Résumé des séances de jeu live

Page 4 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Séance du 10/10/2015

Message  Blondie le Ven 13 Nov 2015 - 18:13

Libertins : test du prototype de drone de surveillance. Eidolon lance un appel à compétence de repérage de mage, cela pourrait être utile sur Paris vu que les devins sont moins actifs.

Kazul contacte Obi-Boka pour s’assurer qu’il a un moyen de fuite rapide. Il peut se téléporter, cool. Blabla ensuite.

Blondie réalise qu’un programme de reconnaissance faciale c’est bien (efficacité inté + computer : Cool, mais caméra par caméra, c’est nul. Il s’attelle à localiser les locaux techniques des différents lieux qui l’intéresse (nightclub, boite de nuit, parking sous-terrain). Démultiplexer des flux provenant de plusieurs caméras, par exemple, peut se faire avec un sort de force 3.

Blondie repère Vautour grâce à son logiciel : il détermine que c’est une goule. Mage sight de force, repère un téléphone, et découvre les joies du GSM. 008 lui confie la mission de faire un dossier complet sur lui.

Eidolon est contacté par Cyanure ! Rdv dans un bar. Cyanure demande si elle est bienvenue au Conseil Libre. Eidolon lui assure que les autres ne lui en veulent pas, et ils sortent rapidement du bar pour aller dans un coin moins hostile au look gothique de Cyanure. Il lui confie un sanctum à Bonbon (et oui…).

Blondie récupère les camera présentes autour de l’ancienne planque des Messagers de la Foi : Aether net, voile de force qui cache leur énergie, pile magique, nightsight, sorts camouflés


Deux semaines ont passé : Dimanche 12 mai, réunion du conseil dirigeant. Hyacinthe annonce la tenue prochaine du tribunal. Elle s’enquiert des demandes particulières des conseillers ou des éventuelles oppositions à ce procès. Silence, 008 déclare « Que justice soit faite ». Némo ne s’oppose pas, les autres gardent le silence.
Kazul informe ensuite le hiérarque du problème Aramis/Grévin. Elle répond qu’elle a été mise au courant par 008. Celui-ci précise que pour l’instant c’est calme de ce côté. Les devins se terrent. Les gardiens en profitent pour nettoyer la police, et avancer dans le projet de contrôle des médias. Ils ne vont pas à l’encontre des intérêts vampires. Il met en garde sur la démographie galopante cette dernière année. Beaucoup de nouveau-né, mais aussi quelques immigrants. Eidolon informe qu’il a repéré un grand groupe de goules s’entraînant à l’écart sous la houlette du connétable. 008 trouve ça intéressant, 17 goules, c’est inhabituel.
Hyacinthe annonce que l’Échelle d’Argent a achevé la main mise sur la politique des dormeurs au niveau parisien, ce qui est un bon point de départ pour le contrôle de la politique nationale.

Fin du conseil. Kazul cause avec Hyacinthe loi des mages. Pourquoi pas s’entretenir avec Midas.

Kazul et Entomeur prépare un anneau du guerrier pour Obi Boka. Kazul apprend que Entomeur faisait régulièrement des imprégnations d’objets sur commande.
Le 13 mai, Le Hérault annonce une réunion de la cour le soir. Kazul en profite pour prendre rendez-vous avec Midas. Cours pour les nuls de droit magique dans l’aprem à sa demeure. Il lui file une clé USB avec plein de fichiers.

Il y a 10 catégories de peines :
- Réprimande mineure : exprimé publiquement que quelqu’un a été fautif
- Réprimande majeure : en plus, interdiction à une ou plusieurs personnes d’aider le coupable
- Paiement de dette : une fois la dette payée, c’est fini on peut plus juger la personne pour la même cause.
- Pénitence mineure : tâche à accomplir pour la cité, un TIG quoi.
- Pénitence majeure : Un TIG dangereux pour la cité.
- Réprimande sévère : interdiction d’aide pour l’ensemble du consilium envers l’accusé pendant une durée fixée. Le coupable doit s’astreindre à une période de méditation avec interdit de magie
- Incarcération : la prison. Peine coûteuse car nécessite plein d’enchantement
- Bannissement : Interdit de séjour dans la citée, temporaire ou définitif. Le retour entraine le risque d’incarcération ou pire.
- Fléau spirituel : Privation de l’âme pour un temps limité, ou définitif, l’âme est confinée.
- Néant spirituel : destruction de l’âme.

Pas de peine de mort, afin d’éviter la dégradation de l’âme de l’executeur. La justice se focalise sur le devenir de l’âme.

Kazul check les cas de trahison dans les fichiers fournis par Midas :

1950~ :Premier cas, scelestus qui a dévoyé 3 jeunes mages. Il a pris le néant spirituel dans les gencives. Ajout de la loi spécial Paris
1968 : libertin attentat à la bombe pendant une réunion de la cour, au niveau de l’estrade, échoué. Manque de bol, les gros bill ont survécu. Hop, confinement spirituel d’un an.
1970~ : membre du mysterium qui rejoint les devins en embarquant un artefact pour cadeau. Les flèches ont pyloné le pylône, chopé le traître. Bannissement spirituel, âme confié à un esprit du vent pour toujours.
1982 : deux cas de trahisons, mages rejoignant les scelesti, âmes détruites. C’est Némo qui les avaient localisés, de retour depuis peu sur Paris
1990~ : trahison devins, gardien du voile capturé lors d’une attaque surprise flèche pendant une rencontre entre deux pylônes. Les gardiens ont été exclu du procès pour multiples tentatives d’assassinat. Il n’a pas parlé. Confinement spirituel définitif.

Eidolon de son côté cause avec Porta-Synergie sur le sujet des tribunaux. Dilemmes moraux. Il était contre le fait que le hiérarque ait le pouvoir de décision final. Fort heureusement, Fantomas n’abusait pas de cette prérogative. Il lui conseille de s’enquérir des motivations et des convictions du prévenu plutôt que de se limiter aux faits. Note : Synergie a été nommé conseillé en 1974.

Le soir, Saint-Germain-en-Laid, préparation du tribunal. Les flèches escortent le prévenu qui toise les mages d’un air condescendant. Tarte d’Atalante. Les Conseillers et les prévôts sont réunis au préalable. Thunderskin n’est pas présent. Hyacinthe propose Théséus en tant qu’avocat du prévenu. Kazul fait remarquer que c’est un jeune mage. Hyacinthe demande si ça pose problème. Nemo demande si on veut lui donner une chance ou pas. Hyacinthe botte en touche en dénonçant une tentative de dénigrement grossière. Eidolon s’enquiert des compétences de Théséus : plusieurs années de formation, mais peu d’expérience. Elle pense que ça serait une bonne expérience pour lui. Kazul au final dit que c’est les conseiller qui jugeront alors on s’en fout. Eidolon corrige que l’avocat a quand même un rôle à jouer, sinon on en mettrait pas. Du coup, il trouve que cela n’est pas correct de confier une affaire aussi délicate à un débutant. Hyacinthe propose alors Greffier. A qui confier le rôle du procureur ? Hyacinthe propose un membre non Echelle, pourquoi pas un de ceux qui ont capturé le prévenu. Cimeterre est proposé, choix retenu. Ce dernier demande alors des infos complémentaires sur le prévenu.
Théodore a rejoint les devins en 2008. Violation d’intimité mentale, retrait de libre arbitre, homicide volontaire, le tout sur des dormeurs, ajoute 008. Pas d’attaque directe sur un membre du pentacle.
Pas d’action notable en sa faveur ou défaveur pendant sa période d’activité du pentacle.

Cimeterre annonce qu’il va le cuisiner sur les raisons pour lesquelles il a rejoint les devins et les actes qu’il a commis ensuite, ainsi que ses motivations pour les perpétrer.

La cour se réunit. Firewheel, Ripnail, Azure, Mr Cafard, Halo, Vinci, sont en retard. Midas annonce le début de la séance en frappant trois coups au sol. Les gens le regardent, étonné pour certain, puis s’assoient. On amène l’accusé, le conseil dirigeant et les prévôts se mettent en place.

Hyacinthe prend la parole. Elle présente Théodore. Accueilli en 2007, disparu en 2008, repéré dans un pylône par les gardiens, capturé il y a peu par flèche/libertins.

Cimeterre le cuisine de manière exhaustive en commençant par ses débuts de vie de mage. Il le pousse à dire que le choix de rejoindre l’Échelle est un choix par défaut.

Cimeterre le tacle sur le fait qu’il ne se sentait pas l’âme d’un soldat d’où son non intérêt pour les flèches, alors que son titre chez les devins était soldat, justement. La défense ne dit rien. Pareil sur son sentiment envers les gardiens, pas l’âme d’un assassin alors qu’il a tué des dormeurs. Greffier objecte que les soldats doivent accomplir des « missions » sous menace de mort si non accomplies. Cimeterre continue la cuisine.

On arrive à la conclusion : mais pourquoi il a rejoint les devins. Eidolon, tout buffé, en est sûr : surpris par les objections de greffier en sa faveur, Théodore reprend espoir et joue à fond la carte de  de la sincérité. Greffier joue la carte de le présenter sous un aspect noob sympathique. Cimeterre, par de multiples questions anodine, l’amène finalement à le présenter comme un gros égoïste opportuniste qui a agit par intérêt perso. Mais Greffier rattrape le coup en le faisant passer pour le dernier des abrutis. Azure enfonce le clou en commentant bruyamment l’enchantement de son ordi portable. Quelques rires.

Hyacinthe demande si un conseiller veut interroger l’accusé. 008 demande pourquoi il a accumulé des données sur les autres devins. Théodore répond qu’il a compris son erreur, et essayait de prévoir  une preuve de bonne volonté pour préparer son retour. 008 le cuisine, mais il reste cohérent.

Hyacinthe l’interroge à son tour. Elle le cuisine sur sa vie au sein du pentacle, son ressenti sur la magie, ses contacts avec les autres. Sous le nombre de question, Théodore perd patience, et éclate en insultant son ancien ordre, structure trop rigide, il insulte directement Hyacinthe. Elle reste impassible, et continue son interrogatoire. Il crache son venin sur les devins, leur promesse, c’est du flan, et l’assistance comprend facilement que la seule chose qui l’intéresse, c’est le pouvoir magique.

Hyacinthe demande si dans l’assistance quelqu’un veut intervenir.
Firewheel : et beh en fait t’es un gros naze ?
Mr Cafard prend la parole : pourquoi on perd du temps avec un cancrelat ?

Le conseil se retire, délibération. Saccage en règle, Némo voit en lui un parfait candidat pour un héritage de la main gauche.
L’âme n’est pas complètement souillée, elle a encore un espoir, pour 008. Sinon il l’aurait bien fumé, mais ça fait pas parti des peines officielles.
Hyacinthe annonce que son ordre est fautif, la responsabilité lui incombe : elle assure que l’échelle veillera sur la vie de Théodore une fois la sentence prononcée. 008 trouve que c’est beaucoup de ressource gaspillé, l’accident bête …

C’est le hiérarque qui juge et prononce la sentence. Hyacinthe assure que les avis des conseillers comptent et qu’elle réviserait son jugement en cas de désaccord unilatéral. Là, ça tombe bien, les conseillers sont en phase.

Le conseil revient, Hyacinthe annonce la sentence : confinement spirituel. Un bon nombre de mages de l’assemblée ne connaissent pas. Théodore est surpris, se débat, préférerait mourir. Puis le conseil s’en va. Hyacinthe regarde Eidolon qui n’est pas très chaud pour arracher une âme. 008 le rassure, les gardiens sont là pour ça. Il part chercher Cassandre.

Ça cause dans l’assemblée, arrachage d’âme, ah quand même. Discussion sur les peines, les âmes, Atlantis entre Blondie et Muse, la symbolique de l’échelle céleste …

Pendant ce temps, le conseil attend. Plus d’une heure s’écoule. Eidolon essaie un sort sur Théodore : il essaie de voir lorsqu’il se fera arracher son âme, C’est le bordel, il a jamais vu ça. Némo annonce que le conseiller 008 est mort.
avatar
Blondie

Messages : 1432
Date d'inscription : 14/12/2012
Age : 28
Localisation : Paris

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Séance du 15/11/2015

Message  Blondie le Ven 20 Nov 2015 - 21:51

Le 13 mai, après le jugement.

Blondie est parmi l'assistance. Il repère que Véga est affectée par le jugement, catastrophé. Assada est choquée également, colère. Cyanure est une vraie tombe. Blackjack a l'air ébranlé et indécis, même s'il essaie de ne pas le montrer. Ripnail montre du mépris.

Les autres ont une mine grave. Exception, Mr Cafard a une mine satisfaite. Il essaie lui aussi de garder une mine grave.

Obi Boka pas content, talion indécis, Inverse et Clotilde sont contents.

Lara, Testament, Thunderskin Azure, Doc Samedi, les M&M, Faust, greffier, halo, Théséus, sont satisfait.

Alice est indécise. Vinci est indécise.

Muse est impossible à lire.

Vega cause avec Alice et montre qu'elle n'y connaît rien en justice. Alice lui fait un cours, Blondie s'approche et écoute.

Les lois d'or, issues des traditions d'Atlantis,
soit inscrite sur un artefact atlante, soi reconnu par au moins trois consili.
La règle de l'harmonie :La règle des quatre « a » : africa + asia + anywhere = Atlantis
soit ancienne et jamais contestée, par défaut atlante, origine inconnue
On trouve dans les lois d'or les grands droits des cabales. Certaines lois d'or sont tombées en désuétude
La prérogative de l'interfector de tuer les autres mages est une loi d'or.

Les lois d'argent, appelées concorda : ratifié par la majorité du conseil dirigeant.
Ne peut s'opposer à une loi d'or
A Paris, la sixième loi est une loi d'argent

Les lois de bronze. Jurisprudence, permet d'appliquer les mêmes peines dans des affaires similaire.
un edit d'un licteur devient une loi de bronze
ne peut s'opposer à l'argent ni l'or

Les lois de fer : les serments entre mage peuvent devenir des lois de fer s'ils sont déclarés au conseil dirigeant. Un tel serment ne peut s'opposer aux lois supérieurs

On parle sanction. Pas de peine de mort.

Greffier apporte des précisions : les mages punis sont suivis et rééduqués. L’Échelle pourvoit traditionnellement aux besoins psycho-thérapeutiques des punis. La discussion rassure un peu les mages choqués par la nouvelle.

Retour conseil dirigeant, Nemo annonce la mort de 008. Eidolon remarque la mine catastrophée de Hyacinthe, bien plus que de la surprise. Elle se reprend vite. Le téléphone de Kazul sonne, il annonce une invasion abyssale au niveau de trois sorties, il sort avec Cimeterre. Eidolon demande ou 008 est mort, Nemo donne une adresse, puis part avec les autres bourrins casser de l'abysse. Eidolon annonce qu'il va bosser avec son collègue de cabale et sort précipitamment.

Voiture, Eidolon apprend la nouvelle à Blondie. Vroom non loin, une impasse. Blondie repère une fissure spatiale d'un portail ouvert entre deux et douze heures plus tôt. Les deux arpenteurs passent en crépuscule et vont dans l'impasse. Il découvre le corps sans vie de 008, un peu de sang au niveau de la bouche. Forensic Gaze : nuque brisée à main nue. Eidolon appelle le fantôme de 008, sans succès. Il détermine que 008 est dans le monde des morts. Il étudie ensuite les résonances via arcane de mort : mort froide et violente. Cette résonance est vielle d'environ une heure. Il essaie voir le passé de la scène, mais il voit des zones floues à la place des protagonistes qui se fondent et persiste. Il en conclut que les deux étaient protégés par un bouclier de Chronos.

Blondie retrace la scène et corrobore les visions d'Eidolon. Il lui explique que la fissure est un portail emprunté régulièrement par les gardiens et qu'il sera certainement condamné.

Contact avec Épeire, on ne touche pas au corps, il peut être piégé. On détermine que l'agresseur faisait 73 kilos et pointe du 40, tout ça par l’étude des traces laissées au sol.

Épeire nous donne rdv à la grosse bâtisse. Pouf tp. Une fois à l'intérieur, rapport rapide, puis Épeire nous apprend que Mata-Hari et Cassandre sont mortes. Aussi elle va devoir demander de l'aide à Eidolon. Tractation rapide, Eidolon est prêt à aider gratos. On fait un aller-retour rapide pour choper la formule de portail vers le monde des morts. Et quelques droïdes.

Pouf, rituel, monde des morts. On arrive dans une grotte décorée de statues africaines et de peinture rupestres anciennes. Des feux verdâtres éclairent la pièce. Une seule sortie, couloir au mur lisse et terne. Au bout d'une dizaine de mètre, un « T », couloir très très grand, des intersections au loin, à partir de 50m. Eidolon convoque 008.

008 nous annonce que l'agresseur était le grand papy de Kazul, il ne l'a pas tué de suite. Épeire arrive à déterminer que ses souvenirs on été fouillé pour trouver les lieux ou pourrait se trouver Cassandre.

Épeire annonce que la balise dans l'Oneiros de Kazul a disparu.

On demande à Eidolon d'appeler Cassandre et Mata-Hari. Cela fonctionne, et les frangines se pointent. Elle confirme l'agresseur. Elles étaient ensemble et ont réussi à lui tenir tête un peu, même à le blesser. Les glyphes, il s'en fout, les boucliers de force aussi. Il est super balèze au close avec des armes multi-planaires.

En même temps, intrusion abyssale … on s'inquiète du devenir des flèches.

Retour grosse bâtisse. On appelle Kazul, rien, Cimeterre, rien, Entomeur répond, et déboule à la grosse bâtisse. Il nous apprend que les flèches et Nemo ont bien géré malgré la masse d'esprits. Problème, alors que Talion et Kazul défouraillait, Kazul a disparu. Cimeterre est venu rapidement en renfort de Talion qui a bien géré, mais a dû aller les bourrer au close et s'est retrouvé contaminé par une maladie abyssale qui agit lorsqu'on utilise du mana.

On annonce la mauvaise la nouvelle des morts et du coupable. On annonce qu'il cherche quelque chose dans les sous-sols. Entomeur est très gêné. On le pousse à parler.

Il nous raconte en accéléré sa version de l'attaque de l'échelle céleste. Les griffes du dragon qui était chargé d'assister les ailes à casser l’Échelle céleste. Ils ont eu à faire à Atichi, maintenant connu sous le nom du Général. Il était en possession d'un artefact uber, une étoile au bout d'un bâton, qui permet de récolter du « pouvoir ». Une griffe a réussi à couper le bâton, l'étoile est tombée au moment ou l'échelle céleste a été détruite.

Les flèches ont réussi à retrouver l'étoile, mais l'ont perdu, puis retrouvé, puis reperdu. Eidolon parle du fait que Kazul lui a demandé de l'aide pour causer à un vieux fantôme flèche datant de la révolution française. Problème, Doc Samedi a wipé les fantômes. Là, on se dit que Doc Samedi est en danger. Eidolon le contacte, et lui répond par la messagerie, ce qui est impossible normalement pour un imposteur. Eidolon va dans la décharge qui lui sert de planque pour lui demander la description dudit fantôme. Il le trouve sain et sauf, et obtient l'information. Transfert de l'image, vieux et médiéval. Doc samedi dit qu'il y a d'autre mage fantôme. L'un d'eux l'a attaqué aussitôt, il l'aurait pris pour une manifestation de l'acamoth. Un fantôme 18e avec tricorne. Ah beh c'est p'tet plus celui là qui nous intéresse en fait ...

Pendant ce temps, Brainstorming entre Blondie, Épeire et Entomeur. On déduit que papy Kazul squatte l'oneiros depuis un moment et qu'il a certainement l'info du mage du sous-terrain. Nous émettons l'hypothèse qu'il a fait interroger le fantôme. L'attaque serait donc une diversion lui permettant de fouiller les sous-sols de Paris. Blondie trouve étrange que Flamberge ait révélé la présence de l'artefact à Kazul et non à Entomeur. Ca sent le plan foireux pour attirer l'ennemi. Compte tenu de la récente « collaboration » entre Lachésis et Flamberge lors du combat contre Bayard, Blondie propose d'aller causer à Nemo.

Il y va accompagné d'un androïde, qui fait pouf une fois le sous-sol atteint. Nemo révèle que lorsqu’il a pris la décision de quitter les flèches de diamant, Flamberge lui a conseillé de rejoindre le mystérium. Il a été surpris, et soupçonne que ce n'était pas sa propre décision. Il n'a pas reçu d'instruction particulière de Lachésis qui les contactera le moment venu.

Eidolon repart avec Entomeur dans le monde des morts pour interroger le mage fantôme. Ils se mettent à l'écart d'Eidolon, blabla rapide, Entomeur revient en disant qu'il sait ou c'est. Retour grosse bâtisse. Le mage était un thyrsus. Lors de sa fuite, il est allé voir des cryptides et a fait un pacte avec eux : il se laisse bouffer et il garde l'étoile en retour. Blondie fouille sa mémoire et retrouve la description faite par Cénotaphe des « chiens fulminants ». Il fournit l'emplacement à Entomeur. Une expédition Entomeur/Eidolon/Atalante se monte. Blondie réalise qu'il peut aisément voir par les yeux de l'androïde d'Eidolon …
avatar
Blondie

Messages : 1432
Date d'inscription : 14/12/2012
Age : 28
Localisation : Paris

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Séance du 21/11/2015

Message  Blondie le Sam 28 Nov 2015 - 15:12

Dans la nuit du 13 au 14 mai, l'expédition dans l'antre des chiens fulminants se prépare. Atalante fournit des anneaux bouclier spirituel/langage spirituel.

Eidolon consulte rapidement sa bibliothèque. Un mage italien du nom de Rombaldi (éveil lors de sa formation au séminaire qui lui a révélé que les religions étaient toutes fausses, il s'est intéressé particulièrement aux créatures les plus étranges et cela constitue beaucoup d'entrées de cryptides) fait mention de « molosse infernaux », gardien des enfers, Cerbère, ou Garm chez les vikings. Grande disparité de témoignage, il suppose que des cryptides de chiens enflammés soient à l'origine de ces légendes. Il n'en a jamais vu lui-même. L'entrée dans la bibliothèque date de juin 2012.

Note pour les éventuels comptes inter-ordres :
10 mana pour Épeire
20 mana pour Entomeur
10 mana pour Atalante

L'équipe se buff ras-la-gueule, Blondie fait le taxi pour les catacombes, revient à la grosse bâtisse et se connecte aux sens d'un androïde. Il expérimente ainsi la vision nocturne octroyée par l'arcane de Mort. L'équipe entend des voix dans une langue incompréhensible. Eidolon envoie un androïde. Les arpenteurs pensent à la même chose : ils se ressassent l’échange de parole inconnue et l'analyse sous langage universel : « restez sur vos gardes, tirez à vue » Eidolon arrive à voir le groupe sans se faire repérer : 6 gus, lampe au front, tenue para, ak-47, progressent de manière pro. Le droïde en crépuscule est discret. Il a calé parmi eu un somnambule. Il repère aussi des résonances issues de sorts de protection, force et prime. Les ak ont des sorts de prime, pratique de tissage.

Le groupe ennemi ne va pas dans la bonne direction. L'équipe pentacle avance. Ils approchent de l'antre des chien fulminants. Pas de bol, une patrouille ennemie arrive non loin. Entomeur rend l'équipe invisible. La patrouille passe sans les repérer. Les gentils continuent et progressent vers là où sa se réchauffe. Ils entendent derrière eux des rafales au loin, ça tombe bien ce n'est pas en direction de leur destination. Il fait de plus en plus chaud, Entomeur protège Atalante et lui-même contre la chaleur. Ils arrivent dans la caverne où de la lave coule. Quatre chiens sont présents. L'un d'eux est dans la lave. Un autre repère les intrus aussitôt et alerte les trois autres par un grondement, les quatre sont maintenant sur le qui-vive.

Son androïde en crépuscule repéré, il le recule prudemment en dehors de la caverne. Les chiens laissent faire. Il informe les flèches de ce qu'il a vu. C'est à Atalante de jouer. Le groupe y retourne avec les objets d'Atalante activés. La discussion est rapide. « Salut, on vient pour chercher un truc ». « Pas de problème, on va se bastonner ».

Atalante s'élance avec un couteau, Entomeur au poing/sort adepte style, Eidolon envoie deux androïde sur un chien non engagé et le troisième, celui qu'il possède, sur le dernier. Projections de lave par les chiens ciblés par Eidolon qui s'écroule sous les coups de matraque. Les chiens combattant chacun un flèche ripostent en se jetant à la gorge de leur opposant, sans succès. Eidolon tabasse un chien et lance un sort sur l'autre. Les deux s'écroulent.

Eidolon cherche l'étoile par magie, rien. Atalante propose d'en soigner un (aucun n'est mort) pour l'interroger. Hop action. Le plus abîmé est remis sur pied et un échange de grognement entre lui et Atalante se fait entendre. Pour l'objet, il va falloir rencontrer le maître.

C'est Eidolon, jugé plus en sécurité dans son corps de métal, qui est choisi pour passer la jonction. Il teste l'envoi d'un androïde, la connexion coupe. Il va devoir y aller en personne.

Eidolon arrive dans un grand hall de palais. Il a les pieds dans la lave. Il y a une dizaine de chien identiques à ceux qu'ils ont affrontés. Les colonnes sont décorées.

Un chien lui cause, pour parler à son chef, il faut demander dans les formes. Il est Sombre brasier des passions, le seigneur de la destruction flamboyante, grand commandeur de la meute ardente. Il faut y mettre de la voix pour être entendu.

Il entend une voix suave au loin : « Et qui le demande ? »

Eidolon, Moros, Conseiller du Conseil Libre de Paris. Ok, qu'il approche. Il parcours des couloirs et arrive dans une grande pièce circulaire.

Un homme au physique de culturiste et au visage fin l'y attend. Il est souriant. Eidolon le trouve très attirant, mais reste maître de lui. Il expose sa requête. Nullement impressionné, l'individu annonce qu'il aime la guerre, alors si un type veux le combattre …

Il se trouve sur la bordure périphérique des Enfers. Il lui donne un de ses noms :Bahalbelit. Un prince démon, se souvient Eidolon.

Qu'offrir en échange :
Maintenir le passage entre les mondes ouverts, ça lui coûte beaucoup
Des âmes. Mais il en faut beaucoup pour rivaliser avec celle de l'âme initiale
combattre à sa place. L'ennemi le plus accessible est de l'autre côté de la porte. Les magiciens le nomment « Acamoth ». Cette ridicule créature a des projets qui ne lui plaisent pas. Pratique, il peut lui apposer un sceau qui l'oblige à réaliser cette tâche. S'il échoue, le démon récupère son âme. Pratique, pas de limite de temps !

Eidolon accepte la troisième solution. Il sort de son androïde pour signer le contrat. Il repère une petite coquille dans la formulation du contrat qui pourrait permettre au démon de considérer qu'il a échoué à un moment de son choix, et le fait donc modifier. Dans force de flammes d'un côté et de sang de l'autre, le pacte est scellé.

L'étoile lui apporte une sensation de fraîcheur appréciable. Elle est très froide dans sa main. Elle a neuf branches. Il essaie de retourner dans son androïde, sans succès. Il n'y a pas de crépuscule dans ce lieu. Il repart assis sur l'épaule de son androïde. Une fois sorti, il retourne dans l'androïde et le groupe entreprend de rentrer. Il croise une patrouille, hop, invisibilité par Entomeur. L'un des vilains bute dans Atalante. Eidolon crée à la volée un rocher au pied du type, mais ça ne prend pas et il analyse son entourage via magie de temps. Atalante le baffe, quelques secondes de violence, et le groupe court. Blondie les attends au point de départ. Téléport dans la ruelle. A mince, c'est mieux dans l'athanéum. Pouf ascenseur tour Montparnasse. Niveaux inférieurs.

On tombe sur Nemo et une jeune femme d'une vingtaine d'année. On lui confie l'objet, c'est sa jeune assistante qui se chargera de l'étude. Elle sera présentée bientôt.

Entrevue avec Nemo, Eidolon explique le contrat qu'il a passé avec le prince démon. Némo dit qu'il est préférable de passer un pacte avec un démon plutôt qu'avec un Acamoth, tant qu'on évite de souiller l'âme.

Blondie demande s'il n'est pas préférable de se mettre au vert quelque temps, craignant la frustration de papy Kazul. Nemo nous fais attendre dans le hall quelques minutes. Il revient en nous assurant que papy Kazul sait que l'objet a changé de main, et qu'il sera pour lui bien plus difficile à acquérir.

Blitz a essayé de contacter les officiels flèches sans succès. Elle a contacté alors le hiérarche et lui a fournit ces informations : Riche demeure dans la banlieue parisienne a été attaquée par des possédés. Elle a tenté d'en suivre un dans cette demeure, mais s'est fait repérer. Elle a combattu, gérer les gardes de la maison, tout ça de manière discrète. Elle a pu ensuite déterminer qu'un autre possédé a volé un objet de collection dans la demeure, une sculpture marquée de glyphes atlantes. Les flèches présents partent s'entretenir

Blondie craint qu'un accord entre l'Acamoth et papy Kazul ait été passé pour que chacun récupère sa babiole désirée. Eidolon alors part pour rejoindre son sanctum et mettre Obi Boka en sécurité. Il y découvre Azure toute affolée et le corps sans vie d'Obi Boka, allongé sur le canapé, un sourire paisible sur son visage. Eidolon est blasé. Il détermine via quelques sorts qu'Obi Boka est simplement arrivé au terme de sa vie et qu'il a rejoint le monde des morts. Il essaie de rassurer Azure comme il peut.

Ensuite, il réveille Thunderskin et lui demande de rester vigilant pendant qu'il ira demander à Obi Boka quelle cérémonie il veut pour ses funérailles. Il décide finalement de réveiller tout le monde pour les évacuer. Thunderskin part chercher un van, sans succès. Il reste alors sur le qui-vive pendant qu'Eidolon ritualise.

Pendant ce temps, les Gardiens causent. Blondie va devenir Conseiller. Épeire est la nouvelle Epopte. Ils partent causer dans le gymnase. Blondie entreprend de lui raconter son histoire.

Eidolon cause avec Obi Boka dans le monde des morts. Il est paisible. Il n'a plus de proche, pas besoin de cérémonie ; il peut le renvoyer à la poussière. Il a cependant une requête : s'occuper de la protection de la grotte.

De retour dans son sanctum, les libertins préparent leur mise au vert. Eidolon répartit le mana entre les présents, puis chacun part de son côté.
Eidolon retourne à la grosse bâtisse et va causer à Muse. Il lui fait part de la situation à mot couvert, récupération d'un objet super important. Discussion autour de l'Acamoth, de son plan d'ouverture sur l'abysse, et du fait qu'il ne lui manque plus qu'une seule chose pour son plan : lui-même, en tant que dernier maître de mort de Paris. Il compte se planquer à l'Athanéum en emmenant Muse et Vega. Nemo est d'accord. Il emmène les réserves de mana du sanctum et vroom.

Une fois installé, Eidolon reçoit la visite de Fantomas. Il lui apprend qu'il lui ont tendu un super traquenard : comme ni Kazul ni son papy ne sont pas doué en histoire, ils ont fait en sorte que le papy interroge le mauvais fantôme, celui repéré par Kazul, celui trop moyen-ageux. Papy Kazul a été envoyé vers Carnala, un esprit de luxure très puissant. Les équipes déployées un peu partout servaient à empêcher des importuns de le gêner ou de le suivre. Il s'est frotté à Carnala, et Fantomas suppose qu'il n'a pas réussi à la vaincre. Il serait maintenant convaincu que l'étoile est dans sa possession. Fantomas pense qu'Eidolon n'est pas vraiment en danger, il lui faudra du temps avant qu'il ne soit à nouveau en danger.

Devenir de Kazul : son papy est très famille, et ne le lâchera pas, il risque de lui tournebouler la tête. Mais sa destinée n'est pas encore accomplie. Fantomas n'a à ce sujet que des indices, une histoire d'héritier…

Pendant ce temps, Blondie et Épeire cause. Elle recommande de faire une pré-réunion pour se mettre d'accord avec tous les concernés sur la version officielle à fournir à Hyacinthe.

Les mages vont se réunir à l'Athanéum ...
avatar
Blondie

Messages : 1432
Date d'inscription : 14/12/2012
Age : 28
Localisation : Paris

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Séance du 28/11/2015

Message  Blondie le Sam 19 Déc 2015 - 4:45

Blonde se rend à l'athanéum. Nemo, Eidolon et lui-même attendent Épeire et les prévôts Flèches qui arrivent peu après.

Version officielle à fournir à Hyacinthe : Papy Kazul est venu, a pété trois Gardiens, est reparti : raison inconnue. On ne parle pas de l'étoile, personne n'est allé dans les catacombes.

Atalante n'aime pas mentir, Entomeur non plus, mais leur serment pour leur ordre prévaut et ils sont ok pour cacher la vérité.

Les Flèches prennent congé. On cause avec Nemo. Il est allé faire une investigation temporelle sur l'objet volé dans la demeure d'un dormeur. Il confirme que c'est bien l'artefact convoité par l'Acamoth.

On blablate.

Hyacinthe réunit le conseil ainsi que l'émissaire Gardien. Cimeterre est présent, tout palot, reconnu conseiller, l'émissaire Gardien est reconnu conseiller également.

Hyacinthe demande si on a plus d'info sur la mort de 008 : rien de plus, Blondie ment pas assez bien, Eidolon remarque la suspicion du Hiérarque. Papy Kazul = Chang Sulakiratanak

Cimeterre annonce qu'il est plus préoccupé par les intrusions abyssales, plus particulièrement les possédés. Il annonce qu'Atalante va aider Blitz à les traquer. Blitz est d'ailleurs le nouveau prévôt flèche qui a accepté de s'établir sur Paris le temps qu'il faudra.

Quel plan d'action pour contrecarrer Papy Chang ? Cimeterre propose un état d'urgence, rester en groupe, les cabales de jeunes devraient se rapprocher des cabales plus expérimentées. Il propose aussi de doter les mages d'un moyen de communication pour prévenir une attaque, Cimeterre coordonnerait les messages.

Hyacinthe change de sujet : problème des vampires : Cette nuit, trouble au niveau de la défense. Tir automatique, police, armée. Des serviteurs de vampires impliqués. Les vampires ont fichu le bazar pour masquer leur vraie cible : les thérianthropes. Cimeterre annonce qu'Entomeur est allé porter assistance à un allié thérianthrope. La guerre est déclarée entre les deux groupes.

Quelle implication du consilium ? Eidolon craint des pertes chez les dormeurs, il pense que les libertins seront pour bourrer les vampires. Nemo est d'habitude pour la neutralité, mais dans ce cas précis il soutient son prévôt. Cimeterre annonce qu'Entomeur a agit sans son aval, il ne le soutiendra pas. Il est pour la neutralité. Blondie préfère ne pas se prononcer, mais assure qu'il va s'intéresser sérieusement au problème.

Eidolon apprend à Cimeterre et Blondie l'existence du camp d'entraînement et leur envoie les visages des goules.

Eidolon informe par visio-conférence Stinger de l'état d'urgence, et du dispositif d'alerte préconisé par Cimeterre. Stinger n'est pas très chaud. Sinon pas de maître d'espace chez les M&M, pas de maître d'espace pour assister cimeterre. Les M&M sont cependant ok pour assister les flèches en cas de castagne. Stinger va organiser les milices pour la défense interne des libertins.

Eidolon contacte Firewheel qui en tant que maître d'espace accepte d'apporter son aide à Cimeterre.

Épeire rencontre Blondie au Champ de Mars. Elle lui apprend qu'elle a rencontré le connétable pile au moment où l'attaque à la défense a commencé. Ce n'était pas pour l'empêcher d'agir, mais pour lui proposer un marché : fumer le prince, contre beaucoup d'argent. Ce qu'elle a fait, assisté des goules entraînées par le connétable.

L'attaque à la défense a fait un mort chez les garous, Reflet de Chrome. Le quartier est toujours bloqué par la police et l'armée. Le bâtiment ou loge Blondie a été saccagé à l'exception de son appart. Subitement, Blondie réalise que son sanctum est le lieu idéal pour le plan de l'Acamoth : idéalement placé par rapport aux brisures spatiales, peu puissant et par conséquent aisément altérable.

Vroom athénéum, réunion au sommet avec Nemo, Eidolon et Ciselle, la « nouvelle ». Blondie met au courant le problème de la défense. Le plan destruction d'Acamoth est lors lancé. Mais il faut d'abord aller cherche une arme pour le butasse.

Petit musicien des rouages a confirmé un des pouvoirs des seigneurs fée : créer des armes dédiées à friter n'importe quoi. Le plan : aller négocier une arme anti-acamoth contre la libération du musicien. Son seigneur est le grand ordonnateur de la mécanique céleste. Un mécano qui aime les automates. La monnaie d'échange : Petit musicien lui-même, actuellement enfermé dans une petite bouteille. Il souhaite rejoindre son seigneur, aussi il sera probablement enclin à nous aider. On émet l'hypothèse qu'un cadeau de bienvenue serait une bonne idée : Eidolon fabrique alors un androïde intégralement en métaux sublimé.

Pendant ce temps, Blondie se remémore plus précisément le plan de l'Acamoth :
première étape : amener un maître de mort à passer un pacte avec lui de façon traditionnelle pour avoir accès à son âme. S'il est récalcitrant, il faut le posséder, mais la suite serait plus complexe.
Deuxième étape : il rejoint les royaumes astraux dans l'oneiros du mage possédé. Dans cet Oneiros, il utilisera l'artefact. Le corps du mage devra se situer sur le site sacré prévu. L’artefact est prévu pour siphonner brutalement du mana. L'acamoth utilisera alors son influence corruptrice pour corrompre le mana. Normalement c'est pas possible, mais il a un autre super artefact boosteur de pouvoir spirituel qui rendra cette corruption possible. Ainsi, le synchronisateur tellurique aspirera l'abysse et non du mana. Cet artefact ne peut fonctionner qu'au croisement de lignes telluriques … Bingo, le sanctum de Blondie est pile poil sur un de ses croisements.
Cette micro aspiration d'abysse va provoquer le déversement brutal dans le monde déchu de l'abysse, provoquant l'agrandissement exponentiel de la fissure existante dans les sous-sols, et pouf on casse l'univers.
L'âme du mage servirait à utiliser l'arcane de mort pour initier la dégradation du mana. Sans ça, l'Acamoth pourrait le faire lui-même, mais cela le détruirait.
Il pense que l'effet secondaire serait de briser sa prison, car il pense être entre les mondes astraux et le monde déchu. Quelque part dans le seuil ? On sait pas trop.

Une fois prêt on se met en route. On tourne le bouchon de la bouteille pour parler à la fée : il nous ouvre un passage au travers de la « haie » au niveau de l'ascenseur.

Blondie et Eidolon visite la haie. Derrière eux Paris, devant, les ronces (attentions ça grignote l'âme). On progresse sur un sentier, il fait nuit, les brumes s'épaississent. Blondie est infoutu de se doter d'une vision nocturne. Eidolon remédie au problème. Le groupe avance en discutant poésie. Il dote la fée de la même vision de l'arcane de mort.

On arrive à un croisement et on prend le chemin le plus large, en face.

Pour passer le temps, on parle musique. La création de son de la fée via instrument de musique mécanique est extrêmement élaborée, et il s’ensuit une discussion passionnée entre lui-même et Blondie. Eidolon en profite sous un angle scientifique sur les propriétés des matériaux. Les mages réalisent l'importance de la dimension émotionnelle sur l'influence qu'un artiseur a sur la réalité, que tout est connecté et qu'une action précise peut avoir des répercussions bien plus large que ce qu'il peut percevoir.

Pendant la discussion, les mages remarquent cependant que la fée a un point de vue complètement égocentrique. La valeur intrinsèque des émotions le dépasse, celles-ci ne sont que des éléments dans son univers perceptif.

Eidolon a doté son androïde d'une vision de destinée. Alors que le groupe empruntait régulièrement le chemin le plus lumineux destiniquement, il emprunte à un moment un chemin beaucoup plus discret à tout point de vue, d'autres carrefours s'enchaîne dans un sous-bois roncier. On entend une voix chanter au loin. Petit musicien est inquiet. On change de chemin, mais ils l'entendent à nouveau. Blondie fait un contrôle du son, sans aucun problème. Le groupe continue, entend mieux, arrive à niveau ou des lueurs apparaissent au loin, en hauteur

Blondie expérimente « angle vision » pour visionner la clairière : petite fille de 7-8 ans qui chante et danse en même temps, ailes de papillon. Elle finit sa mélopée, puis s'aménage un lit de mousse au milieu de la clairière et s'endort. Le groupe décide de passer en douce. En plein milieu, la fillette se redresse et nous cale.

Elle est curieuse, on blablate. Elle se fait appeler Lili, elle reconnaît la fée dans sa bouteille et nous met en garde contre elle, recherchée par plein de gens. Blondie se buff l'astuce et demande directement si Petit musicien compte l'amener à son seigneur : il ment. Eidolon repère une aura rouge colère. Et des bandes rouges par-dessus.

La petite fille est prête à nous aider gratos. Après délibération, on décide de tenter le coup : création d'une arme pour détruire l'acamoth feralgabazarulg ! Elle danse, des paillettes apparaissent autour d'elle. Dans un grand flash lumineux, un objet en forme de croix apparaît : une garde d'épée.

Elle était l'impératrice des cascades incandescentes

Vieux contrats : on ne sort pas comme on veut de la haie. Téléportation vers l'oneiros impossible. On repasse un marché avec le p'tit menteur. Idée, se téléporter à l'intérieur de la haie ? Cela fonctionne et les voilà au point de départ. Il ouvre le portail, retour dans l'ascenseur, rapport à Cisèle.

Suite du plan : Eidolon doit passer un pacte avec l'acamoth. Celui-ci va aller dans l'Oneiros d'Eidolon pour mettre son plan en exécution : astuce, Blondie va ramener son corps dans son propre Oneiros, briser la transe, et Eidolon le bourre avec l'épée à la lame invisible.

Préparation !
avatar
Blondie

Messages : 1432
Date d'inscription : 14/12/2012
Age : 28
Localisation : Paris

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Séance du 30/11/2015

Message  Blondie le Sam 19 Déc 2015 - 4:52

Nemo apporte de vieux parchemin en haute langue :

sort de prime/psyché 3/3, pratique de protection : le bouclier du libre arbitre, protection de l'âme et des pensées conscientes. À utiliser pour protéger Blondie
Sort de psyché 4 : réveil du somnambule, briser les malédictions du sommeil, kick d'un individu des royaumes astraux. Le sort pour sortir Eidolon de la transe qu'il subira lors du pacte. Attention, risque de rêve éveillé si la cible est maintenue par des causes autre que mentale, telle qu'une drogue. Il permet également de se souvenir de ses rêves immédiats

Lorsqu'un acamoth rejoint l'abysse, la psyché du mage traduira l'expérience traumatisante et incompréhensible par des cauchemars plus « supportables ».

Nemo nous blinde de sorts, il douille. On parle de pacte possible avec l'acamoth :

l'invisibilité aux créatures de l'abysse
échapper au retour de flamme du paradoxe
guérir un dérangement
augmenter sa réserve de mana
se nourrir de la souffrance d'autrui
augmenter sa résistance psy/phy
inverser sa souffrance
forme d'immunité aux manifestations abyssales
sens du paradoxe
obtenir un artefact
moyen pour combattre l'abysse
résurrection

Cette dernière idée est généralement très mauvaise. Mais Némo questionne Eidolon sur les récentes morts au conseil libre, et il se sent en partie responsable. Pourquoi pas demander une méthode non liée à l'abysse ? Le problème est l'obtention d'un savoir interdit et hautement dangereux.

Eidolon a une autre idée : méthode pour guérir l'âme, ses dérangements. Depuis qu'il est maître en mort, il s'est aperçu que beaucoup de mages ont bien des problèmes de ce côté. C'est un sujet qui le préoccupe, ce qui rendrait la requête envers l'acamoth crédible. Cette solution est choisie.

Dernier préparatif, copie d'androïdes, et pouf, Oneiros. Les mages se retrouvent dans le pit stop du circuit de Magnicourt. Une des voitures au départ de la course est vide. Les mages cherchent aux alentours et repère le sosie d'Eidolon habillé en curé dans les gradins.

Le petit groupe se réunit et va dans un lieu plus tranquille. On se met d'accord sur le plan. Le daimon est pas très chaud mais n'a pas le choix.
Après renforcement de liens sympathiques, crepusculisation de Blondie, ce dernier envoie Eidolon dans les sous-sols, à l'endroit ou les arpenteurs ont rencontré l'acamoth la première fois. Blondie réalise que les brisures spatiales ne sont pas un problème car il utilise les mondes astraux comme intermédiaire.

Pouf Pouf, Blondie fait le taxi. Eidolon scande trois fois le nom de Feralgabazarulg. Un individu tout noir et très beau apparaît. Eidolon formule sa requête : moyen pour soigner les dérangements de l'âme, hors psychothérapie et méthode astrale, hors utilisation de l'abysse. L'acamoth connaît un moyen : un artefact ancien, datant d'avant même l'abysse. Il peut donner le nom de l'artefact, et où chercher. En échange, l'accès aux mondes astraux qui nécessite son âme pendant 24 heures.

Top là ! Eidolon perd conscience instantanément. Le daimon donne le signal. Blondie rush auprès du corps marchant dans les sous-sols. Le sort d'Eidolon pour toucher le monde physique en crépuscule fonctionne, retour dans l'église. Blondie utilise la formule du réveil du somnambule avec succès, ouf !

Eidolon reprend conscience subitement avec le souvenir suivant : Le calice des espoirs restaurés, emmené vers l'Égypte après la chute d'Atlantis. Vu pour la dernière fois à la cour de Thèbe. Mais il met rapidement ce souvenir de côté, fonce vers ses androïdes et fusionne avec l'original. À ce moment, le daimon s'élève, écartelé, alors qu'un individu faisant très Acamoth se tient non loin, la main négligemment tendue vers lui. Eidolon, surboosté rush en faisant feu de son canon foudroyant planqué dans un bras. Ça le picote à l'épaule. Il sert le poing de sa main tendue et le daimon éclate de façon dégueulasse. Les mages résistent à l'horreur de cette vision.

De la garde de l'arme féerique jaillit une langue de feu menaçante. Eidolon rush mais rate le vilain ! Blondie parvient à prendre le contrôle du sens de la vue de l'acamoth et essaie de leurrer subtilement le méchant sur la position exacte d'Eidolon.

Mais l'acamoth invoque des tentacules dégueulasse qui emprisonne subitement les trois androïdes. Eidolon réagit en passant en crépuscule. Blondie saisit cette occasion pour faire croire à l'acamoth que l’androïde est toujours enserré dans les tentacules. Eidolon frappe d'un estoc précis l'acamoth au visage. Les flammes jaillissent violemment de l'arrière de sa tête. Puis elles s'étendent à tout le corps qui se consume dans un écho rigolard malsain. Les flammes s'éteignent, tout est calme, la garde de l'épée n'est plus qu'un objet commun.

VICTORY !
avatar
Blondie

Messages : 1432
Date d'inscription : 14/12/2012
Age : 28
Localisation : Paris

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Séance du 12/12/2015

Message  Blondie le Sam 19 Déc 2015 - 4:55

L'acamoth a des pouvoirs comparables aux pouvoirs spirituels qui peuvent perdurer en l'absence de l'esprit. Une fois disparu, les tentacules restent là, amorphe, pendant quelques minutes peut-être, puis finisse par disparaître.

Les mages cherchent du vin de messe dans la sacristie, mais sont broucouille. Blondie check l'aura d'Eidolon, rien d'anormal (vermillon/jaune/bleu clair)

On rentre à l'athanéum en réapparaissant dans l'ascenseur. Blondie remarque enfin le portail que l'ascenseur traverse pour atteindre le hall d'entrée.

On va boire un coup avec Cisèle. Elle propose de nous offrir les anneaux gros bill. Certes ils ont été enchantés par Fantomas, mais c'est elle qui a ajouté la composante temporelle qui rend les enchantements permanents, ce qui est normalement impossible. On accepte les présents.

Eidolon demande également des renseignements sur l'Égypte antique, rapport au souvenir de l'artefact soigneur de dérangement. Il se remémore le calice en or sublimé sur lesquels on peut voir les runes de mort et de psyché dans un entre-las complexe. Détenu à la cour de Thèbes jusqu'en l'an -663. Par la cour, on parle du consilium. -663, Cisèle nous apprend que c'est l'année de la mise à sac de Thèbes. Le roi de la Syrie est venu tout casser et réduire les habitants en esclavage. Ça fait bien devins toussa. Mais les devins n'étaient pas encore connus des consiliums, d'après Lachésis, c'est environ aux temps de la chute de Rome que les devins sont devenus une menace officielle.

Malgré le sac, il est peu probable que les devins aient tout récupéré. Les consiliums avaient déjà l'habitude d'être précautionneux avec ces objets. Cisèle se rappelle du calice. Il était détenu par ce qui correspond avec l'Échelle d'Argent. Le plus simple serait de se rendre sur place, avec une lettre de recommandation de Nemo, par exemple.

C'est le petit matin. Blondie prend congé, Cisèle le raccompagne. Fantomas en profite pour rendre visite à Eidolon. Eh mais au fait, Eidolon a les artefacts de l'acamoth sur lui ! Une ceinture voyante, et un gant tissé de métal d'un éclat particulier, d'une couleur tirant sur le jaune. Eidolon se demande magiquement ce que c'est, et a maintenant un nom de métal inconnu en tête … De sûr, il est sublimé. Inerte chimiquement, ne rouille pas, n'est pas affecté par l'acide, ça encore c'est presque commun. Autre propriété : il dissout l'ephemera : colle des dommages aggravés à tous ce qui est spirituel. Il confie les artefacts à Fantomas.

Blondie va causer à Épeire. Elle est dubitative sur l'histoire acamoth, et ira consulter la magister. Elle était en faction à la Défense pour intercepter Eidolon au besoin. Le cordon de police est toujours en place. Blondie fait dodo.

Eidolon va ensuite causer à Muse, fatigué (c'est toujours le matin), nuit blanche. Blabla rapide et … DODO !

Eidolon se réveille, va faire à manger dans la salle commune de l'athanéum. Nemo arrive, tout palot. Il explique qu'il a été négligent, une inconséquente euphorie. Mais il annonce que les sous-sols sont purgés : au revoir les deux scelesti, les créatures abyssales, et a fait ébouler le point de passage, avec quelques protections pour les esprits qui voudraient passer sans se matérialiser.

Blondie se réveille enfin, Eidolon lui a envoyé un message l'invitant à l'athanéum. Il y va.

Réunion des trois conseillers. Annoncer publiquement la mort de l'acamoth n'est pas une bonne idée pour Nemo. L'annoncer au conseil pour améliorer l'humeur de Hyacinthe sans pour autant la pousser à rendre l'info publique : c'est que propose Blondie pour redonner un peu le moral à Hyacinthe, il pense qu'il faut tout faire pour la garder à son poste pour éviter une instabilité politique.

Eidolon passe ensuite à l'examen dépistage d'abysse par Nemo.

Blondie va au No Quarter, Tuco est complètement bourré et déprime. Blondie arrive à le convaincre de se désintoxiquer du sang. Il contacte ensuite Epeire, rdv à la grosse batisse.

Blondie prépare son déménagement dans la tour first à la défense, il a les trois derniers étages. C'est officiellement une annexe d'une compagnie appartenant un à émirat arabe quelconque, qui s'en sert parfois pour affaire, ou pour faire la fiesta. Blondie sera officiellement le nouveau concierge.

Repas pré conseil à 20h00 dans un resto chicos. Ça discute mondanité, spectacle, etc … C'est surtout Hyacinthe qui parle. Blondie essaie de participer un peu en amenant la discussion sur des sujets qu'il connaît un peu mieux quand il peut trouver un lien. Cimeterre restent plutôt sur des sujets d'actualité. Nemo ne participe pratiquement pas.

La véritable réunion commence. Les événements à la défense. Point de vue dormeur : alerte attentat, interception d'un groupe de terroriste pas la police (version officielle). Hyacinthe demande des infos complémentaires. Cimeterre confirme l'attaque sur des thérianthropes, Entomeur est arrivé trop tard. Ce dernier a d'ailleurs assuré ne pas vouloir se mêler au combat, mais seulement aider à la regen des garous blessés.

Blondie révèle alors la véritable raison de l'attaque, le prince qui bosse avec l'acamoth, le plan de l'acamoth, la destruction de ce dernier par Eidolon et Blondie, soutenu et planifié par le Mystérium et les Gardiens du Voile.

Blondie et Eidolon apportent quelques précisions sans trop s'étendre.

Blondie apprend ensuite que le Connétable en a profité pour faire éliminer le Prince. Hyacinthe nous apprend que le connétable a au moins 200 ans.

Il donne aussi l'info qu'un thérianthrope a trouvé la mort lors de l'attaque. Hyacinthe invite tout le monde à protéger ses proches, les éloigner des éventuels vampires.

Hyacinthe parle de la facilité avec laquelle l'Échelle étend son influence, aucune résistance de devin. Elle pense que la plupart des pylônes ont quitté la ville, laissant des vassaux désœuvrés, plus facile à repérer.

Elle appelle à la prudence, et les conseillers sont bien conscients du danger d'une contre-offensive de grande ampleur. Cimeterre assure qu'un vrai flèche ne cherchera jamais à garder le savoir martial que pour lui afin de garder ses prérogatives, et que les entraînements proposés par les flèches seront maintenus et encouragés.

Hyacinthe prend congé. Ça blablate entre conseillers

Eidolon a des réponses ! Méthode pour repérer les futurs éveillés :
utiliser un ECG …
conjonctions stellaires, réussir à déterminer les moments d'expositions des candidats…
théorie à propos de marqueur génétique, pas assez de cas d'étude pour vérifier son hypothèse.
Sinon, il a des messages qui demande s'il ne suffit pas de faire des prédictions ? Bon, personne par personne, c'est long. Un autre lui apprend que l'investigation temporelle est efficace, mais ne permet pas de déterminer quand l'éveil se produira.

Eidolon demande la fameuse lettre de recommandation pour aller à Thèbe. Vu qu'il s'agit d'un objet disparu recensé par le mystérium, Nemo pense que c'est envisageable.

Blondie demande ensuite assistance à Eidolon pour orchestrer le faux suicide de Tuco. Il est ok, mais doit d'abord finir l'auscultation dépistage abyssal de Nemo. Cela prend à peine une heure, et Nemo est surpris de l'absence de résultat, bonne nouvelle, l'âme d'Eidolon n'est pas touchée. C'est tellement rare que Némo pensait que quelque chose perturbait ses perceptions, mais il n'a rien trouvé. Il a en revanche repéré l'embryon d'un daimon, et a accéléré son développement : il est déjà reformé. Cela tombe bien, ce sera le plus à même de détecter des traces abyssales.

Pendant ce temps, Blondie garde un œil sur Tuco, craignant une intervention vampirique.
avatar
Blondie

Messages : 1432
Date d'inscription : 14/12/2012
Age : 28
Localisation : Paris

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Séance du 19/12/2015

Message  Blondie le Dim 20 Déc 2015 - 20:21

Il est minuit. Blondie a réservé une chambre dans un formule 1 non loin. Pendant son attente, il repère trois garous, dont Tueur de Mort, entrer dans la grande salle de la boîte, l'air pas commode.
Blondie rejoint Tuco dans la salle principale et va causer avec lui en privé dans son bureau. Tuco est ok pour disparaître.

Eidolon arrive peu après en voiture. Blondie le fait rentrer en douce et cause dans les chiottes non loin du bureau de Tuco. Mais pendant ce temps, les trois garous assomment des vigiles et viennent frapper à la porte dudit bureau. Blondie va à leur rencontre et négocie difficilement la non-violence sur Tuco, en échange d'informations : l'emplacement des vampires du coin. Blondie indique le sous-sol où sont habituellement planqués les dentus. Il les accompagne etleur montre la trappe camouflée. Les garous se transforment, casse la trappe, et vont casser du vampire (ça crie et ça grogne). Ils remontent, satisfaits, et Tueur de Mort déclare qu'il s'en souviendra. Et ils s'en vont.

Eidolon a suivi tout ça en crépuscule. Ouf, le plan peut reprendre. Retour dans les chiottes, Eidolon passe Blondie en crépuscule. Ce dernier prend le contrôle des sens de Tuco et lui donne une envie de pisser. Au moment où il arrive dans les chiottes, Eidolon lance deux sorts préparés à l'avance : une crépusculisation de Tuco et la création de son double cadavérique avec fringues et tout. Blondie téléporte alors Tuco et lui-même dans la chambre d’hôtel réservée un peu avant.

Eidolon met alors en scène le suicide. Boom, headshot, il est plutôt convaincant. Il ajoute un sort de temps sur le corps pour faire croire qu'il a une temporalité normale.
Il fait ensuite une divination sur la future enquête des dentus. Il voit le connétable inspecter le corps. Puis il le touche, a les yeux vides un instant. Eidolon pose une autre question au futur : quel va être le rapport que fera le connétable : Il s'adresse alors à un inconnu, la quarantaine. Et lui annonce le suicide du gérant du No Quarter, rien d'autre à signaler.

Blondie contacte Épeire. Elle déboule avec deux gusses, piquouse sur Tuco, hop, embarqué. Blondie et Épeire cause ensuite dans un terrain vague. Blondie annonce l'action des garous qu'il a aidé, petite déception car perte d'un point de surveillance bien pratique.

Blondie et Eidolon se rejoignent ensuite à la grosse bâtisse et ce dernier transmet les résultats de ses prédictions.

Dodo !

Le 15 mai, 10 heures. Vinci demande à rencontrer Eidolon et l'invite dans son hôtel. Elle lui parle de son message mondial de recherche de traqueur de mage. Elle lui parle d'une de ses connaissances, un Obrimos « Fervent de la Raison », vieil héritage libertin tombé en désuétude. Nom de code : Quantum. Il a connu Synergie, a assisté à ses symposiums, est plutôt bien disposé envers les mages parisiens et est bien disposé à aider Eidolon dans ses recherches. Eidolon est ok, Vinci va alors donner le go et il arrivera par le Thalis. Eidolon découvre qu'il a un message d'un dénommé Krysalis qui demande à être accueilli à la gare Saint-Lazare à 13h. Et un autre message d'un certain Gravier qui demande s'il y a des bons hôtels autour de la gare de Lyon, pas surveillé par les devins. Eidolon lui indique le mercure à côté.

Il rentre à la grosse bâtisse pour faire des recherches dans les archives du forum sur les nouveaux arrivants. Krysalis ne brille pas par ses engagements politiques dans ses commentaires nombreux sur l'actu, il est par contre beaucoup plus perché sur la techné, très mystique en faisant des gros amalgames plus ou moins argumentés ; Eidolon ne creuse pas. Il trouve aussi un de ses posts où il annonce qu'il a créé son propre héritage, les « germes d'espoir ». Il en fait ensuite la pub. Philosophie : porter et diffuser la vérité, contourner la quiescence par l'art et la science pour propager son message, pousser les gens à questionner le merveilleux. L'importance de repérer les nouveaux éveillés tôt pour éviter qu'ils ne subissent le mensonge des devins. Le mystérium a des académies, le conseil libre pourrait en mettre en place.

Pas de trace de Gravier. Quantum, beaucoup d'intervention sur la techné, beaucoup plus concret, axe scientifique très rigoureux. Telecom, informatique, energie, pharmaco… il touche à tout.

Blondie se réveille tranquillou à la grosse bâtisse. Pendant qu'Eidolon mène ses recherches, Épeire vient toquer pour causer sérieux à Blondie, hop balade Champ de Mars. Elle lui demande s'il souhaite rester conseiller, ce qui définira la stratégie de l'ordre. Après beaucoup de blabla et tergiversation, Blondie annonce qu'il opte pour cette solution. Et hop, le voilà famulus, ce qui le bouleverse un p'tit peu d'atteindre le même rang que 008. Du coup : stratégie : les gardiens sont faibles, le consilium va devoir se passer de ses assassins pour les protéger. Pousser le consilium à se consolider.

13 heures, Eidolon accueille Krysalis, bonne bouille, plume verte au chapeau qu'il enlève une fois installé dans un troquet. Krysalis lui montre un truc : il prend en photo la salle du bar, et après une manipulation magique sur l'image, des auras plus ou moins claires apparaissent. C'est le degré de « sommeil » chez les dormeurs. Plus l'aura est claire, plus les chances d'éveils sont grandes. Cela lui a permis de repérer un éveil et d'être présent juste après, donc c'est prometteur. Il débarque de Martinique car les gens intéressés par son héritage ne sont pas trop motivés pour bouger. Le message d'Eidolon l'a motivé pour venir à Paris.
Il propose d'aller enquêter avec l'aide de son appli dans les lieux où des événements étranges ont été observés. Ils vont se balader en voiture, Eidolon raconte les horreurs de Paris. Gravier confirme son arrivée à l'hôtel Mercure.

Eidolon lâche Krysalis dans Paris et va rendre visite à Gravier. C'est un mage très prudent, pas de résonance, aura de dormeur. L'accent suisse met en alerte Eidolon, la suisse est majoritairement devin. Il explique qu'il vient de Genève et les mages atlantes n'y sont pas bien organisés. Il est allé là-bas pour embêter les devins, et ses réussites l'ont poussé à ne pas tenter plus loin la chance. Il est suisse d'origine, mais s'est éveillé ailleurs. Mammon est méga balèze en suisse, l'Hégémonie est présente. Il a l'info que la destruction de la forteresse parisienne de Mammon a fait fuir son tétrarque à genève, ce qui l'a motivé à se casser. Il explique qu'il agissait en tant que devin, incarnant la voix d'un pylône disparu en faisant croire qu'il était encore actif. Il a réussi au cours des années passées à éliminer une dizaine d'entre eux, même si parfois il s'est demandé si son influence a réellement eu un rôle. Il soupçonne également une infiltration Gardien qui facilitait ses actions, voir veillait sur lui.

Présentation dans les formes, Gravier est maître en Destinée. Spécialité, Finance. Par rapport au message mondial d'Eidolon : il n'a pas fait attention, n'en a pas pris connaissance. Il n'est pas venu suite à ce message. Il compte bien mettre en œuvre ses talents financiers pour aider l'ordre pendant son séjour. Il demande le cours du mana, au grand étonnement d'Eidolon. Bon, ben il propose de se trouver son propre sanctum. Il apprend qu'à Paris, les cabales ne marquent pas leur territoire par des runes atlantes aux frontières, pratique assez traditionnelle et commune dans d'autres villes où le pentacle est en force. Il utilise peu la messagerie de peur de donner des infos à l'ennemi, d'où sa méconnaissance du message d'Eidolon.

Eidolon le laisse dans son hôtel et contacte aussitôt Thunderskin ...
avatar
Blondie

Messages : 1432
Date d'inscription : 14/12/2012
Age : 28
Localisation : Paris

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Séance du 09/01/2015

Message  Blondie le Sam 30 Jan 2016 - 21:19

Le 15 mai, dans l'après-midi.

Eidolon rencontre Thunderskin non loin de la gare. Il l'informe de l'arrivée louche de Gravier. Thunderskin pointe le fait qu'il n'y a pas vraiment de protocole d'établi, par chez lui les mages confirmés se débrouillent un peu tout seul. De plus les méthodes d'enquête un peu trop invasive sont mal vue. Ils se mettent d'accord sur commencer par une surveillance, mais Thunderskin craint qu'une surveillance spatiale soit repérée, et il n'est pas assez bon dans l'arcane pour faire une co-location efficace. Ils décident de se fier à la messagerie réputée inviolée, en contactant un admin pour vérifier son compte.

Thunderskin va plutôt surveiller Krysalis pendant qu'Eidolon s'occupe de Gravier. Il contacte Barbwire et l'informe de son problème, puis il va de nouveau s'entretenir avec Gravier. Il lui demande donc d'envoyer un message devant lui, procédure de sécurité. Gravier comprend et s'éxecute sans broncher. Le message met deux minutes à apparaître sur le téléphone d'Eidolon.Le test est concluant.

19 heures, Eidolon retrouve Vinci sur le quai de la gare pour accueillir Quantum. Ils vont causer dans une cache secrète, une pitite maison. Quantum s'étonne de la jeunesse du syndic, et du manque d'intérêt politique des autres libertins qui ont refusé la fonction. Il cause ensuit boulot : il sort une petite boite de sa valise. Il appuie sur des boutons invisibles sur la surface, et la boite se déploie en station informatique. Il présente l'appareil comme un détecteur de mage et de sortilège. Il ne repère pas les éveils, mais si un jeune mage lance un sort, généralement il sera peu discret, et la machine le repérera dans un rayon de quelques kilomètres. Les mages expérimentés cache en général leur sort, ce qui potentiellement permet de faire le tri. Inconvénient, la machine fait des clichés instantanés et cela coûte du mana. La machine permet un certain nombres de traitements préliminaires automatisés. Cette machine a surtout été utilisée dans la lutte contre les devins, elle reste assez secrète et n'a pas été dévoilée aux autres ordres. Quantum affirme que grâce à sa machine, le taux de recrutement en Belgique a été à l'avantage du pentacle. Cela a permis de fournir des renforts lors de l'attaque des forteresses. La situation en Belgique est favorable au pentacle, aussi il est disposé à rester sur Paris au besoin. De plus, il a fourni un certain nombre d'équipements aux libertins en belgique, aussi il craint que son sceau soit découvert en cas de mauvaise opération et capture de ses créations par l'ennemi. Il n'aime pas trop Mr Cafard. Méthode amorale et dégât collatéraux important à prévoir.

Il aborde la Sofiathèque, il est intéressé par le projet.

Il souhaite être présenté au consilium, mais prévient qu'il utilisera un sceau falsifié. Eidolon prend congé.

Il part enquêter sur l'attaque subit il y a quelques temps sur Doc Samedi. Son agresseur était bien Rose, la Moros Scelestus : le sceau correspond à celui que Nemo lui a montré. Il va rendre visite à Doc Samedi pour lui annoncer la bonne nouvelle : son agresseur est mort. Soulagé, il annonce qu'il pourra reprendre ses investigations dans les sous-sols. Eidolon lui confie la destruction de l'Acamoth. Cool, il pourra essayer de découvrir ce qu'il se trouve derrière. Eidolon le met en garde sur les chiens de feu et le passage. Il installe le Doc dans un petit sanctum.

Blondie déménage tout ce qui a de la valeur de son ancien sanctum. Il triche en utilisant des téléportations en passant par son Oneiros. Il installe ensuite un ward dans l'ensemble de l'appart, puis travail sur son ordinateur.

Dans la nuit du 15 au 16 : Eidolon accueille des libertins de Toulouse. Ceux-ci sont attendus dans un parking souterrain. Les M&M veillent, repère un robot intrus. Stinger informe qu'ils ont dû faire du barouf, ils embarquent les invités. Nouveau point de rendez-vous.

Eidolon va constater les dégâts dans le parking. Les flics sont déjà présents. Impacts de gros calibre, marque d'explosion, reste de robot faisant très création de Grévins. Les flics sont tendus.

Eidolon met au courant Blondie, qui jette un œil dans le parking. Trace de portail. Blondie contacte Épeire qui annonce qu'elle va laisser gérer le connétable pour les flics. Il décide également de contacter Cimeterre pour l'informer de la fuite des libertins toulousains à Paris, et de l'attaque des Devins dans le sous-terrain.

Pendant ce temps, Eidolon rejoint les M&M qui attendent sur une place d'église. Il fait un tour, et repère un individu avec un sniper, et donne tout pour le défoncer à base de gros éclair et de création à la volé d'androide. Il passe au travers, damn, une colocation ! Blondie, qui a assisté à la scène via les sens de l'androide, se rend invisible et vient sur place, en douce. Eidolon prépare une chiée de sorts de vidage de mana, de faiseur de mort, et de déplacement d'ancre le tout ciblant un des doubles. Blague, tous les sort fonctionneront de manière sympathique. Son plan fonctionne. Blondie ajoute le petit bonus attaque mentale bien violente, et achève l'agresseur. Eidolon chope le fantôme d'Aramis et le maîtrise sans problème.

Les libertins vont se mettre au vert dans la planque des M&M. Les toulousains ne sont plus que trois. Au moment de leur départ, ils ont vérifiés où en était leur deux collègues via scrying, et sont tombé sur Aramis avec les corps de leur pote à ses pieds. Ils ont alors fuit très rapidement par portail.

Pendant que Stinger ritualise, Eidolon reçoit des messages inquiétants de demande d'aide des libertins de Strasbourg et de Rennes. Il va causer avec Hyacinthe.

Eidolon lui fait un rapport sur les événements concernant Toulouse.

Il relaie ensuite une demande d'assistance de Rennes par le conseiller libertins, Fractale. Des Garous ciblent les mages, et semble pouvoir les localiser un peu trop facilement. Le Hérault et deux jeunes sentinelles sont morts. Hyacinthe craint de dégarnir Paris alors que la menace Grévin – Panopticon est encore présente. Elle réunit le conseil dirigeant.

Après partage d'info, Nemo, Atalante, Entomeur, et Eidolon sont prêt à aider. Blondie propose son aide en tant que Taxi et réunit la petite troupe, sauf Nemo qui comme d'hab fait cavalier seul. La troupe de choc est prête à poutrer à Renne …
avatar
Blondie

Messages : 1432
Date d'inscription : 14/12/2012
Age : 28
Localisation : Paris

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Séance du 16/01/2015

Message  Blondie le Sam 30 Jan 2016 - 21:20

Le groupe d'intervention se prépare à aller à Renne. Une fois prêt, Blondie fait une reconnaissance spatiale, mais sa boule de cristal saut rapidement. Une fois le malentendu résolu avec Fractale, Blondie ouvre un portail sous des arbres, bien planqué. Eidolon, suivi de prêt par Entomeur passe le portail. Au bout d'un moment, Épitaphe vient à leur rencontre. Les deux retardataires arrivent enfin, et les mages vont se planquer à la cave.

C'est une cave super bien aménagée, spacieuse, un beau salon. D'autres mages sont présents. Prophétie, le hiérarche et un peu tout le gratin d Renne :

Gwendoline, conseiller Mysterium, Mastigos architecte des dédale
Reflet, conseiller des Gardiens du voile, Acanthus, Subtile
Fractale, conseiller conseil libre, Acanthus, Badge Blanc

Salomon, prévôt Echelle, Mastigos, architecte des dédales
Tarasque, prévôt flèche Thyrsus, fléau inexorable
Roland, prévôt Mysterium, Flèche Obrimos bouclier d'acier
Silhouette, prevot gardien, Acanthus
Synapse, prévôt libertin Mastigos, créatrice de la surfemme (très musclée)

Tous les survivants sont dans cette pièce, excepté Homere, moros mysterium, Revenant des âge qui préfère rester solo.


On met Gwendoline au vert à Paris. La situation. Pas de soutien magique constaté. Pas de scrying, pas de Glyphe de Garde, si des sorts ont été utilisés, ils sont fortement camouflés.

Attaques la veille, dans les sanctums des mages, 6 attaques en tout. Epitaphe, Roland, Tarasque, le héraut et les deux sentinelles.

Deuxième vague d'attaque, contre la Hiérarque, Silhouette, Synapse. Les pertes chez l’ennemi : Epitaphe a buté tout les siens. Ils sont passé d'une trentaine à environ 25 garous énervés. Ce sont les garous dont il avait alerté la curieuse disparition lors de la convocation. Epitaphe nous informe qu'il a réussi à infiltrer une taupe fantomatique dans un esprit contrôlé par les vilains. Pour récolter des infos, il faudra le rappeler, mais c'est à sens unique.

Prophétie a fait une prophétie : attaque des garous :
annoncée par l'hiver
il vont tout donner, « Damoclès frappera de tout son poids »

Les gens s'équipent, famas et hache d'incendie anti garou. Les flèches de Paris s'équipent de leur côté, et font poper plein de matos.

L'hiver vient. Et il est pas content. Blondie se colocalise et investit la maison, puis se concentre pour repérer les garous. Il en repère 11 contre les mur de la maison. Epitaphe ordonne une sortie, et les flèches vont aller cogner du velu. Les Fléaux Inexorables font apparaître des armures un peu flippantes. Eidolon défend la porte et part à l'assaut avec un autre androïde. Les assaillants sont subitement assaillit par un super méga froid. Les Fléaux ne bronche pas, les autres grincent des dents mais tiennent le choc. 4 Garous tombent.

Epitaphe annonce mentalement : ceux qui peuvent traverser le gantelet, go poutrer les esprits !Salomon et Blondie règle le problème des garous autour de la maison à coup d'attaque mentale. Deuxième douille un peu trop froide, Les bourrins encaissent, Synapse tire la gueule, tient le coup, mais rentre, aidé de l'androide originale d'Eidolon. Puis ce dernier recrée un androïde pour remplacer celui détruit par le froid.

Atalante répond que les bourrins doivent tous y aller, et les Thyrsus ouvrent des passages à travers le Goulet. Les mous sont inquiets, les bourrins flèches sont parti. Subitement, la hiérarche disparaît dans des résonances de l'arcane d'esprit. Peut de temps après, 10 garous apparaissent à l'intérieur de la maison, attaquant les doubles de Salomon et de Blondie. Ce dernier choisit l'option abandon de double, et en conserve deux. Il réplique par une attaque mentale ne ciblant que l'étage. Couplé avec celle de Salomon (plus globale), les cinq s'écroulent. Eidolon encaisse sans broncher l'attaque d'nu garou qui mousse peu de temps après. Un garou nettement plus menaçant vient agresser Eidolon. Armure sombre ornée d'ossements, Eidolon abandonne son attitude pacifiste et cogne avec un grand coup de hache. Quelques coup plus tard, il s'écroule. Les garous restant se font pilonner à l'attaque mentale, et tout redevient calme.

Un peu plus tard, l'équipe d'assaut revient, tous sont en vie, et sont accompagné par Nemo, sceptre et lance en main. Il annonce que les garous avaient avec eux un marquis préhistorique, un esprit datant de l'ère glaciaire. Il a été vaincu par la bourrinitude et l'astuce de Prophétie ainsi qui l'a vidé rapidement de son essence. Les autres ont aidé, Nemo a apporté la touche finale. Il est probable que la quête spirituelle de ces garous a eu pour résultat de s'attirer les faveurs de cet esprit. Nemo fécilite Prophetie sur sa maitrise des sortilèges dupliquées et retardées.

On laisse les mages rennais se remettre de leur blessure et on rentre à Paris. Blondie se charge d'apporter les bonnes nouvelles au Hiérarche, puis dodo !
avatar
Blondie

Messages : 1432
Date d'inscription : 14/12/2012
Age : 28
Localisation : Paris

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Séance du 17/01/2015

Message  Blondie le Sam 30 Jan 2016 - 21:22

16 mai, dans la nuit. Eidolon contacte Cimeterre, rendez-vous dans le 18eme, terrain vague. Firewheel est présent. Eidolon aborde le problème Grévin, il craint pour sa vie quand celui-ci sera préparé. Cimeterre lui répond que les mages ont le bénéfice de l'attaque. La défense finit toujours par céder quoiqu'il arrive, voir les forteresses, voir l'échelle céleste. Cimeterre pense également que la chance de survie d'Eidolon réside dans sa capacité à le trouver avant qu'il ne le trouve. Avantage, les devins en difficulté ont tendance à mettre la priorité sur consolider ses défenses, et n'agira pas dans l'immédiat. Inconvénient, plus on laisse le temps passer, plus il sera défendu, et à même de mener son offensive.

Un avantage : il n'est pas aimé de ses subordonnés, ils ne se contenteront que de suivre des ordres. Technique de base : l'isolement. Dans ce cas, empêcher Grévin de donner des ordre revient à l'isoler, car ses subordonnés ne prendront pas d'initiative.

Cimeterre est prêt à porter assistance, mais il demande en contre-partie la direction des opérations. Enjeu propre à leur ordre respectif, indépendante de la politique parisienne. Probabilité de soutien d'autres villes. Impliquer les gardiens, pourquoi pas, mais Cimeterre a pour habitude de constater des difficultés de coordination Gardien/Libertin. Mais Paris est particulier, conseiller gardien/libertin dans la même cabale, collaboration fructueuse sur des affaires récentes. Blondie étant impliqué, Cimeterre est ok pour mettre les Gardiens dans le coup. Firewheel servira d'agent de liaison.

Eidolon va voir les toulousains. Ils ont été scanné par Stinger, rien trouvé, interrogé gentiment, Tracker n'a rien remarqué d'étrange dans leur témoignage. Discussion sur Grévin avec le Stratégos. Stinger est d'accord avec la stratégie offensive. Il n'aime pas trop l'idée de collaborer avec d'autre ordre, mais pourquoi pas.

Les toulousains, Stinger recommande de les placer dans un endroit neutre, comme un hôtel.

- Décibel, Obrimos, modeleur du futur, maitre de Force non déclaré
- Kernel, Mastigos, maitre d'espace, adepte en pysché. sentinelle du virtuel
- Sharky, prédateur urbain, Thyrsus, adepte vie/esprit/matière, disciple en prime, début en mort. Essaie de s'adapter à la ville en appliquant les loi « naturelle » dans la « jungle urbaine »

Les deux victimes vivaient ensemble, d’où le double frag par Aramis.
- Reflect, Acanthus
- Electron, Obrimos

Décibel n'aime pas trop la diplomatie du Pentacle : il se sont cassé de Bordeaux pour fuir la société très rigide, l’Échelle décide, Les flèches appliquent et font respecter les décisions. Ils n'aimait pas être « les petites mains qui vont bosser dans les usines d'armement ». Mais ils sont disposé à suivre le protocole à Paris, content d'avoir reçu l'hospitalité. Ils forment la cabale des Ombres des Réverbères, blagounette sur leur situation à Toulouse.

Ils ont repéré trois endroit suspect à signature énergétique anormale, en place depuis un moment. Possible cache de Grévin, les plus facile à renforcer sans se faire remarquer. Trois adresses d'entreprises. Sharky précise que les lieux sont surveillés et défendus par des esprits. L'autre tétrarque, Nostradamus, est un invité, il ne restera pas. Il serait sur place juste pour s'entretenir avec Grévin.

Hôtel 4 étoile pour les réverbères, puis sanctum 4 étoiles pour les M&M.

Le lendemain matin, Blondie et Eidolon cause dans un bar. Eidolon veut être proactif avec Grévin, Blondie est ok pour essayer de se renseigner.
avatar
Blondie

Messages : 1432
Date d'inscription : 14/12/2012
Age : 28
Localisation : Paris

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Séance du 23/01/2016

Message  Blondie le Sam 30 Jan 2016 - 21:26

Le 16 mai, midi. Eidolon est à l'athanéum. Alors qu'il venait choper ses affaires, Cisèle le croise « à point nommé ». Elle lui parle d'un mage du pentacle à secourir, piégé dans le monde déchu par des fées. Oh bah ça tombe bien, Eidolon c'est une bonne pâte. Enfin il préférerait s'occuper de Grévin. Cisèle pense que vu qu'il a râté son petit assassinat, et prenant en compte le fait qu'il a révélé ses intentions à Eidolon, Grévin n'attaquera pas de suite. Un tétrarque a tendance à garder son sang-froid, et à assurer ses gardiens.

Bon, le mage perdu. Un double maître considéré comme une simple marchandise par un « marché gobelin », situé dans le monde déchu. Les fées n'y connaissent rien en magie, sont friands de contrats un peu comme les esprits, mais très lié à la destinée.

Il faut un guide, hu uh, le p'tit musicien ! Elle a passé un contrat avec lui : il guide les mages, permet la libération du prisonnier, s'engage à ne causer aucun tord aux dormeurs et aux éveillés du pentacle, et en échange, il regagne sa liberté..

Pause repas avec Muse et Véga. Il relate la soirée mage vs garou. Muse apprend qu'il a agit en solo sans informer le stratégos. Mise en garde, informer au plus vite le stratégos, sinon on le lui reprochera à la prochaine assemblée. Elle lui conseille de communiquer plus s'il veut rester syndic.

Blondie rencontre Épeire. Rapport action garou : les mages rennais sont un peu les parias relégués dans le trou de cul de la France (le terrain de jeu des méchants garous). Cela explique le fait que les rennais aient contactés Paris via les libertins. Grévin : Épeire suit personnellement l'affaire. Déjà, il est à peu près sûr qu'il n'est plus à Toulouse. L'avantage, c'est que le tétrarque n'est pas très sociable : il considère ses subordonnés comme ses robots. Du coup, il ordonne sans penser au conséquence, ça remue les pylônes de Pantechnicon, et on remarque son activité. Elle estime que dans 48h, elle en saura plus.

Rencontre avec Eidolon dans un terrain vague, relais d'info. Puis interrogation du fantôme d'aramis. On lui pique plein de noms, de visages, de lieu (ses planques). Il y a quelques années, il chassait le gardien jusqu'à Toulouse. Il s'est fait remarquer par les devins locaux, et a été forcé de bosser pour eux.

Retour Athaneum, discussion Blondie/Eidolon/Cisèle. Cette dernière nous explique qu'elle n'a pas de grand plan machiavélique pour ce mage, juste l'envie de faire son devoir. Son nombre est Atharva, Thyrsus maître en vie/esprit, Echelle d'Argent. Disparu en 2010, considéré comme victime des Devins. Cisèle préfère confier l'affaire aux deux arpenteurs plutôt qu'à l'échelle car elle nous trouve honnête, et pas trop des connards politicars.

Les arpenteurs se retrouve le soir et cause avec le petit musicien. C'est lui qui nous fera entrer, on sera ses suivants.

Métro, vieux bâtiment moche. Un gars de deux mètre fait la sécurité, on passe sans problème. Une porte rustique apparaît au fond d'un couloir, un autre momo, un vieil escalier de pierre descendant. La pièce fait gymnase, mais avec tout un fatras d'étals éparse, avec tout les anachronismes possibles. Y a plein de gens, totalement normaux dans des tenues modernes. Les âges sont en revanche très variés, des vendeur pouvant avoir l'apparence de jeunes enfants.

Les mages repèrent rapidement la cage d'Atharva. Il est « nu », mais habillé de cheveux. Ces derniers servent aussi de matelas. Les mages se repèrent, s'analysent. Le captif sort de son hébétude, et prend conscience de sa condition, pas content. Le petit musicien demande un tour, et reçoit numéro de pétomane, certes magique, mais peu impressionnant. Un petit vieux tout courbé apparaît, et force le pauvre mage à faire un vrai tour. Il lutte, lutte, mais finit par céder. Blondie repère des altérations de Destinée un peu partout, mais elles sont particulièrement intense sur le mage forcé. Il fait un tour bien dégueulasse où ses bras se transforment en jambe, jambes en bras, et cul/tête. Classe … on le négocie pour un lingot de fer sublimé.

Après un autre tour de pousse de poil pas classe, on sort sans encombre. Le musicien va chercher des fringues sales et les transforment en vêtements nickels. Puis, après quelques vannes, les mages s'en vont de leur côté, Petit Musicien est libre. Appel de Midas, il se déplace en personne.

Atharva n'a aucun souvenir d'avant 2007. Mais il a disparu en 2010. Il ne se rappelle même pas qu'il est double maître (lorsque Midas le mentionne, il réalise ses capacités).

Alors que Atharva va passer ses nerfs dans la salle de bain, Midas nous apprend que lui et Hyacinthe ne sont pas en très bon terme, rivalité, divergence d'opinion … Midas trouve que ça ne serait pas très honnête de le confier à l'ordre de l'échelle d'argent alors qu'il est en position de faiblesse.
avatar
Blondie

Messages : 1432
Date d'inscription : 14/12/2012
Age : 28
Localisation : Paris

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Séance du 24/01/2016

Message  Blondie le Ven 12 Fév 2016 - 21:21

Le 16 mai, début de soirée chez Midas.

Atharva est encore confus, les Arpenteurs délibèrent puis annonce qu'ils sont prêts à l'accueillir dans leur sanctum commun, afin qu'il se repose dans un endroit tranquille. Taxi, grosse bâtisse. Les arpenteurs sont très prudents avant d'y rentrer, ce qui étonne Atharva. On lui présente les lieux, et on l'installe dans l'ancienne chambre de Kazul où il y médite.

Pendant ce temps, Blondie paranoïe à l'intérieur de la baraque et scan tout. Rien trouvé, à la boustiffe ! Midas appelle les conseillers pour leur annoncer une réunion du conseil le lendemain.

Atharba n'a pas sommeil, et discute avec Blondie. Ce dernier apprend ses déboires lors de son adolescence, les services sociaux l'ayant interné car il pratiquait des jeunes prolongés jugés dangereux pour sa santé. Éveil à l'hosto,  repéré parce qu'il pratiquait alors des jeunes impossible. Il se trouve que pendant cette période, c'était un protégé de Théophilus, c'est donc ce dernier qui l'a recueilli et formé.

Pendant ce temps, Eidolon part chercher son androïde original. Il reçoit un message de Pavlov, syndic de Poitier. Agitation subite chez Pantechnicon, Grévin est en ville. Eidolon revient nous prévenir qu'il va devoir s'absenter pour en apprendre plus sur Grévin.

Blondie se co-localise dans son Oneiros et bosse.

Vroom, Azure le reçoit dans sa planque pour sécuriser une visioconférence. Pavlov précise que les pylônes de pantechnicon se sont repliés au futuroscope. Ils seraient 6, les plus costaud ou les plus malins. Les libertins sont présents que depuis 4 ans. Poitier n'est plus une ville Devin à présent. L'Hégémonie et les prétoriens sont aussi présents (une touche de Pater Noster). Pavlov compte bien fiche tout le monde dehors, et les libertins pourront alors faire une ville idéale, dirigée par une assemblée. Pavlov n'est pas contre une action de mage extérieur, tant qu'il ne cherche pas à imposer leurs idées. Bon, contre un tétrarque, un peu d'aide serait la bien venue. Mais si les ordres atlantes cherchent à s'implanter, ils sont prêt à les foutre dehors. Pavlov ne craint pas les défenses spirituelles des devins, il a ses propres esprits pour les contrer. Certes, il gagne du terrain, mais il a bien conscience que jusqu'à présent, il n'avait pas la fine fleur des devins, avant, Poitier était le camp de vacance des Devins.

Eidolon revient, puis ritualise longuement tout en discutant avec Blondie et Atharva. Puis dodo.

Le 17 mai. Atharva fait du yoga, cause aux plantes, pendant que les arpenteurs bossent (encore et toujours). Il accepte de subir un examen de sa psyché par Blondie. Ce dernier mène alors une enquête via lecture de la mémoire mêlé à d'autres sortilèges. Il prend soin d'annoncer tout ce qu'il fait à voix haute, et en présence d'Eidolon.

Souvenir absent, mais retenu par une force qui échappe au pouvoir de l'arcane de Pysché. Blondie repère des altérations de la destinée mais seulement dans le dernier tiers le plus récent de sa mémoire perdue.
Blondie fait remonter le souvenir le plus important des trois derniers jours avant sa perte de mémoire, en 2007. Il est assis dans le salon de Théophilus. Discussion sur l'éthique de la magie, l'impact. Théophilus avait conclut la discussion par des mots très importants : « Si tu est attentif et que tu agis toujours selon ton cœur, alors tu seras alors non seulement un grand mage, mais également le sage que tu souhaite devenir. La route sera longue, tu n'es qu'au début du chemin. Tous les espoirs sont encore permis »

Le tout dernier de 2007 : Il va se coucher, méditant sur les paroles de Théophilus.

Blondie l'analyse avec spirit, rien. Détection de pouvoir nécromantique ? Petites tâches éparses et très ponctutelles lors des deux premiers tiers de blanc.

Midas arrive juste à la fin de la séance. Problème Hyacinthe : elle le hait. Il relate alors l'affaire Duguesclin : c'était le frère de Hyacinthe, Atharva et lui-même sont devenu assez pote. C'était un bouclier d'acier, moins intéressé par l'idéologie compliqué de l'ordre, mais un brave gars aimable ; il appréciait l'optimisme d'Atharva. En 2009, les mages ont fait la découverte d'une cache de prétorien où des expériences étaient menées sur des humains. Ils sont intervenus immédiatement sans attendre de renfort. Les somnambules, tranquille, ça gère. Mais au moment où ils se barraient avec les prisonnier, les vrais sont venu leur péter la gueule. Atharva a fuit avec les prisonniers pendant que Duguesclin restait en arrière pour les retenir. Son corps a été retrouvé avec le symbole des prétoriens gravés sur la peau de son dos. D'où la haine de Hyacinthe. Atharva était vachement moins joyeux après cet épisode. Moins investit dans les tâches demandé par l'ordre, Hyacinthe ne manquant pas une occasion pour le faire remarquer, il y a d'ailleurs perdu du statut.

Midas demande alors qu'il soi recueilli par des mages avec un statut suffisant pour que Hyacinthe ne puisse facilement s'y opposer … Blague, si Némo est dans le coin, il se fera une joie de faire chier Hyacinthe. Ca tombe bien, un conseil aura lieu dans la soirée.
avatar
Blondie

Messages : 1432
Date d'inscription : 14/12/2012
Age : 28
Localisation : Paris

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Séance du 30/01/2016

Message  Blondie le Ven 12 Fév 2016 - 21:40

Le 17 mai, début d'aprem, à la grosse bâtisse. Suite et fin de la discussion avec Midas. Il s'en va très inquiet pour Atharva.

Eidolon prévient par messagerie de la présence de Grévin à Poitier, les réactions sont diverses mais demandent globalement une assemblée pour en causer.

Atharva et Eidolon font le point sur l'actuel consilium parisien. Blondie est allé chercher des nouvelles de Tuco, il ne peut pas encore le voir, tant pis, au boulot. Epeire vient le voir et lui livre les résultats de son enquête.

Eidolon emmène Atharva dans sa tournée de ramassage de nouveau du conseil libre.

21 heure, réunion des conseiller et des prévôts. 6 mages du Conseil libre, deux nouveaux éveillés et Atharva attendent à l'écart.

Pour Blondie, c'est une première expérience, grand fauteuil sur une estrade, le prévôt derrière lui, debout. Super protocolaire. Midas annonce la présentation d'un mage de retour et fait entrer Atharva.

Lorsqu'il fait son entrée, Blondie et Eidolon note la surprise suivie d'un regard noir fugace sur le visage de Hyacinthe. Blondie repère également la surprise et la méfiance de Némo, très vite maîtrisée, et que Hyacinthe est extrêmement tendue.

Atharva se présente, et commet la boulette d'indiquer qu'il a été libéré grâce aux infos de Midas. Hyacinthe est très surprise. Eidolon rattrape le coup en disant que Atharva était encore perturbé, que les infos venaient des ressources de son ordre, et qu'il a simplement contacté Midas pour confirmer l'identité d'Atharva.

Atharva confirme qu'il souhaite séjourner à Paris et demande l'assistance du conseil pur l'aider à retrouver sa mémoire. Il précise que Blondie a effectué une première analyse. Hyacinthe précise que Blondie est un noob, son ordre est mieux placé pour faire le taf. Objection de Némo : il demande que cela soit débattu en privé.

Nemo nous relate alors l'affaire Duguesclin, comment Hyacinthe a contesté vivement le jugement du hiérarche en place, que ce dernier l'a mise au défit de trouver un vice de forme. Elle a pas trop creusé. Nemo ajoute que c'est à cette période que la cabale du sceptre d'orichalque s'est engagé dans une lutte d'influence pour ternir l'image du hiérarche, sans grand succès. Il trouve que confier Atharva à Hyacinthe, seul maître de Psyché n'est pas l'idée du siècle. Avis des conseiller ? Cimeterre s'en cogne. Blondie tourne autour du pot, refile la patate chaude à Eidolon qui remet en cause l'objectivité de l’Échelle. Hyacinthe propose alors de laisser Atharva s'exprimer.

Atharva est ramené, et formule le souhait d'être pris en charge par les Arpenteurs de la Destinée. Les deux bons couillons acceptent.

Les  six mages du conseil libre sont ensuite présentés. Grosse suspicion pour Gravier. Avant son infiltration, agissait sur Grenoble. Issu d'une famille assez aisée, commerçante. A appris que Genêve est une place forte Devins, hors sa famille est originaire de cette ville. Il a dû se faire passer pour mort et a assisté sa famille à distance. Ça n'a pas suffit, la famille perdait de l'argent. Sa mère est tombée malade, décédé dans des conditions pas cool, son père ne l'a pas supporté et a mis fin à ses jours. Quelques mois plus tard, il a pu établir que la situation financière de sa famille est un dommage collatéral d'une action de Devin de plus grande ampleur. Voilà une bonne motivation pour lutter activement contre les vilains devins.

Courte délibération, les nouveaux libertins sont acceptés à Paris.

Les deux noobs sont ensuite présentés. Limier, Thyrsus,  et Dédalus, Mastigos. Blondie présente son ordre à la hache, à base de nous on espionne, on infiltre, et on assassine.. Eidolon, s'étant déjà à livré à l'exercice, présente son ordre de manière beaucoup plus complète et structurée.
avatar
Blondie

Messages : 1432
Date d'inscription : 14/12/2012
Age : 28
Localisation : Paris

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Séance du 12/01/2016

Message  Blondie le Sam 27 Fév 2016 - 19:04

Conseil dirigeant suite.

Eidolon ramène le sujet de la demande de Strasbourg. Hyacinthe pointe la non urgence du sujet, et la situation délicate de Paris. Même si elle est d’accord sur le principe de continuer l’offensive sur les tétrarques, en affronter plusieurs à la fois est risqué. Hyacinthe pense que Nostradamus a une forteresse astrale, pas cool.. Seul Portalis, à Strasbourg, serait accessible. Hyacinthe va engager des pourparler avec Cantique. Le prestige, le conseil s’en tape, Hyacinthe n’insistera pas pour diriger la force d’intervention.

Le conseil est terminé. Cimeterre, Eidolon et Blondie cause. Cimeterre annonce que leur trois ordre réuni serait prêt à mener une action parallèle sur Grevin. Son éclaireur à Poitier suspecte la présence du Tétrarque. Il propose que lorsqu’un des trois ordre a la confirmation de la présence de Grévin, frappe. Les lyonnais seront prêts à s’investir niveau flèches/gardiens, et pas mal de libertins français également.

Blondie prend en charge Atharva, le ramène à la grosse bâtisse.

Eidolon va s’occuper des nouveaux, et en particulier de Limier. Ce dernier lui explique qu’il aimerait bien enquêter sur ce qui l’a fait virer de son boulot : la trace de lézard géant.

Eidolon et Limier parte direct enquêter dessus. Après un peu de magie, Eidolon visualise l’ancien chef de service de Thomas qui efface la trace suspecte. Il remonte plus loin, et voit la créature : un lézard agile, allongé, tête draconique, crête sur le dos, qui laisse peu de trace. Son aura a la couleur du mana, rien à voir avec une cryptide.

Il amène Limier chez les M&Ms. Il montre la créature à Stinger qui reconnaît une créature céleste. Problème : certaines bouffent les mages.

Eidolon revient à la grosse bâtisse. Il partage les infos sur la créature et Eric Rancier, l’ancien chef de Limier. Blondie trouve sept noms dans les pages blanches, celui de Clamars lui semble destiniquement plus important.

Atharva se rappelle d’un vieux reportage de 2006 où une certaine Martine Platino aurait vu un bien curieux crocodile … Oh bah elle est morte en fin 2006, tiens, retrouvée égorgée chez elle.

Eidolon prévient du danger les M&M. Les arpenteurs vont check dans la forêt l’aura du chef Rancier, dormeur.

Dodo. Le lendemain, les arpenteurs se décident à préparer une expédition dans l’oneiros d’Atharva …

avatar
Blondie

Messages : 1432
Date d'inscription : 14/12/2012
Age : 28
Localisation : Paris

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Séance du 19/01/2016

Message  Blondie le Sam 27 Fév 2016 - 19:13

Les jeunes mages se buffent raz la gueule, et se rende dans le vestibule d’Atharva en se téléportant physiquement, tel les gros bill.

On arrive au sommet d’un temple thaïlandais en pleine forêt typée européenne. Des statues en relativement bon état représentent des divinités hindoues. Une est en revanche en bien piteuse état : celle de Ganesha a qui il manque la tête. Kali donne l’impression de se moquer de toi. Atharva s’assied en tailleur et observe autour de lui, au-dessus de lui. Il finit par se lever et commence à descendre la pyramide, pensant aux nuages menaçant dans le ciel. Blondie manque de se péter la gueule, comme d’hab. Une fois au sol, le groupe s’enfonce dans la forêt du côté le plus sombre.

Et il se met à pleuvoir façon orage. Les mages galèrent, mais finissent par sortir de la forêt. De l’herbe, une colline, et un type assis en tailleurs au sommet. Blondie confirme que c’est le daimon d’Atharva.

Eidolon repère les sort suivants sur l’individu, tous voilés :
sort combiné protec vie/esprit
vision destin/prime
protec prime/vision psyché

Le groupe grimpe la colline. Le temps se calme, la pluie s’arrête. Un rayon de lumière l’illumine. Atharva vient s’asseoir en face de lui. Le daimon est peacefull. Les deux autres restent à bonne distance.
Le daimon lui apprend que sa mémoire bloquée est récupérable, et que c’est lui-même qui est responsable de son blocage. Il parle de mauvais chemin, de seconde chance, ça serait vraiment pas cool de choper ses souvenirs maintenant.
Il compte lui réapprendre ce qu’il doit savoir, mais il devra venir par ses propres moyens, ça sera quand même plus simple. Il lui propose d’étudier dans le manoir de Théophilus. Bon là c’est pas pratique, alors il lui montre quelques astuces.
avatar
Blondie

Messages : 1432
Date d'inscription : 14/12/2012
Age : 28
Localisation : Paris

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Séance du 27/02/2016

Message  Blondie le Ven 4 Mar 2016 - 23:12

Le 18 mai, fin d’après-midi, Grosse bâtisse.

On décide de faire les magasins pour Atharva, qui se choisit des fringues un peu roots décontracté. Il prend aussi une tenue plus classe, de tradition indienne, pour être distingué à la cour. Blondie rentre chez lui pour soigner sa tenue.

Atharva et Eidolon sont de retour à la grosse bâtisse, et reçoivent Midas vers 20h. Ce dernier vient s’assurer qu’Atharva sera bien habillé pour la cour. Il vient également lui remettre un portefeuille en cuir avec trois cartes bancaires. Atharva soumet sa requête pour accéder au desmene de Théophilus. Problème, Hyacinthe devra donner son accord. Solutions : utiliser le desmene de Midas, ce dernier étant prêt à l’accueillir.

Midas parle également de l’annonce probable à la cour du regroupement des mages voulu par le chef de la sécurité. Il précise que tout mage isolé sera considéré comme un potentiel traître.

Vroom chacun de son côté, Eidolon et Atharva vont chercher les Toulousains. Retard de 20 minutes due à un accident de la route, lol.

Atharva est livré à lui-même avant que le conseil dirigeant se pointe. Il s’avance vers un groupe de flèche attendant près du buffet. Entomeur le voit, vient l’accueillir, ravi, poignée de main virile et grosse voix enjouée. Atalante a une mine blasée. Blitz et Blackjack sont curieux. Sous la pression d’Atalante, Entomeur fait les présentations. Blabla avec Lara qui bâche méchamment Hyacinthe.

Le conseil dirigeant entre. Les prévôts se placent derrière leur conseiller, les sentinelles vont au premier rang. Blondie et Eidolon repèrent au fond des têtes inconnues, six. Une femme se remarque beaucoup par sa très grande beauté qu’elle n’hésite pas de surcroît à mettre en valeur. Sont également présent une none, un keupon, deux gars lambda, une fille lambda

Hyacinthe commence par le sujet création:modification de cabale. Présentation :
Nemo annonce la refondation des Archivistes de l’Impalpable, composé de lui-même, Cisèle et Dedalus.
Le Pilier Pentagonal accueille Greffier et Quantum, les cinq ordres sont de nouveau représentés.
Le Sceptre d’Orichalque accueille Théséus et Faust
Les Martyr Maker accueillent Limier
Création du Pavois Acéré, composé de Cimeterre, Blitz, Inverse, Clotilde, BlackJack
Création des Protecteurs du Partage, composé de Thunderskin, Doc samedi, Azure et Vinci
Maintien des Ombres des Réverbères, composé de Décibel, Sharky, Kernel
Création des Moutons Noir, composé de Firewheel, Ripnail et Mr Cafard

Hyacinthe reprend la parole : elle invite les mages seuls à rejoindre une cabale ou au moins se mettre sous la protection d’une d’entre elle. Elle leur laisse tout au plus quelques jours. Elle rappelle la situation de Paris, les tétrarques en fuite qui complote déjà de prochaines attaques, qui ont déjà eu lieu sur le sol parisien, les Ombres des Réverbères en ont fait les frais. Elle annonce que trois gardiens balèzes se sont fait fumer. Elle ne peut se permettre d’avoir des taupes au sein du consilium, aussi jeudi matin, les mages qui ne seront pas affiliés à une cabale seront exilés de Paris et considéré comme des ennemis.

Blondie et Eidolon sont attentifs aux réactions de l’assemblée. Beaucoup sont surpris, voir choqué. Le punk du fond est sur le cul (heureusement il est assis), tout comme la très belle femme. La none et le gars plus vieux sont surpris.

Quantum désapprobateur
Décibel blasé
Ripnail surprises
Cisèle amusée
Talion, Inverse et Clotilde perplexe

Les gens accusent le coup, se renfrognent. Hyacinthe annonce alors une bonne nouvelle : le secours du consilium de Renne face une menace thérianthrope sans précédent. Hyacinthe demande d’applaudir les cinq mages ayant participé à l’opération. Ça déprime Eidolon, Blondie lui se la pète sur son fauteuil. Hyacinthe annonce ensuite la mort d’Aramis, applaudissement pour Eidolon. Ça le réconforte un peu.

Le conseil se retire. Atalante est très vénère mais se contient. Une fois en privé, Nemo demande violemment c’est quoi cette merde, on a pas été prévenu. Hyacinthe se défend en pointant l’urgence de la situation. Nemo est pas content, se casse rapidement, suivi d’Eidolon qui est pas content. Blondie cause avec Hyacinthe façon j’arrondis les angles. Hyacinthe dit qu’elle n’a plus l’envie de maintenir les apparences avec les oppositions politiques historiques. Si les libertins se comportent en adulte, tout ira bien, s’ils font les enfants, tant pis pour leur gueule. Hyacinthe prend congé. Cimeterre estime que cette décision aurait due être prise beaucoup plus tôt. Et il pense qu’il peut maintenir des rapports corrects avec les libertins un peu mature, ceux qui sauront profiter de ces troubles politiques.

Retour dans la salle. Discussions animées, Atharva est perplexe. Lara va le présenter aux Echelles qui causent entre eux. Greffier explique ses origines, la grande convocation, le fail envers Javelle, et le fait qu’il a préféré se carapater. Ça parle de la décision de Hyacinthe, les Echelles ont été surpris. Greffier défend la décision tant bien que mal, en reconnaissant que cela manquait de pédagogie (hu uh). Il pointe le fait que l’ordre n’a pas du tout été préparé pour défendre cette décision à posteriori.

Eidolon revient dans la salle, rassure les libertins en disant qu’il était pas au courant, puis va faire son boulot de syndic auprès des apostats. Il commence par le punk. Eveillé depuis 3 ans, il gère les devins de manière pragmatique, soit en fumant leur agent recruteur discretos, soit en prenant la fuite. Les libertins sont les moins pires pour gérer sa « protection », même si ça le fait rigoler. Les cabales, il aime pas. Mais comma il a pas de téléphone, il veut bien squatter le lieu de vie d’une cabale le temps qu’il faut. Il aime pas la démocratie, l’anarchie avant tout.

Eidolon va voir la nonne. Quelques mots polis, puis elle demande protection aux Arpenteurs. Présentation, sœur Clémentine, Moros et Apostat. « Les membres de l’échelle d’agent ne sont pas croyants, ils ne croient qu’en eux même ».

Blondie cause avec les Échelles. Greffier laisse parles les jeunes qui poussent Faust à s’exprimer.

Théséus : la façon de l’annoncer n’était pas appropriée, engros il aurait fallu passer de la pommade
Alice : prise de décision pas sans conséquence, œil de la sybille. Elle pense que la hiérarche a une vision beaucoup plus profonde, elle a des coups d’avance.
Greffier confirme la vision d’Alice. Annonce choc calculée, détourner l’attention, pousser un ennemi politique à la faute en pensant pouvoir s’opposer au hiérarche.

Alice décide d’assumer son rôle d’Echelle, et d’aller à la rencontre des Apostats comme le fait Eidolon. Elle rameute sa cable, et avec Talion, Assada et Testament, le choc des réalités vont se présenter aux six inconnus.

Les libertins forment des petits groupes correspondants à leur cabale respective.

Eidolon va voir la femme aux cheveux roses. Elle est pas commode. Elle est toute petite. Belette, Thyrsus, rien du tout. Elle est flippée. Elle va s’en aller, quitter la ville, pourquoi pas essayer la nature. Elle veut surtout pas rester enfermée ou être limitée dans ses mouvements. Eidolon réussi à la convaincre d’aller prendre les coordonnées du hérault.

Eidolon, Blondie et Atharva vont voir La bombasse : Elle annonce qu’elle a déjà eu des contentieux avec la hiérarche. Elle se tient néanmoins régulièrement informée auprès de Midas. Elle connaît Atharva, et lui souhaite de retrouver les parties intéressantes de sa mémoire la concernant. Elle a fait partie des Échelles d’Argent. Elle n’a pas supporté, et a quitté l’ordre il y a une dizaine d’année. Techniquement elle n’a pas été chassée, mais elle a bien compris qu’elle n’était plus désirée.

Le petit groupe d’Arpenteur rencontre ensuite Farfadet, un Achanthus. Éveillé depuis un an ou deux. On arrive à le convaincre de ne pas rester seul.

Le dernier, proche de la quarantaine, cheveux raz. Il se fait appeler Gremlin, Mastigos. Lors de sa présentation, aucun ordre ne l’a intéressé. Puis il avait la fâcheuse tendance à faire des farces. Du coup, il n’a jamais eu l’occasion de rejoindre un ordre. Il a beaucoup bougé. Il a essayé d’infiltrer les devins mais c’est super dur, fouille têtale, entraînement de crevard, apprentissage de chanson(!) … Il a pas tenu, il ferait un mauvais infiltré … Il parle d’analyse avancée psychiatrique, de Temenos, de sites sacrés que lui seul connaît … un bon démerdard… Il est prêt à donner des coups de main en échange de son séjour.
avatar
Blondie

Messages : 1432
Date d'inscription : 14/12/2012
Age : 28
Localisation : Paris

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Séance du 04/03/2016

Message  Blondie le Sam 12 Mar 2016 - 16:44

18 mai, suite de la cour. Les Arpenteurs se réunissent. Halo discutait avec Muse et Vega, et Vega nous informe qu’Halo souhaite rejoindre notre cabale. Muse pense qu’il faudrait en causer en privé. Les quatre Arpenteurs vont délibérer dans la pièce où les conseillers causaient en privé.

Personne ne s’oppose à la candidature d’Halo, Vega est super motivée.

Partage d’info sur Atharva.

Demande de protection :
la nonne, bon, ok, elle a profité qu’Eidolon viennent la voir pour faire sa demande, elle n’aurait certainement pas eu d’autre occasion. OK
Circée : Muse est directement opposée à une éventuellement demande de protection.
Farfadet : ancien membre du cercle des surpuissants, bipolaire, s’est fait éjecter de sa cabale puis a quitté l’ordre. Personne ne s’y oppose
Gremlin : individu louche, Muse est pas très motivé. On se place en mode « si on a pas le choix »

Atharva et Halo sont livrés à eux même. Atharva parle de ses problèmes d’amnésie. Halo parle de la situation à Paris, puis ça parle théorie politique, des points communs qu’on peut trouver aux libertins et aux Échelles. Halo parle du lieu commun : libertins = technomaniaque. Halo recadre, Conseil Libre = Progrès, évolution dans tous les aspects de la société, technologique, artistique, sociétal …

Halo lui propose de rencontrer d’autres cabales. Ils commencent par les Protecteurs du Partage. Vinci s’amuse à faire la couguar ce qui choque Azure, mais reprend vite une attitude plus détendue et cordiale. Discussion tranquillou avec Doc samedi, spécialiste de l’abysse et des esprits, doublement rare. Ça cause esprit, du coup. Puis, sujet actu, l’annonce de Hyacinthe. Thunderskin annonce que ça va être débattu en Caucus pour décider d’une action commune. Lui, il est pour ne pas proposer de protection afin de marquer son opposition au décret de Hyacinthe. Il n’en dira pas plus, il préfère d’abord s’exprimer au sein de son ordre plutôt qu’à un membre de l’Échelle d’Argent.

Retour des Arpenteurs. Eidolon va causer à Cyanure. Farfadet et le punk cause avec le Choc des Réalités. La belette pille le buffet. Circée cause avec les Moutons Noirs. La nonne est seule. Gremlin cause avec le Bouclier Acéré.

Eidolon arrive à convaincre Cyanure d’être sous la protection des Arpenteurs
avatar
Blondie

Messages : 1432
Date d'inscription : 14/12/2012
Age : 28
Localisation : Paris

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Séance du 12/03/2016

Message  Blondie le Ven 1 Avr 2016 - 21:14

18 mai, suite de la cour

Alors que Cyanure cause avec Eidolon, Vega fonce annoncer la bonne nouvelle à Halo, suivi de Muse et de Blondie. Discussion un peu houleuse et provocatrice entre Thunderskin et Blondie. Peu après, Eidolon revient avec Cyanure pour annoncer que les arpenteurs allaient la protéger. Il lance peu après le caucus, et tous les libertins font mouvement pour quitter la pièce. Les Moutons Noirs retardent un peu le groupe, en grande conversation avec Circée. Cette dernière a l’air satisfaite.

Blondie et Atharva vont boire un coup. Entomeur les rejoint, et avoue qu’il n’est pas très chaud pour appliquer à la lettre la décision de la hiérarche. Mais bon, les ordres sont les ordres. Il explique comment ça marche la chaîne de commandement chez les flèches. Si on est pas d’accord, ben faut prendre la place du chef. Discussion sur le Grand Droit d’hospitalité d’une cabale, que les cabales vont donc immanquablement appliquer s’il accepte la protection d’un apostat. Attention, Entomeur rappelle que la hiérarche ne peut pas révoquer la protection accordée à un mage par une cabale sans raison.

Atharva cause ensuite avec Belette qui continue de piller le buffet. Toujours aussi directe et primaire, proposition de tac tac, etc … Ils finissent par faire un deal : Atharva lui apprend la magie, Belette lui sert de guide de la région parisienne. Mais bon, ce sera pour plus tard.

Blondie cause avec la nonne, l’informe de la décision de la cabale.

Il cause ensuite avec le Choc des réalités. Testament fait la gueule, les trois autres sont désapprobateurs envers Hyacinthe (Assada le fait savoir en parlant très fort). Talion fait remarquer que même si la loi martiale est l’idée de Cimeterre, il avait l’air surpris de l’annonce de Hyacinthe. Il n’a pas été informé avant de cette décision, et il pense que Cimeterre aurait pris le temps de réunir les flèches avant d’appliquer cette décision. Ils se chargent de la protection de Farfadet et de Skriiiiitch. Blondie informe que les arpenteurs vont se charger de la protection de Clémentine et de Cyanure. Et que Halo va rejoindre leur cabale.

Atharva va ensuite causer avec le Sceptre d’Orichalque. Midas fait un peu le prof, parle beaucoup. Il est vachement plus détendu depuis que les libertins ne sont plus dans la salle. Discussion sur le statut des Apostats et la construction de la société des mages. Pour Midas, la société est basée sur les cabales. Certains mages restent seul, mais sont intégré à la société de par leur activité au sein du pentacle, souvent des gros balèzes. Les Apostats ne participent pas à la société et sont une anomalie. Atharva nuance et fait douter les jeunes via ses principes humanistes un peu plus inclusifs.

Caucus Conseil Libre. Les libertins commencent par sécuriser la salle via tout un tas de sorts lancé en groupe.

Thunderskin prend la parole : PAS CONTENT ! Il est buffé de partout, et sa harangue entraîne les foules. Muse, Quantum, Vinci, Tracker, Copycat, Halo sont pas trop touchés, mais reste silencieux. Les autres sont à fond. Mais à la question « qu’est-ce qu’on fait », personne s’exprime. Il redonne la parole à Eidolon qui fait par de ses craintes de se précipiter et de tomber dans un traquenard de Hyacinthe. Firewheel le taunt en disant qu’il a pas de couille.

Ça pourrait être le paradis des libertins, alors pourquoi pas mettre un libertin hierarche qui appliquerait des décisions délibéré au préalable en assemblée. En tant que Syndic, Eidolon peut aller faire de la pub auprès des autres ordres qui ont été très refroidis par l’annonce.

Mais d’après Eidolon, Cimeterre et Hyacinthe sont cul et chemise et ça complique les choses. Il compte utiliser le côté litigieux de déclarer un mage comme ennemi du consilium. Cela doit normalement passer par un procès. Cela pourrait mener jusqu’à un duel d’arcane.

Mr Cafard dit que s’il faut se bastonner, ben faut y aller. Il est pour la guerre civile si cela sert les intérêts des libertins. Discussions passionnées sur le bien-fondé de la méthode.

Quantum prend la parole. Il manque des infos. Il pointe le manque de coordination entre Flèche et Hyacinthe. Il a remarqué que lors des discussions pendant la cour, il a été surpris par la méthode avec laquelle cela a été amené, sans prise de gant. L’impact de l’annonce a été privilégiée. Il préfère user dans un premier temps de diplomatie pour bien comprendre les motivations de la hiérarche et établir comment vont réagir les autres ordres. Le syndic va aller causer aux autres ordres pour

Il pense qu’une assemblée pourra être mis en place une fois que son efficacité aura été prouvée.

Le vote :
action immediate : Ripnail, bigfoot
diplomatie : tous les autres, Firewheel s’abstient

Azure : Faut pas qu’on laisse tomber, après la diplomatie, faudra agir.

Halo : une assemblée à Paris, ça claque, super symbole. Il rappelle que les flèches collaborent souvent avec les libertins.

Eidolon annonce qu’il ne peut assurer son implication dans le projet Sofiatèque, mais il annonce que Quantum souhaite y participer. Youpi.
avatar
Blondie

Messages : 1432
Date d'inscription : 14/12/2012
Age : 28
Localisation : Paris

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Séance du 01/04//2016

Message  Blondie le Sam 30 Avr 2016 - 20:15

Fin du caucus libertin. Eidolon cause avec Quantum et lui demande de prendre la température au sein de sa nouvelle cabale multi-ordre. Il répond que son intégration était intéressée, au moins pour garder le contact avec les autres ordres. Donc pour il comptait bien relationner au sein de la cabale dans ce sens. Il est pour garder de bons contacts avec les anciens ordres, ne serait-ce que pour aider à la lutte contre les devins. Ayant été syndic par le passé, il est aussi prêt lui à donner des conseils.

Une fois Quantum parti, Tracker vient le voir. Il annonce qu’il n’a pas l’air très chaud pour l’affrontement. Il fait remarquer que l’envie de révolte est un peu trop naïve pour être réellement sérieux (« trop ignorants »), mais si un leader sait diriger tout ça, ça peut aller loin. Tracker dit qu’il est trop vieux pour ces conneries.

Il le met en garde envers Thunderskin, ça pourrait être le leader qui met le feu aux poudres. Il a été déçu ce soir. Eidolon pense à la sécurité de Paris, les devins pouvant profiter des troubles pour contre-attaquer. Il pense que ça peut aller jusqu’à la tentative d’assassinat. Tracker dit que ça ne serait pas une première, il a déjà eu ce genre de problème de fouteur de merde politique par le passé. Il trouve le fait qu’il soit prévôt est assez ironique.

Pendant ce temps, Blondie continue sa conversation avec le Choc. Talion fait remarquer que les cabales pas au fait de la nécessité de savoir se défendre, c’est une vision un peu daté. Même eux, une cabale de jeunes font de la sécurité des membres une priorité. Ensuite, partage d’info sur les apostats qu’ils prennent en charge.

Atharva continue son exposé à grand renfort d’analogies biologiques. Les polypes, soit on les défonce, soit on renforce l’organisme pour qu’il les réintègre. Atharva est pour la seconde méthode, malheureusement trop peu répandu dans les sociétés occidentales. Midas rebondit en disant que la proposition de Hyacinthe est en accord avec la vision d’Atharva, réintégrer les Apostats plutôt que de les ignorer. Midas et Atharva ont vachement la classe auprès des plus jeunes (Théséus, Faust, Clothilde). Atharva conclut en disant que poser un ultimatum n’est acceptable que si on est convaincu de pouvoir tenir ses engagements avant celui-ci.

Greffier cause avec Lara, ça rigole. Ils sont rejoint par Quantum peu après, la discussion redevient plus sérieuse et plus discrète. Cimeterre et Blitz cause toujours avec Gremlin.

Les arpenteurs libertins reviennent dans la salle et rejoignent Blondie. Ils décident alors que c’est le moment du départ. Vega va chercher Atharva, Cyanure préfère aller chez elle, on lui conseille de passer le lendemain pour préparer son installation.

Blabla à la grosse bâtisse, Halo nous parle de la similarité entre l’annonce de Hyacinthe et la loi de Durandal à Lyon, certes moins explicite mais tout aussi violente envers les mages souhaitant rester isolé. Blabla

Eidolon va faire un tour en voiture pour demander conseil à porta-Synergie. Il prend le temps de replacer le contexte. Synergie déclare que pour éviter tout risque d’affrontement, il faudrait réussir à convaincre Hyacinthe d’annuler la mesure. Elle pourrait au moins la modifier pour l’alléger sans perdre la face. Eidolon hésite à aller voir Hyacinthe directement, mais synergie conseille de voir les conseillers avant. Il précise aussi que la décision de Hyacinthe n’aura aucune valeur si les conseillers refusent de l’appliquer. Bon, c’est l’idée de Cimeterre à la base. Râpé pour les flèches. Du moins pour Cimeterre. Pour des mages comme Entomeur, c’est moins sûr. C’est d’ailleurs peut-être le but caché de cette mesure, semer la zizanie chez les flèches. Contrer l’ambition bien caché de Cimeterre ? Si ce dernier devait choisir entre le hiérarche de Paris et Durandal, Durandal serait devant à tous les coups. Un hiérarche à Paris qui serait son élève pourrait être intéressant. Ne pas perdre de vue les rivalités au sein des flèches de France (répartition nord/sud Adepte/Bouclier).

De son côté Blondie rentre chez lui, cause avec Épeire, bosse une formule.

Le lendemain, accueil des protégés, réorganisation de la grosse bâtisse.
avatar
Blondie

Messages : 1432
Date d'inscription : 14/12/2012
Age : 28
Localisation : Paris

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Séance du 08/04/2016

Message  Blondie le Sam 30 Avr 2016 - 20:16

le 19 mai

Eidolon rencontre Nemo. Vos impressions sur Hyacinthe ? Elle est incompétente, point. Elle aurait dû sonder ses conseillers, même si une opposition était possible. Lui-même aurait bien voté pour cette mesure, la considérant valable de par son expérience passé chez les Flèches. Mais en réalité il se serait abstenu, voir voter contre, en prenant en compte le contexte où les libertins sont en force et forcément opposé. Dans tous les cas, son ordre ne s’implique que rarement, et lui n’est pas intéressé par les magouilles politiques.

Discussion sur les motivations réelles de Hyacinthe, contrer l’ambition de Cimeterre. Nemo lui assure qu’Entomeur refusera d’appliquer la mesure et ira jusqu’au duel s’il le faut.

Grosse bâtisse. Pendant ce temps, les arpenteurs non conseillers, grandement aidé par, Atharva font des plans de réaménagement des pièces. Ça charrie Vega sur son aquarium au plafond qui part bouder.

Blondie et Eidolon cause en privé, soupçon envers Hyacinthe de vouloir miner Cimeterre en l’opposant avec les autres flèches via la mesure.

Atharva et Muse vont faire des courses puis cuisine. Repas, Blondie reçoit un appel et s’absente un moment. Il revient et informe Eidolon qu’il a parlé à Hyacinthe

Discussion Eidolon/Hyacinthe. La raison : assurer la sécurité du consilium. Ce ne sont pas les apostats qui lui font peur, mais les ennemis du pentacle au sens large (devins, bannisseurs, vilain garous, etc.). L’idée vient de Cimeterre, elle approuve la mesure mais s’attendait à une réaction des libertins, ça n’a pas eu lieu, ouf. Durandal cherche à la faire remplacer, elle est en certaine.

Elle annonce qu’Eidolon est dans la position du faiseur de roi. Il peut choisir son hiérarche, ou aucun. Si aucun, guerre civile assurée.

Proposition de Hyacinthe:strategos et milice des libertins échappe à l’autorité du conseil dirigeant, et n(ont aucun statut, jusqu’à pouvoir être considéré comme en position d’ingérence dans les affaires. Elle propose d’officialiser la situation, reconnaître le strategos comme responsable de la sécurité au même titre que Cimeterre. Les flèches ne répondront pas au appel d’aide de mages isolé, mais rien n’empêcherait le strategos et sa milice d’intervenir avec l’accord du Conseil Dirigeant. Cela passerait par la promulgation d’une nouvelle loi. Ainsi, même en cas de changement de conseiller flèche et/ou de hierarche, la mesure sera difficile à abroger car il faudrait révoquer la loi.

Eidolon fait marcher sa mémoire : techniquement, un hiérarche peut abroger une loi, mais en général, il est avisé d’avoir le soutien du conseil dirigeant. Si un hiérarche abuse, paf licteur. Néanmoins, cela reste un statut précaire. Nécessité de jouer le jeu politique pour réussir à faire durer une telle loi. Fin de l’entrevue.

Travaux grosse bâtisse, on transpire, on boit des bieres, la nonne arrive, elle bosse avec les autres. Deuxièmes round de courses pour les meubles.

Caucus Conseil Libre, Eidolon explique la proposition de Hyacinthe, le but plus vraiment caché de faire chier les Flèches, plus particulièrement Durandal. Ça cause, ça cause, et ça vote massivement en faveur de la propostion de Hyacinthe. Sauf les Cyber-Alpha, Sharky,Cafard, et Cyanure.

Vote, poste de Syndic d’Eidolon maintenu ? Firewheel, Sharky, Ripnail contre, les autres son ok. Tracker propose alors de faire la même chose pour le prévôt, mais Eidolon rappelle qu’une grosse majorité était présente lors de sa nomination.

Picole ! Quantum cause à Eidolon. Pour lui, la proposition vise à miner une potentielle alliance Flèche/Conseil Libre. Pas forcément une mauvaise chose. Discussion sur les flèches de diamants, les adeptes sublimés qui ont métastasé dans les grandes villes françaises depuis Nodachi à Paris.

Eidolon et Thunderskin ferme la boutique, et parte à la recherche d’Azure qui ne s’est pas montré. Ils aboutissent devant une petite boutique informatique. Hop, crépuscule. Ils trouvent à l’intérieur deux dormeurs et Azure en train de bidouiller des trucs informatiques. Les trois ont des p’tits arc électriques dans leurs auras…
avatar
Blondie

Messages : 1432
Date d'inscription : 14/12/2012
Age : 28
Localisation : Paris

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Séance du 17/04/2016

Message  Blondie le Sam 30 Avr 2016 - 21:36

19 mai, 22h30, Blondie reçoit un appel : Norbert Volauvent l’informe que l’équipe de surveillance rue Mongalet a constaté que leurs appareils de surveillance ne reçoivent plus rien. Surveillance optique, rien d’anormal. Blondie check en se connectant à une de leur caméra numérique : le magasin est effectivement une boite noire. Il pose une boule de cristal, scan la rue via prime et force, pas de résonance magique dans le magasin suspect, résonance d’électricité peu commune en revanche. Le seul magasin avec un rez-de-chaussé alimenté en élec, les autres sont éteints (on est le soir). Il décide de replier l’équipe de surveillance en leur demandant de laisser une caméra. Puis il se met en mouvement. Dans le métro, il repère une silhouette qui le suit, la reconnaît, décide de l’ignorer. Il se poste sur le toit de l’immeuble ou l’équipe.

Il rejoint le bâtiment où se trouvait l’équipe de surveillance, fait un peu de magie et repère tout un fatras d’esprit :
10 à l’intérieur
20 à l’extérieur qui tente régulièrement de rentrer, mais se font chasser par les 10 de la boutique. Certains profitent pour rush à l’intérieur et repartir vite fait.

Au même moment, Eidolon et Thundeskin sont dans le magasin. Eidolon les dote d’un objet pour voir les esprits, et ils repèrent eux aussi leur manège, des petites boules crépitantes. Il repère les éclairs de l’aura de manière plus tangible. Thunderskin pense q’ils sont en train de fabriquer un méga-émetteur tnt, mais ils s’y prennent comme des mauvais. Avec l’aide d’Azure, ça risque de mieux marcher.

Blondie décide d’aller jeter un coup d’œil et passe en projection psychique. Une fois dans la pièce, les trois mages se voient, genre « mais qu’est-ce tu fous là ? ». Blondie explique pourquoi il est là, constate le problème Azure. C’est bien elle qui a lancé un sort de Force et de Psyché pour être super discret. Les mages se mettent d’accord : Thunderskin va prévenir les autres geek de s’éloigner d’internet, Eidolon va chercher un spécialiste en spirit : Atharva.

Pendant ce temps, Atharva parle à une fenêtre … Bon c’est rigolo mais c’est limité. Et pourquoi pas éveiller la grosse bâtisse, tout le temps ? Atharva se lance dans un long rituel … interrompu par Eidolon. Vroom à moto.

Eidolon le briefe, Atharva réfléchit : aura d’un esprit : chatoyante et pulsante. Les éclairs dans l’aura, bizarre, pas spirituel. En revanche, les éclairs spirituels pourraient bien venir d’un pouvoir spirituel. Pendant ce temps, Blondie repère tout un fatras de communication hertzienne entre les individus, et infrarouge également.

Atharva et Eidolon arrive sur place. Atharva voit les esprits et comprend que la baston concerne l’accès à de « l’essence électrique » que des chevaliers boulotte goulument et que des ecuyers essaient de chiper tant bien que mal. Mais bon, autant de bouffe électrique, c’est plutôt prêt d’une centrale électrique.

Les mages sont dans la pièce, en crépuscule. Blondie décrypte les ondes courtes : donnée GPS envoyé en continu …

Atharva identifie avec difficulté le pouvoir spirituel : contrôle sur les ondes. Mais en réalité, ce n’est pas vraiment un pouvoir spirituel, ça ressemble beaucoup, mais c’est d’une autre nature. Il comprend : ce pouvoir est de nature astrale, mais imite un pouvoir spirituel.

Archétype : attaque émotionnelle, contré

Azure est conquise par un archétype capable de se fragmenter. Il contrôle son corps, il est fusionné avec. C’est un cas de conquête. Mais normalement un archétype n’est pas censé pouvoir le faire. Il contrôle complètement Azure, jusqu’à sa magie, aucune lutte. Blondie réalise que cet archétype symbolise Internet. Rien que ça. Son rang : marquis, rang 5. Actuellement, sa puissance est divisée, Azure ne contiendrait que l’équivalent de rang 1.

Bonne nouvelle, en cas de conquête, un esprit ne peut pas quitter volontairement le corps, il faut tuer son hôte. Il pourrait l’électrocuter via ses pouvoirs, mais il est super résistant à l’électricité …

Blondie analyse les flux wifi : image et son perçu par las gus. Il tente de capter l’adresse ip de destination : adresse ip impossible, arf. Il décide d’aller faire de la magie de violence sur le site de la maison. Il arrive à tracer les flux vers le premier routeur, puis remonte jusque dans le temenos, dans le jeu wolfenstein 3D. Blondie utilise son héritage en fourbe depuis son Oneiros pour se connecter dans la base nazie afin de tenter de chipper des flux réseaux dans l’autre sens. Il ressent une présence qui le « regarde », intriguée. Blondie coupe de suite. Il prévient les autres. Sur les deux sites, les conquis se mettent à chercher partout. Blondie demande alors s’il est possible de contacter Halo pour aide. Il se pointe, et après un rapide point sur la situation, arrive à obtenir les adresses IP des 16 victimes de l’archétype, répartis sur 5 sites.

Sans trop y croire, Halo propose de les stuns via attaque psychique en utilisant les adresses IP comme support de sorts sympatique. Blondie s’en sent capable, après avoir vu les photos des gus. Ce qui fait un peu flipper Halo.

Halo réussit à remonter jusqu’à un site protégé par glyphe de garde, avec analyse temporelle compliquée. La première borne à transiter des flux de données bizarre. Date : 19 avril, deux jours après la chute des forteresses. Dans le 19eme, cité administrative de la Villette.

On décide de réunir la milice, Briefing, le Strategos organise cinq groupes d’intervention. On envoie les cyberalpha gérer le groupe Azure, soutenu par Blondie et surtout Atharva. Eidolon, tel le gros bill, se positionne à la Villette.

Top. Blondie stun les 13 personnes ça passe juste. Le groupe Azure gère : contrôle des esprits, pif paf les trois conquis sont inconscients.

Stinger invisibilise to machine les 16 conquis : les cinq groupes évacuent les pauvres gus et Azure vers une planque.

Eidolon visite la cité administrative. C’est trèèèès calme. A l’intérieur, un autre ward, un mur qui s’ouvre par casse-tête magique. Un escalier, en bas, la cave est surveillé par des esprits chiens un peu bizarre qui grimpent sur et dans les murs. Blondie le rejoint. Aucune activité électrique dans le sous-sol., sécurité non magique dans le bâtiment. On laisse cette piste de côté pour le moment, les thyrsus étant occupé à gérer l’exorcisme. Eidolon se replie, Blondie surveille un temps puis s’en va.

Préparation du rituel. On organise les gens pour que les adeptes en vie puissent être en contact avec eux pour pratiquer du soin. On buff Atharva raz-la-gueule, fort heureusement il a pu se remémorer la formule de modelage spirituel. La lutte s’engage, Atharva prend le dessus. Mais c’est long. Après des heures (Cool, les bouts d’archétypes sont expulsés et, cerise sur le gâteau, les contrôle. 16 brumes difficiles à percevoir. Les gens ont des spasmes, certains crache du sang. Les Thyrsus les soignent au fur et à mesure

Atharva l’interroge. Il a construit un piège qui facilite mon entrée, une url. Il a été contraint par des gens aux pouvoirs similaires à Atharva. Alors qu’il envisage de poser une autre question, son contrôle vole en éclat. Il a senti une interférence, externe, de nature spirituelle. Les Mastigos, tendus, bastonnent les pitits fragments. Pouf, a pu l’esprit/archétype.

Les gens sont en bonne santé, mais leur conscience est bloquée dans l’oneiros. Après une longue discussion sur comment aller dans les royaumes astraux, Firewheel demande si on peut pas les kicker du temenos directement par sort sur leur corps. Ah bah ouais tiens, pas con ! Blondie compulse le grimoire pour trouver une formule, et a le plaisir d’effectuer un sort avec l’assistance des plein de mastigos. Et pouf, retour des consciences. Ouai !

Bon, faut gérer les dormeurs. Blondie avertit que l’un deux a tué sous emprise. Atharva propose alors de contacter Midas pour les prendre en charge. Un coup de tel plus tard, on a l’adresse d’une clinique.

A midi, les mages décompressent, tout est fini.

avatar
Blondie

Messages : 1432
Date d'inscription : 14/12/2012
Age : 28
Localisation : Paris

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Séance du 30/04/2016

Message  Blondie le Jeu 19 Mai 2016 - 20:29

Le 20 mai. Les dormeurs ont été confiés à l’hôpital Armand Briard, situé à Nogent sur Marne. Eidolon a pu remarquer qu’ils ont été accueillis par des somnambules. Thunderskin, de son côté, ramène Azure dans son sanctum, toujours endormie.

Eidolon, Sharky et Halo vont ensuite à la Villette. Sharky a pas d’humour, mais est chaud patate pour casser des esprits. Mince, on est lundi en début d’aprem, la cité administrative est pleine de fonctionnaires. Les mages vont aux toilettes et passe en crépuscule. Pièce souterraine, aucun esprit. Bizarre…

Ils fouillent alors le labo, mais ne trouve rien de probant. Halo confirme que toutes les données des ordis ont été effacées. Halo essaie d’investiguer temporellement, mais un voile l’en empêche, en ce moment même. Le bouclier de chronos a cet effet, mais cela pourrait être une imprégnation du lieu. Les mages ne trouvent rien. Cela pourrait aussi être un effet spirituel. Sharky enquête, regarde au travers du goulet, mais ne remarque rien d’anormal. Eidolon utilise sa super vision de mage de prime, et parvient à voir les résonances temporelles dans toute la pièce.

Il a identifié un sceau déformé par prime. La résonance est donc fausse. Bon, le sort est impossible à analyser, et empêche toute enquête temporelle. Alors Eidolon décide de péter le voile. Les deux autres se mettent à l’écart. Hop, rituel. Au bout d’une heure, le sort cachant un sort saute. Aux même moment, il prend un sort offensif, son bouclier de prime réagit aussitôt et absorbe une partie de l’attaque psychique. Le bouclier mental a bloqué le reste, en partie. Il a peu mal au crâne, mais ça va. D’un coup, il voit énormément de résonance. Il quitte rapidement la pièce et demande de l’aide de Halo pour analyser tous ces sorts de loin, via angle vision.

Les sorts, lancé par des mages inconnus :

Sceau 1 : temps maître, prime moyen, psyché maître gnose 4
Sceau 2 : prime moyen, matière maître gnose 5 – 6
Sceau 3 : prime moyen, psyché maître, esprits maître gnose 7 ou +

De longues heures d’analyse en perspective …

Blondie est chez lui. Il fait un rapport en début d’aprem à Épeire, puis va à la grosse bâtisse après s’être co-localisé dans son Oneiros. Il étudie les archétypes, et parcoure son oneiros afin de check des éventuels problèmes.

Atharva est à la grosse bâtisse. Il se commande un téléphone, puis effectue le rituel de préparation d’outil magique (Carte de médecin). Blondie arrive peu après. Envoi de sms auprès d’Eidolon, il gère l’enquête à la Villette. Il recherche des infos sur l’archétype chelou : Démon goétique matérialisé utilise les arcanes de Psyché et des Esprits, donne un corps au démon, et lui donne des pouvoirs spirituels. Blondie pense que matérialiser par magie goétique un archétype est possible, sa nature étant semblable à celle d’un démon intérieur. Il faudrait une magie plus puissante, maître dans l’arcane de Psyché et d’esprit.

Enquête à la Villette : Halo obtient un visage du potentiel effaceur de donnée : Q, du pylône de la domination fractale. Il a d’abord déterminé depuis combien de temps les données ont été effacés pour contourner la protection temporelle. Puis il a regardé au moment de l’effaçage en dehors de la pièce protégée, au niveau de la porte.

Discussion Atharva et Vega : Ligne de ley, son dada, mais aussi comment obtenir un téléphone sécurisé. En parler à Halo.

Sœur Clémentine est rentrée en début d’ap et s’en est allé dans sa chambre.
avatar
Blondie

Messages : 1432
Date d'inscription : 14/12/2012
Age : 28
Localisation : Paris

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Séance du 15/05/2016

Message  Blondie le Dim 29 Mai 2016 - 18:49

Le 20 mai 2013

Milieu d’aprem, Atharva et Blondie cause Archétype. Vega écoute d’une oreille distraite, concentrée sur son PC.

Blondie résume ses recherches sur la magie goétique. Atharva complète : les p’tit bouts d’archétype ne sont pas morts d’un point de vue spirituel, car ils n’ont pas été vidés de leur essence. Ils se reformeraient quelque part. Atharva réfléchit sur le côté scindé de l’esprit, ça n’est pas un comportement habituel, un esprit veut en général être plus fort et ne surtout pas partager sa puissance dans des bouts plus petit. Atharva pense qu’il a forcément une forme spirituelle principale dans le Temenos et que chaque subdivision qui était présente dans le monde déchu n’était qu’une partie de lui-même. Une fois blasté, cette puissance investie dans ces manifestations spirituelles serait simplement retournée dans le corps principal.

Un disciple en spirit peut modifier l’épaisseur du gantelet autour d’un site sacré jusqu’à en faire un locus (les esprits peuvent passer librement). Un maître peut le faire n’importe ou et peu aller jusqu’à créer une jonction ou même les dormeurs, (les animaux, tout ce qui a un corps matériel) peuvent passer.

Blondie passe une série de coup de fil, zieute par les sens de l’androïde d’Eidolon, constate qu’il ritualise dans une pièce pleine de sorts, et prévoie une ch’tite réunion entre les enquêteurs, le stratégos, et les rats de bibliothèque Blondie et Atharva. Il cherche simultanément dans son grimoire de Psyché de gardien des infos sur la magie goétique, et trouve principalement des infos sur comment les péter. Confirmation qu’il faut bien les vider de leur essence avant, conseil pour les incapaciter via magie de psyché (contrôle, hallucination).

Eidolon a fini son rituel consistant à casser les enchantements jugés dangereux dans la pièce et/ou sur les équipements. Épeire se pointe en forme astrale et déclare qu’elle réquisitionne le matériel via son autorité de prévôt. Elle remercie le conseiller d’avoir pris la peine de tout casser les vilains sorts. Un peu chaffoin, Eidolon et Halo se casse.

Réunion dans une cave pourrie à Sarcelle. Une idée de Stinger. On refait un point sur la situation. Eidolon tire la gueule et annonce qu’Épeire a tout piqué le matos en utilisant son autorité de prévot. Ça jette un froid. Eidolon partage quand même les infos sur les mages ennemis impliqués, le gros bill gnose 7, Q de la domination fractale … Blondie précise qu’un démon goétique se récupère un interdit quand il est incarné, celui de ne pas pouvoir agresser celui dont il est issu. Mais qu’est-ce que ça donne sur un archétype incarné ? Atharva et Eidolon vont essayer de le déterminer en étudiant le passé de l’esprit/archétype Internet. Pendant ce temps, Blondie part se renseigner après d’Épeire, et adresser le problème de l’incident diplomatique.

Sur le chemin, Eidolon reçoit un appel de Thunderskin. Problème avec Azure, elle est catatonique. Il est allé voir dans son Oneiros, et c’est le bordel. Les figurants étaient peu à peu remplacés par des clones d’elle-même, sans bouche, les yeux écarquillés, très agressifs.

Blondie cause avec Épeire dans un bar à Sarcelle. Elle lui apprend que l’entité a été détruite suite à une action d’ordre internationale de l’ordre. Pour le matos, la position de l’ordre c’est : matos dangereux, mise en sécurité. Enfin, le mage gnose 7 est Naash, roi des meutes, ancien lieutenant de Bayard. Elle suspecte une expérience menée en douce avec Pantechnicon pour se doter d’une arme permettant de supplanter son supérieur. Ce dernier étant mort, il aurait laissé le bazar à l’abandon.

Blondie rencontre Eidolon, Halo et Atharva dans un autre bar. Blondie relaie, Eidolon est amer, Halo blasé. Il fait le même rapport ensuite à Stinger dans la cave pourrie, lui aussi pas très content.

Eidolon et Halo vont chercher Muse, dépose Atharva en passant, puis se rendent chez les Protecteurs du Partage. Après Analyse, Muse annonce qu’Azure aura besoin de lourds soins psychiatriques. Eidolon analyse son âme. Grosse fissure : catatonie, définitif. Incurable par la psychiatrie moderne. Et la magie de psyché ? Eidolon réfléchit via mega soutien magique. Son esprit est brisé, son âme est brisée, aucune magie conventionnelle ne peut lui venir en aide. Pire, à sa mort, son âme se fendra, entraînant sa destruction, pas de retour dans le cycle des âmes. Eidolon garde ça pour lui, il se contente de confirmer l’état de catatonie. Muse compte faire de la magie télépathique.
Eidolon analyse qu’Azure a toujours accès à sa magie, mais sans aucun contrôle sur des sorts vulgaires, danger d’invocation abyssale via paradoxe non bloqué. Thunderskin contacte Doc Samedi pour demander un soutien en magie de vie. Il est adepte, aucun problème pour maintenir Azure endormie. Il Parle en aparté à Muse sur un moyen de soigner Azure : le Calice des Espoirs Restaurés. Mais ça demande d’aller en Égypte. Il part ensuite vérifier l’état des dormeurs, seul un est instable, mais rien de définitif, c’est déjà ça.

Il va ensuite s’entretenir avec Nemo, lui explique le problème. Sa lettre de recommandation sera toujours son atout principal pour rencontrer les mages égyptiens, même si parler du problème Azure peut lui donner une légitimité plus grande.

Pendant ce temps à la grosse bâtisse, Atharva cause avec Vega de la tension entre gardiens et libertins, de la passion secrète d’Épeire pour Hello Kitty.

Blondie rentre, cuisine avec Atharva, discute mystique du corps et de la psyché. Eidolon rentre, on mange, puis Eidolon et Blondie cause sérieux en privé. Eidolon va tenter d’aller chercher le Calice et a besoin d’aide. Nemo pense qu’être accompagné d’un gardien du voile peut faciliter les négociations. Blondie est ok, lui parle du concept gardien de la roue de diamant, que laisser pourrir l’âme d’Azur revient à appauvrir cette roue, ce qui va à l’encontre des principes Gardiens.

Blondie fait l’hypothèse que le souvenir d’être dans le jeu vidéo a pu être la source des dérangements. Blondie va analyser la mémoire des dormeurs. Ils ont tous le souvenir d’avoir été dans une prison aux murs de brique ou des soldats allemands leur parlaient de manière répétitive et pas sympa. Lorsqu’il revient pour en parler à Eidolon, ce dernier est en position de méditation ratée et pionce dans une position impossible. Hop, avec l’aide d’Atharva, au lit !

Puis Blondie va causer à Muse au 00 pour lui parler de son hypothèse. Celle-ci lui apprend qu’elle s’est permis de vérifier la mémoire d’Azure. Elle s’est retrouvée en prison comme les autres, mais sans magie. Cette situation traumatisante l’aurait complètement brisé, et son daimon n’arrange pas la situation. Ce dernier essaie de protéger l’oneiros à tout prix ; il aurait même l’idée de tenter d’isoler l’oneiros ce qui ne serait pas une super idée. Muse va tenter de le raisonner. Blondie va de son côté faire des recherches sur le sujet.

Ce qu’il fait chez lui. Fortifier le rattachement d’un espace du Temenos : renforcer la connaissance de l’entité, cela crée des attaches par lien symbolique formé par les gens ayant souvenir de ladite entité. Maitre en psyché, les crée à partir de rien. Le même genre de travail astral pour relier des Oneiros entre eux, directement, où en les rapprochant par l’intermédiaire du Téménos. Le degré de Sympathie représente également le degré de rapprochement entre eux.

Passage traitant de personnes ayant cherché à isoler leur Oneiros, couper les liens sympathiques puis depuis le Téménos, couper les liens astraux : c’est mal, un mastigos aurait essayé, coquille vide.

Atharva quitte mystérieusement la grande bâtisse en crépuscule. Une fois en haut d’une haute tour, il passe dans l’umbra (c’est dur mais c’est un gros bill), et se retrouve entouré d’une centaine de créatures de toute taille. Des esprits ténèbres et des esprits rats en masse. Des corbeaux, des serpents aussi. La ville dans l’umbra est bien flippante.

Trois esprits plus balèze que les autres, des comptes : un ténèbre à buste humanoïde et une tête sans bouche et juste des yeux, un corbeau à trois yeux, un serpent en costard (humanoïde à tête de serpent). Hop, au rapport :

- Serpent – Langue de Velours : années mouvementées, les serpents ne sont pas très urbains, lutte constante pour garder son territoire. Il a choisi un lieu qu’il pensait propice, mais les enfants de père-loup l’ont chassé, il espère que son boss ne va pas laisser passer ça. Il a réussi à garder des contacts et connaît bien les territoires du coin. Les esprits plus puissants le trouvent utile, il a jouit d’une certaine protection. Sa mission : surveiller autant que possible son territoire dans le monde chair. La perte de son territoire l’en a empêché. Récupérer ce qu’il appelle le « jardin des plante », à savoir les jardins du Luxembourg, ça serait super cool patron… les derniers événements : les geôliers sont tombés, de nombreux esprits ont été libérés, bordel au niveau des cours, les combats ne sont pas encore terminés. Dans le tas, des esprits de guerre qui font tout pour avoir plus de combat. Il parle aussi d’un des geôlier qui se fait maintenant très discret, caché dans le monde de chair : celui qu’on nomme le roi des meutes.

- Corbeau – Œil de Trop (oui oui…) : content d’être accepté par son maître, il a continué de surveiller pour lui les autres corbeaux, souvent utilisé par ses ennemis. Deux individus en particulier: Il a repéré deux endroits où ils apparaissent subitement dans le monde spirituel, et suppose qu’ils sont comme Atharva.
- Ombre – Murmure des Caveaux : Voir résumé du 19/05/2016

Un gros rat essaie d’attirer l’attention d’Atharva. Un Baron du nom de Ronge les Barreaux. On remplit notre mission, mais les gens à surveiller sont malheureusement morts et ils étaient dans l’impossibilité de le prévenir. Ils continuent de surveiller les quelques survivants, mais c’est plus dur maintenant car ils ont perdu leur loci. Les chats à la surface, les esprits souillés en dessous, c’est dur. Il propose de faire des sculptures des survivants, et les petits rats vont chercher du matos dans tout l’immeuble.

Les esprits récupéreraient bien des locus qui sont maintenant sous la coupe d’esprits araignées ou détritus. Les rats voudraient choper ceux des chats. Y en a aussi qui appartiennent à des esprits électricité, ou pire, des esprits du feu.

Les sculptures sont plus ou moins ressemblantes. Midas, nickel, Entomeur, ça va. Et ce sont les seules … tous les autres sont morts.


Dernière édition par Blondie le Dim 29 Mai 2016 - 19:22, édité 1 fois
avatar
Blondie

Messages : 1432
Date d'inscription : 14/12/2012
Age : 28
Localisation : Paris

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Séance du 19/05/2016

Message  Blondie le Dim 29 Mai 2016 - 18:50

Discussion avec Murmure des Caveaux : MAJ

Lui et ses vassaux ont remarqué deux êtres de chair capable de revenir d’entre les morts. Le premier a été remarqué alors qu’il souhaitait s’attaquer à un autre de ses pareils, un humain. Mais sa victime s’est défendue, a retourné son arme contre lui et lui a planté dans le cœur. Puis, il a mis le corps à la poubelle. Mais ce corps est ressorti plus tard. Les ombres l’ont suivi. Ils savent où il dort : 137 rue carducci. Boite aux lettres : C. Granpin.

Le deuxième : repéré car a voulu s’opposer à une infestation d’hôtes spirituels … de rats, lien avec sa cour. Atharva comprend de quoi il parle : certaines formes d’esprits sont capables de s’insinuer dans un corps humain, mais pas comme une conquête. Il grignote leur hôte en douce. Ils ont tous conquis des représentants de leur espèce. Deux grands cas à Paris : les rats et les araignées. Ils peuvent donc contrôler les humains ensuite comme des marionnettes.

Ronge les Barreaux se fait remarquer : Les hôtes spirituels existent, mais ont tous été tué par les hommes-loups qui les poursuivit dans le monde spirituel. Il en sais pas beaucoup plus sur ces hôtes spirituels. Ce ne sont plus des esprits rats et la plupart vivent dans le monde de chair ; c’est tout ce qu’il peut dire avec certitude.

Murmure continue son récit : l’humain s’est fait péter par les vilains rats qui lui ont arraché la gorge. Mais ils n’ont pas pu le marionettiser. Il s’est relevé alors qu’il s’était mis à pourrir. Mais tout nickel, sans blessure, et bien vivant. Et en plus il pouvait voir les esprits en crépuscule. Et a fait fuir les rats qui ont tenté de le suivre. Les ombres ont su rester discrètes. Ils ont localisé son antre : 38 rue Jean Maridor. Boite aux lettres : N. Pouillard.

Même si les Buveurs de Sang ne l’intéressent plus, ils ont continué à surveiller son allié, Ludovic Dufrêne. Il a changé d’antre et se cache maintenant rue Vercingetorix. Il a continué ses expériences, mais selon lui il ne peut au mieux qu’animer des morts. Bon, les ombres calent rien à ce qu’il fait, confesse Murmure.

Beaucoup de vampires par ces temps. Atharva demande à ce que lorsqu’ils en découvrent un, il soit prévenu.

Les ombres ont également tenté d’investiguer en dessous, mais ça a été difficile. Les esprits blessés sont nombreux et pose problème. Seul les meilleurs ont pu passer. Ils ont découvert qu’un esprit badass existerait au fond, capable de ramener les morts à la vie. Mais des résonances bizarres les ont empêchés d’aller plus loin. Mais pas une blessure, la description de Murmure ne correspond pas. Ils savent également reconnaître de la magie, ce n’est pas ça non plus. Mystérieux … Il la ressent sombre, plus sombre que les ténèbres.

Il y a néanmoins une blessure en dessous, d’où les esprits blessés. Atharva se souvient que sont souvent des sites de mass carnage. Y a souvent des garous autour, difficile de communiquer.
La situation a changé récemment : la blessure essaie de grandir. Murmure est inquiet. Les hommes-loups sont très violents, ils essaient de contenir les esprits souillés.

Ils ont repéré un site de pouvoir au sein de la blessure. Ils ne savent pas à quoi il sert. Il attire des esprits de meurtre et des esprits de sang souillés.

Anecdote : Même si les enfants de père loup guérissent très vite, il ne se relève pas de la mort. Il a dû se défendre à plusieurs reprises, tant pis pour eux.

Atharva demande que la surveillance au sein de la blessure continue, prudence de rigueur. Puis il remercie et remotive ses troupes, fait des promesses électorales en bon Échelle d’Argent.

Les esprits fournissent les emplacements des loci qui les intéresseraient (voir résumé précédents).
avatar
Blondie

Messages : 1432
Date d'inscription : 14/12/2012
Age : 28
Localisation : Paris

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Séance du 29/05/2016

Message  Blondie le Dim 19 Juin 2016 - 16:21

21 mai, 4h du matin.

Atharva visite des loci avec des esprits rats et ténèbres. Cela demande d’aller dans les égouts. D’autres esprits isolés rôdent autour du groupe, peu amène. Ronge les barreaux prévient qu’ils arrivent tout prêt d’un locus et demande de la discrétion. Quelques esprits détritus les suivent en douce. Quand Atharva tente de leur parler, ils se carapatent à toute vitesse. Ronge les Barreaux est tout paniqué, « on est repéré, faut les butasse patron ! ».

Atharva contrôle les trois esprits et leur ordonne de s’arrêter. Puis il leur demande pour qui ils bossent. Réponse collégiale : Mère des Cloaques. Il demande à l’un si c’est elle qui contrôle le locus du coin, réponse négative. Ce dernier est alors libéré du contrôle et fuit. Atharva ordonne aux deux autres de le rattraper, puis refait de la magie pour ordonner aux trois de rester immobile.

Le ténèbre recommande de les butasse. Mère des Cloaques est une marquise qui a de nombreux territoires autour de la blessure. Elle est très occupée actuellement, Ronge les Barreaux recommande d’en profiter, « allez patron, on va les péter, tous ensemble ! ». Murmure n’aime pas trop la manipulation grossière pour que le chef et les esprits de ténèbre se battent à leur place. Néanmoins, Atharva donne l’ordre d’assaut, et c’est le rush ! Quand il arrive sur place, tout est déjà finit, les rats font la fête.

La taille du locus est réduite, 4m de diamètre, au croisement de deux couloirs. Atharva pense que dans le monde matériel, le locus est un objet matériel situé au fond de l’égout. Cela est plus probable que ce soit un objet plutôt que l’emplacement, ce dernier étant trop commun. Les rats sont motivés pour conquérir d’autres loci, Murmure conseille de se limiter à trois loci puis de guetter ensuite les réactions ennemies.

Peu de temps après, Atharva se trouve en possession de trois loci lvl 1. Atharva parle en privé « pouvoir » à Ronge les barreaux ; il lui explique qu’il peut rendre malade ses ennemis, et peut rendre ses dents très coupantes. Et courir vite. Il décide alors de procurer de nouveaux pouvoirs à quatre chevaliers de Ronge les Barreaux. Mais en y réfléchissant, il se rabat sur doter les esprits de sa cour présent d’un bouclier spirituel. Au bout de deux heures de rituel, il réalise que ce serait bien de cacher les résonances, et se découvre disciple en prime.

8h du mat, il est temps de rentrer. Après un passage par une épicerie, il sonne à la grosse bâtisse et est accueillie par Eidolon les yeux collés et Vega. Il les bullshit en leur disant qu’il est allé faire un jogging matinal dans un endroit très sâle, ça passe.

Eidolon reçoit un appel de Cisèle qui lui donne le conseil d’emmener un maître en esprit avec lui dans sa future aventure.

Eidolon fait des recherches sur l’Exorcium (un metal très rare) dans sa bibliothèque. Il trouve que :
ce nom a été donné par le Mystérium.
Les maîtres de la forge pourrait connaître cet alliage.
un libertin nommé Jamwal aurait acheté de l’exorcium à un maître de la forge. Ces expérimentations ont détruit le métal, mais il a pu déterminer que l’orichalque et le lunargent faisait partit des composants.

Blondie se pointe dans la matinée. P’tit dej, Atharva arrive à préserver son mensonge. Eidolon réunit ensuite Blondie et Atharva en privé

Le conservateur au Caire, Maha Thot (vérité de Thot), est le contact d’Eidolon. Il faut commander un narguilé spécifique pour s’annoncer. Eidolon contacte le syndic Ifrit pour avoir un point d’arrivée dans la ville : prends l’avion ou passe par le désert. On dégote une petite grotte au sud-est, via des sites de spéléo égyptiens.

Ifrit recontacte Eidolon plus sérieusement : les dentus contrôlent tout, les devins les assistent pour maintenir leur accès aux institutions dormeurs. Hégémonie, Prétorien, Pater Noster, plein de ministères mineurs. Les mages atlantes se font discrets, les libertins en ont pris plein la gueule, le Mysterium est l’ordre le plus représenté. Il donne une adresse au sud est de la ville, un bar, où les parisiens pourront se réfugier. Son contact aura une plume dans la poche.

Rendez-vous 13h30 pour le départ.

Blondie rentre chez lui pour prévenir Épeire, puis va faire des courses pour s’habiller en parfait petit randonneur du desert.

Eidolon va causer à Muse, lui confie de la mana, Le daimon d’Azure n’y connaît rien en astral et c’est tant mieux. Elle reste fufu quand elle frite les démons goétiques d’Azure. Eidolon confie un téléphone secure à Halo.

Atharva rencontre Midas et lui explique les événements concernant le fameux archétype. Atharva évoque le lien avec les devins, parle de Naash. Midas parle devin, d’après lui ils sont toujours sur Paris et utilise des méthodes immorales et insidieuses pour tenter de regagner leur influence. Midas donne tout dans le contre-espionnage. Naash est un gros bill dangereux. Q est un des rares devins à être un vrai chercheur, chose rare même chez Pantechnicon qui utilise plus qu’il innove.

Atharva demande la formule de transform aura, Midas lui transmet la formule via smartphone.

Les mages se réunissent dans un bâtiment, prennent l’ascenseur, ouvrent un portail et se retrouve en Egypte, au sud est du Caire, dans la fameuse petite grotte.
avatar
Blondie

Messages : 1432
Date d'inscription : 14/12/2012
Age : 28
Localisation : Paris

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Résumé des séances de jeu live

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum