nouveau. Sujet à aborder ? Les forteresses devins pour tracker, la présence corruptrice des sous-sol pour Doc Samedi.
Nouvelle : Simurg est en ligne ! Système de parainnage, Eidolon donne les accès en fonction. Retour maison. Rocambole cause en privé avec Eidolon, il aime pas trop l'idée de filer des accès  à Simurg. Azure et Thunderskin, il les connaît pas encore assez, alors ça le chifonne qu'il soit déjà parrainé.

Kazul est à la grosse bâtisse et reçoit Entomeur. Grande Convocation, Magisterium, il y panne rien, il préfère bosser à la sécurité. Invitation de Midas qui expose de manière un peu plus complète certains des aspects de l'événement.

Des rôles :
- Chancelier : accueil et oriente les ages selon le protocole des temps anciens. Souvent un membre du Mystérium. Gère le temps de parole lors des débats.
- Arlequin : celui qui peut parler quand il veut. Souvent un Gardien mais depuis que le Conseil Libre existe, souvent un libertin.
- Baton d'Orichalque : Le garde du corps du Magisterium. Il gère la masse du débat. Pour les flèche
- Scribe : enregistre les débats. Souvent une échelle
- Talioniste : celui qui inflige des châtiments. Souvent un gardien. L'interfector sera certainement proposé pour ce rôle

Les mages sont censés arriver la veille :
1. Jour d'argent : huis clos échelle argent. Puis exposé au magisterium des inquiétudes et sujet qu'il souhaite voir aborder.
2. Jour des épées : Magisterium interroge les flèches au sujet de menaces communes.
3. Jour des parchemins : symposium sur les mystères
4. Jour du sommeil : débat Gardien/échelle au sujet des dormeurs, menaces potentielle de ceux-ci envers les mystères. Surnaturel/mondain, problème des vampires.
5. Jour de justice : lex magica, faire appel d'une décision jugée injuste.

Chaque débat est précédé du rituel de la convocation, et seul ceux qui suivent ce rite peuvent participer aux débats. La convocation suit au plus près les us et coutumes atlantes.

Le 7 avril, tôt le matin : entraînement ! Aujourd’hui, cac. 3 groupe, Entomeur prend les nuls, Kazul les moyens, Atalante les bons. Le téléphone de Kazul sonne, puis celui d'Eidolon : conseil à midi pour les deux. 15 min plus tard, le téléphone de Blondie sonne 008 lui demande d'être dispo peu après midi.

Conseil, resto. Hyacinthe donne la parole à 008. Les nouveaux arrivants étaient au nombre de 14. Tous ont été éliminé par les gardiens et le conseil libre. L'interfector a pris l'apparence de Saga, mais il craint que le conseil libre soit reconnu par identification des sceaux. Avec un peu de bol, la version qui pourrait être retenu par les devins est que saga a profité de l'assaut du conseil pour poutrer elle aussi. Au pire, l'ennemi est maintenant au courant de la vitesse de réaction du pentacle. La mission était un peu facile quand même. Clairement, les 14 ont été envoyé au sacrifice. Les gens mangent sans entrain, sauf 008.

Deuxième sujet : grande convocation. Confirmation de 4 consiliums. Le Havre, Lille, Lyon, Rennes. Hyacinthe fournit un document à tous. Les rôles :
- Le baton d'orichalque : entomeur
- talioniste : Epeire
- scribe : Alice
- Chancelier : Midas, mais Hyacinhe préférerait un membre du mysterium, elle va proposer à Champollion.
- Arlequin : Rôle à proposer à Rocambole.

Kazul demande de quoi il peut parler le jour des épées : Acamoth, niet, Bayard pourquoi pas, de toute manière, Morabi aura tout bavé à Panopticon, au moins.


Topo rapide des pentacles :

Le Havre, problème Devins au niveau du port.
Lille, Devins quasi inexistant, le hiérarche uber Javelle est intraitable. À tel point que ça pose des tensions internes, le conseil libre aimerait bien la déposer. Pourquoi pas une demande dans ce sens pendant le jour de justice.
Lyon, ça poutre sévère entre pentacle et devins, renouvellement rapide
Renne, devins peu présents, quelques pylônes discrets. Les thérianthropes sont un problème plus grave, diplomatie peu présente.

Javelle, paraît 50 ans, mais centenaire.
Épitaphe, paraît 45 ans, mais a bien 45 ans. Double maîtrise en moins d'un ans (pas en même temps, certes), cinq maîtrise actuellement.
avatar
Blondie

Messages : 1432
Date d'inscription : 14/12/2012
Age : 28
Localisation : Paris

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Séance du 02/01/2015

Message  Blondie le Mer 7 Jan 2015 - 13:17

7 avril, après-midi.

Kazul et Entomeur sélectionne un lieu pour la convocation. Ils retiennent une grande propriété en banlieue, le château de Mont Villargenne. Fantomas a déjà utilisé ce lieu pour une réunion de la cour il y a une trentaine d’année, Flamberge l’avait jugé facile à défendre. Un Ward puissant est encore en place. Entomeur va surveiller le lieu quelques jours. Kazul propose de créer un objet pour regarder le monde des esprits et aussi s’y rendre. Ce qu’il fera en soirée, avec l’aide d’un p’tit boost de Blondie.

Eidolon sonde l’âme de Thunderskin. Il découvre un état dépressif, narcissique, et suspicieux. Ils vont faire une balade en voiture pour en causer. Eidolon lui apprend que son état psychologique est préoccupant. Thunderskin est bien étonné, et ne comprend pas trop où il veut en venir. Eidolon explique comment il peut sentir, sonder l’âme de quelqu’un. Thunderskin répond que pour lui l’âme n’est qu’un concept non vérifiable. Il demande à Eidolon de lui envoyer les sensations de sa perception de l’âme via lien mental. Évidemment, il y panne rien, mais conçoit que la compréhension de ces sensations est liée à la connaissance l’arcane de mort. Eidolon lui transmet ce qu’il a ressenti et lui conseille de prendre contact avec Muse qui a probablement les connaissances pour essayer de faire quelque chose.

Eidolon check d’autres personnes. Azure, rien. Muse, narcissisme et paranoïa. Vega, rien.

Eidolon charge Vega de bosser sur des créations vivantes, genre fil d'araignée. Mais bon, Vega n'a développé Vie que pour pouvoir se changer. Son truc à elle, c'est plutôt le prime. Elle trouve ça cool de pouvoir imprégner des objets, mais aussi tout ce qui est énergie, lignes telluriques, sites sacrés, « parfum de mana » (résonance) … Elle aimerait bien faire des expériences sur un petit site sacré. Elle est aussi intriguée par la différence entre mana et essence, site sacré et locus ... Du coup, les fils d'Araignées, on oublie. Eidolon lui autorise à faire du boulot d'observation du site sacré de la coloc et de prendre un peu de mana pour l'étudier. Eidolon lui rappelle qu'elle peut consulter les archives de l'ancien forum, mais attention, pas de copie ! Bien trop précieux pour qu'il fuite à nouveau.

Kazul va à son rendez-vous, costard, ritz. Deux vieux, une vieille. Salutations, les ancêtres sont révérencieux. Les dynasties d'argent furent créées par l'échelle d'argent, toutes. Le bouclier de Teutates est une famille encore fidèle à l'ordre. C'est uniquement sur la demande de Hyacinthe que la famille fournit des services à Kazul. Kazul demande l'accès à des info sur le monde occulte de Paris, des hommes supplémentaires pour protéger le lieu de la convocation, une garde rapprochée pour Julia. Ah bah tiens, le château appartient à la famille, Kazul demande alors s'il est possible d'utiliser ce lieu, pas de problème. Le patriarche décrit ce que peut apporter la famille comme une ressource de type paramilitaire.

Petit point histoire raconté par le patriarche :
- Le Bouclier de Teutates est une famille très ancienne, plus de 2000 an à Paris. Ils considèrent les Ombre de Dis comme des traîtres, car ils ont tourné le dos à l’échelle d'argent. Cela remonte à la conquête des Gaules. Les Boucliers ont été créé pour la protection, les Ombres pour la vengeance.
- Autre famille, les Priamides, rôle de prophètes, mais atteint de la malédiction de cassandre. Peu nombreux. Chaque famille se cogne sa propre malédiction. Pour les boucliers, c'est le sacrifice. Ils sont prêts à aller jusqu'à la mort pour protéger. Tous.
- Autre famille, les Mérovingiens, encore des traîtres. Ils ne bossent plus pour les mages du pentacle.  Parfois ils s'opposent aux mages, alors ils les tapent.

Flamberge ne faisait pas partie de la famille. Un mage de la famille se reconnaît aisément à l'héritage, celui du bouclier d'acier. Le dernier membre parisien est mort en 2004, la transmission de l'héritage s'est arrêté avec lui.

De retour à la grosse bâtisse, Kazul fait ses anneaux vision/passage dans le monde des esprits. Il rejoint ensuite Entomeur en planque prêt du château, lui apprend que le château est à la famille du Bouclier de Teutates et qu'il va pouvoir checker le monde des esprits directement dans le château de manière officielle.

La coloc Conseil libre, le soir. Longue discussion entre Muse et Thunderskin en privé enfin finie, Muse ressort hautaine, « ben alors, et la bouffe ? ». Eidolon s'empresse de s'y mettre. Après boustiffe, blabla mental avec Thunderskin. Il est allé avec Muse dans son Oneiros, il a découvert le vestibule avec Muse qui lui a expliqué ce que c'était. Elle lui a aussi parlé de la méthode pour diminuer l'effet des dérangements. Mais pour s'en débarrasser, c'est beaucoup de boulot. Muse bosse sur elle-même depuis des années. Eidolon lui parle de sa méthode Oneiros/drone pour gagner du temps, Thunderskin trouve ça pas con.
avatar
Blondie

Messages : 1432
Date d'inscription : 14/12/2012
Age : 28
Localisation : Paris

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Séance du 10/01/2015

Message  Blondie le Ven 16 Jan 2015 - 13:57

Le 8 avril, tôt le matin.

Kazul contacte Entomeur, blabla important dans une cache. L’entraînement, ton ressenti ? C'est dur de bosser avec des non-flèches pas facile de pas dépasser la limite. Kazul enchaîne sur les grandes orientations de l'ordre. Bah protéger, pour Entomeur. Kazul pointe le fait que l'ordre ne peut remplir ses engagements actuellement. Bah faut des renforts, la grande convocation sera là pour ça non ? Question importante : Entomeur, comment tu te sens dans le rôle de chef. Entomeur confie que c'est dur, il en dort mal. Il a bien conscience des problèmes de l'ordre, mais ne parvient pas à trouver des réponses. L'ordre ne peut protéger tout le monde, il va falloir faire des choix, et c'est dur à faire. Pour Atalante, c'est plié, elle a prêtée serment de protéger Hyacinthe. Reste trois flèches. Bon, c'est compliqué, p'tet bosser avec les gardiens pour aider à prévenir quand quelqu'un du pentacle a besoin de l’intervention des flèches.

Kazul parle du sujet qui fache : l'image que renvoie Entomeur auprès des autres flèches du Pays, alors que c'est lui qui est censé être le contact en tant que chef. Si l'ordre veut des renforts, Kazul estime qu'il vaut mieux quelqu'un de pas connu au poste de chef, Du coup il propose de prendre la tête de l'ordre. Entomeur n'attendait que ça, ils préparent alors la montée en grade de Kazul et Atalante, puis le défi pour le changement de poste.

Ensuite p'tit dej avec Julia, proposition de garde rapprochée. Pourquoi pas, si elle s'entend bien avec. Et que des femmes, ça serait plus pratique.

Il va voir Talion ensuite chez lui, puis l'emmène faire une patrouille. Blabla formation héritage, il est pas pressé, adepte sublimé c'est pas son truc. P'tet remettre en place des relations avec des contacts qu'il avait, pour faire un peu comme faisait D'Artagnan, se mêler aux dormeurs dans les bars et boites pour catcher de l'info au vol. Talion demande comment qu'on chasse le noob mage ? Pourquoi pas demander à Blitz. Puis il décide de bosser prime.

Blondie passe sa journée à se préparer un mega ordinateur de la mort.

Eidolon crée un assainisseur d'air. Un peu plus tard dans la journée, Tracker le relance pour l'histoire du strategos. Rendez-vous avec la cabale des M&M dans un bar. Il en profite pour les scanner :

Tracker : fixation, narcissisme, suspicion
Stinger : narcissisme, vocalisation (il se parle à lui-même)
Copycat : Hystérie (phobie en plus fort), irrationalité (agir de manière débile en cas de menace)
Bigfoot : schizophrenie et fugue (passe en mode auto avec perte de mémoire de ce qu'il fait)

Puis, blabla, fixer une assemblée dans pas longtemps. Eidolon décide de causer ensuite à Mr Cafard. Sanctum à Marly le Roy, sud-ouest de Paris, rue Albert Lebrun. Il est accueilli par un zombie à l'apparence de Mr Cafard, qui l'invite d'une voie flippante à entrer. Il détecte un corps et un fantôme, double ration sur la mort. Il rentre, et il est accueillit par un deuxième Mr Cafard, beaucoup plus cordial et vivant. Vêtement propret, tablier de cuisine un peu tâché, chaussons mignon. Ils vont au salon. Pas de territoire de cabale, cela se limite au sanctum, au grand étonnement de Mr Cafard. Discussion Syndic, faire une grosse teuf en invitant tout le monde ?

Milieu d'aprem, Eidolon fait un assainisseur d'air à la grosse bâtisse.

Le soir, Blondie et Assada sont en patrouille. Assada essaie de lui tirer les vers du nez sur son type de nana. Alice est cool, mais bon, Blondie ne la kiffe pas plus que ça. Il sent bien qu'Assada le dragouille un peu, mais sans plus.

Tard dans la nuit, les flèches se réunissent, cérémonie, chant de la victoire de l'échelle détruite entonné par Entomeur. Puis gros discours. Atalante et Kazul prête le serment de première griffe, ajoute les valeurs demandées à un officier, respect des hommes, tousssa. Lorsqu'Entomeur les proclame officiellement première griffe en fixant le plafond, comme s'il engueulait les royaumes célestes, les promus ressentent une pression énorme, mais brève.

Puis Kazul défie Entomeur, qui déclare forfait, à la grande déception d'Atalante. Tout le monde reconnaît son autorité. Puis après, picole.

Ensuite, Caucus. Où en sont les missions de Blitz ? Elle pourra présenter un nouvel éveillé demain. Un pompier. Question, qu'est ce qu'on en fait ? Si on veut qu'il rejoigne l'ordre, il serait plus avisé qu'un flèche aille l'accueillir. Kazul laisse Blitz aviser, elle le prendra en charge. D’ailleurs, elle y va à ce moment.
Autre débat : orientation de l'ordre, manque d'effectif malgré le potentiel nouvel arrivant. En parler pendant le grand caucus prévu pendant la convocation.

Le 9 avril

Entraînement le matin, sauf pour Blondie et Assada, dispensé par Entomeur parce qu'ils ont patrouillé toute la matinée. Ils mettent à profit ce répit pour s'amuser de manière plus intime.

14h, rendez-vous Kazul/Hyacinthe. Elle demande la confirmation du lieu. Le château est validé. Elle attendait cette info pour lancer une réunion du conseil afin d'obtenir la liste des participants à la convocation. Elle informe Kazul que l'échelle belge reconsidère sa venue, les mages pensaient que c'était un peu une blague. Avec la confirmation de quatre consilium, c'est pas la même. Il est possible que d'autres veuillent venir, effet boule de neige.

Il contacte ensuite Durandal, 4 heures de train pour Lyon. Durandal l'accueille à la gare. Ils vont causer dans un coin plus tranquille. Qui va lancer le grand caucus ? Un sage de diamant serait le plus approprié, mais il craint des résistances politiques. Son ascension à Lyon n'a pas plus à tout le monde. Quand il est arrivé à Lyon, il était le seul adepte sublimé. Maintenant il a eu plein d'élèves qui ont eu des élèves. Forcément l'héritage qui en a pâti en a pris ombrage. Les Boucliers d'Acier seraient un peu chafouins. Si un Adepte lance le truc, seul les élèves de Nodachi répondront, et ça serait dommage. Kazul pense au sage de diamant de Marseille qui est Bouclier d'Acier, il pensait surtout demander du renfort venant de cet héritage pour essayer de renouer des liens. Durandal n'est pas chaud à cette idée, soit il aura un jeune bouclier, soit un ancien viendra prendre le pouvoir dans un environnement inconnu de lui. A Lyon, il y a beaucoup de passage, de jeunes flèches viennent se former puis vont ailleurs. Durandal propose d'indiquer à ces jeunes que Paris a besoin de renfort.

Altercation Epitaphe Durandal de 2004 : Epitaphe reprochait a Durandal d'oser proposer une meilleure entente entre les flèches des villes alors qu'en 1994, aucune aide n'avait été envoyée à Renne alors qu'ils se faisaient éradiquer par des thérianthropes, les émeutes aidant bien. Durandal n'avait pas pris au sérieux la demande de leur hiérarche qui avait une réputation de demi-folle.

Après réflexion, Durandal pense que la meilleure personne pour lancer le caucus est Espadon, il faut juste le convaincre. Coup de bol, il répond au téléphone de Kazul, coup de bol, il est à Strasbourg. Kazul va venir le voir, mais le train c'est trop long. Durandal a une idée, utiliser une faveur que Passe Partout lui doit. Il l'appelle. 30 secondes plus tard, Le conseiller Gardien est là. Hop Hop, ce dernier est étonné du service demandé, pas cher. Hop, passe-partout, l'emmène dans des WC, et le voilà à Strasbourg.

Kazul expose alors sa requête, mais Espadon soupçonne ouvertement une manœuvre de Durandal. Il veut bien lancer le caucus, mais à Strasbourg. Il comprend bien le besoin de renfort à Paris que Kazul veut. Mais le côté fédérateur voulu par Durandal le gène beaucoup. Pour lui, il prend un peu trop l'habitude du pouvoir. En contre-partie, il estime que Durandal, aussi balèze qu'il est, n'est jamais allé se confronter à quelque chose qui peut l'écraser d'un doigt. Espadon l'a vécu, et il a maintenant du recul par rapport à ça. P'tet le côté Obrimos. L'idée d'Espadon pour appeler le caucus, c'est une manœuvre de Durandal qui compte sur le fait qu'Espadon ne se soit jamais impliqué politiquement. S'il lance l'appel, les flèches viendront simplement par curiosité. Du coup, Espadon n'aime pas trop l'idée d'être utilisé, aussi, s'il lance le caucus, il faut une bonne raison. En plus des renforts, Kazul mentionne le vendeur de voiture, et l'étoile d'atichi (un truc comme ça). A la mention de l'objet, Espadon est super étonné. Mieux vaut ne pas parler de ça à n'importe qui. Bon, Espadon est convaincu, faut du monde à Paris. Il va lancer le caucus pour qu'il ai lieu pendant la grande convocation. Pas la peine def aire des trucs compliqués. Bon, plutôt juste après, parce que sinon ça va manquer de place, et pis Hyacinthe serait un peu fâchée. Espadon contacte un collègue veilleur du crépuscule pour ramener Kazul à Paris. Il se téléporte avec lui, puis vont boire un coup. Sur Strasbourg, c'est chaud, les devins ne veulent pas de l’Europe, et ça fait plein de rififi politique quand des décisions politiquse affectant un pays impactent les intérêts d'un des mages local.

Eidolon déjeune avec Doc Samedi. Avancée de l'exploration des sous-sols avec le drone. Il a bien saisi le truc, en crépuscule ça marche bien. Il a pu aller plus profondément. Il a été horrifié de ce qu'il a vu, des créatures diverses et effrayantes. Mais pas encore de créature de l'abysse. Des esprits corrompus, à ne pas confondre avec des esprits de l'abysse. Ils paraissent malades, blessés. Il y en a vraiment beaucoup, et il a trouvé un passage vers le royaume des ombres. Il demande une modification du drone pour qu'il puisse enregistrer les images. Doc samedi ne s'attendait pas à autant de caca dans les sous-sols. Il s'étonne de la variété des créatures présentes. Pour lui, une simple faille abyssale ne pourrait pas expliquer cela. Pourquoi pas une entité très puissante capable de faire sa loi. Des archimages, ou des entités spirituelles de la classe prince, ou plus. Eidolon blanchit, pensant qu'un Acamoth soit au moins de ce rang. Doc ne manque pas de la remarquer, mais Eidolon noie le poisson plutôt bien.

Dans l'aprem, il modifie le drone. Puis il va acheter des motos.
avatar
Blondie

Messages : 1432
Date d'inscription : 14/12/2012
Age : 28
Localisation : Paris

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Séance du 170/01/2015

Message  Blondie le Lun 19 Jan 2015 - 19:32

Le 9 avril, le soir. Eidolon est rentré, commence à cuisiner. Muse rentre à ce moment, avec plein de sacs de course, un peu vénère parce qu'elle se les tape tout le temps (les courses). Repas, la coloc du bonheur, enfin faut aller chercher Thunderskin qui médite. Une fois tout le monde à table, Muse demande à la cantonade comment s'est passé la journée. Vega parle de calculs super complexes en rapport avec les lignes telluriques. Muse interagit, Thunderskin écoute, concentré, les autres sont largués. Azure enchaîne sur son boulot sur simurg, parlant de techniques informatiques associées à la techné. Thunderskin participe, les autres essaient de suivre mais ne disent rien. Eidolon écourte son repas pour aller à une réunion du conseil.

Blondie se réveille chez Assada, et après avoir rechigné à lui apprendre des trucs magiques, il se fait prestement mettre à la porte. Après un passage à la grosse bâtisse, personne, il rentre chez lui pour bosser.

21h, conseil. Dans 48 heures aura lieu l'accueil des participants. La convocation aura lieu le lendemain. La liste des participants parisien est demandée, et Hyacinthe informe que si un invité quitte le site, il ne pourra y revenir, et que sa mémoire sera modifié pour en retirer la connaissance. 008 assure que les diversions vont bon train, ils ne devraient pas être inquiétés. Les devins sont trop occupé, pas de signe des devins asiatiques. Lara a une nouvelle, clame-t-elle : Nemo est de retour, et sera présent à la grande convocation. Seul eux deux seront présents lors de l'événement. Elle rapporte les mots de Lachésis : « j'ai plus intéressant à faire ».

Eidolon demande si c'est une bonne idée de cacher l'identité de la menace sous-parisienne à Doc Samedi. 008 annonce qu'il est pour l'arrêt des investigations du Doc. Pour lui, soit il meure, soit il deviendra tout pourri. Il demande fermement que le conseil libre reste à l'écart. Hyacinthe demande alors à 008 ce qui est entrepris pour lutter contre par les Gardiens. 008 préfère alors ne rien dire, que les autres fassent à leur guise, les gardiens veilleront à ce que toute menace ne ressortent pas de ces sous-sols. Hyacinthe est plus mesurée, et comme de toute façon, le doc continuera d'investiguer, que  Eidolon assure qu'il n'est pas du genre à traiter avec des vilains esprits, elle décide de donner son accord. 008 est stoïque, mais Eidolon note bien qu'il est prêt à prendre les mesures qu'il faut. Lara Grimace, elle aime pas trop cette idée.

Hyacinthe lève la séance et se barre. Lara suit. Kazul demande à Eidolon s'il peut organiser un rendez-vous avec le doc afin d'avoir des infos un peu plus en profondeur de la lutte anti-abyssale. 008, qui était resté, le met en garde : certains savoirs corrompent l'âme, c'est un coup à avoir plein de cible sur le front. Si c'est des infos permettant de mieux prévenir les intrusions, autant demander directement à lui, ça ira plus vite : y a aucun schéma, aucune logique, pas de raccourci.

008 met en garde une fois de plus sur le danger de s'intéresser à l'acamoth. Les gardiens savent se qui se passe. Les Gardiens, eut, sont près à se salir. Le doc, par contre, il se demande jusqu'où il est prêt à aller.

Arrangement : Si Eidolon permet à 008 d'écouter la conversation Eidolon/Doc Samedi, il est prêt à livrer les infos que les Gardiens ont sur lui. Puis, il s'en va, les deux conseillers restant étant indécis.

Eidolon va à l'athénéum pour causer avec Nemo. Coup de bol, il accepte de le recevoir dans son bureau. Il demande s'il est possible de détecter si quelqu'un est corrompu par certains savoirs. Réponse : oui. Eidolon voudrait tester des gens, Doc Samedi en premier. Pour Némo, s'il est pur, c'est un charlatan. Sinon, ben il est encore en vie alors ...

Risque d'avoir son âme teintée, moins pure, comme si on commettait des crimes, mais sans les commettre. Instabilité psychologique, inimitié des esprits. Dégradation de l'âme. Le portentiel magique peut en pâtir, comme si on voulait faire une pierre d'âme. Cela peut aller jusqu'à la perte de  la magie. Nemo parle d'un sens bien plus complexe que ce que peut faire Eidolon (il ne peut pas faire le distingo entre influence abyssale ou de « simple » crimes), mais tout savoir se mérite (c'est la politique de l'ordre). Aussi, il ne livrera pas ce savoir. Il est par contre disposé à effectuer une analyse lui-même.

Tard en soirée, Rendez-vous dans une planque flèche entre Kazul, Blitz et un inconnu. C'est un nouvel éveillé. Discussion sur le comment, le pourquoi de l'ordre, de sa volonté de protéger et de changer le monde. Il aime pas trop l'idée de tuer des gens pour ça. Kazul essaie d'expliquer au mieux. Il est décidé qu'il sera présenté après la grande convocation, Blitz se charge de le former d'ici là.

Eidolon se rend chez Doc Samedi. Hôtel mercure, le bar. Il le sonde, aucun dérangement. Question : C'est quoi qui l'a amené à s'intéresser aux problèmes abyssaux. Ce qui le motive, c'est que sa fille a été possédé par une de ces saloperie. Elle a faillit le tuer, ce qui a provoqué son éveil. Elle est morte aujourd'hui. Il est bien au fait des risques pernicieux d'affronter ces créatures. Le problème est que pour lutter contre, on en vient souvent à lutter contre les mages qui sont associées. Lui, après avoir tué sa fille, il a fait le serment de ne plus tuer. Eidolon lui révèle la présence d'un Acamoth. Doc Samedi est étonné car ce qu'il a vu en dessous dépasse de loin les capacités d'un Acamoth, selon les témoignages qu'il a pu recueillir. La puissance relative d'un Acamoth ne dépasse pas le rang de compte. De plus, la présence d'autant de créatures diverses est selon lui incompatible avec la volonté de nuisance et de destruction d'un acamoth type. Pour lui, l'acamath n'est qu'une pièce de l'échiquier, pas le roi.

Il annonce que même si sa présence a été demandé par le conseil, il agit de son propre chef. En gros, il va continuer. Eidolon l'informe sur le fait que certains ordres sont bien au courant des menaces souterraines, et qu'il ont fait appel au conseil libre parce que plus partageur quant à leur découverte. Le Mystérium, les Gardiens sont pour le secret, pas le conseil, et le Doc est bien dans la mouvance : il pense qu'il faut montrer l'horreur, sans forcément expliquer comment ont l'obtient (montrer les effets de la bombe H sans expliquer comment on la fabrique). Risque de rencontrer des scelesti. Le Doc devrait confirmer ou infirmer leur présence bientôt. Il prévoit d'installer un système d'autodestruction sur le drone. Discussion sur la méthode pour déterminer l'héritage d'un mage : mort/psyché.

Kazul invite Atalante à la grosse bâtisse. Ça serait bien de surveiller par des esprits les sanctum des gens. Atalante se renfrogne un peu : elle s'est déjà pris la tête avec Flamberge : elle refuse d’enchainer un esprit. A la rigueur, demander une surveillance courte, une journée au plus, ponctuellement, ça passe. Mais ça va pas plus loin. De plus, le respect de la vie privée, c'est important. De toute façon, Atalante pense que ça sert un peu à rien, si quelqu'un est menacé, ils arriveront toujours en retard. Alors, c'est quand qu'on leur rentre dedans ?

Elle évoque son séjour dans le Jura, là ou elle a rejoint l'héritage des Filles d'Artémis.

Le 10 avril

Fin de matinée, discussion Blondie/Kazul à la grosse bâtisse. Durandal est politicien hors pair, très ambitieux, gare. Blondie cause héritage Bouclier d'Acier, Bouclier de Teutates, Dynastie d'Argent … Kazul lui explique tout comment tout ça s'imbrique. Ça parle des élèves de Nodachi, de la perte de vitesse des Boucliers d'Acier, de l'organisation traditionnelle du pouvoir qui en a été chamboulée ces dernières années …

Eidolon passe pour prévenir qu'une assemblée se prépare. Il fait le tour des mages pour l'annoncer.
Le soir, Hyacinthe reçoit Kazul., miam. Quelques villes supplémentaires Amiens, Reims, Rouen, Strasbourg. Le lieu sera un peu juste, elle compte organiser les débats dans les royaumes astraux. Kazul est surpris, aller physiquement dans les royaumes astraux ? Wow. La plupart des invités ne sauront même pas qu'ils seront dans l'astral. Kazul l'informe du grand caucus flèche et demande s'ils peuvent utiliser le château. Pas de problème. Le fait que ce caucus se passe après ne dérange pas politiquement Hyacinthe, cool. Kazul repart avec la liste des gens.

21heure, assemblée du conseil libre. Election du stratégos.

Stinger, Vega, Tracker, Rocambole, Mr Cafard se présente. Comment qu'on vote, demande Tracker ? Vote sur le scrutin : main levée ou secret ? Vote secret décidé. Mais on a pas de boîte. Meuh si qu'on a une boite ! Annonce Rocambole en s'essuyant le nez. « Et y a même des Bulletins ! ». Eidolon prépare un isoloir à base de nappe piquée dans une salle à côté. Les gens votent, Eidolon choisit Tracker qu'il pense être plus posé et réfléchi que Stinger.

Dépouillement en groupe :

Rocambole : 4 voix
Véga : 2 voix
Tracker : 4 voix
Stinger : 1 voix
Mr Cafard : 2 voix

Deuxième tour ! Eidolon vote Tracker

Rocambole : 8 voix
Tracker : 5 voix

Rocambole est élu Stratégos !

Autre sujet ? Azure demande ce qu'on fait pendant la grande convocation. Les autres y ont prévus des trucs ? Elle parle de causer de la menace des serviteurs du mensonge, de faire des démonstrations, préparer l'événement quoi. Eidolon en profite pour demander ceux qui seront présents.

Azure, Vega, Mr Cafard, Rocambole, puis Muse, un peu à contrecœur, déclarent qu'ils seront présents à convocation. Ok, mais parler un peu politique et système, on a qui au magisterium ? Rocambole annonce qu'il sera arlequin, donc non. Lui, il quichera les gens qui se la ramène un peu trop.

Puis, picole. Blondie félicite Rocambole à sa demande. Puis il cause avec Talion, il lui dit qu'il va faire son boulot de prévôt en traînant dans les milieux qu'il connaît, mais il va bosser le prime pour ça. Blondie lui recommande d'utiliser des formules, les sorts sont plus difficiles à lire comme ça.

Il parle ensuite avec Tracker un moment. Il annonce que sa cabale est dispo si les Gardiens ont besoins, les M&M ne seront pas à la convoc.
avatar
Blondie

Messages : 1432
Date d'inscription : 14/12/2012
Age : 28
Localisation : Paris

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Séance du 24/01/2015

Message  Blondie le Mar 3 Fév 2015 - 13:54

10 Avril , le soir.

Kazul et Entomeur se mettent d'accord pour ne pas dormir pendant la semaine à venir. Puis, nouveau rendez-vous pour parler identification avec Hyacinthe et Entomeur. Identification par sceau impossible car inconnu. Hyacinthe propose d'accueillir chaque délégation dans un lieu autre que le château, et ils devront faire confiance aux différents hiérarche pour l'identité de leurs gens. Hyacinthe propose une réunion du conseil le lendemain, mais Kazul pense qu'il vaut mieux communiquer directement, pas la peine de déranger 008, il suffit de communiquer par le biais du Hérault, moins chronophage. Hyacinthe accepte de communiquer de manière moins formelle et plus directe afin de perdre moins de temps.

Lieu de rendez-vous préliminaire fourni par les Boucliers de Teutates. Autre nouvelle, arrivée du licteur Codex, héritage de la Main du Châtiment Céleste. Les licteurs sont les experts juges dans l'échelle d'argent. Leur rôle est de faire appliquer la Lex Magica. Ils sont itinérants, et ont un pouvoir suffisant pour faire appliquer loi dans une grande convocation. Il est le seul, en France, très tenace, réputé dur et impartial. Cela fait 100 ans que Paris n'a pas accueilli de licteur. Il suffit d'une convocation pour nommer un licteur, pas besoin qu'elle soit grande. Hyacinthe fournira le planning d'arrivée demain.

Kazul rencontre ensuite 008. Il demande à ce que les gardiens puissent réceptionner les alertes des centres de surveillance pendant qu'ils seront à la grande convoc. Pas de problème, mais cela ne veut pas dire qu'ils pourront faire quelque chose. Ils sont déjà pas mal occupés avec les Devins. La convoc, il aime pas ça. Pas assez de préparation, trop de souci à Paris. Il aurait mieux fallu la faire ailleurs. Question : pourquoi il a pas été prevenu pour l'opération des mages asiats ? Peur qu'il prévienne ? 008 n'en sait rien, faudra qu'il demande à Lachésis. Kazul informe 008 que Codex sera à la grande convoc, certainement pour l'affaire Lilles.

Le 11 avril le matin

Midas informe Eidolon des dispositions d'accueil pour le conseil libre à la convocation. Informe de la présence du licteur Codex. Eidolon demande s'il peut apporter du matériel sur le site. Pas de problème.

Midas prend contacte ensuite avec Blondie. Rdv à la grosse bâtisse, l'informe des modalités de l'accueil et de la présence du licteur. Après son départ, discussion Blondie, Kazul, puis Eidolon qui arrive peu après. Ce dernier demande s'il peut amener son Androïde. Blondie en apprend l'existence. Il en profite pour parler gestion des armes pendant la convoc : Entomeur s'en chargera.

Kazul fait ensuite un big rituel pour créer deux anneaux de vision de prime badass, un pour lui, un pour Eidolon qui reste présent pour profiter du rituel en bossant sur son pc. Une fois fait, ils se rendent sur le site de la convoc pour causer avec Entomeur. Houlala, faille de sécurité, il est là bien trop tôt. Après un appel à Hyacinthe, maintenant, Kazul doit accompagner Eidolon partout ou il va.

Blondie cause une dernière fois à 008, s'achète un bonnet, se prépare un enchantement et ses p'tites affaires pour le soir.

Kazul accueille tour à tour les différents consiliums. De Lyon, il manque Rempart. De Renne, il manque Tintagel. De Lille, il manque Decipheron, Joule, et Giger. De Strasbourg, il manque Copernic. Kazul a aussi géré l'accueil des groupes des différents ordres parisiens.

Le consilium de Lille arrive en deux groupe. Javelle et tous les conseillers, prévôt et sentinelles, et un sans titre du Mysterium, puis le reste avec le conseiller Échelle, Greffier. Frimas est super flippant.

Tous sont arrivés sur le site, Repas du soir, une grande tablée pour les hiérarches et conseillers, des tables plus petites de 10 pour les autres.

Kazul est entre Angevin, hiérarche de Reims, et Engoulevent, Conseiller Mysterium de Lille. Engoulevent est un peu bourru mais vachement plus rigolo avec quelque verre de vin dans le bidon. Angevin ne répond que poliment et ne relance jamais. Il apprend quand même qu'à Reims la situation est tendue, menace Devin diffuse et constante. Malgré ses efforts, il ne parvient à éradiquer ces hérétiques. Le Thyrsus fini par parler un peu de sa ville, cool, les devins ont été foutu dehors, mais les bannisseurs et les scelestis sont un problème, ça repousse. Intrusion spirituelle, de temps en temps, Thérianthropes, pour changer un peu.

Eidolon se retrouve à côté de Hortensia, mastigos conseiller Gardien de Voile de Amiens, et Noelle, acanthus Gardien du Voile de Strasbourg. Amiens : guerre froide. Strasbourg : guerre d'influence pour le conseil européen, dormeur impliqués, détecter les vassaux … De temps attaque d'envergure, la dernière en 2004. Principaux opposants : Hégémonie et Prétoriens. Hortensia est … charmante, est Eidolon est plutôt réceptif.

Dans l'ensemble, gros repas à la franchouillarde. Le Conseil de Lilles fiche un peu le bazard au moment du fromage. Après repas, fumoir/cigarette. Espadon rejoint Kazul qui a préféré sortir prendre l'air. Plusieurs groupes de Flèches de Diamant, en fait tous les flèches de France, défilent présenter leur respect à Espadon.

Blondie part fumer avec les jeunes du conseil libre de Lille, de Paris, de Lyon et les apostats parisiens. Les lillois sont à cran quand ils apprennent qui est Blondie. Après avoir été comparé à la Gestapo et serviteur du mensonge, Blondie essaie de faire comprendre qu'il trouve ces appellations injustifiées par rapport à ce qu'il connaît de Paris. Un des lillois est très énervé, mais se contient. Blondie apprend qu'il a perdu un proche. Après avoir échangé quelques mots et bien avoir pris la mesure du ressentiment anti-gardien des libertins lillois, Blondie finit sa cigarette et quitte la pièce.

Eidolon se fait prendre un savon par Muse : Oh, c'est une gardienne, confession sur l'oreiller tu connais ? Vega se moque. Chahut, puis Vega sort. Dehors, des Flèches la remarque et aimerait bien dragouiller, mais Kazul snipe en disant bien fort qu'elle a 16 ans et qu'elle est dans sa cabale.

Eidolon va ensuite dans la salle à conseil libre, ou Firewheel fait un numéro de clown mimant un Gardien du voile bien mauvais.

Blondie passe de table en table. Il est bien accueilli par les jeunes de Reims. Justement, ils sont jeunes, y a des boucliers d'aciers, une consœur des bienheureuses, une veilleuse du crépuscule …

Les jeunes d'Amiens. Consoeurie des bienheureuses, bouclier d'acier. La discussion porte sur les devins et la façon dont ils utilisent les dormeurs dans des actions directes. Influences indétectable, ils craignent l'utilisation d'un artefact puissant.

Les moins jeunes de Rouen, deux quarantenaires, un trentenaire et un autre moins. Hertz informe que leur conseillère Flèche recherche un prévôt et qu'un Gardien ferait l'affaire, à défaut d'un Veilleur du Crépuscule.

Dehors Kazul assiste à l'accolade fraternelle entre Nemo et Espadon. Ah bon y s'connaissent ? Bah oui, Espadon vient de Paris lui aussi, et Nemo était un flèche.

Blondie arrive dehors, est appelé par Kazul. Blabla avec Espadon/Entomeur/Atalante. Bizarre que Rempart, sommité Bouclier, sentinelle à Lyon, ne soit pas présent alors qu’il était prévu dans le magisterium.

Eidolon cause avec les libertins. Découvre l'héritage des Badges Blanc. Ils se vantent de pouvoir s’immiscer n'importe où. Des gros activistes anticapitalistes et anti-tout-ce-qui-écrase. Les modeleurs du futur sont à fond pour la science, et aussi dans l'architecture : le but, changer le monde. Pour éveiller les dormeurs, améliorer leur environnement. Sentinelle du virtuel, défendre Internet comme espace de liberté. Les plus radicaux parlent de nouvelles pistes pour l'éveil. Le créateur du surhomme : améliorer le corps et l'esprit de l'humain, à l'échelle de l'espèce, selon les principes de la philosophie de Nietzsche.

Blondie continue sa tournée. Renne, Epitaphe n'aime pas se mêler avec les gens « importants ». Un groupe lillois assez hétéroclite. Adeptes, boucliers, des échelles … Lyon, un peu pareil, le bouclier d'acier est hérault, la Gardienne émissaire.

Kazul va finalement faire un tour dans le fumoir où Durandal se trouve. Cobalt et Javelle s'y trouvent également, ainsi que leur prévôt et conseiller. Discussion entre Durandal/Javelle/Rapière de Bannisseur, Javelle mentionnant qu'une organisation large de bannisseur serait en train de se monter. Rapière n'y croit pas, trop bordélique. Kazul écoute un moment, puis va voir dans l'autre salle qui comprend tous les hiérarches Échelle d'Argent. Ça ne plaît pas à Kazul qui retourne dehors.

P'tite discussion sur les activités prévues, Kazul et Blondie vont voir Champolion. Ce soir, c'est chaud, mais dès demain monter une discothèque dans une salle de sport, ça le fait.

Nuit calme. Sauf pour les Adeptes Sublimés qui s’entraînent. Les katas méditatifs ont un effet puissant sur Kazul, presque surnaturel. Il a compris son potentiel et comprend mieux le prime. Les sages de diamant expliquent qu'ils se sont mis à l'unisson, ont répandu leur énergie. Tout content, il essaie d'expliquer la méditation atlante à Espadon qui finit par comprendre le principe.
avatar
Blondie

Messages : 1432
Date d'inscription : 14/12/2012
Age : 28
Localisation : Paris

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Séance du 06/02/2015

Message  Blondie le Mar 10 Fév 2015 - 18:47

12 avril 2013

Le jour se lève, les adeptes continuent à faire des trucs d'adeptes. A 7 heures, le petit déjeuner est déjà prêt, et quasiment tous les participants se rejoignent dans la salle principale.

La convocation commence officiellement à 9 heures. Vers 8h45, Champollion invite les mages non membres du Magisterium à le suivre. Il demande à chacun de couper tout effet de sortilège. Les mages doivent passer dans des petites pièces, attendre que le noir se fasse, puis passer la porte en face. Ensuite, seul les sortilèges de vision et de bouclier seront autorisés. Les mages arrivent dans une grande pièce avec une estrade montée sur une largeur comprenant des rangées de fauteuils en arc de cercle. En face, d'autre fauteuils moins classe. Les gens s’installent.

Champollion invite ensuite les importants. Les hiérarches, les conseillers, les prévôts. Kazul, Eidolon, Lara, dans cet ordre pour les conseillers parisiens ; ce sont les premiers conseillers à passer. Chaque officiel entre tour à tour, annoncé par Champollion de manière cérémonieuse. Kazul est placé sur la première rangée à côté de Hyacinthe. Lorsqu'Eidolon est annoncé, les libertins applaudissent chaudement. Il est placé de l'autre côté de Hyacinthe. En revanche quand Algo, conseiller libertin lillois et Théorème, son prévôt font leur entrée, silence complet. Cédille est applaudit, Himmelman (Sondeur d'Espoir) à la côte, Soupape, ça va. Non, vraiment les officiels libertins lillois n’ont vraiment pas la côte.

Chaque mage trouve sur sa chaise des feuillets. Des runes atlantes sont écrites et forme une sorte de poème qui fait penser à un rituel. Mais lequel … Champollion annonce qu'ils vont procéder au rituel de convocation inscrit sur les feuillets. On chante en répétant Champollion. A la fin, on ressent une sensation particulière, comme si on était emporté par le chant, puis la chute, on retombe comme des merdes. L’effet sur l'assistance est surprenant. Tous accusent le coup, certain pleurent.

Champollion présente ensuite le bâton, le talioniste, l'arlequin. Rocambole refuse de retourner à sa place et s'installe sur l'estrade. Champollion fait un geste vers Entomeur qui dépose la masse du débat. Puis Champollion invite les non Échelles à sortir. Autre pièce, buffet, salle fumeur. Blondie subit les regards suspicieux des Lillois, encore. Rocambole les détends en leur faisant remarquer qu'il était le seul gardien de Paris présent.

Kazul fait le tour des flèches qui ont été surpris du statut de Kazul, principalement parce qu'il ne le connaissait pas.

Eidolon va dans la salle fumeur, rencontre Soupape. Il est étonné de la progression rapide d'Eidolon et lui dit qu'il a de la chance de ne pas s'être fait choper par les Gardiens parce que progression trop louche. Soupape est maîtresse de la forge, et a eu des problèmes avec les Gardiens, ce qui l'a poussé à changer de ville. Les maîtres de la forge sont réputés vendre à n'importe qui, et même si c'est pas son cas, des enquêtes menées de manière un peu laxiste peuvent amener des préjugés à resurgir.

Après une bonne heure, retour dans la salle. Un Badge Blanc, Joker, de Lille, vient s’asseoir à côté de Blondie qui ne le remarque qu'après un certains temps. Blabla.

Champollion annonce Hyacinthe qui présente le résultat de la délibération de l’Échelle d'Argent.

Premier sujet : situation intolérable des Devins du Trône dans la capitale. Quatre forteresses inviolées. L’échelle d'argent demande solennellement de débattre au cours du jour des épées d'un plan d'attaque pour les péter, ainsi que la cinquième.

Deuxième sujet : porter assistance aux petites cités. Après avoir réglé la situation devins, passage temporaire de renfort dans les cités demandeuses

Troisième sujet : le licteur Codex va devoir former de nouveaux licteurs

Débat ouvert. Kazul demande comment on peut discuter d'un plan alors qu'on a pas d'info. Hyacinthe botte en touche, on en causera au jour des épées.

Noëlle prend la parole : Les raisons qui font penser que d'autres licteurs sont nécessaires ? Angevin prend promptement la parole pour répondre que l’Échelle d'Argent compte rétablir des convocations à un rythme plus régulier, et qu'il faudra plus de licteurs pour régler les affaires courantes.

Personne d'autre ne prend la parole, jour d'argent clos. La masse du débat est levée. Puis reposée, Champollion déclare le jour des épées ouvert.

Kazul prend la parole et annonce la mort d Bayard, applaudissements, il remercie les gens qui ont aidé, annonce que l'émissaire gardien de Paris l'a achevé au grand étonnement de l'assistance. Blondie se lève et salue.

Épitaphe encense Roland qui a combattu un thérianthrope pour sauver le hiérarche jusqu'à l'arrivée des renforts. Globalement, les jeunes sont mis en avant.

Puis, pause manger, la masse du débat est levée.

Eidolon cause avec Cobalt. Au havre, les devins ne sont que trois, et ils n'arrivent pas à les choper. Synergie avait p'tet des infos sur les forteresses, voir avec Rocambole.

Azure rattrape Blondie, plein d'étoiles dans les yeux. Ouah, il a tué un tétrarque. Blondie se la pète un peu, puis la plante pour rejoindre la tablée de Hertz.

Muse est pas contente, encore un truc qu'Eidolon avait caché (l'opération Bayard).

Les conseillers flèches font une réunion préliminaire pendant le repas. Il en ressort un grand manque d'info. Durandal pointe le fait qu'une aussi grande force de combat réunie, c'est quand même rare et qu'on pourrait en profiter. Les forteresses sont un point de ralliement international, les enlever, ça limiterait les représailles. Mais il y en aurait quand même, et pas forcément sur Paris. Kazul va demander des infos à Rocambole mais revient Broucouille.
avatar
Blondie

Messages : 1432
Date d'inscription : 14/12/2012
Age : 28
Localisation : Paris

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Séance du 07/02/2015

Message  Blondie le Mar 10 Fév 2015 - 18:47

12 avril, pendant le repas de midi.

Les Conseillers flèchent discutent. Kazul révèle que le tétrarque prétorien du triangle d'or s'intéresse à Paris, et qu'il a envoyé une dizaine de noob prétoriens pour tester. Il révèle aussi qu'un oshema du Général s'est pointé y a pas trois mois.

Rapière demande ce qu'est venu faire cet Oshema. Kazul explique que l'oshema a essayé de l’enrôler, que ça c'est mal passé, que sans le mystérium il serait mort. Trébuchet est étonné que l'oshema ait agi de manière aussi directe, ils ne sont censés qu'assurer un rôle de messager ou de garde du corps. Espadon propose de parler sérieusement de tout ça après le grand caucus. Kazul précise qu'il n'était pas tout seul lors de sa rencontre avec l'oshema et mentionne Blondie et Eidolon. Epitaphe fait remarquer que ces trois jeunots ont un grand poids dans la destinée.

Kazul va demander à Blondie ce qu'il sait des forteresses devins. Pas grand-chose. Blondie fait l'hypothèse que les systèmes de défenses ont changé et que tout le travail de reconnaissance est à refaire. Bon, demande d'info officielle donc.

Les conseillers flèches débattent de comment annoncer qu'ils n'agiront qu'après avoir obtenu suffisamment d'info pour établir le plan d'attaque. Durandal pense qu'il faut une figure forte, pas de collusion avec l’Échelle, outsider politique … pourquoi pas Espadon, celui qui a appelé le grand caucus.

Kazul apprend que Nodachi a disparu un jour de Paris. Les adeptes ne savent pas s'il est vivant ou mort. P'tet au US.

Convocation, suite. Jour des épées, deuxième round. La masse du débat est posée.

Espadon prend la parole. Vis-à-vis de la première demande, péter les forteresses, il serait vain et contre-productif d'en débattre alors que l'ordre n'a aucune information sur leur défense. D'autant plus que les Gardiens parisiens ne sont pas présents. Il annonce que tout ceci sera débattu lors d'un grand caucus qui se tiendra juste après la convocation.

Deuxième intervention d'Espadon, l'assistance aux petites cités étant conditionnée à la destruction des forteresses devins, ce sera aussi débattu pendant le grand caucus.

Cobalt demande la parole au moment ou Rocambole traverse l'assistance en mimant un poulet. Cobalt finit par parler. Il demande à Espadon s'il est pas entrain d'aller à l'encontre de la convocation qui a pour but de faire débattre tous les ordres. Espadon répond que non, on peut pas les péter, on a pas d'info, pas la peine d'en discuter plus avant maintenant.

Épitaphe signale des mouvements de thérianthropes dans la région de Bretagne. La plupart des meutes ont diminué en taille, moins d'attaque en ville. Il met en garde l'assistance, peut-être prépare-t-il quelque chose, peut-être depuis le monde des esprits.

Engoulevent demande des précisions sur la terminologie thérianthrope qui recouvrent beaucoup de créatures aux intérêts divergents. Il nous fait un cours. Y a plein d'espèces différentes. Loup-garou, félin-garou, random-prédateur-garou. Des hybrides herbivores existent aussi, genre sanglier. Seul les loups ont un commerce fréquent avec les esprits qui pourtant ont une mauvaise images auprès d'eux.

Épitaphe confirme les loups. Engoulevent demande de quel grand groupes ils parlent. Les purs, les déchus, les molosses infernaux, qui traite avec des esprits corrompus. Ces derniers sont la manifestation de concepts néfastes, à ne pas confondre avec esprits de l'abysse. Épitaphe affirme que d'après les interrogatoires menés, ce serait des groupes de purs.

Engoulevent appuie Épitaphe en précisant que les purs veulent détruire la civilisation, ramener le monde à un état avant celle-ci. Ils s'attaquent aux organisations humaines lors d'actions violentes. Généralement, les représailles sont fortes et certaines alliances incongrues mages/vampire/déchus se montent. La dernière fois, c'était pendant la seconde guerre mondiale. En période calme, les garous se battent entre eux. Peut-être est-il souhaitable de monter un groupe d'enquête.

Gros débats. Kazul prend la parole, faut pouvoir anticiper, alors il est pour l'enquête. Le débat tourne un peu en rond, Champollion propose un vote. Grosse majorité pour. Tous les flèches vote pour.

Champollion propose d'établir les membres de cette cellule d'enquête. Les volontaires dans l'assistance :
- Ridill, sentinelle adepte sublimé flèche
- Estramaçon, homme caucasien Thyrsus adepte sublimé
- Quillon, homme caucasien Thyrsus adepte sublimé

Jitte, femme asiat adepte sublimée Obrimos du magisterium se propose de diriger l’enquête.

Angélique annonce qu'elle recherche un prévôt. Veilleur du crépuscule, Gardien sinon, ou autre.

Rapière : Au Havre, un vampire a été détruit par usage de magie. Le mage est inconnu. Rapière se tient dispo pour transférer l'info.


Jour des parchemins.

Azure se dandine sur sa chaise, mais Lara lève la main et ouvre les débats. Elle annonce la découverte d'un objet trouvé l'an dernier. Elle va chercher un sac à dos et en sors un objet d'environ 50cm sur 30, une sort de dalle en pierre. Les mages repèrent une résonance particulière.

A la vision de prime, on repère du mana mêlé à l'objet de manière inextricable. On distingue aussi mieux les inscriptions, des runes atlantes en haute langue. Une rune attire l’œil, celle qui signifie Atlantis. Ça ressemble à une ode funéraire On reconnaît une résonance d'anti-magie, ce qui est surprenant. A la vision de matière, c'est dense.

Lara a trouvé cette stèle en Algérie, au nord, lieu de vie d'une communauté d'éveillés. L'épitaphe vante les mérites d'un leader qui a guidé cette communauté après la chute d'Atlantis, et de la découverte que leur magie marchait vachement moins bien. Puis remballage.

Eidolon annonce qu'Azure souhaite présenter quelque chose. Après installation, elle expose son essai sur les algorithmes crypto-prédictifs

Premier sujet, comment utiliser la magie dans l'écriture de programmes informatiques. Blondie arrive à comprendre que sa technique se rapproche de l'écriture de formules, avec la différence notable que ces formules seraient dynamiques. Proposer une base pour des rituels et de modulariser ceux-ci.

Ensuite elle montre comment elle a pu créer un programme de hacking dynamique, qui s'adapte tout seul à partir de la technique décrite précédemment. Elle en a fait un virus.

D'autres défile. Créateurs de formule, grenade qui touche pas les potes, présenté par un flèche, sortilège retour dans la poche, parade anti-pickpocket. Trier les timbres, par jonquille, conseillère mystérium de Reims, acanthus sphinx, wahou. Des formules un peu ratés, des exposés, de la philo. Débat mystérium sur trouver Atlantis, c'est un peu houleux, et Champollion met fin au débat. Repas du soir.


Dernière édition par Blondie le Dim 29 Mar 2015 - 2:12, édité 1 fois
avatar
Blondie

Messages : 1432
Date d'inscription : 14/12/2012
Age : 28
Localisation : Paris

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Séance du 13/02/2015

Message  Blondie le Lun 16 Fév 2015 - 18:46

Le 12 avril, 21 heures.

Le jour du parchemin s'achève pour aujourd'hui, repas du soir. Blondie n'y participe pas, il monte son matos dans une salle de sport reconfigurée de manière plutôt efficace en salle style boite de nuit. Halo participe, il prépare de son côté la salle pour les light. Kazul, qui a aidé à porter, remonte dans la salle de banquet, prêt à faire une annonce.

À la table des Parisiens, Atalante manque à l'appel. Eidolon s'y trouve pour ce soir. Tesla, Obrimos modeleur du futur Lyonnais et Planck, pareil, mais de Renne, se sont incrustés. Ils sont venus féliciter Azure. Gros débat sur la Techné entre eux + Vega, Muse écoute. Entomeur et Lara cause de leur côté caillou antique. Eidolon participe plutôt à celle-là et félicite Lara. Elle raconte que c'était pas évident, il restait plein d'esprits gardien contrôlé par magie. Hop, cassage d'objet, plein de blabla tout ça. Eidolon utilise ses talents de cyberalpha pour suivre aussi la conversation techné, et booste sa compétence de science pour mieux suivre. D'un côté, il apprend que le matériau étrange est de l'adamas, une matière créée par les mages atlante qu'on ne peut reproduire. C'est solide et ça atténue les sorts de manière plus performante que le tomium. Mais uniquement les sortilèges qui visent le matériau lui-même. Côté techné, ritualistique modulaire. Planck et Tesla sont emballés par le fait que Azur ait réussi via méthode informatique et qu'ils sont à fond pour adapter ça à d'autre méthode. Véga écoute quand la discussion dérive sur les entre-las de lignes telluriques et architecture. Azure est convaincu que des simulations seront possibles via informatique.

De retour dans la salle principale, Kazul va à la table des Strasbourgeois. Espadon et Trébuchet s'y trouve. Ridill et Quillon s'y trouve également, Lacunosus, gardien des tempêtes mysterium. Nausicaa, Obrimos flèche Bouclier d'Acier. Chardon, scalde thyrsus Gardien du Voile. Ça discute des présentations. Les jeunes discutent, les vieux écoutent. Ça quiche. Ça parle de Coriolis, Lacunosus était son mentor. Il avait fait un choix courageux d'être apostat afin de poursuivre ses idéaux. Il annonce ensuite que Blondie prépare une soirée au grand étonnement de Nausicaa.

Puis il fait le tour des tables répandre l'annonce. La table de Javelle est flippante. Les gens sont souriants mais silencieux. Les dignitaires Échelles sont polis, mais moyennement réceptif, sauf peut-être Alice.

Blondie et Halo ont finit leur installation et vont rapidement manger. Blondie s'installe à la table des Parisiens. Azure est à fond, c'est une fan. Discussion sur les présentations du jour des parchemins, apprentissage de rôles Mystérium : questeurs (Lara), conservateurs et censeurs. Les lillois font rapidement du barouf et réclame Blondie, lui jette même des p'tit pois. Blondie râle un peu, puis se lève et va avec Halo lancer la soirée.

Halo n'est pas un grand artiste, mais curieusement, il livre une performance méga top. Blondie ne s'aide pas de magie pour être meilleur, mais coordonne le show à l'aide de multitasking/omnivision. Ça défonce.

Tesla et Véga vont en boite avec un petit temps de retard. Muse n'est pas motivée. Planck les laissent en plan, et va à la fête à son tour. Finalement, Muse et Eidolon vont se promener dans les jardins. Romance et calin dans un coin ombreux, moment tendresse, Muse reste silencieuse, la tête posée sur l'épaule d'Eidolon qui reste tranquille. Au bout d'un moment, Muse 'exprime sur le fait qu'elle ne peut pas méditer et que ça lui manque. Ça parle de ce qu'elle fait dans le Temenos, du travail énorme qu'elle fait sur elle-même pour résoudre son problème de blocage.

Blondie arrive à repérer que Javelle a fait une apparition à l'embrasure de la porte, lui adressant un petit sourire. Elle ne reste pas longtemps. Épitaphe est aussi venu se bouger. Kazul a réussi à dérider Entomeur qui move son body. D'autres gardiens sont venus voir : Hertz, passe-partout, Viviane (héraut gardien du voile subtil de renne) danse, ainsi que Chardon. Damas est aussi venu faire un tour. Alice se pointe peu avant minuit et se lâche.

Kazul, Entomeur et Épitaphe vont boire des bières. Les anecdotes rigolotes d’Épitaphe sont pas drôles, quand ça concerne des garous qui utilisent des innocents pour piéger des mages. Il parle de son héritage : Le guerrier se voit comme l'incarnation de la vengeance. Pour lui, il est un peu comme un bouclier d'acier, qui se voit comme l'incarnation du devoir, mais qui aurait échoué. Il parle ensuite de sa vie de dormeur et de son éveil. Ancien étudiant en science bien fumiste, il s'est éveillé après un accident de voiture dont il était le seul survivant. Une semaine de coma et pouf, mage.

Blabla, puis Épitaphe va se pieuter, et les deux adeptes vont s’entraîner.

avatar
Blondie

Messages : 1432
Date d'inscription : 14/12/2012
Age : 28
Localisation : Paris

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Séance du 14/02/2015

Message  Blondie le Lun 16 Fév 2015 - 18:47

Nuit du 12 au 13 avril.

Blondie continue à jouer jusqu'à environ cinq heures trente. A trois heures, la salle s'était déjà bien vidée, mais une moitié continuait de gesticuler.

Kazul et Entomeur décident d'aller s’entraîner dans la salle d'arme. Y a plein de flèches qui s’entraîne, adepte et bouclier. Kazul observe beaucoup.

Le 13 avril 2013

Kazul prend son petit dej avec les lèves tôt (les adeptes, pas mal de flèches et quelques autres). Blondie a des petits yeux, commande grand café, grand jus d'orange, de la bouffe, et se cale à une table. Eidolon quant à lui surprend Champollion commander à voix basse au serviteur d'aller réveiller les retardataires. Après une courte discussion, Champollion invite les mages dans la salle du débat. Les retardataires ont juste le temps de prendre une grande tasse de café avec eux.

Le rituel est prononcé. La descente est dure pour certains fêtards. Champollion annonce la reprise du jour des parchemins.
Lacunosus prend la parole. Il raconte un périple dans la forêt noire en début d'année. Il sentait qu'il devait le faire. Il découvre une clairière, des roulottes archaïques et des gens étranges. Les mages finissent par comprendre qu'il a rencontré un festival féerique. Au sens de Destinée, il a pu repérer les phrases ou mots ou attitudes importantes de ces gens, et cela lui a permis d'éviter de faire un impair dangereux. Les fées étaient au mieux curieuse de son état de mage, en aucun cas effrayé. Il s'est fait transformer plusieurs fois, mais il a pu contrer ces effets par l'arcane de vie. L'arcane de destinée l'a protégé de malédictions et autre geass.

Il compare des gens de ce festival aux figurants des royaumes astraux. Il parle de cages avec des personnes dedans, difforme, hybride animaux ou élémentaires. Blondie réalise qu'il fait référence à la véritable apparence de changelins. Les dormeurs et les mages les voient tel qu'ils étaient avant d'avoir été enlevés. Lacunosus a essayé de faire libérer ces personnes en défiant les geôliers à des concours d'énigmes. Il n'a pu en sauver qu'une.

Il a fini par s'endormir. A son réveil, la carrière était vide. Il a retrouvé l'individu qu'il a fait libérer et l'a ramené vers la civilisation. Il n'avait plus de stigmate. Il s'est écoulé un mois lunaire. La personne est un changelin, précise Lacunosus. Il nous met en garde au sujet des fées par le biais de son histoire, et surtout, éviter toute forme de violence en cas de rencontre.

Hyacinthe prend la parole. En tant que Hiérarche Échelle de Paris, elle représente les Échelles du magisterium et annonce qu'ils souhaitent attribuer un prix pour la meilleure présentation du jour des parchemins. À sa grande surprise, Azure est la gagnante. Elle est invitée a venir recevoir son prix sur l'estrade ou Alice, pas bien fraîche, lui tend un petit coffret. Hyacinthe annonce que le coffret contient 50 doses de mana et un chèque en blanc de 500000 euros. Puis tous les Échelles du magisterium applaudissent, suivi par plein de monde.

Fin du jour des parchemins. Le jour du sommeil est ouvert

Cantique, hiérarque de Strasbourg pose la question suivante aux mages parisiens : quelle est la situation politique des dormeurs, contrôle du gouvernement. Hyacinthe finit par répondre. L'arrivée au pouvoir du PS est du fait de l'échelle d'argent. Ça a foutu la merde chez l'Hégémonie et le triomphe inéluctable. Mais la mort de Théophilus a changé la donne et les devins ont repris le contrôle du gouvernement, d’où une politique pas vraiment de gauche… mais Hyacinthe est convaincu que le travail concerté des ordres du pentacle de Paris auront tôt fait de régler la situation.

Cantique la remercie, puis demande des précisions sur son plan. Hyacinthe s'exprime super bien.

Blondie réalise que, malgré un plan qui parait bien ficelé, les ordres parisiens seraient un peu court dans la réalisation des différentes missions. A la rigueur, la partie gardien, ok, mais les autres … Exemple : contrôle/influence de certain média par le conseil libre, ah bon ? Neutralisation de force extrémiste vassale pour les flèches …

Les balèzes en politique : Ortensia balèze, Amarante, pas mal non plus, pose de bonne question. Cobalt, même s'il s'exprime mal. Javelle s'exprime rarement, mais ses interventions sont toujours pertinentes. Durandal cause super bien et a plein d'aplomb. Noelle, Chardon interviennent souvent. Angevin parle peu. Luna pose de bonnes questions.

On apprend que les mages du pentacles sont plutôt doués pour régler des problèmes dans la société des dormeurs avec des méthodes bien filoutes. Certains protestent dans l'assistance, et Entomeur doit vider trois personnes.

Repas du midi. Muse est un peu déçue car elle n'a pas pu apporter de précisions sur l'influence effectuée sur les dormeurs par l'intermédiare de l'astral. Elle a essayé d'attirer l'attention d'Eidolon, mais râpé. Muse pense que Hyacinthe cherche à exercer une influence astrale trop directe. Elle pense qu'il faut agir à plus long terme sur la culture, les arts, la promotion de certaines valeurs.

Kazul va voir les mages de Renne, ils sont sept à leur table. Il apprend que les garous pur agissent beaucoup par l'intermédiaire d'esprits, beaucoup d'intrusions et des cas de possession. Les jeunes parlent, Épitaphe est souriant mais silencieux.

Blabla tranquille aux autres tables.
avatar
Blondie

Messages : 1432
Date d'inscription : 14/12/2012
Age : 28
Localisation : Paris

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Séance du 07/03/2015

Message  Blondie le Dim 8 Mar 2015 - 23:25

Le 13 avril, repas de midi tranquille, puis la séance reprend. Blondie, comme beaucoup d'autre, entre avec un grand mug de café.

Reprise du jour du sommeil.

Débat sur les méthode à suivre vis à vis des ingérences vampiriques (rappel, au niveau de la politique des dormeurs, jour du sommeil oblige). Partisan de la solution finale, défendre les dormeurs face aux vampires qui ne peuvent se défendre eux-même, partisan de la coexistence semi-pacifique, parce qu'on a autre chose à fouetter, partisan de la non action … le débat est houleux.

Kazul demande quelle est impact de cette influence vampirique sur celle exercée par les devins. Complexe, difficile à évaluer, même si on sait que les devins n'hésite pas à utiliser les vampires. Cela n'empêche pas pour autant des conflits d'avoir lieu.

Kazul demande si on s'est intéressé à la possibilité de soigner les vampires, comme ça, plus de problème. Apex, Mastigos, sphinx, mysterium de Strasbourg, prend la parole. Le sujet n'est pas nouveau. Les plus antiques recherche datent de la Grèce antique. D'autres pendant le moyen-âge. Regain d'intérêt au siècle des lumière, vite retombé. 19 e essor de la médecine, dissection de cadavre … Le Mysterium a des documents sur chaque grande période de recherche, résultat : aucun remède. La magie ne permet pas d'interférer avec l'action du sang vampirique, rien sur la longévité, ni sur le boost au sang, ni sur la dépendance au sang. D’ailleurs, maître Ysengrin avait accompli quelque chose jugé impossible : libérer des personnes du joug vampirique.

Cobalt prend la parole. Parle de recherches plus modernes au cours du 20e siècle. Les recherches se heurtent à des problématiques d'ordre éthique, qui n'existaient pas dans des temps plus anciens. Il propose d'apporter des précision en consultant des rapports qu'il a sur son portable. Bon, niveau éthique, c'est déjà limite. Kazul et Eidolon comprennent qu'un certain nombre de fonctions physiologiques normalement réservées au vivant continue de fonctionner. Ils sont entre la vie et la mort. Un détecteur de mensonge pourrait fonctionner ; un taser fonctionne également. Un vampire peux reproduire un état vivant, circulation sanguine, ventilation respiratoire … Pas de raison scientifique au besoin de sang. Le corps se dégrade en cas de manque de sang sans aucune raison biochimique observée. Certaines techniques médicales peuvent faciliter la guérison des vampires (chirurgie pour remettre des organes en place).

Au sujet d'un remède, Cobalt présente les travaux du conseil libre à travers le monde. Stimulation cérébrale, problème d'ordre moral d'utiliser des vampires conscients. Piste alchimique, le sang ayant des propriétés intéressantes. Autre groupe de recherche focalisé sur l'astral. Pas de nouvelle.

Question de Eidolon : les vampires ont-il une âme. Gros débat. L'usage de la magie sur les vampires n'a pas d'impact significatif. Seul les mages les plus samaritains et plein de compassion ressentent quelque chose à l'élimination d'un vampire. Débat philosophique sur la subjectivité de la moralité …

Soupape prend le parole : est-ce que quelqu'un a essayer d'utiliser l'arcane de mort pour arracher l'âme d'un vampire. Pas de réponse. Elle enchaîne en disant qu'elle a essayé et réussi. Ils ont une âme non éveillée et figée. Elle explique à Kazul que les âmes des vivants sont agitées, cherche à retourner dans leur hôte activement. Pas l'âme d'un vampire. L'extraction ne détruit pas le vampire. On peut l'y remettre et il repart sans problème. Soupape ajoute de manière un peu ironique qu'elle pense que ça n'est pas un état approprié sur une âme.

Le débat se recentre sur l'élimination ou non des vampires, au vue de l'information de l'âme figé de ces derniers.

Nourriture des Vampire, demande Kazul. Animaux, poche de sang …. beaucoup de variété : certains se nourrissent de sang d'autre vampires. C'est engoulevent qui apporte cette précision, basé sur un témoignage d'un commerce entre un mage du mystérium qui produisait un ersatz de sang vampirique pour l'un d'eux.

Nourrir les vampires ? Ça a déjà été tenté, répond Apex, ça n'a jamais tenu très longtemps, souvent trahison vampirique. Les vampires évoluent dans un contexte de lutte interne encore plus prononcé que chez les devins.

Retour au débat initial, ingérence politique. Ça se refile plein de tuyau. Les Gardiens interviennent pour s'assurer que les solutions utilisent de la magie secrète.

Fin du jour du sommeil, 19h passé, le repas sera servi à 20h. Cobalt cause à Eidolon de la façon très directe de poser sa question sur l'âme des vampires.

Blondie va piquer un roupillon, Kazul visite les salles de jeu, du jeu vidéo, mais aussi du plus classique. Il s'arrête au billard et joue avec Zenith, Engoulevent et Brise. Flèche contre Mysterium. Engoulevent et bon, Brise déchire. Les flèche se défendent bien, mais manque d'xp, lose ! Brise a fait un peu de charme pendant la partie, mais ça n'a pas perturbé Kazul. Zenith est resté concentré.

Repas. Le groupe billard rejoint une table de lyonnais. Bondie rejoint une table de lillois. Greffier conseiller Échelle d'Argent, faiseur de réalité acchantus, est un peu méfiant. Une jeune mage athlétique, Clotilde, Échelle, bouclier. Hurricane, Obrimos, conseil libre, modeleur du futur, Zéphyr, Obrimos, conseil libre sentinelle du virtuel, Foudre, Obrimos, conseil libre, modeleur du futur, Ursulla, Échelle d'Argent, acchantus régisseuse.

Discussion philosophique : Pour l’Échelle d'Argent, l'homme est dieu, ou du moins il en a le potentiel. L'éveil en est le premier stade. Ce qui est divin définit sa réalité, la magie est donc l'outil divin par excellence.

Théséus, Mastigos Échelle faiseur de réalité arrive un peu après, tout déchiré, Tout content. Xenon, Obrimos, Conseil Libre, modeleur du futur se pose aussi, blabla.

Table parisienne, Lara, Atalante et Entomeur parle de comment tuer du vampire. Azure écoute un peu médusée, les vampires elle connaissait pas vraiment. A la table d'à côté, Eidolon et Muse repère Firewheel et Vega qui se lève et s'esquisse. Ils vont dehors et … moment intime. Eidolon/Muse suivent en douce. Eidolon envoie un sms à Firewheel sans grand succès. Du coup, il en envoie un magique. Vibration magique du portable, puis affichage via prime. Firewheel regarde son téléphone, exprime un « oh shit » sonore, petite discussion, séparation. Muse envoie Vega dans sa chambre de manière autoritaire.
avatar
Blondie

Messages : 1432
Date d'inscription : 14/12/2012
Age : 28
Localisation : Paris

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Séance du 13/03/2015

Message  Blondie le Sam 4 Avr 2015 - 22:07

Le 13 avril au soir.

Kazul joue au billard avec Engoulevent et deux autres flèches. Durandal vient contempler la partie en y ajoutant plein de commentaire rigolo. Puis il demande un entretien privé avec Kazul …

Eidolon joue aux échec avec Muse, c'est dur pour lui. Cobalt entre dans la pièce et regarde la partie.  Il demande après un moment un entretien privé … Muse les laisse tranquille.

Après quelques défaites aux jeux vidéo, Blondie va fumer une cigarette et tombe dans un repère Échelle d'argent. Amarante et Greffier viennent lui parler. Blabla mondain. En sortant, Hertz demande un entretien privé …

Blondie se balade ensuite dans la salle de jeu de table, vide. Eidolon et Muse entre. Eidolon est un peu chaffouin, cherche Rocambole. Léger blabla, puis s'en va.

Un peu plus tard, Blondie recroise Eidolon, toujours aussi préoccupé. Il le convainc de réunir la cabale. Une fois dans la suite d'Eidolon, celui-ci expose la situation. Cobalt a pris contact avec Citheron pour débloquer sa situation politique pourrie, ou Rapière dirige la ville et le tient à sa merci. Il héberge la liche, mais la situation l'aurait échappée, et comme Eidolon avait l'air de s'intéresser aux âmes, il a choisi de se confier à lui.

Comme Cobalt ne répond pas au téléphone, Kazul va voir à sa chambre, toque, aucune réponse. Après quelques sorts, il constate qu'il n'entend aucune respiration. Il entre, découvre Cobalt mort dans son lit. Les Arpenteurs se retrouvent devant le cadavre. Empoisonnement au cyanure contenu dans les somnifères. Un enchantement effectué il y a trois jours, sceau inconnu.

Eidolon appelle le fantôme de Cobalt. Trois questions possibles :
- Comment Rapière le tenait sous emprise : Elle a découvert comment il a provoqué accidentellement la mort d'un autre libertin.
- Ou sont planquées les liches ? Il ne connaît que l'appart ou est caché Citheron, on a l'adresse.
- A qui appartient ce sceau (celui de l'empoisonneur) : à celui qui a détruit le vampire au Havre

On contacte Entomeur, il est mis au courant, va en informer hyacinthe qui fera une annonce le lendemain. Il contacte également 008.


Dernière édition par Blondie le Sam 4 Avr 2015 - 22:47, édité 1 fois
avatar
Blondie

Messages : 1432
Date d'inscription : 14/12/2012
Age : 28
Localisation : Paris

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Séance du 28/03/2015

Message  Blondie le Sam 4 Avr 2015 - 22:47

14 avril, 1 heure du matin.

Blondie décide d'aller se coucher.

Kazul fait le pet dans la chambre de Cobalt. Hyacinthe déboule constate l'horreur, et décide d'aller prévenir le licteur. Elle demande à Kazul de faire en sorte que les personnes qui ont découvert le corps soient disponibles. Kazul va alors réveiller à coup de tarte magique Blondie, puis on se retrouve dans la chambre d'Eidolon.

Kazul par en quête d'Entomeur, sans succès. Il finit par le joindre et avoir la confirmation que 008 a bien été contacté. On se retrouve tous à boire des canons chez Eidolon.

Le licteur vient nous chercher tour à tour, Eidolon, Kazul puis Blondie.

Kazul décide de réunir les sages de diamant. Rapière est introuvable. Durandal l'informe qu'elle et les havrois sont rentrés pour contrer une menace de liche. Une fois réunit, Kazul les informent de l'affaire, et les sages sont pas très contents (sauf Épitaphe qui se retient de rire). Durandal propose, comme il l'a déjà proposé au licteur qui l'a informé peu avant, d'apporter tout le soutien nécessaire au licteur. Epitaphe est d'accord, Espadon n'aime pas ça mais s'y résigne.

Blondie, boosté par Kazul, a la patate. Il décide de ranger son matos tranquille. Puis il se force par magie à dormir trois petites heures.

14 avril, le matin, la convocation reprend.

Avant le rituel, Champollion donne la parole au licteur. Celui-ci annonce le décès du hiérarche Cobalt, assassiné par empoisonnement par une supposée liche. Présence de plusieurs liches suspectées au Havre. Rapière et Stiletto ont quitté la convoc pour gérer la menace, les prévôts Cimeterre, Claymore et Damoclès les soutiennent.

Rituel de convoc, puis le jour de justice commence. La masse du débat est posée.

Première plainte de Greffer : accuse le prévôt Frimas de meurtre envers l'une des éveillées du pentacle, zig zag, reconnue à Lille, voie du Chardon, du Conseil Libre.

Champollion renvoie la balle au licteur. Celui-ci demande des pièces à conviction à Greffier, qui lui montre une clé USB. On prépare la projection, lumière tamisée. Courte vidéo, jeune femme dans une pièce qui bosse sur un ordi, fringué pyjama/gilet. On reconnaît des runes atlantes de psyché (perfectionnement) et de destinée (dévoilement) sur la femme. Une silhouette apparaît dans le coin, des runes de Forces (voile et tissage). On reconnaît le visage de Frimas. Il sort une arme de petit calibre (avec des runes de matière, force, prime, et destinée), et pan. La femme s'écroule. Frimas s'approche, remet une balle, puis s'en va.

Greffier explique que la caméra est la seule a avoir pu enregistrer ces images car équipée de protections contre la magie de Force de dissimulation, les autres caméras en étaient dépourvues. L'horaire exact est connu, aussi Greffier précise qu'une investigation temporelle sur place pourra confirmer ces images.

Le licteur s'adresse à Frimas et lui demande s'il reconnaît les faits. Réponse, oui. Il reconnaît avoir abattu de sang-froid la mage zig-zag. La raison : ordre du hiérarche.
Le licteur demande le témoignage de Javelle. Elle reconnaît avoir donnée l'ordre. Les raisons ? Elle demande de faire appel à un témoin : maître Némo. Celui-ci déclare qu'il voit pas ou veut en venir le hiérarche.

Javelle précise alors que Nemo était présent à Lille sans être présenté pour mener une enquête, et demande les résultats de celle-ci. Nemo soupire. Le licteur l'interroge alors. Oui, il était présent à Lille, sans se présenter. Il était présent pour poursuivre une traque, des scelestis. Il en a éliminé deux dans la région de Lille. L'un deux a eux des contact avec zig-zag et prenait beaucoup de précaution pour se rencontrer. Il a donc décidé de la suivre. Elle faisait partie d'une cabale, difficile à surveiller. Néanmoins, une nuit, il a pu observer cette femme lors d'une invocation d'un Gulmoth. Malheureusement, le gulmoth l'a repéré, il l'a combattu, mais la jeune femme s'est enfui. Il n'a pas pu la retrouver ensuite.

Le licteur demande alors à Javelle si elle veut apporter des précisions. Elle déclare alors qu'elle n'a fait qu'appliquer la Lex Magica.

Brouahahah, certains lillois parlent fort et se font évacuer par la masse du débat.

Nemo pense qu'il aurait été plus avisé de remonter à ses comparses.

Le licteur rappelle alors le précepte de purification : péter la gueule aux héritages de la main gauche en ignorant le précepte d'hybris. Javelle était donc dans son droit en commanditant son prévôt, l'accusation de meurtre est donc rejetée.

Nouveau tollé du côté libertins lillois. Le licteur jette un œil à Champollion, qui claque des doigts et les stun en zone. Entomeur est surpris, on lui demande de sortir les importuns, fait ensuite le ménage, c'est long.

Champollion demande alors s'il y a d'autre plaintes. Pas de réponse, le jour de justice, ainsi que la convocation est clos.

Ça discute dans les salles de détentes.

Kazul va causer avec Javelle, Blondie est présent. Situation à Lille, Javelle met tout ça sur le dos des Badges Blancs qui ne font aucun compromis et qui sont de bon catalyseurs à emmerde. Elle, elle en fait des compromis, comme l'acceptation de choix du duel d'arcane à son éventuel opposant. Les mages peuvent monter leur sanctum où il veulent. Ce qui cause des problèmes, manque de discrétion, attire des banisseurs et autres chasseurs. Lille c'est grand et pas évident à surveiller.

Kazul cherche des lillois badge blancs, mais tous les jeunes sont partis.

Vega cause avec Eidolon : Tu crois pas que Muse elle abuse, de la renvoyer dans sa chambre comme une gamine ? Blabla.

Discussion avec Engoulevent sur les dragons :
- Cryptide forme reptilienne, rapport à des créatures spirituelle
- Créature d'origine céleste, par exemple la tarasque, créature qui prend l'apparence d'une femme et noie sa victime, enfin version dormeur. En vrai créature céleste qui sont invoquées par certains mages pour les chasser et en obtenir une compréhension magique supérieure, mais temporaire. Les tarasque n'aiment plus trop les mages maintenant. Elles ont un lien très fort avec la magie, on suppose donc un lien de parenté avec les dragons.
- Dragon chinois, créatures célestes, peu de données dessus

Blondie cause avec Luna, Accanthus, Échelle, Hérault de Strasbourg. Consoeurie des Bienheureuses, héritage récent, fin du 19e, début 20e, fondée par des femmes au sein de l'échelle d'argent pour améliorer l'intégration à des postes important des femmes dans un contexte difficile. Moins difficiles de nos jour, des hommes rejoignent l'héritage.

Peu avant le repas, Algo vient causer à Eidolon. Il vient présenter des excuses pour le comportement des membres de son ordre lors du jour de justice. Les jeunes sont en totale opposition avec le pouvoir en place depuis plusieurs années. Algo n'est pas d'accord avec l'approche révolutionnaire qui ne sied pas à un pays comme la France. Il pense qu'il faut faire preuve de patience et que le modèle de l'assemblée va s'imposer de lui-même en portant assistance aux autres ordres.

Kazul cause avec des scaldes. Pour choper de bonnes histoires, faut causer avec des esprits, et ils adorent les chants et la musique.

Le repas se poursuit tranquille. Puis les gens commence à remballer et à rentrer chez eux. Alors qu'il ne reste que les mages flèches et parisiens, 008 déboule, cause avec Blondie. Partage d'info, Chacun va ensuite tester le transfert d'info chez les flèche. 008 va causer à Entomeur, Blondie à Kazul. Il lui raconte que l'expédition au Havre n'a pas rencontré d'opposition. Ils ont trouvé un message et un cadeau de la part de Cithéron, son élève, inconscient, celui qui a assassiné Cobalt. Message : vous n'êtes mon ennemi (en gros). Présence de quatre individu en comptant le « cadeau ».

Ni Entomeur ni Kazul n'était au courant.
avatar
Blondie

Messages : 1432
Date d'inscription : 14/12/2012
Age : 28
Localisation : Paris

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Séance du 04/04/2015

Message  Blondie le Sam 11 Avr 2015 - 21:35

14 avril, après-midi.

Alors qu'Eidolon et Blondie rejoignent leur voiture, Le licteur les interpelle les deux. Sur le parking, il demande alors aux deux mages leur assistance aux Havre pour aider à la résolution de l'affaire Cobalt. Eidolon, parce qu'il est impliqué, Blondie, en sa qualité d'émissaire Gardien. Devant l'hésitation de Blondie, Codex nous apprend la possibilité qu'il a de réquisitionner des mages lorsqu'il en a besoin.

Blondie vroom dans un bar non loin pour causer à 008, et lui révéler qu'il a dû balancer l'info au licteur que les gardiens parisiens détiennent Styx. Puis pour lui annoncer la balade au Havre demandé par le licteur.

Après une discussion sur le monde des morts avec Obi Boka, Eidolon ramène les collègues du conseil libre parisien et en profite pour choper son androïde et bidouiller sa voiture.

Discussion entre Blondie et Codex en attendant.

De son côté, Kazul cause avec Espadon de comment va se passer le caucus. Des chants, puis l'énumération de ceux qui sont tombés depuis le caucus précédent. Les sages délibèrent ensuite entre eux en privé. Pendant ce temps, les autres s'occupent, se défient … Puis, blabla esprit familier.

Une voiture vient se garer devant le château. Un grand gaillard d'1.80 Cheveux blanc coupé court. Durandal va à sa rencontre. Discussion froide entre les deux individus. Durandal s'adresse à lui en lui donnant le titre de Sentinelle. Ils finissent par rentrer dans la baraque, mais distant d'au moins 5m.

Eidolon arrive enfin, Hop, en voiture. On a jamais roulé aussi vite. Moins d'une heure plus tard, on est au Havre. On va à Montiviller, là ou est retenu le prisonnier. On se gare sur un parking de super marché. Un van se gare non loin. Des gaillards en sortent ainsi que Rapière. Blabla rapide, tout le monde retourne dans les bagnoles, et vroom. Le licteur fait la remarque que Rapière ne semblait pas contrariée par la présence d'Eidolon, seulement étonnée. Le licteur nous dis qu'elle n'est pas au courant de l'accusation de Cobalt.

On se retrouve dans la cave d'un entrepôt où se trouve le prisonnier. Blondie, sur la demande du licteur, vrille la tête du prisonnier et arrive à choper quelques souvenirs :

Le premier : L'individu, vêtu d'un jean/blouson de cuir sombre, physique ingrat, jeune, cause avec un trentenaire habillé d'un costume de ville. Ce dernier dit « il va aller à une réunion de mage » sur un ton inquiet. L'autre ressent du mépris pour le gars en costard. L'annonce a provoqué un moment de panique et d'indécision.

Le second : Motivation d'avoir tué le vampire : les mêmes individus, le mec en costard arrive en disant « oh putain ça chlingue ! » Le mage au physique ingrat tend la main et le mec en costard se fait désintégrer, mais violent. Blondie ressent la formation d'un imago inconnu, Et ça le rend tout chose. Il comprend instinctivement que c'est un sort de mort de haut-niveau avec l'intention claire de détruire le mort-vivant devant lui. Ses pensées pendant le lancer de sort : il en sais trop.

Codex se livre aux même analyses, puis attend les conclusions de Blondie. Ils continuent.

Plusieurs scènes en flash, la première : le vampire arrive et dit à la liche « ça y est, c'est fait ». Cela concerne toujours Cobalt, et quand c'est fait, cela amène une certaine satisfaction chez la liche.

Blondie continue : La liche dit au vampire sur un ton encourageant : « Tu vois, le type qui va venir, tu va l'hypnotiser ».

Blondie fait un nouveau rapport. Eidolon aimerait savoir de quand date l'hypnotisation.

Check, environ deux semaines.

Depuis quand le vampire bosse pour la liche : un peu plus de deux semaines, en échange d'or.

Depuis quand il connaît Cobalt ? Il est rentré dans son appart il y a une semaine et demi. Profond mépris pour Cobalt (marionnette).

Cause avec un individu charismatique, 30-40 ans, bien sapé, lui montre la photo de Cobalt en lui disant : trouve moi un moyen de faire pression sur cet homme : date d'un peu plus d'un mois.

Le licteur apporte des précisions. Le prisonnier a demandé au vampire d'altérer les souvenirs de Cobalt : l'assurance que rapière était au courant de l'accident qui avait provoqué la mort d'un libertin et que Rapière utilisait cette information pour faire pression sur lui. Et augmenter son ressentiment envers Rapière en modifiant des souvenirs clés.

Citheron voulait un pied à terre durable, mais on sait pas pourquoi. Il a probablement rencontré Cobalt une fois l'altération mémorielle réalisée, facile de négocier.

Eidolon vérifie si le prisonnier a été affecté par un pouvoir de vampire. Oui, il y a un peu plus de trois semaine. Le licteur vérifie, aucun lien avec l'affaire. Une de ses rencontre a pris peur et lui a fait un bouh par pouvoir.

Le prisonnier n'avait pas de ward, Citheron ne lui en a pas fourni, pas bien beaucoup de confiance.
avatar
Blondie

Messages : 1432
Date d'inscription : 14/12/2012
Age : 28
Localisation : Paris

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Séance du 11/04/2015

Message  Blondie le Sam 18 Avr 2015 - 16:23

Le 14 avril, 19h, suite de l'enquête.

Eidolon souhaite poursuivre l'enquête en interrogeant Banshee, le prévôt de Cobalt. Après échange de numéro et rendez-vous posé, le licteur, Eidolon et Blondie quitte l'entrepôt pour un bar.

Banshee, fine, taille moyenne, mi-trentaine. Cheveu coupé court pas coiffé, manteau long. Eidolon souhaite parler en privée, le licteur et Blondie attendent à l'extérieur, les deux avec un sort de psyché de l'étranger éternel.

A l'intérieur, Eidolon apprend l'accident provoqué par Cobalt qui a causé la mort de trois dormeurs et d'un éveillé du conseil libre. Incendie dans son labo lors de l'explosion d'un générateur modifié par magie, l'incroyance ayant tout fait foirer. Banshee demande ensuite pourquoi on la laisse à l'écart de l'enquête.

Eidolon va chercher Codex et Blondie. Dehors, il annonce qu'il n'a plus besoin d'eux, mais qu'il peuvent rester pour l'assister dans l'enquête des liches. Retour à l'intérieur, le licteur pose plein de questions sur la mort de Kraken, le gestionnaire des vassaux local. Elle a trouvé le corps, mort par coup de couteau en plein cœur. Au contact par un individu d'une grande force physique. Demande la date exacte de la mort par rapport à la date où il a été découvert. L'âme a été arrachée, Banshee ne peut dire comment car elle ne peut localiser le lieu exact de la mort. Elle a déterminé que l'âme a été arrachée car elle n'a pas pu appeler de fantôme quelque soit la méthode. Ensuite, interrogation sur les vassaux identifiés.

On va voir le corps dans le sous sol d'un nouvel entrepôt. Le corps est stocké dans un grand congélo. Plein de sorts. Ensuite, chasse au vassal, on en trouve un qui a un lien avec Kraken. On étudie les liens sympathiques, on trouve des lieux associés à Kraken.

Vroom sur les lieux qui sont probablement des lieux de rencontre entre l’oligarque et les vassaux (défenses des lieux : Ward + barrière spatiale (feu, haute vélocité) + invisibility to machines sur le lieu entier). Au bout du troisième lieu, on trouve le lieu ou il s'est fait tuer.

Eidolon fait un sort de Temps à l'heure de la mort indiqué par Codex, et il partage avec Blondie. Kraken est assis dans un fauteuil, un vassal devant lui, debout, des résonances de psyché sur la tronche. Citheron entre à la surprise de Kraken. Qui finit par balancer du sort. Attaque psychique qui rebondit, attaque de flamme qui se fait dissiper. Citheron sort alors une lame, rush très très vite sur kraken et lui plante le cœur avec violence.

Blondie détecte le ward sur Citheron. Eidolon remarque la perte de toute expression sur le visage de Kraken avant sa mort, perte de toute volonté. Puis, seulement après, yeux vitreux. Blondie note simplement le changement. Citheron jubile, plein de jouissance. Il reprend ses esprits, lance des sorts de psyché sur le vassal qui n'a pas réagit. Le vassal s'en va. Citheron lance un sort de force et met le cadavre sur l'épaule, sort de psyché, hop, il s'en va. On suit la piste dehors. On repère la trace du portail qu'il a utilisé pour se barrer.

Eidolon crée un petit robot qu'on envoie avec un mage sight de prime à travers le portail ré-ouvert par Codex. Le robot revient, intact. Après vérification, Eidolon s'y connecte. Il a vue une rue non loin du port. On traverse le portail, et on découvre le lieu ou le corps été déposé. On abandonne la traque ici, faisant l'hypothèse qu'il a fait son show, et qu'au moment où il l'a voulu, il a effectué une téléportation qui ne laisse pas de trace. Le licteur propose de visiter l'appart ou le « cadeau » a été déposé. Avec l'accord de Rapière, on se retrouve sur le lieu. Il tente une prédiction sur les élèves de Cithéron, et détermine qu'ils seront à Londres dans 5 minutes. On se sépare ici, Blondie et Eidolon vont boire des coups à la Grosse Bâtisse, puis en ville avec la cabale. Sauf Kazul, qui bosse au grand caucus flèches.

Caucus flèche. Grosse délibération des sages, plan d'attaque dégrossi avec 008 (tour Eiffel à désactiver, panopticon à viser en premier, ancre de  ligne tellurique à péter …), Espadon amène également le sujet principal qui l'a motivé à appeler le caucus, l’Étoile d'Athichi. Pendant ce temps, des défis, Kazul se fait marave par Entomeur à la mano, mais le bat de justesse dans un duel d'arcane.

Le 15 avril

Caucus, l'heure des tournois.

Blondie rattrape son retard sur l'analyse de ses données, commencé tôt le matin.
avatar
Blondie

Messages : 1432
Date d'inscription : 14/12/2012
Age : 28
Localisation : Paris

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Séance du 18/04/1979

Message  Blondie le Lun 27 Avr 2015 - 20:01

Le lundi 15 avril, suite.

Tracker rencontre Eidolon dans un bar, dans le 18e, en fin de matinée. Le festin nu est fermé l'après-midi, balade dans la ville, puis il décide de causer de sujet sensible hors de Paris. Les Martyrs Makers ont bossé avec les Gardiens pendant la grande convoc. Trois Devins balèzes en sous sol, opération menée le 13.

Attaque en trois groupes, Cassandre et Mata-hari, 008 et Epeire, et les M&M. Les devins avaient créés des dimensions de poche dans les catacombes. Chacun avait la sienne, et il a fallu y entrer en bravant les pièges pour les péter. La cible des M&M était balèze, mais pas de perte. Tracker ne connaît ni l'identité, ni les motivations du groupe, les gardiens n'ont pas voulu répondre à ses questions.

Fin de matinée, 008 appelle Eidolon. Repas de midi dans resto chicos. 008 demande si le Conseil Libre compte participer à la baston visant à péter les forteresses. Il avertit que le Conseil Libre n'a que deux choix possible : s'abstenir de toute actions pendant l'opération, où participer en se mettant sous le commandement des Flèches. La réponse doit être donnée avant la fin de la journée. 008 précise que cette demande concerne l'ensemble du Conseil Libre français, tout comme l'ensemble des Flèches du pays participent à la baston.

Eidolon en profite pour essayer d'en savoir plus sur l'opération triplette de devins mort. 008 annonce que cela demande encore de l'investigation et qu'il sera informé en même temps que le hiérarche lors de la prochaine réunion.

Enfin, le point sur Cyanure. La quarantaine se poursuit, beaucoup de travail psy à faire pour éviter l'effet Morabi, et pour la soigner des troubles qu'elle a contracté pendant son calvaire.

Eidolon va parler à Muse et Véga pour leur apprendre la vérité sur Cyanure, son enlèvement, le devin qui a pris sa place et causé la perte du Conseil Libre, et le fait qu'elle a été retrouvé lors de l'attaque de Saint-Cyr. Vega, avec l'aide de Muse, prépare une lettre de soutien à transmettre.

Eidolon lance un message d'appel à a baston sur la messagerie du conseil libre. Les M&M, Mr Cafard et Firewheel réponde à l'appel.

Rocambole se pointe, Eidolon lui demande de contacter des mages non-parisiens motivés pour casser du devin. 40 répondent à l'appel de Rocambole.

Blabla armure avec Thunderskin et Firewheel.

Le 16 avril, Blondie appelle Kazul et Eidolon aux environs de 9h. Rendez-vous à la grosse bâtisse. Blondie relate une expérience fort désagréable vécue la nuit précédente. Une rencontre avec une manifestation de l'Acamoth parisien au sein même de son Oneiros. Lors de cette confrontation, Blondie a appris que l'acamoth a kidnappé son Daimon. Il explique qu'un lien sympathique entre son Oneiros et la conscience de l'Acamoth a été créé, et que l'instigateur de cette situation n'est autre que Lachésis. Cette dernière a besoin de Blondie, et potentiellement de Kazul et Eidolon afin de plonger dans la conscience de l'Acamoth et de découvrir comment ce dernier compte créer un gouffre donnant vers l'abysse en plein Paris. Pourquoi Kazul et Eidolon ? Parce qu'il sont eux aussi teintés par l'abysse. Une simple discussion avec le « vendeur de voiture » a suffit. Cela donnerait une certaine furtivité dans le cas ou nous décidions d'aller dans la conscience de l'acamoth. De plus, bosser en équipe soudée, comme une cabale qu s'entendrait plutôt bien augmenterait les chances d'en ressortir vivant et de garder à peu près sa santé mentale.

Blabla, Blondie et Eidolon parle du « Seuil », l'exarque dont l'existence est mise en doute, celui qui serait en charge de l'abysse elle-même. Et ben ils attestent la présence de devins à son service, présence probable à Paris.

Eidolon essaie de contacter Doc Samedi, et arrive enfin l'avoir. Il a eu des mésaventures, le drone est perdu, il s'est mis au vert à l'écart de Paris. Il consent à ce qu'on le rejoigne pour causer, mais uniquement en prenant les plus grandes précautions pour ne pas être suivi. Blondie propose qu'on lui montre une image d'un lieu montré par doc samedi, puis de les y amener par magie.
avatar
Blondie

Messages : 1432
Date d'inscription : 14/12/2012
Age : 28
Localisation : Paris

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Séance du 02/05/2015

Message  Blondie le Lun 11 Mai 2015 - 17:21

Le 16 avril. Eidolon obtient une photo de cimetière envoyé par doc Samedi. Les arpenteurs vont squatter une cage d'escalier non loin. Blondie fait un peu de magie de boule de cristal, repère le doc dans des arbres non loin, et sa boule de cristal fait « pouf ».

Ouverture de portail tout juste proche des haies dans le cimetière, on repère le Doc agenouillé à une tombe. On va à sa rencontre, il se lève et nous précède vers la sortie. Petite balade, maisonnette, on s'installe dans des canapé. Sauf kazul qui reste debout.

Doc nous raconte. Il a suivi un simple dormeur avec le drone vers les niveaux plus profonds. Une espèce de caverne aménagé. Assez luxueux, contraste avec le reste. Des hommes et des femmes peu vêtus font le services. Le dormeur a été accueilli avec diligence, on lui a enlevé ses guenilles et il a profité d'un bain au milieu de tous. Il a perdu le contact à ce moment là, arrêt brutal. Il y a eu un sursaut dans « l'image », peut être un choc. Pas de résonance de sortilège, mais des résonance de joie et de plaisir. Grand nombre d'esprits en crépuscule, à l'insu des gens, de forme humanoïde. Le plus étrange, c'est qu'il n'a pas vraiment perdu le contact avec le drone car il ressentait toujours la psyché rudimentaire. Il a essayé d'imprimer l'ordre de retourner d'où le drone venait, mais sans succès. La psyché ne répondait plus à son appel, il pense à une influence spirituelle. Pourquoi pas une possession. En pensant que l'esprit se lasserait, le Doc a essayé plusieurs fois de reprendre le contrôle, sans succès.

Quelques heures plus tard, il s'est fait attaqué dans l'appartement qu'il louait pour l'occasion, une femme, mage, qu'il ne connaissait pas. Il nous dessine un visage beau, cheveu mi-long, stylé gothique. Certainement une Moros, puissants sorts de mort. Elle a attaqué également les défenses fantomatique du Doc, ce qui lui a permis de ne pas être complètement pris par surprise. Il a réussi à la contenir et s'est enfui.

Cela fait penser à Rose, scelestus Moros bien timbrée, on en fait part au Doc. Puis on le ward, on appelle Rocambole qui va lui trouver une planque. Retour grosse bâtisse. On décide d'aller voir Lachésis.

Vroom tour Montparnasse en van blindé, les esprits nous guident, bureau aux colifichets différents de la veille pour Blondie. Quels risques, demande Kazul. Être corrompu. Perdre ce qui fait de nous des mages, la gnose. Le même effet que sacrifier une partie de son âme pour créer un pierre d'âme, comme une érosion jusqu'à destruction totale.

Blabla lien sympathique, un pont qui mène à sa conscience, accessible depuis les royaumes astraux, car tout ce qui pense y est relié.

Lachésis conseille à Blondie de se focaliser sur un lieu que lui et l'Acamoth connaît plutôt que d'utiliser le lien sympathique, comme par exemple le lieu où les Arpenteurs ont discuté avec l'une de ses incarnations.

On décide de la méthode pou se rendre là bas : soit par méditation, safe d'un point de vue mortalité, mais très sensible à la corruption ; soit physiquement, danger mortel, mais beaucoup moins sensible à la corruption. Les Arpenteurs sont ok pour la méthode deux.

Lachésis compte sur les capacités d'un daimon pour avoir absorbé tout plein de connaissance de l'acamoth. L'opération consiste « simplement » à le libérer. Lachésis espère également que le daimon sache comment briser le lien sympathique entre l'Oneiros de Blondie et la conscience de l'Acamoth.

Préparation. Rituel dans un site antique flèche, mega anneaux, gros boost. On va ailleurs pour ouvrir un portail. Go oneiros ! Kazul et Eidolon peuvent contempler la mare nauséabonde abyssale dans la grotte. Blondie a bien du mal à entrer en contact avec le caca pour profiter du lien sympathique. Couloir nauséabond, sang qui coule des murs. On se dote de vision nocturne. Oh la la, un petit chien abyssal qui renifle ! A base de sort de psyché, puis, plus efficace, de sort de matière, on évite la confrontation avec la créature et bon nombre de ses congénères. On tente de rejoindre une cavité ou passe un ruisseau, lieu que connaissent Kazul et Eidolon : c'est dégueu, mais rien de notable.

Kazul décide de se fier à son odorat, et on se tape la grimpette le long du ruisseau. On arrive dans des égouts, puis on atteint une échelle qui mène dehors. Hop, la bouche d'égout est ouverte, et nous voilà dans la rue. Là c'est l'horreur totale, plein de gens court. …

Rencontre avec Mabuse qui, malgré notre invisibilité, nous repère facilement. Il se dirige droit vers Blondie, seringue à la main contenant un liquide noir, en annonçant que c'est l'heure de sa piqure, et qu'il ne doit pas faire l'enfant. Blondie se crispe, annonce que Mabuse est responsable de son état initial. Kazul voir rouge et essaie de la bastonner sans succès, et sent son âme malmenée. Eidolon dégage le bouclier de Mabuse puis l'assomme proprement, on décide de le laisser là.

Les Arpenteurs subissent plusieurs autres épreuves de ce style : Muse, trimbalée par une foule malveillante, quelque chose d'approchant avec Julia, Blondie entend la voix d'Epiere dans sa tête lui annoncer qu'elle va devoir le tuer … Les arpenteurs comprennent qu'ils « matérialise » leurs propres peurs ou défauts, et se raccroche au but de leur expédition pour les surmonter.

Kazul essaie maintenant de se diriger à l'odorat en cherchant l'odeur de Blondie. Ça fonctionne, et le groupe arrive au pied de la tour Eiffel. Ca grouille de monstres de tout type. Ils décident de la jouer gonflé et compte sur l'invisibilité et le sort de matière d'Eidolon détruisant au fur et à mesure tout e que nos corps relâche dans l'atmosphère (flingant les odeurs, entre autre). Kazul fait de puissants sorts de force et les trois mages s'envole vers le sommet. Celui-ci est à ciel ouvert. Le daimon est plongé dans un bassin la tête en bas, nu, enchaîné à des barbelés. Six humanoïdes au sourire inhumain sont affairé à des machines avec lesquelles ils torturent le daimon.

Les arpenteurs font les ninjas. Blondie parvient tout juste à contrôler la vue des créatures. Kazul crée une illusion plane au dessus du bassin, afin que les créatures volantes au dessus ne nous repère pas. Puis Eidolon s'occupe de couper proprement les barbelés. Kazul extraie alors le daimon, mais la mar visqueuse attaque ! Grosse panique, Kazul décide de foncer très très vite vers le haut avec le daimon dans les bras, Blondie et Eidolon s'accrochant tant bien que mal à lui. L'effet de surprise leur laisse le temps d'ouvrir un portail et de se précipiter dans l'Oneiros de Blondie.

Une fois au calme dans la grosse bâtisse astrale de Blondie, Le daimon se rhabille puis nous explique qu'il peux supprimer le lien sympatique, mais qu'il doit se sacrifier pour cela. Et v pas falloir trainer. Il suggère à Blondie de projeter sa conscience dans la sienne afin d'accélérer drastiquement le passage d'info, ce qu'il fait. Le daimon annonce alors qu'il va s'occuper de la marre à caca puis disparaît, suivi de peu par Blondie qui assiste à la désintégration de la présence abyssale et de son daimon. Quelques secondes plus tard, la caverne est vide, il n'y a plus rien.

Blondie revient vers ses compères puis ils rentrent, visite à Lachésis. Celle-ci est surprises, on est pas vraiment plus corrompu qu'avant. Blondie lui raconte alors ce que son daimon a découvert :

Plan de l'acamoth : créer une faille entre le monde matériel et l'abysse pile à l'endroit où il est enfermé. Il pourra passer de l'abysse au monde matériel librement, et il pense qu'il sera vénéré pour cela, qu'il montera de rang. Pour parvenir à ses fin, il a amassé pendant des siècles des artefacts, protégés par des serviteurs. Mais comme il y panne rien en espace et en temps, il a fait n'imp et a fait plein de brisure pas très efficace. Autre méthode, pendant la seconde guerre mondiale : l'arrivée d'un puissant scelestus, qui a formé de nouveaux serviteurs, réussir à atteindre parmi les puissant mage leur leader et en lui promettant le secret de libérer les mage du joug vampirique. En échange, il a pu accéder à son oneiros pendant une nuit. Mais il a été vilain : le remède fourni pour guérir les mages était frelaté. Les mages l'ayant pris ont tous mal fini, certains scelesti, dont Vidock, une pointure qui a bien boosté l'influence de l'acamoth. Vidock lui a donné le moyen de parvenir à ses fins. Pour pouvoir créer une trouée qui répondrait à ses attentes, il faut qu'il possède un mage, et plus spécifiquement, un maître de mort. Pas de bol, pour que cela fonctionne, il faut un maître de mort qui n'a pas encore souillé son âme. Il a tenté avec Rose, ça n'a pas marché. Il devra fusionner avec l'âme du mage, du coup il faut de la place pour de la corruption. S'il réussi, il pourra comprendre les artefacts qu'il doit utiliser, mêler pouvoir magique et abyssal, et boom ! Vidock l'a mis en garde : il pourrait également créer le gouffre sans artefact, mais il disparaîtrait. Il lui manque encore un artefact clé pour pouvoir déclencher son plan, censé être en possession des mages parisiens, mais que Vidock n'a pas pu récupérer. Un synchronisateur tellurique, nom atlante, prisme arc-en-ciel.
avatar
Blondie

Messages : 1432
Date d'inscription : 14/12/2012
Age : 28
Localisation : Paris

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Séance du 16/05/2015

Message  Blondie le Sam 6 Juin 2015 - 21:08

16 avril, 18-19 heures

Petite pause à la grosse bâtisse, Eidolon confie un message aux gardiens du voile à Blondie : Gaffe à la méthode de libération du joug vampirique, certainement apprise par Cassandre et Lupin lors de l'invocation du fantôme d'Ysengrin : la méthode est frelatée.

Après sa douche, Kazul retourne au château où le caucus se tient. Mince, il n'y a plus personne, Entomeur refuse de dire où sont les flèches, il le tient au courant. Il va dans un endroit secret des flèches pour méditer tranquillou, sans aller dans l'oneiros.

Blondie rentre chez lui et prévient 008 par sms qu'il est dispo. Douche, changement de fringues, puis bosse l'espace.

Eidolon rentre au sanctum commun du Conseil Libre, ça ritualise partout, il se prépare également. Après avoir ritualisé sa bagnole, Firewheel vroom au loin. Quelques minutes plus tard, il envoie un sms lui demandant de venir à Saint-Jean de Beauregard, il a quelqu'un à lui présenter. Au milieu de rien, rencontre avec une femme au look très flashy, mais pas le temp de faire les présentations, vroom entre les macho man. Eidolon perd la course, mais de peu, les boosts de Kazul compensant l'écart entre Firewheel qui utilise à mort son héritage et Eidolon qui n'a pas eu le temps. Ça se la mesure sur le parking point d'arrivée, Firewheel aime pas l'idée d'utiliser vie pour conduire mieux, contraire à la philosophie de l'héritage. Ça gave un peu l'invitée, qui finit par se présenter : Ripnail, Mastigos, Cyber-Alpha. Elle est venu pour casser du Devin. Son truc, c'est la baston au contact. Étonnant pour un membre de cet héritage, mais elle a ses trucs.
Steelswarm ne viendra pas. Il est dans le coma, et personne n'a jamais vu son corps. Un peu trop parano pour venir.

Retour maison, Eidolon va ensuite voir Obi Boka. Il le prévient du danger que représente l'Acamoth, son besoin de posséder un maitre en Mort. Il déclare qu'il va alors mener son ultime voyage, l'heure de son trépas étant proche. Eidolon lui propose son hospitalité et il accepte.

Un peu plus tard, Eidolon rencontre Blondie à la grosse bâtisse pour demander si les gardiens ont des infos sur Obi Boka. Il craint des blagues au vu du fait qu'Obi Boka traîne souvent avec Mabuse.

Les téléphones sonnent, Le hiérarche rameute du monde. Hôtel, salle de réunion. Sont présents les Conseillers, sentinelles, prévôts, et des non parisiens baraqués : Durandal, Espadon, Rapière, Rempart, Épitaphe.

Hyacinthe parle : Ça va bastonner. Si des gens ont pas envie de s'impliquer, qu'ils se cassent. Rocambole se casse. Elle nous présente ensuit la stratégie mise au point par les sages de diamant, aidé par les Gardiens. Eidolon annonce que nombre de libertins sont prêts à se mettre sous les ordres des flèches. Le Mystérium, en plus d'un soutien logistique, enverra Lara et Nemo à la baston.

La première phase du plan de de bataille consiste à bousiller les appareil de communication de la tour Eiffel. Ce n'est pas encore bien établi. Les sages pense que c'est au mage parisien de faire le coup, pour le symbole. Ça sera les arpenteurs qui vont s'y coller.

On va causer en privé du plan avec 008. Le troisième étage est sous la surveillance d'esprits de l'air, qui empêche les attaques météo. Mais ils attaquent tout ce qui est bizarre. Bardé d'enchantement. Ward + Ban (qui empêche même les mages de passer). Aucun devins sur place, mais certainement quelques vassaux dangereux. Les Gardiens ont sous le coude des esprits des vents qui n'aiment pas trop l'idée d'avoir des congénères contrôlés, et qui vont les bastonner. Ils ont aussi des équipes de somnambules entraînés pour péter des culs, des sniper, la totale.

Pylône du temple des omniscients qui gère la tour Eiffel :
- Présage, Acanthus, maître en Temps, Espace
- Signe, Mastigos, maître en Psyché, Espace
- Auspice, Moros, maître en Matière, Espace

Auspice et Signe ont été localisés par les Gardiens. Ils vont tenter de les abattre lors de l'attaque, au moins ça les occupera.

Nemo arrive et vient avec des objets.

Un bâton en forme de sceptre antique, ça brille légèrement, sommet en forme de dragon. Sceptre de Châtiment spirituel, arme efficace contre les esprits. Renouveler nos réserve de mana quand on blesse les esprits.
Deux boucles d'oreilles : Talisman contre les esprits (bouclier spirituel + barrière anti esprit), Charme de l'exorciste (bouclier de force et bouclier spirituel)

On se prépare. Le plan : péter les glyphes, puis tout péter à la magie de matière. 3 pièces protégées, impossible de déterminer laquelle est significatives, certainement un système redondé.

On se buff ras la gueule, et on se tp direct au sommet de la tour Eiffel, et Kazul et Eidolon tabasse chacun leur glyphe de Garde, pendant que Blondie surveille. Au bout d'un moment, il repère une fenêtre spatiale à 100 mètres au dessus d'eux. Peu après, le sol s'électrifie, l’atmosphère devient super étouffant, mais les Arpenteurs s'en foutent. Kazul prend des sorts de prime dans la gueule qui affaiblit son enchantement d'invisibilité, mais rien de probant. Blondie gène le mage qui agit par fenêtre en fermant celles-ci via magie de prime/espace. Eidolon n'est pas inquiété, crépuscule oblige. Les glyphes finissent par tomber, les barrières tombent avec. Eidolon se retrousse ses manches fantomatiques et commence à bousiller les trois salles. Kazul se planque, Blondie continue la surveillance. Un bruit métallique répété se fait entendre, et six esprits massifs au corps de métal rush. Blondie découvre la puissance du sceptre défonceur d'esprit ainsi que des anneaux de protection et les gère sans problème, refaisant le plein de mana par la même occasion.

Eidolon efface les équipements informatiques de la première salle. La fenêtre spatiale apparaît, et un mega sort d'espace se forme autour des arpenteurs. Kazul et Blondie tentent de le bloquer avec succès. Blondie comprend qu'un tel sort ne peut être lancé de manière sympathique, et cherche aux alentours le mage qui a pu le lancer. Il avait noté une perturbation spatiale du coin de l'omnivision au niveau de la tour montparnasse, il tente alors le même sort de destruction en envoyant à cet endroit des restes d'esprits métallique matérialisés. La fenêtre spatiale disparaît aussitôt.

Blondie fait une fenêtre spatiale vers la tour Montparnasse pour voir : il trouve un corps dans un état vraiment horrible, et ça le tourneboule un peu.

Eidolon finit de tout nettoyer. Il trouve planqué derrière des trappes dans des poutrelles deux enregistreurs gavés d'enchantement. Un petit hélico apparu de nul part transporte les deux appareils, et nous rentrons au point de replis convenu.
avatar
Blondie

Messages : 1432
Date d'inscription : 14/12/2012
Age : 28
Localisation : Paris

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Séance du 30/05/2015

Message  Blondie le Sam 6 Juin 2015 - 21:19

Le 17 avril, une heure du matin, l'opération des arpenteurs s'est bien déroulé. Ils attendent dans une planque de sentinelle.

008 et Épeire se pointe à la planque.

Suite du plan, infiltrer Pantechnicon, cité des sciences et de l'industrie à la Villette, ce qui nous intéresse est dans le royaume des ombre.

Le tétrarque de Pantechnicon est Grévin, Moros, Maître en Matière, Mort et en Force. Un archimage possible. Il est fort probable qu'il soit seul dans le lieu, les Devins n'aiment pas trop lui rendre visite.

Il a aménagé le reflet dans le royaume des ombre au niveau de la géode, qui n'est plus visible. Les gardiens pensent que c'est le centre névralgique, là ou se trouve l'ordinateur qui contrôle les robots, celui qu'on doit détruire, ou mieux, en prendre le contrôle pour désactiver les robots.

Les gardiens nous fournissent des enchantements pour nous donner l'apparence de robots du coin, et pour passer dans le monde des esprits. Après un p'tit allez retour chez Eidolon pour faire une copie de son androïde, on se dirige dans un petit bois proche de la cité des sciences et on passe dans le monde des esprits. On rejoint le parc de la vilette en courant, le périph ne nous pose pas de problème, cool !

Il y a un nombre impressionnant de robots qui patrouillent selon un schéma complexe. Des robots humanoïdes par groupe de trois, et des groupes de trois à dix robots plus massif, à quatre patte. Quelques robots isolés s'occupe de la maintenance et du ménage. On prend l'apparence d'un groupe de trois, et on déguise l'androide en robot de maintenance. On arrive sans encombre à la porte, le passe fonctionne. Les arpenteurs se trouve dans une petite pièce fermée. Une douche d'acide plus tard, houlala ça pique (sauf pour kazul), on ressort dans un couloir dénué d'air. Pas de problème, body contrôle permet de retenir sa respiration vachement longtemps. On progresse dans un long couloir. Trois robots nous font face au loin. Ils avancent, les arpenteurs avancent. Une fois très proche, les robots attaquent. Kazul les évitent sans peine, Eidolon les désactive en annulant la conductivité. Puis on court. Eidolon, avec un peu de retard qui fragilise la porte du sas derrière nous pour laisser passer son androïde. Il est un peu dégueu, avec sa peau synthétique attaqué à l'acide …

Virage à droite, une porte, Kazul charge et la défonce. Bah, une porte de coffre fort, facile. Le problème c'est le couloir suivant avec ses murs garnis de tout un tas d'armes qui font feu. Lance-flamme, laser, mitrailleuse, arc électrique, Kazul arrête les balles, mais prend cher. Mais c'est bon, il gère … (ouch). Blondie ouvre la porte en face par téléportation de clé magnétique. Il la reprend, et passe de l'autre côté avec Eidolon. Kazul a pu passer sans encombre et se soigne. Une grande pièce de 30 m de côté, un cylindre au milieu de 20 m de diamètre avec une porte. Quatre gros robots nous envoient des infrarouges, on leur envoie les même, et ils restent tranquille.

On va vers la porte, on la hack, et on se retrouve dans une pièce de 10m de diamètre au look bien sale. Des crânes tout autour, des fantômes au niveau des crânes. Alors que blondie étudie une partie qui pourrait être amovible, un écran se matérialise au milieu de la câblerie glauque, et le visage de Grévin apparaît. Il est un peu curieux de ce qu'on fiche là. Blondie lui fait la causette jusqu'au moment ou Eidolon coupe le courant par surprise dans tout l'ordinateur. La lumière s'éteint. Blondie lance une grosse attaque psychique en zone, et les fantômes crient. Kazul lui, s'est élancé à l'extérieur, et se fait canarder par les quatre robots. Pas de problème, il renvoie les balles direct dans les canons, et leurs armes pètent. Eidolon sent une résonance de sortilège pas cool, alors il prend Blondie sous le bras et sort très très vite. Un bouchon de granite apparaît juste derrière eux, ouf. On joue un peu avec les robots (surtout l’androïde), Eidolon transforme le granite qu'il voit en C4 (il lui faut deux essais pour feinter Grévin avec du prime), et boom ! Heureusement, Kazul était prévenu, et contient le souffle pour pas que les arpenteurs meurent. La lumière filtre, la salle ronde au centre a disparu. Dans les décombres, on trouve le bouton d'autodestruction, un peu tard …

On s'en va et on rentre à la planque, non sans avoir désamorcé tout les robots via arcane de mort, merci Eidolon. On attend, bien lessivé. 008 revient seul nous faire un debriefing. Environ un quart des forces ont péri, une dizaine de Flèche et une dizaine de Libertins.

Blondie rentre avec 008, Eidolon et Kazul vont de leur côté, grosse bâtisse, desmene pour se faire repousser les cheveux. Une fois apprêté, il part en patrouille avec Entomeur.

Eidolon rentre au sanctum des libertins et cause avec Firewheel et Ripnail.
avatar
Blondie

Messages : 1432
Date d'inscription : 14/12/2012
Age : 28
Localisation : Paris

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Séance du 06/06/2015

Message  Blondie le Sam 20 Juin 2015 - 17:02

17 avril, petit matin.

Kazul s’entraîne avec Entomeur. Durandal demande une entrevue et les rejoint. Il parle du fait que Kazul n'aime pas trop être le chef à Paris, conseiller c'est pas son kif. Il a dans l'idée de récompenser les bouclier d'acier en faisant de Rempart son prévôt. Du coup, son actuel prévôt, Cimeterre, sera vacant, Durandal propose donc qu'il vienne prenne la tête de l'ordre à Paris. Kazul et Entomeur sont ok.

Eidolon dort dans le canap. Vega essaie de poser une feuille marqué (sa copine l'a largué), mais Eidolon la surprend avec un androïde. Il se lève et va causer avec les lèves-tôt, Firewheel qui fait la pub pour son héritage. Bon, pas longtemps, en fait ils attendait que le salon se libère … Ripnail se pointe, Eidolon peut voir un de ses drône main en action lorsqu'elle attrape une cafetière à trois mètre. Causette. Elle décide d'aller se balader, mais elle a pas de moto. Plutôt que la laisser en piquer une, Eidolon fait une copie de la sienne..

Il va ensuite causer avec Rocambole qui en a gros sur la patate passe que y a plein de gens qui meurt et qu'il laisse faire, et ça le travaille.

Blondie dort. Vers midi, il se lève, tout bien, répare son bonnet, et bosse.

Kazul invite au resto les flèches parisiens, nouveau compris. Un peu avant, il prévient Hyacinthe qu'il a un nouveau à présenter. Au resto, Kazul fait un petit discours, puis annonce que Cimeterre, actuel prévôt à Lyon, viendra prendre la place de conseiller. Atalante aime pas trop l'idée. Discussion avec le nouveau. Même s'il n'aime pas l'usage de la violence, il comprend l'intérêt d'être sur le terrain pour défendre des valeurs importantes.

Kazul va dans l'après-midi voir Hyacinthe. Elle lui rappelle comment ça se passe pour les nouveaux mage, présentation, puis ensuite il choisit. Là elle a l'impression que le choix est déjà fait et ça la chafouine un peu. Kazul comprend, et accepte que le nouveau mage soit reçu par le conseil afin que les ordres lui soient présentés. Cette réunion aura lieu ce soir, juste avant la mega-teuf pour célébrer la victoire.

Le soir, présentation du nouveau, Blackjack, qui rejoint comme prévu les Flèches. Puis, grande réunion, y a plein de gens en plus du consilium de Paris. Hyacinthe annonce les morts de notre côté, minute de silence. Puis elle annonce qu'on a gagné, les tétrarques sont en fuite. Elle présente ensuite à l'assemblée Blackjack. Enfin, elle annonce que d'autres mages ont souhaité s'installer à Paris.

Elle accueille donc :
- Cimeterre, l'ex-prévôt lyonnais des flèches, Obrimos Adepte Sublimé. Maître force prime vie
- Inverse, veilleur du crépuscule, mastigos, ex-sentinelle de Lyon flèche.
- Greffier, faiseur de réalité, Acanthus, ex-conseiller Échelle de Lille, maître en Destinée Temps Psyché
- Théséus, Mastigos, faiseur de réalité, originaire de Lille, Échelle.
- Clotilde, Obrimos, bouclier d'acier, originaire de Lille, Échelle.

Eidolon cause avec Ripnail. Y a pas mal de libertins qui veulent s'installer et continuer à chasser du devin, pas mal de belge. Un p'tit côté vengeur. Mais bon, ils sont méga chaud maintenant, voir dans quelques jours. Ripnail a plutôt envie de visiter.

Les arpenteurs font leur people. Cimeterre raconte l'assaut de Panopticon à Kazul. Là ou il y a eu le plus de perte, la copine d'Inverse, Ether, est tombée. Plein d'attaques psychique. Ce qui est curieux, c'est que les subalternes des tétrarques donnent tout pour les protéger et leur permettre de s'enfuir, sacrifice et tout. Rumeur : les tétrarques auraient un accès direct aux exarques. Les autres devins ne s'attaquent pas à eux.
avatar
Blondie

Messages : 1432
Date d'inscription : 14/12/2012
Age : 28
Localisation : Paris

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Séance du 26/06/2015

Message  Blondie le Mer 8 Juil 2015 - 20:33

Quelques jours avant les événements funestes, Obi Boka est accueilli au sanctum de Eidolon, la coloc du bonheur. Eidolon construit une pièce dans le salon avec l'aide de ses coloc, seul endroit autorisé pour les non libertins, hop, cloison coulissante montée. Il cuisine bien, est apprécié. Azure lui fait la pub du Conseil Libre. Elle est convaincante, il y réfléchit les jours suivants en méditant. Il décide de rejoindre le Conseil Libre. Eidolon réunit la coloc pour voir si des gens sont contres. Pas de souci, les gens accepte.
Petite chouille, puis annonce officielle à Hyacinthe.

Le 23 avril : Rocambole mort, Durandal pas content, Conseil dirigeant tendu. Eidolon demande si cela c'est passé ce matin à 5h40, ce que confirme Durandal, étonné. Eidolon annonce que c'était le moment prévu de sa mort. Lors de l'attaque, l'assaillant a clamé « assassin ». Il avait une autre apparence. Comme Rocambole était prévôt, Durandal est à Paris pour savoir s'il était en service commandé.

Durandal propose deux méthodes : investigation mentale, ou interrogation du coupable, le fantôme. Hyacinthe se propose pour mener cette investigation, pour elle la solution la plus simple. Si Eidolon refuse, Durandal risque de porter plainte, ce qui porterait l'affaire à un tribunal. Hyacinthe assure qu'un initié en psyché peut s'assurer de ce qu'on se fait fouiller dans la tête. Eidolon est ok pour l'examen mental.

L'examen mental innocente rapidement Eidolon, Hyacinthe affirme qu'il est sincère en pensant qu'il n'est pas impliqué dans cette attaque. Durandal est satisfait, mais demande une enquête dans laquelle il n’interférera pas. Eidolon annonce qu'il participera à l'enquête, Durandal approuve. Puis il rentre à la maison.

Eidolon va mener l'enquête, Hyacinthe demande au conseil un coup de main et surtout à 008. 008 Annonce que si le Conseil Libre demande l'assistance de son ordre, il est disposé à fournir des pros. Mais bon, s'il peut se démerder sans eux, ça serait cool passe qu'il ont plein de boulot. La séance est levée.

Kazul enchaîne avec une entrevue avec Hyacinthe. Hop, dans le bureau. Même Kazul peut voir qu'elle semble un peu irritée. Il parle de l'acamoth, et du fait que des esprits de l'abysse chevauche des gens, et que du coup prendre le contrôle d'institutions dormeur risque de prendre du retard.

Il réunit ensuite les flèches pour les mettre au courant. La conquête spirituelle altère le corps hôte, ça peut aider à les repérer. Soit un gros sortilège de prime5/espace3, soit un spirit5/espace3. Ni Atalante, ni Cimeterre n'ont assez en espace. Demander à Midas, ou pourquoi pas Doc Samedi.

Discussion avec Blitz sur ces méthodes pour provoquer des éveils. Elle assure que ses méthodes mettent en place un cadre sous contrôle, les accidents sont rares. Mais bon, ça arrive, et on retient surtout ça. Les mises à l'épreuve sont stressantes pour les candidats, mais elle estime que ça vaut le coup. Et elle a été invité par Flamberge parce qu'elle a sa réputation. Elle propose sinon d'aider à localiser des chevauchés. Ses capacités en Destinée et Temps lui permet d'en trouver, pouf.

Blondie reçoit la visite de 008 qui lui apprend la mauvaise nouvelle à propos de Rocambole. Puis il lui demande s'il est toujours intéressé par l'héritage. Oh bah oui, le lendemain, il part en formation. Ca se passe bien, il raffine son âme, youpi !

Eidolon va causer à Muse, et l'emmène en bagnole avec le corps de Rocambole dans le coffre. Une fois hors de Paris, en forêt, il lui apprend l'affaire Rocambole. He mais, son fantôme est p'tet encore là ! Vision des fantômes, convocation … Rien. Bon ben, sort pour rappeler son fantôme du monde des morts. Ça fonctionne, Le fantôme de Rocambole apparaît. Il demande pourquoi il s'est attaqué à Durandal : « Parce qu'il le méritait ». Il a provoqué la mort d'un tas de mage, et comme par hasard, ceux qui le dérangeait le plus lui et ses copains, ou plutôt sa « copine ». Mais la raison viscérale, c'est la mort de sa jeune élève, avec qui il était intime, même s'il essayait de pas trop que ça se remarque. « Crime prémédité passionnel ». Eidolon demande où s'est passé l'attaque. Rue du docteur Bonhomme. Mais pourquoi attaquer en frontal un adepte mega bill ? Rocambole répond qu'avec le recul, il avait tout simplement envie de crever. Même si son envie de le buter était bien réelle.

Le fantôme disparaît. L'instant d'après, ça toque à la fenêtre. Muse prévient mentalement : un Thérianthrope. Bon, il est sympa, il leur demande juste de dégager, ce qu'ils font.
avatar
Blondie

Messages : 1432
Date d'inscription : 14/12/2012
Age : 28
Localisation : Paris

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Séance du 08/07/2015

Message  Blondie le Lun 3 Aoû 2015 - 20:48

Le 24 avril et les jours qui suivent …

Kazul découvre les joies des formalités administratives en gérant le nouveau venu, Blackjack.

Eidolon et Muse vont dans le monde des morts et appellent le fantôme de Rocambole dans une caverne à peu près safe. Pas de chance, ça ne marche pas. Ils réalisent que la caverne est protégée par un ward doté d'un ban couplé avec l'arcane de mort. Ils sortent de la caverne et suivent un couloir et s'arrêtent au premier croisement. Eidolon relance le sort d'appel (le cheap, bas niveau). Ça marche (malgré le fait que normalement, ça ne marche qu'en portée sensorielle), Rocambole apparaît, mais pas tout de suite. Les jeunes mages se sont planqués dans la caverne en attendant. Une fois assuré que c'est bien Rocambole, ils vont à sa rencontre. Rocambole les check en utilisant des pouvoirs fantomatiques.

Ils causent ressources du conseil libre. Rocambole annonce que demain, à 8 heure du matin, il trouvera une clé usb dans sa boite au lettre. Il avait prévu le coup.

Retour sur la baston des forteresses, Durandal qui fait du ménage chez les jeunes. Il fait remarquer que les jeunes ont été envoyé en même temps que les plus expérimentés, et qu'il suppose que les jeunes boucliers d'acier ainsi que les libertins de Lilles n'ont pas reçu toutes les protections nécessaires. Et le fait d'envoyer les jeunes à Panopticon, c'est too much. Il trouve que Durandal passait pas mal de temps avec Javelle. Il a prévu un testament détaillant ses soupçons qu'il a envoyé aux libertins de Lilles. On ne sait pas quand il sera reçu.

Ça parle devins. Rocambole parle d'un pylône bizarre, qui fait pas parler de lui, n'est pas impliqué dans les magouilles entre devins. Tout le monde s'en méfie, mais personne sait ce qu'il font. Ils sont hyper discret :

Le Regard Impérieux, Panopticon :
Gris-Moire : acanthus, maître en destinée, temps, esprit
Isis : mastigos, maître en espace, Psyché
Vade Retro : obrimos, maître en Force et en Prime

Rocambole pense qu'ils ont bien plus de maîtrise, ils sont achement vieux. Au moins espace pour les autres, rapport à Panopticon.

Après la balade dans le monde des morts, balade dans le Téménos pour causer avec des reflets de Rocambole et de Durandal. Ils revoient la scène de la baston : Piège à la ligne haute tension, ça a pour effet de l'énerver. Rocambole lui fonce dessus avec une pseudo tenue de ninja avec un sabre japonais, puis bastons bien bordélique. Durandal le fume d'un coup de poing, puis embarque le corps et s'en va en bagnole. Muse ramasse un peu de sang ce qui permet de suivre Durandal via connexion sympathique. Les voilà devant une tour protégée par un ward. Hop, création de drone on the fly. Il le crépusculise et lui avec, et l'envoie espionner autour de la tour. Oh oh, Eidolon entend toussoter juste à côté. Un homme en costard se tient à côté, en costard, souriant. Il se présente, Passe-Partout, conseiller Gardien. Il propose de les assister dans leur enquête. Il les informent que Durandal l'a fait venir dans la tour, lui a demandé de briser toute connexion spatiale entre lui et le cadavre, et beaucoup de blabla sur la situation. Il assure qu'il n'ont pas profané le corps, pas d’enquête via appel de fantôme, ils ont suivi la voie diplomatique. Fin de l'entrevue, il conclue sur un « au revoir ma cher nièce ». A c'était donc ça l'air de famille …

Beaucoup de blabla, il passe à autre chose. Balade dans le Temenos.
Le lendemain, rapport à Hyacinthe. Il parle de la suspicion envers Durandal et de sa stratégie douteuse lors de l'offensive, causant la mort de beaucoup de jeune dont sa jeune élève qu'il aimait bien beaucoup. Ça l'a rendu très énervé, d’où l'attaque. Hyacinthe n'est pas pour fournir la version brute à Durandal, et propose d'interpréter le rapport en mettant en avant la relation avec son élève qui l'aurait amené à l'accuser de malveillance lors de l'offensive. Hyacinthe et Eidolon vont en causer respectivement à 008 et à Kazul, cabale oblige.

Eidolon cause avec Kazul à la grosse bâtisse. Il parle des suspicions de Rocambole vis à vis de la stratégie de Durandal, qui a causé beaucoup de mort chez les jeunes. Ça argumente sur l'attitude à avoir. Kazul estime qu'il n'a pas assez de matière pour enquêter en interne.
avatar
Blondie

Messages : 1432
Date d'inscription : 14/12/2012
Age : 28
Localisation : Paris

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Séance du 04/08/2015

Message  Blondie le Dim 16 Aoû 2015 - 18:44

Le 25 avril, le matin. Eidolon est bien crevé, mais il appelle Hyacinthe. Il obtient un rdv rapidement, vroom. Il rapporte les résultats de son enquête, peu fructueuse. Hyacinthe l'informe que 008 l'a prévenu qu'il ne gaspillerait pas le temps des gardiens dans cette enquête. 008 l'a aussi mis en garde que remettre en question la stratégie de Durandal, c'est en quelque sorte désavouer l'attaque qu'elle même a ordonné. On pourrait l'accuser elle de malveillance en provoquant une action de guerre de grande envergure pour diminuer l'influence des Flèches de Diamant à l'échelle du Pays.
Hyacinthe demande s'il compte continuer son enquête. Eidolon lui annonce que non, et qu'avant de livrer une version officielle, il souhaite parler à Durandal. Hyacinthe se propose pour le contacter.

Eidolon contacte Joker via messagerie. Il se déplace sur Paris. Rdv dans un bar, Joker a un look de premier de la classe. Joker est au courant des soupçons de Rocambole. Il raconte comment s'est passé l'attaque, vu qu'il y était. Ils se sont blindés, et ont foncé dans le tas. Pour lui, c'est une couverture idéale pour Durandal. Joker est un peu déçu du contenu de ce qu'a envoyé Rocambole, un peu mince.
Manque de matière également sur le possible rapprochement entre Javelle et Durandal. Joker suppose que Fauchon, c'était pas un malin, et un gros bourrin, même pour les flèches. Javelle pouvait le manipuler comme elle voulait, elle désigne une cible et il fonce. D'ailleurs, il aurait cogné quelqu'un de gros ces dernier temps, et ça lui a posé problème, de mort. Eidolon lui apprend qu'il est allé affronter Bayard, l'ancien tétrarque prétorien français.
L'élève de Fauchon, la plus récente, Scalpel, a réussi a se mettre bien avec Javelle et a atteindre le rang de conseiller à Lilles.
Joker va enquêter sur le passé de Durandal. Eidolon lui donne un point de départ, le fait qu'il est l'élève de Nodachi, et qu'il a certainement étudié le Nodachisme à Paris.

Kazul passe la matinée avec Julia. L'aprem, lorsqu'il part bosser, il remarque de nouveau une silhouette, au loin. Elle finit par s'en aller. Il va chercher son van, essaie de contacter 008 sans succès. Il appelle les sentinelles et les prévôts flèches pour se réunir à 16 heures.

Les équipes :

Obi-Boka – Blondie
Talion – Assada
Inverse – Clotilde
Blitz

Discussion entre prévôts : Atalante annonce qu'elle a tué deux violeurs. Entomeur reste le prévôt de Némo, il lui demande simplement de continuer comme avant.

Blondie rencontre Kazul peu après pour le mettre en garde sur l'équipe Assada-Talion, au vu de leur relation passée et de leur noobitude.

RDV avec 008 à 19h. Il annonce qu'il est suivi par Épeire, ou au moins quelqu'un qui lui ressemble. 008 confirme qu'il a demandé à Épeire de le filer. Pour lui, elle a fait exprès de pas avoir mis tous les moyens pour passer inaperçu. 008 lui dit qu'une taupe qui s'est annoncé n'est pas super utile, du coup, les gardiens veillent au mauvais coup. Si la taupe n'a pas encore été supprimée, c'est que celui qui l'a placé lui trouve encore un intérêt. Il le met en garde, c'est probablement Épeire, mais il n'a pas moyen de confirmer son identité. Par exemple, prendre l'Interfector pour le buter c'est malin. Mais bon, trop proche de l'assaut des forteresses, peu probable.
avatar
Blondie

Messages : 1432
Date d'inscription : 14/12/2012
Age : 28
Localisation : Paris

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Séance du 15/08/2015

Message  Blondie le Dim 16 Aoû 2015 - 19:02

Le 25 avril

Kazul quitte 008 et va s’entraîner avec Entomeur. Blondie fait le tour des boites de nuit et autre nightclub pour cartographier les sites équipés de système de surveillance. Il décide de passer les prochains jour à plancher sur un logiciel de reconnaissance faciale l'aprem et la recherche d'Olivier Yverne, aka Vautour, disparu depuis environ un mois.

Eidolon a rende- vous le soir avec Durandal dans un resto chicos lyonnais. Il s'y rend avec son androïde, lui en crépuscule non loin derrière. Garé dans la rue proche du resto, des gens surveillent. Aura bleu sombre/bleu clair, plutôt délavées. Suspicieux et calme. Il repère de la magie d'espace au niveau du resto. Le sortilège dure depuis un peu plus d'un heure, et ce n'est pas un enchantement, sceau inconnu d'Eidolon.

Pendant son examen à l'extérieur, l’androïde entre et est accueilli par un serveur qui l'amène vers une petite pièce gardé par deux momo. Une fois l'examen terminé, il entre et voit Durandal à une unique table. Celui-ci se lève, fronce les sourcils. Il annonce que lui il est venu en personne. Eidolon revient rapidement au niveau de l'androïde en crépucule, mais cela ne satisfait pas Durandal. Eidolon sort alors des toilettes. Ils s’installent enfin à table.

Eidolon lui annonce les résultats de son enquêtes : Rocambole, vieux mage fatigué, excédé par les morts pendant l'attaque des forteresses, rejette la faute sur Durandal, attaque. Durandal est étonné, le plan d'attaque a été défini par l'ensemble des sages, et lui-même n'a pas commandé l'assaut. Eidolon lui annonce aussi que Rocambole voulait en finir avec panache, d’où sa méthode d'attaque directe, suicidaire.

Version officielle : Eidolon demande qu'on fasse pas trop de foin sur cette affaire afin de ne pas salir la mémoire de Rocambole. Durandal est ok. Autre sujet, Durandal a été étonné de voir des gens du conseil libre formé à la baston lors de l'attaque des forteresses. A Lyon, c'est pas trop la mode chez les libertins, alors que l'opposition est là et bien sportive.

Puis ça blablate de tout et de rien. Retour Paris, causette avec Hyacinthe le lendemain matin. Ils choisissent de réunir la cour pour annoncer la mort de Rocambole. Il rentre à son sanctum et annonce la mort de Rocambole.

Kazul médite et fait des trucs dans son Oneiros.

Le 26 avril à 10 heures.

Kazul appelle Eidolon, rdv le midi à la grosse bâtisse. Eidolon va faire le tour des libertins avant d'aller voir Kazul. Les M&M sont stoïques, Tracker parle direct du poste de prévôt vacant.

Kazul/Eidolon miam à la grosse bâtisse. Kazul demande s'il est possible de mettre en place des drones de surveillances pour remplacer les caméras de Trojan. Eidolon va voir ce qu'il peut faire.

L'aprem, ça bosse sur la sofiatèque. Les trois autres ont bossé sur l'aspect technique, ils refilent l'aspect diplomatique à Eidolon, comme par exemple vérifier à qui appartient la base militaire désaffectée qui pourrait servir de site, et faire en sorte de négocier son appropriation.

Le soir, réunion de la cour. Hyacinthe laisse la parole rapidement à Eidolon qui annonce alors la mort de Rocambole. Présentation rapide de qui il était, minute de silence.

Puis, présentation de Ripnail, Mastigos, Cyber-Alpha, du Conseil Libre.

Doléance ? Mr Cafard lève la main : Il propose de créer une sorte de monument, quelque chose pour commémorer le sacrifice des nombreux mages lors de l'attaque des forteresses. Hyacinthe annonce que le conseil réfléchira sérieusement à cette proposition.

Vinci parle de son héritage : améliorer le monde déchu pour les générations futures, en se focalisant sur l'architecture. Elle annonce qu'elle va dans un premier temps faire sauter des bâtiments, p'tet qu'il y aura des devins dedans. Kazul marche à donf.

Ça blablate.

Les libertins s'en vont tous d'un coup. Puis la salle se vide petit à petit.

Caucus libertin. Les sujets abordés, dans l'ordre :
- Nomination d'un nouveau prévôt : Stinger, Ripnail, Thunderskin, Vega se présente, speech de chacun, vote, Thunderskin est élu.
- Vinci rejoint le projet de sofiatèque.
- Stratégo : comme fait précédemment, à traiter en assemblée
projet de surveillance de la ville demandé par Kazul. Azure pointe le problème que les spécialistes bossent déjà sur la sofiatèque. Vote en faveur de la surveillance, la sofiatèque attendra. Azure est contrariée
- Demande de l’échelle d'argent : reprendre le contrôle de Paris, le conseil libre est censé s'occuper des universités et autre. Thunderskin aime vraiment pas l'idée de faire de la manipulation de masse à la façon des devins. Personne ne contredit
- Tracker annonce que les M&M pensent avoir repéré une planque de devin. Problème, pas de stratégos pour coordonner une action. Soit on attend la nomination, soit on agit maintenant. Un groupe de mage non identifié, ça pourrait aussi être des bannisseurs, voir un groupe de mage d'un autre ordre en planque. Il fait tourner des photos. Eidolon reconnaît le père David, celui qui a tourneboulé Morabi. Les M&M ont repéré 5 mages et au moins une dizaine de vassaux. Le conseil vote pour ou contre qu'Eidolon contacte 008 afin d'avoir de plus ample info, au détriment de traiter l'affaire en interne. Un vote contre, 3 abstentions, les Gardiens seront impliqués.

Le 27 avril.

Rdv Eidolon 008 à deux heures du matin. 008 n'ont jamais perdu la trace du pylône qu'il garde sous surveillance pur essayer de choper des infos sur ceux d'au-dessus. Pater Noster est en perte de vitesse, ce n'est pas les plus dangereux. Éliminer ce pylône, le plus ancien sur place enfoncerait le clou. Ça ne gène pas trop les Gardien qu'il disparaisse, ils sont prêt à passer un marché. Les infos sur ce pylône contre une faveur. Eidolon accepte, 008 transmettra les infos via son émissaire.

Au milieu de la nuit, 008 capte Blondie à la sortie d'une boite et lui fournit une clé. Blondie va ensuite à la grosse bâtisse pour la remettre à Eidolon. Blondie propose son aide dans le cas d'une intervention.

Pendant ce temps, Kazul s'en prend plein la tête en entraînement. Plus tôt dans la soirée, Blitz le prévient qu'elle a une piste pour un chevauché et qu'elle est en surveillance.

Le matin, Retour sur les observations de Cimeterre pendant la cour : Il a été étonné de comment ça c'est passé, pas très protocolaire, l’Échelle aimerait qu'il y ait un peu plus de protocole, mais tout le monde s'en fiche. Il estime aussi que les flèches ne font rien pour maintenir la discipline. Il a l'impression que les mages parisiens n'ont pas conscience du danger dans lequel il se trouve. A Lyon, ils sont achement plus sur les dents. Pour lui, c'est une erreur de considérer la cour comme un moment où les mages se relâchent, se détendent. Il critique aussi le comportement de Kazul qui entraîne le fait qu'il n'est pas considéré comme conseiller. C'est l'image de l'ordre, le respect envers Kazul représente le respect envers l'ordre. Pour lui, on le considère comme un bouffon puissant, du coup pas dangereux. Il peut blaguer, mais ne devrait pas tolérer tout ce qui relève de l'affront. L’Échelle le considère comme un pion manipulable. Kazul relativise. Cimeterre le met aussi en garde sur la position politique au sein du conseil. Pour lui, il est impossible de soutenir à la fois l’Échelle et le Conseil Libre, il faut faire un choix.

Discussion sur le réseau de surveillance : Thunderskin est sur le coup. Impossible de dupliquer des drones enchantés plus d'une journée, il va falloir enchanter en masse.

Discussion avec Tracker, partage d'info. Ils décident d'attendre la nomination du strategos pour agir. Hop assemblée.

Le 27 au soir, assemblée du conseil libre. Sont présent, en plus des libertins, Blondie, Alice, Assada, Faust, Théséus, Clotilde, Blackjack, Talion.

Eidolon prend la parole : élection du Strategos : il explique pour Blackjack ce que c'est, et le principe de l'assemblée.

Candidat : Tracker et Stinger, très vite. Clotilde, ce qui étonne beaucoup de libertins. Malgré de vigoureux encouragements d'Azure et de Firewheel, Thunderskin ne réagit pas.

Clotilde explique qu'elle connaît bien le fonctionnement du Conseil Libre et qu'être Strategos ne poserait pas de problèmes. Elle explique qu'en temps que bouclier d'acier, elle a une formation au combat et au commandement.

Tracker se présente comme le fondateur des M&M, cabale organisée en force paramilitaire ayant pour but de combattre toute sorte de menaces visant les dormeurs. Il a l'expérience du commandement, il a déjà monté des milices.

Stinger annonce qu'il a une vision plus proche des intérêts de chacun, moins calculateur que son boss. Sinon il peut apporter selon lui les mêmes chose que Tracker.

Premier tour
Tracker 8, Stinger 8, Clotilde 4

Second tour
Tracker 8, Stinger 12

Blackjack, Azure, Bigfoot, Vega ont l'air content. Faust a un petit sourire, les autre Échelles sont imperturbables.

Eidolon demande si des gens veulent causer. Théséus remercie Eidolon de les avoir invité, ce n'était pas le cas à Lilles.

Puis plein de blabla.
avatar
Blondie

Messages : 1432
Date d'inscription : 14/12/2012
Age : 28
Localisation : Paris

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Séance du 12/09/2015

Message  Blondie le Sam 19 Sep 2015 - 16:42

Le 28 avril

Eidolon bosse avec l'équipe surveillance par drone (Thunderskin, Azure et Doc Samedi). Première étape, prévoir le nombre de drones nécessaires pour assurer une bonne couverture. Azure et Thunderskin cause math et formules, les deux autres n'y panne rien. Les moros causent entre eux : réseau de fantôme dont le rôle serait de vérifier si les drones ne seront pas altérés. Nécessité de prévoir des fantômes sous contrôle permanent. Doc samedi relativise en pensant qu'assigner un fantôme à une tâche précise est toujours mieux que le laisser errer et agir selon des volontés peu constructives. Discussion éthique.
Le midi, Stinger appelle Eidolon, réunion à 14h pour ceux intéressé par la baston.

Après cet appel, Obi Boka demande s'il est pertinent de venir à la réunion. Même question pour son rôle de sentinelle. A voir dans une future réunion avec Kazul et Eidolon. Il choisit de venir à la réunion des motivés pour casser du devin.

La réunion proprement dite. Les présents : M&M, Mr Cafard, Ripnail, Firewheel, Eidolon, Obi Boka. Dans l'arrière salle d'un bar, une sorte de débarras. Ça charrie un peu Stinger sur le lieu. D'abord, Eidolon partage les infos. Ça grimace un peu. Stinger informe qu'ils sont groupés dans un entrepôt. David sort rarement, escorté par des vassaux armés. Tracker a repéré des résonances de temps sur le lieu et sur les mages, probablement pour empêcher la divination de fonctionner. Il a repéré également une protection anti-sort sur le lieu. Stinger demande : prisonnier ou pas ? Eidolon informe que les gardiens ont passé les infos justement parce que leur valeur d'informateur n'est pas très grande. Du coup, les descendre, ok. Quand même, ce sont des gros morceaux, Stinger évoque la possibilité d'impliquer les autres ordres pour du renfort. Soit les libertins se débrouillent, et il montre qu'il sont balèze (si l'opération marche), soit les libertins appellent à l'aide, l'intérêt étant d'entretenir de bonnes relations diplomatiques avec les autres ordres. Relation avec les ordres, par Eidolon : les flèche c'est cool, les gardiens, le dialogue est possible (contrairement à d'autres villes), l'échelle ça va, le mystérium, à voir avec les récents changement, mais le dialogue est là aussi possible, même si Némo est froid et distant.
Stinger a pour projet d'impliquer d'autre mages d'autres ordres, en premier lieu les flèches, Kazul, le responsable de la sécurité de Paris. Obi Boka est pour. Mr Cafard est d'avis que les libertins peuvent se débrouiller, il peut préparer un plan qui ne nécessitera pas de s'exposer.

Rdv pris avec Kazul, peu après : Eidolon lui présente le nouveau stratégos. Discussion sur le pylône des messager de la foi. Kazul met en garde sur le père David qui connaît bien les esprits. Les M&M n'ont rien remarqué d'anormal à l'extérieur du lieu. Stinger demande si les flèches comptent s'impliquer dans la baston ou pas. Kazul est ok, et prend alors le commandement. Stinger est responsable des libertins. Première chose : protéger temporellement toutes les personnes souhaitant s'impliquer, puis réunion ensuite.

Kazul réunit les flèches, sauf Blitz. Cimeterre met en garde Kazul sur l'improvisation sur le terrain lorsqu'on agit en grand groupe. Cimeterre recommande de former deux groupes, libertins et flèches. Simplement parce que les flèches n'ont aucune idée du ressenti des libertins envers les flèches rapport aux lourdes pertes essuyées lors de l'assaut des forteresses.

Une fois que les boucliers temporels sont lancés, Eidolon, Stinger, Kazul, Cimeterre cause stratégie. Après quelques propositions (deux groupes, assaut simultanés), Cimeterre demande quelles investigations ont été menées. Surveillance par dormeur, par esprit longue portée, caméras, sous-sol, piégé ou pas ? Stinger précise qu'aucune résonance n'a été repéré en sous-sol, et il pense qu'il n'y a pas de sous-sol sous l'entrepôt car aucune activité électrique n'a été repérée. Cimeterre pense que Lazarre a prévu des renforts en cas d'attaque, via moyen de communication fantomatique. Penser à repérer aussi les traces de portail spatial qui peut aussi amener des renforts rapidement. Les mages se séparent et vont approfondir l'investigation du lieu.

De son côté, Blondie reçoit la visite de 008. il lui demande de surveiller l’entrepôt ou se planque le pylône des messager de la foi. Il lui fournit une carte avec l'emplacement des caméras. Au boulot ! Blondie se booste ses connaissances informatiques et se connecte à toute les caméras successivement.

A l'extérieur :
Ward : puissance de 14, lancé par Lazare, composante de destinée, prime, et espace
Sort de protection de temps : composante de destinée, prime et espace, lancé par lazare
(note : les composantes prime/espace peuvent laisser supposer que les sorts sont « monitorés » par le lanceur)

Deux caméras à l'intérieur : une dans un couloir de 5 m de long, deux portes à gauche, une au fond
une dans une grande pièce de 20m de long et de 10m de large. Il y a du monde, plein de lits de camp amassés le long d'un mur. 10 personnes pioncent, 20 autres sont rassemblés autour de table de camping, s'occupent avec des jeux ou en regardant la télé, tous sont armés de fusil mitrailleur type ak-47. Les personnes sont très hétéroclites, y a de tout : du djeun's sportswear à l'employé-e de bureau en complet veston. 11 fantômes patrouillent dans la pièce. Dans l'aprem, il va rapidement chercher un fusil de sniper léger avec un enchantement de destinée « au cas ou ».

Les flèches se rendent sur place avec apparence illusoire. Kazul repère grâce à ses yeux d'aigles temporaires 7 anges volant très haut dans le ciel. Ce sont des esprits de foi; il ont les yeux bandés, n'ont pas l'air d'esprit guerrier. Ils ont des résonances de spirit sur eux. Puissance des contrôles : 2,2,2,4,2,6,3. Entomeur et Cimeterre repère aisément dans le quartier les caméras qui envoient leur images via aether net.

Après prise d'info, réu. Les esprits sont là essentiellement pour la surveillance, Atalante recommande de simplement ne pas s'en occuper, ils sont bien trop loin pour agir quand l'action aura lieu. Se doter d'un voile spirituel est suffisant. Même réflexion pour les caméras, une invisibilité aux machines suffira. Cimeterre propose qu'il se coltine les enchantements avec Atalante pendant que Kazul se charge des relations diplomatiques.

Eidolon fait aussi une reconnaissance de son côté en crépuscule. Il repère grâce à sa mega vision de prime les enchantement des cameras (que de l'arcane de force, pratique de la gouvernance). Les murs de l'entrepôt ont été renforcés. Par une fenêtre, il cale un fantôme contrôlé. Il s'arrête là et s'en retourne auprès des autres pour faire son rapport. Il explique qu'il n'a pas pris le risque de s'approcher du bâtiment pour essayer repérer l'architecture du lieu et les éventuelles caches en sous-sol.

Les flèches fournissent les armes qu'Eidolon dupliquera (FAMAS anti-devins, anneau de soin).
Réunion après enchantement : Cimeterre propose masque à gaz et lunette de vision pour tout le monde, utilisation de fumigène, gaz anesthésiant, GSS. Pour gérer les murs renforcés, Eidolon et Obi Boka s'occupent de les affaiblir. Ce qui veut dire qu'Obi Boka rejoint l'équipe flèche. Kazul booste également tout le monde : +5 en endu, +2 en adresse.

Firewheel et Ripnail s'occupe de poser un ward au niveau du grillage. Firewheel est bien motivé pour casser un mur.

Le plan est prêt, go pour l'action ! Firewheel et Ripnail posent un ward à patate 4, Tracker fait pas mieux. Firewheel, équipé de gants métalliques avec plein de bidules électroniques, découpe facilement le grillage et se dirige flegmatiquement vers le mur en courant. Il pose les mains sur le mur et un instant plus tard, le mur éclate après de violentes vibrations. Les grenades pleuvent ensuite. Les libertins tombent sur les vassaux. Eidolon prépare un nuage de vapeur condensé qu'il garde sous contrôle (20m/3), il demande à Obi Boka de gérer les fantômes des futurs mages morts.

Côté flèche, c'est beaucoup plus athlétique. Sauf pour Obi Boka qui écarte un poteau d'un poteau existant et passe par l'ouverture ainsi créé. Les Adeptes foncent le pied devant, casse le mur, lancent les grenades. Pas de bol, ce sont les chiottes/sale de bain. Rush ! Cassage de murs ! Ils arrivent dans une zone avec cloisons amovibles qui délimitent cinq chambres. Coup de bol, 3 des 5 devins sont dedans. Ça tombe bien les 3 adeptes ont foncés comme des foufous et commence à rafaler. Kazul se chope Lazare, youpi:), et bah après une bonne grosse rafale, il lui met un bon gros pain accompagné d'un gros sort électrique. Ça fait beaucoup, il meurt, et Kazul réalise l'horreur. Entomeur, lui, rafale le père David. C'est moche, il n'aime pas trop trop Pater Noster, et le finit à la botte. Cimeterre rafale et frappe George, mais celui-ci encaisse, bien que sacrément mal en point. Il parvient à lancer un sort que Cimeterre contre aisément. Ça finit mal pour George. Entomeur réussit à rester calme et continue l'assaut. Cimeterre le suit peu après, Kazul encore après. Entomeur arrive dans une salle ou sont présent Aramis et Théodore. Aramis disparaît aussitôt, mais Entomeur ne voit que son nimbus. Il hésite, puis colle une droite au dernier qui n'avait pas la fibre bastonneuse. Hop, assommé. Kazul continue de chercher Aramis, mais après quelques mots échangés avec Entomeur, les Adeptes vont assister l'équipe libertine qui avait déjà fait la majeure partie du travail. Ils embarque les corps et finissent de désarmer les vassaux.

Kazul prend contacte avec les Bouclier de Teutates qui lui assure qu'ils ont tout ce qu'il faut pour gérer des anciens vassaux ; ils possèdent des cliniques privées prévues pour. Il prévient aussi Hyacinthe qu'il a chopé un traître du pentacle et de l’Échelle d'Argent. Hop, placement en détention. Blondie écoute ces conversations tel le vil.

Dans la semaine :

Kazul revisite des scènes de socialisation dans le Téménos. Il se rend compte qu'il se retrouve à jouer son rôle à chaque fois.

Autre idée : revivre une scène d’entraînement dans le Téménos pour poser des questions sur ses condisciples.

Le 30 avril, Blondie prépare une balise dans le Téménos : enchantement d'un objet qui place cette balise dans un squatt à un moment ou personne n'est présent (une grosse fiesta qui draine les gens hors du lieu), à 11h du soir.
avatar
Blondie

Messages : 1432
Date d'inscription : 14/12/2012
Age : 28
Localisation : Paris

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Séance du 19/09/2015

Message  Blondie le Dim 4 Oct 2015 - 1:26

Retour sur la baston vs Messagers de la Foi.

Eidolon fait le tour de l'entrepôt, cherche les ancres. Il en trouve 10 pour 11 fantômes. Deux fantômes sur une ancre, cela peut être possible si deux personnes meurent en même temps de la même cause. Ces fantômes ne sont plus contrôlés.
Obi Boka, Copycat et Bigfoot apportent des soins aux vassaux blessés. Les mastigos calment ceux qui s'agitent trop.

Entomeur et Atalante sont restés sur place, en retrait, sur ordre de Kazul. Entomeur ira accueillir la première ambulance. 7 autres viendront successivement pour embarquer tout les dormeurs. Le dernier des ambulancier donne une carte à Eidolon avec un numéro à contacter pour le nettoyage.

Eidolon fouille l’entrepôt et trouve une trappe menant à une pièce en sous sol. Il envoie son androïde. Il découvre plein de gens, debout, les bras ballant, et sans aura. Des morts animés, enfin plus trop. Il y en a quand même 213. En plus du sort de mort, les zombies ont un sort de matière sur eux. Il montre l'horreur à Entomeur qui aimerait bien qu'on les nettoie rapidement. Obi Boka est appelé en renfort, il n'aime pas trop trop ça, des agissements de mauvais sorciers. Il commence une cérémonie, puis les moros détruisent les corps. Eidolon aura trouvé aussi des combi anti-emeute avec leur matraques pour aller avec les zombies. Eidolon les casse aussi, à l'exception d'une dizaine de matraque qu'il embarque (il a reperé un sort de matière dessus).
Il fouille ensuite la partie « habitation » des mages. Il trouve un téléphone et un pc portable imprégnés. Il enlève les batterie et les puces, Thunderskin ajoute un effet magique qui bloque les émissions pour la journée. Eidolon appelle les boucliers nettoyeurs. Entomeur et Atalante restent sur place au cas où.

Les libertins se cassent. Eidolon laissent Thunderskin et Azure bosser sur le pc dans un lieu tranquille, puis Eidolon et Stinger ramènent le matos à la planque des flèches. Cimeterre trouve que l'opération s'est correctement passé, mais déplore la fuite de l'un deux. Il demande si les flèches de Paris ont des « cages à oiseaux », Entomeur confirme.

Kazul appelle 008 pour gérer les corps des mages, Cassandre viendra en fin de nuit récupérer les paquets. Néanmoins, il prend soin de les scanner :
- Lazare : une alliance avec mort/prime/destinée/matière.
- Père David : rien
- George : Deux anneaux sur les tétons, un autre sur sa teub. Un avec vie, un autre avec force, un autre avec prime.

Kazul demande à Cimeterre d'analyser les objets : ils sont tous maudits. Hop, pour Cassandre.

Pendant ce temps, Blondie regarde les trois nettoyeurs bosser. Ils badigeonne l'entrepot d'un produit, dénude des fils, vont faire des trucs dans le sous-sol, puis s'en vont. Quelques minutes plus tard, frouch, l'entrepôt flambe. Vingt minutes plus tard, les pompier arrivent. Blondie repère un somnambule parmis eux, et un autre, celui qui donne des ordre, est une goule.

Eidolon analyse une matraque : alter efficiency +5 (Ce qui fait 7 dés en tout), pas de malédiction.

Les geeks analysent : le téléphone peut téléphoner de partout et ne tombe jamais à court de batterie. Ils ont récupéré les contacts et les sms, mais rien de probant, à étudier. Pourquoi essayer de l'utiliser pour traquer le téléphone d'Aramis, suggère Eidolon. Une virée dans le monde des morts pour demander à Trojan de l'aide ?

Azure s'est occupé du pc : auto-alimenté, accéléré, et maudit : la malédiction se déclenche sur tout autre utilisateur que celui qu il l' créé : première malédiction : fiche le bazar dans les objets éléctrique, et refuse de fonctionner. Une défense : les enchantements ne s'active que pour l'utilisateur. Par analyse via psyché, Azure déduit que ces enchantements ont été fait juste pour tester. Probablement un débutant dans l'art d'imprégner.

Azure peut faire le boulot prévu sur le téléphone, suffit de hacker France-Telecom.

Kazul fait un rapport écrit de l'opération Messager de la Foi pour Hyacinthe dans la nuit.

Le lendemain, 29 avril, repas du midi pour le conseil dirigeant. Kazul en profte pour lui remettre son rapport. Eidolon raconte l'opération. Hyacinthe écoute attentivement, et annone ensuite le tribunal pour Théodore. Elle compte sur les flèches pour maintenir l'ordre et la discipline lors de la réunion de la cour prévu pour cet événement. Kazul demande à Hyacinthe comment se passe la mainmise sur la sphère politique : ralenti par la formation des nouveaux, mais une fois que cela sera fait, ça ira plus vite. Elle en profite pour s'enquérir des avancée des autres ordres. 008 lui annonce que cela est en cours. Némo lui lance sèchement que son ordre est en sous effectif et qu'il y a bien plus important. Eidolon répond que cela va à l'encontre de la philosophie de l'ordre, et qu'il préfère simplement continuer la lutte envers les devins directement. Hyacinthe reconnaît que cette stratégie peut être valable, ils l'ont montré avec la dernière opération. Ça jette un froid. Pour changer de sujet, Kazul annonce le projet de surveillance par drone. Hyacinthe insiste sur l'aspect sécurité. 008 aime pas trop l'idée, même lorsqu'on lui propose de stress tester le système. Pas confiance dans un matos que d'autre que le consilium pourrait utiliser. Et puis le problème de non-confiance dans l'expertise provenant des Gardiens du Voile. Grosse discussion tendue entre 008 et Kazul, problème de point de vue et confiance. Il quitte la pièce tout rouge.

Un plus tard, Azure annonce les résultats de l'analyse du disque dur du pc. Il appartenait à Théodore, et avait fait des répertoires sur plein de devins, mais contenant peu d'info (essentiellement des photos). Le numéro d'Aramis, en revanche, n'a rien donné.

Eidolon retourne sur les lieux. Il fait une investigation temporelle et remarque une résonance d'espace sur un toit à 100m. Il appelle en renfort Tracker qui ramène tout les M&M. Tracker propose de mener lui même l'investigation sur le toit, il est meilleur en espace et suffisamment savant en temps. Il demande une vision dans le noir. Le plan : préparer un sort de divination retenu dans le temps, et avec un déclencheur via destin qui activera le sort lorsqu'il apercevra Aramis au travers de la supposée fenêtre spatiale. Il entre en transe, et son plan fonctionne : il avait préparé comme divination « Où sera Aramis dans cinq minutes ?  ». Il fait un autre sort, et annonce qu'il est dans un hôtel à Toulouse, dans un hôtel avec vue sur la place de l'église. Eidolon contacte le syndic du coin, Décibel. Sécurisation via sentinelle du virtuel. A Toulouse, c'est chaud, place forte de Pantechnicon, soutenu par l'hégémonie (il suppose que l'hégémonie teste si ça vous le coup de pousser Pantechnicon). Ils sont discrets et ont pas trop envie d'amener les lances-roquettes, ils sont super fufu. Concernant l'affaire Aramis, c'est étonnant qu'il soit à Toulouse, alors qu'il est à Pater Noster. Le syndic de toulouse informe qu'avant qu'il quitte la ville, Aramis était motivé pour les embêter, entraînant la mort d'un libertin. Décibel est vraiment pas chaud pour qu'Aramis se fasse fumer à Toulouse. Cela risque d'alerter les devins locaux et leur faire abandonner leurs habitudes laxistes bien utile pour les libertins qui les infiltrent joyeusement. Décibel assure qu'il vont surveiller pantechnicon au cas où Aramis les contacte et le préviendra. Il demande également de rester discret sur Toulouse auprès des ordres plus prompt à l'action.

Ca manque pas, qq minutes plus tard, Eidolon a l'info qu'Aramis a demandé une audience auprès du Dominus.

Fin d'aprem, sur une initiative de Blondie, les Arpenteurs se réunissent à la grosse bâtisse. Gros ménage, cuisine. Une fois à l'apéro, gros débat sur le conseil de la veille et l'altercation entre 008 et Kazul, Blondie essaie d'arrondir les angles.

Eidolon reçoit un message de Decibel. Aramis est reçu par le Dominus. Eidolon essaie de contacter 008 sans succès et demande à Blondie d'insister. Celui-ci a plus de chance et va causer avec 008 dehors.19/09/2015

Retour sur la baston vs Messagers de la Foi.

Eidolon fait le tour de l'entrepôt, cherche les ancres. Il en trouve 10 pour 11 fantômes. Deux fantômes sur une ancre, cela peut être possible si deux personnes meurent en même temps de la même cause. Ces fantômes ne sont plus contrôlés.
Obi Boka, Copycat et Bigfoot apportent des soins aux vassaux blessés. Les mastigos calment ceux qui s'agitent t

008 informe Blondie qu'il a passé l'aprem à Toulouse. Il confirme la présence d'Aramis, mais aussi de Grévin. Les Toulousains n'ont pas envie d se mouiller. Les gardiens pensent que Grévin motive le ministère local pour envoyer du renfort à Paris. Les gardiens surveillent les pantechnicon parisiens. Problème Aramis est dans les p'tits papiers du dominus (Kaleïdos, Acanthus), qui lui même, de part l'appartenance au même ministère, a de bon contact avec Grévin.

Retour dans la grosse bâtisse, Blondie relaie les infos aux conseillers.

avatar
Blondie

Messages : 1432
Date d'inscription : 14/12/2012
Age : 28
Localisation : Paris

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Résumé des séances de jeu live

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum