D'un pas assuré,

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: D'un pas assuré,

Message  Grage Niark le Mer 20 Juil 2016 - 16:40

Synthèse des réponses de Kentarrak aux questions de Grage :

Les Léodra sont nés pour diriger.
Le langage corporel est enseigné aux enfants et cela devient un réflexe que l’on oublie pas.
Seules les femelles Léodra s’occupent de l’éducation des petits.
Le pelage noir chez les Léodra est signe de malheur. L’enfant ne suivrera pas les traditions. Les femelles peuvent abandonner leur petit noir. L’enfant peut être récupéré par une race inférieure pour en faire un esclave, récupéré par un mashra ou un finya.
Pour les Skraka, les Léodra ne sont pas de bons dirigeants (preuve, le cataclysme).
“Quelques os brisés suffisent pour remettre un Skraka dans le droit chemin.”

1 mâle cherche des femelles et établit son territoire pour assurer sa descendance.
Le combat entre deux mâles pour des femelles est possible. Le perdant est déshonoré. Les femelles du perdant quittent le perdant et tuent les enfants du faible. Parfois, les femelles qui se sont attachées à leur petit partent pour éduquer leur enfant seules.

Quand les enfants mâles sont en âge de survivre seuls, ils doivent quitter le territoire du père. Une cérémonie a lieu. La mère donne ses derniers présents à son fils tandis que le père doit, dans une dernière parole, le dissuader de revenir en lui faisant comprendre qu’il ne trouvera plus d’amour. Si l’enfant mâle revient, cela est perçu comme un défi car ce n’est pas son territoire. Le père devient un ennemi pour son fils. C’est une tradition difficile.
Les naissances d'enfants mâles sont beaucoup plus rares que les naissances de femelles.

Les Shaloar tuent, ils ne mutilent pas. Il faut tuer un Shaloar mutilé ou réduit à la mendicité.

Kentarrak se sent vieillir, sa force ne grandit plus. L’immortalité est un mythe d’après le cataclysme. Les Léodra n’ont pas le temps de vivre assez vieux.
Un ennemi doit être vaincu. Pour Kentarrak, la mort est concevable seulement face à un jeune qui vient défier un ancien (la tradition ou l’ordre des choses).

Une femelle choisit son mâle. Le mâle peut la repousser.
Les femelles se battent pour devenir les favorites. La favorite n’est pas forcément celle avec laquelle le mâle couche. Il faut bien choisir sa favorite qui peut changer au fil du temps. C’est la favorite qui gère. Conseil de Kentarrak :  La plus forte au début, la plus sage ensuite.

Une femelle vieille quitte le territoire à la recherche du dernier combat pour mourir dignement.

La force est dans le rugissement : Autorité, Commandement, intimidation …
Être respectueux, fort, être convaincu.
Je suis sur la bonne voie


----------------------- Divers:

Le mur est en reconstruction,
Kentarrak a déjà combattu des démons, mais jamais en si grand nombre. Le coeur des démons est solide. C’est une pierre prisée par les alchimistes et sorciers qui coûte cher.

Une presque trop vieille Léodra peut s’occuper de mon éducation, (langage corporel) peut-être faite par. Kentarrak en connaît 4
Maitre d’armes : Nashara (quartier des indépendants)
Orfèvre : Yamina (quartier des indépendants)
Alchimiste : Khalarinn (quartier des arènes)
Maquerelle : Emaryss (quartier des indépendants)

Note du narrateur : synthèse corrigée (tant les fautes que les idées mais pas la rédaction Razz)
avatar
Grage Niark

Messages : 509
Date d'inscription : 01/01/2015
Age : 49
Localisation : Derrière un PC

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: D'un pas assuré,

Message  Grage Niark le Ven 22 Juil 2016 - 10:31

Contrairement à son accoutumé, le jeune Léodra est resté assis en tailleur tout au long de la conversation. Il écoute et observe son interlocuteur avec attention. Bien souvent, Grage laisse de légers silences après les réponses de son aîné, laissant paraître la réflexion sur son visage. La discussion semble arrivée à son terme et le guerrier aux épées s'est levé pour enfiler son armure. Se stoppant dans ses mouvements qui sont lents et mesurés, la voix de Grage est tintée d'un doux grondement laissant paraître cynisme et amertume quand il s'exprime.

"Ainsi, je suis un poil noir ... Et j'ai maintenant des réponses à mes questions du moment. Merci."

Grage fixe Kentarrak du regard, laissant paraitre la sincérité de son remerciement. Pour la suite, le jeunot reprend sur le même ton de voix, à la différence que Grage semble se parler à lui même et commence à enfiler son armure lentement.

" Je n'ai pas besoin d'apprendre le langage corporel pour des femelles. J'ai des responsabilités à assumer et je doute que ce langage puisse s'apprendre rapidement. J'irais quand même voir les anciennes, par curiosité. Pour voir comment un poil noir peut se faire accueillir. Peut-être une des anciennes cherchera à mettre un terme à ses vieux jours en voulant me libérer de mon fardeau...  C'est ma façon de plaire ce style niark... Mouarf'... Grage Niark est le nom que je me suis donné à ma sortie d'amnésie... Grage... Grondement et rage.... Niark... le bruit d'un coup de croc..."

Grage pouffe d'un faux rire carnassier avant de reprendre plus sérieux

" Ainsi les femelles Léodra portent et enseignent nos traditions. Elles ne peuvent ignorer ce que signifie un poil noir dans toute la splendeur de son pelage....  Un léodra rejeté par des traditions sans comprendre pourquoi les traditions le rejette. Je leur souhaite d'être convaincantes car si elles me choisissent par dépit... si elles me choisissent parce que les autres mâles sont rares et qu'elles veulent satisfaire un simple besoin... alors je les rejetterais. J'attends autre chose de la part des femelles... Oui, autre chose... Autre chose qu'un simple devoir traditionnel que l'on accompli comme une besogne.... Et même si ces premières femelles ont fait de moi un Léodra accompli, même si j'éprouve plaisir et fierté en étant à leur côté, même si je suis prêt à  vaincre pour elles, elles devront me convaincre elles aussi... "

Grage gronde après des émotions naissantes qu'il ne peut réprimer.

" Faut que j'apprenne à me respecter. Sinon, qui le fera ! Et d'ailleurs... "

A nouveau, le visiteur fait face à son vieux frère avec une nouvelle curiosité sévère dans les yeux, son beau plastron à moitié enfilée.

" Comment des traditions peuvent-elles rejeter un Léodra sur la simple couleur de son pelage ? Je vais avoir du mal à la trouver cette réponse si tu ne l'as pas. Car tu es le plus vieux Léodra que je connaisse."
avatar
Grage Niark

Messages : 509
Date d'inscription : 01/01/2015
Age : 49
Localisation : Derrière un PC

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: D'un pas assuré,

Message  Kentarrak le Ven 22 Juil 2016 - 15:02

Le vieux Léodra a un reniflement dédaigneux, suivi d'un bref grognement. Il répond ensuite :

"Je suis sans doute le plus vieux Leodra encore vivant. Mais je ne sais sur les traditions  que ce que les femelles m'ont appris quand j'étais enfant.

Elles disaient que les dieux avaient des projets pour chacun de nous. Et que les mâles noirs naissaient pour remettre en cause l'ordre établi. Qu'ils naissaient pour provoquer des guerres et renverser les puissants. Mais depuis le Cataclysme, les dieux sont partis. Certains disent même que le Cataclysme était leur cadeau de départ !

Aussi je n'ai jamais été très convaincu par cette histoire de pelage. Et tu es le premier Léodra mâle au pelage noir que j'ai pu voir de toute ma longue vie. Forcément, j'étais plutôt curieux de savoir qui tu étais réellement.

Si tu veux en savoir plus sur tes poils, je pense qu'il n'y a que les anciennes qui pourraient encore te répondre."
avatar
Kentarrak

Messages : 26
Date d'inscription : 30/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: D'un pas assuré,

Message  Grage Niark le Ven 22 Juil 2016 - 15:24

L'invité écoute la réponse de son ainé en terminant d'ajuster son armure. Il laisse un silence planer pendant qu'il ajuste correctement son plastron sur lequel une musculature est soulignée par des dorures, et sur lequel il finit par taper 2 fois du poing dessus au niveau du cœur.

" Elle a d'la guelle c't'armure. Elle protège moins que ta carapace mais elle en jette et j'aime ça. Un témoignage de l'ancien temps. Ou c'est rudement bien imité. Je suis sur que si son possesseur savait qu'c'est un poil noir qui la porte, il en aurait la crinière tout hérissée. A croire qu'ils étaient plus dandy que guerriers à l'époque des dieux. ... Au fait c'est quoi un dieux pour toi ? As-tu croisé le chemin d'un d'ces dieux retardataires ?"
avatar
Grage Niark

Messages : 509
Date d'inscription : 01/01/2015
Age : 49
Localisation : Derrière un PC

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: D'un pas assuré,

Message  Kentarrak le Ven 22 Juil 2016 - 15:47

Kentarrak a aussitôt un long grondement sourd et intimidant qui fait perdre toute envie de blaguer au jeune Leodra. Puis, d'un ton très sérieux :

"A ta place, je ne me moquerai pas des dieux. J'ai vu le Cataclysme. J'y étais. J'étais trop jeune pour savoir vraiment ce qu'il se passait. Pour savoir de quoi il retournait. Mais j'en ai fait des cauchemars jusqu'à ce que, devenu adulte, j'égorge de mes crocs mon premier rival.

Je n'ai jamais vu de dieu. Et je souhaite ne jamais en voir. J'ai vu ce dont ils étaient capables, et ça me suffit."


Grage n'a aucune peine à discerner la profonde crainte dans le regard de son ainé quand il parle des entités divines.
avatar
Kentarrak

Messages : 26
Date d'inscription : 30/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: D'un pas assuré,

Message  Grage Niark le Ven 22 Juil 2016 - 16:30

Grage redevient sérieux juste après le grondement de son ainé qu'il écoute attentivement. Mesurant la crainte du grand guerrier qu'il lui fait face, le jeunot cherche comment en savoir plus sans froisser son interlocuteur et reprend avec un aplomb de circonstance et un ton des plus diplomate :

"A t'entendre, ceux qui se faisaient appeler dieux étaient plus à craindre qu'une horde de démons... Et je te crois sur parole.
Les gardes aveugles en parlent différemment, A les entendre, l'œil du gardien, dont la lumière peut se voir au travers de cette nappe brumeuse qui crache son acide sur nos territoires, l'œil du gardien serait un dieu censé nous protéger des démons.... Si j'ai bien compris la vision de ces gardes aveugles .
Accepterais tu de m'en dire plus sur ce que tu as vu pour que je comprenne mieux ?
"
avatar
Grage Niark

Messages : 509
Date d'inscription : 01/01/2015
Age : 49
Localisation : Derrière un PC

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: D'un pas assuré,

Message  Kentarrak le Jeu 28 Juil 2016 - 15:22

Le vieux Leodra a un bref grognement indéfinissable. Il se détourne sur quelque pas puis refait face à Grage, le fixant droit dans les yeux. Sa voix est grondante, presque menaçante :

"Vous autres, les jeunes, vous croyez tout savoir..."

Puis constatant l'attitude respectueuse de son cadet, il se tait en pleine phrase. Il soupire puis reprend, sur un ton plus neutre :

"Je me suis mépris sur tes paroles. Tu souhaites apprendre et non railler. Mais je suis un guerrier et pas un érudit. Tout ce que tu peux avoir, ce sont mes souvenirs.

Déjà, je ne sais pas si la lumière derrière les nuages est un œil. Quand j'étais enfant, la lumière venait du sol. Pas du ciel. On ne voyait pas de nuages parce qu'au-dessus tout était noir comme de l'encre. Ce n'est qu'après le Cataclysme que le sol est devenu sombre... sauf là où la lave coule. Pas étonnant que certains appellent la lave 'le sang de la terre'. Mais je m'égare. Quand le calme est revenu après le Cataclysme, il faisait nuit. Puis la lumière est venue du ciel. Et là, c'est la première fois où j'ai pu voir les nuages. Ils étaient moins foncés à l'époque.

Et comme je te l'ai déjà dit, je n'ai jamais vu les dieux. Je n'ai vu que le Cataclysme !"


Le fier Léodra est agité d'un bref frisson. Et il reprend aussitôt, baissant la voix.

"C'était horrible. La terre s'ouvrait et s'effondrait. Elle vomissait des flammes qui consumaient tout. Parfois, même, des quartiers entiers de la ville se soulevaient dans les airs et retombaient en se fracassant sur le sol. Par instant, des volées d'éclairs tombaient et grillaient ceux et celles qu'ils touchaient. Les vents hurlaient et emportaient les habitants en les projetant au loin. Il n'y avait aucun abri possible. J'ai eu la chance de survivre en étant coincé sous des gravats qui sont restés stables sans m'écraser..."

Puis il se tait, ruminant ses pensées.
avatar
Kentarrak

Messages : 26
Date d'inscription : 30/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: D'un pas assuré,

Message  Grage Niark le Jeu 28 Juil 2016 - 21:58

Le jeunot écoute son ainé avec la plus grande attention et un respect sincère et visible, l'expression grave et sérieuse. A la fin du monologue du capitaine, Grage laisse le silence et attend le moment opportun pour reprendre la parole d'un grondement qui se veux apaisant. Avec circonspection, le guerrier spirituel prend le temps de s'exprimer dans la mesure et se tient prêt à stopper son discours si Kentarrak  se montre à nouveau pris de colère, de panique, ou d'une gène quelconque.

"Tu dis que tu n'es pas un érudit... Et pourtant... Tu viens de m'instruire de souvenirs précieux qui sonnent comme des réponses à  nombreuses de mes questions... "

Prenant un ton franchement solennel :
"Merci Grand frère !

Sache que tes  souvenirs sont précieux... Je souhaite qu'un jour.... Et cela n'est qu'un souhait... que tu m'accordes le privilège ... le privilège de m'en dire plus.... plus sur tes souvenirs d'avant le cataclysme... sur de la vie au quotidien.... comment tu mangeais, toi ou tes ainés... comment vivais les humains, les animaux... sur la guerre civile ou autre...  

De tout cela je serais honoré. Et si tu connais un érudit qui a traversé les âges, je suis prêt à aller à sa rencontre."
avatar
Grage Niark

Messages : 509
Date d'inscription : 01/01/2015
Age : 49
Localisation : Derrière un PC

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: D'un pas assuré,

Message  Kentarrak le Mar 2 Aoû 2016 - 13:17

Le capitaine a un grognement dédaigneux.

"Pense ce que tu veux, je ne suis pas un érudit.

Et tu seras déçu. J'étais trop jeune et je suis maintenant trop vieux, je n'ai que des bribes de souvenirs des temps d'Avant. Ils ne m'ont pas marqué comme ceux du Cataclysme.

A part ça, je ne connais personne qui soit aussi vieux ou plus vieux que moi."
avatar
Kentarrak

Messages : 26
Date d'inscription : 30/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: D'un pas assuré,

Message  Grage Niark le Mar 2 Aoû 2016 - 16:12

Le jeunot acquisse d'une moue réflexive. Puis Grage regarde au sol, au plafond, en direction des meurtrières...

"Difficile de concevoir une lumière venant du sol et des ombres aux plafonds pour un jeunot qui n'a jamais connu que la lumière sombre des nuages."


Pendant qu'il s'exprime, le Léodra aux épées prend au sérieux les propos de son ainé. La curiosité, la réflexion illumine son regard pendant une projection imaginaire. Il sort subitement de ses pensées pour regarder le capitaine avec un entrain de curiosité.

" Cette lumière était-elle douce, intense, aveuglante, chaleureuse ? Les pluies acides existaient-elles sous d'autres formes ? Etaient-elles acides ? Venaient-elles du sol ?"

Puis l'expression de curiosité s'estompe pour laisser place à une mine plus sérieuse, presque déçue, attendant une réponse qui ne viendra peut-être pas.
avatar
Grage Niark

Messages : 509
Date d'inscription : 01/01/2015
Age : 49
Localisation : Derrière un PC

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: D'un pas assuré,

Message  Kentarrak le Mer 3 Aoû 2016 - 13:14

Le vieux Leodra toise longuement son congénère plus jeune avec une mine blasée. Puis il soupire avant de répondre :

"La lumière variait en intensité au cours de la journée. Comme de nos jours. Elle n'était pas aveuglante. Elle était plutôt faible, une sorte de scintillement, et ne donnait comme éclairage qu'une pénombre. Mais il y avait aussi des plantes qui n'existent plus aujourd'hui. Leurs fruits étaient des gros globes lumineux qui ne pesaient presque rien. Une fois décrochés, ces fruits ne brillaient plus. C'était ces fruits qui apportaient la majorité de la lumière du jour. Ils suivaient le même rythme d'augmentation et de diminution que la lumière du sol.

Les pluies acides ? D'autant que je me souvienne, il n'y en avait pas avant le Cataclysme. Et la pluie est toujours tombée du ciel. Même Avant."


Après un court grognement.

"J'en ai assez parlé. Que veux-tu d'autre, jeunot ?"
avatar
Kentarrak

Messages : 26
Date d'inscription : 30/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: D'un pas assuré,

Message  Grage Niark le Mer 3 Aoû 2016 - 16:05

Grage a bu avec grand intérêt les dernières paroles de son aîné sur l'avant cataclysme. Avec sa paluche droite, le noiraud se gratte le poil de son menton, réfléchissant quelques instants sous l'effet de l'invitation verbale à aborder un autre sujet.

" Mouais... Paraitrait que la famille Sarzano recherche un maitre des routes qui aurait disparu ?"
avatar
Grage Niark

Messages : 509
Date d'inscription : 01/01/2015
Age : 49
Localisation : Derrière un PC

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: D'un pas assuré,

Message  Kentarrak le Mer 3 Aoû 2016 - 17:44

Les traits de Kentarrak se détendent avant qu'il fronce les sourcils pendant une bref instant de réflexion. Puis il répond  :

"Comme Maître des Routes disparu, tu veux parler de Jeremiah Parécos ? Ca fait déjà plusieurs semaines.

Le parfumeur Ssklekalac offre une bonne récompense à qui lui apportera des informations sur son sort. Mais je n'ai pas entendu dire que la famille Sarzano le cherchait. Et je doute qu'elle soit intéressée par la récompense."
avatar
Kentarrak

Messages : 26
Date d'inscription : 30/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: D'un pas assuré,

Message  Grage Niark le Mer 3 Aoû 2016 - 20:09

"Le parfumeur Ssklekalac..."  reprend Grage d'un grondement réflexif...

" J'connais pas... Avec un nom comme ça, il doit pas être humain. Et renifler après un maitre des routes... c'est pas courant..."

Pour une fois, profitant que son ainé se soit détendu, le jeunot tente d'obtenir des réponses en partageant ses interrogations avec son ainé plutôt que de poser des questions directes.
avatar
Grage Niark

Messages : 509
Date d'inscription : 01/01/2015
Age : 49
Localisation : Derrière un PC

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: D'un pas assuré,

Message  Kentarrak le Mer 3 Aoû 2016 - 20:34

Le Shaloar roux a un reniflement dédaigneux.

"Ta mémoire a vraiment un problème. Ou alors c'étaient tes oreilles quand tu trainais en ville...

Une personne bien informée sait que Parécos et Ssklekalac étaient amis. Même si ce dernier est un Kerlèkses, Parécos l'avait choisi comme parrain pour sa fille.

D'ailleurs elle du disparaitre en même temps que lui. Il l'emmenait tout le temps dans ses convois. Depuis toute petite..."


Le capitaine laisse sa phrase en suspens, observant son cadet.
avatar
Kentarrak

Messages : 26
Date d'inscription : 30/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: D'un pas assuré,

Message  Grage Niark le Mer 3 Aoû 2016 - 21:17

Grage sourit avec un léger recul de tête à la première phrase de son ainé avant de reprendre quand le rouquin laissera un blanc

"Un Kerlekses...  Parfumeur... Mes narines n'ont rien entendu d'ça..."

le jeunot est presque amusé par sa réflexion et l'image mental qu'il se fait d'un Kerlekses parfumeur. Cependant, le sourire s'estompe rapidement pour une expression de perplexité

"[i]Et un maitre des routes qui se promène avec sa fille depuis toute petite... C'est déroutant. Un maitre des routes est bien un caravanier reconnu pour son expérience et donc, sa connaissance des dangers .?."
avatar
Grage Niark

Messages : 509
Date d'inscription : 01/01/2015
Age : 49
Localisation : Derrière un PC

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: D'un pas assuré,

Message  Kentarrak le Mer 3 Aoû 2016 - 22:14

"Mouais."

Kentarrak se frotte un instant le menton, grogne sourdement puis ajoute :

"Ou alors, c'est qu'il avait plus peur des dangers de la ville pour sa fille quand il était absent. Il parait que la mère est morte en couche. Et quand la fille était vraiment en bas âge, on dit que c'est le Kerlèkses qui la gardait pendant que Parécos voyageait. Ça prouve le degré de confiance entre le parfumeur et le Maitre des Routes.

Et pourquoi tu me poses des questions à ce sujet ?"
avatar
Kentarrak

Messages : 26
Date d'inscription : 30/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: D'un pas assuré,

Message  Grage Niark le Jeu 4 Aoû 2016 - 11:05

Il écoute son ainé l'expression réflexive. Après un léger haussement d'épaule suite à la dernière question, le jeunot répond embarrassé.

" Mes souvenirs... Mettre de l'ordre dans mes souvenirs... Je ne suis pas revenu en ville depuis la grande bataille. J'ai eu... appelons ça... un moment d'absence... un vide .. et je me suis retrouvé bien plus au sud du territoire des amazones sans comprendre ce que je foutais la-bas."

La grimace d'un effort, de celui qui cherche dans sa tête, est visible tandis que le jeunot s'exprime lentement sans regarder le capitaine.

" Le chemin du retour.... Pfffuuu ... C'est d'abord des saloperies chevaliers noirs... combat... après rencontre avec les femelles...qui sont tes filles d'ailleurs... ensuite je fais une boucle pour éviter le territoire des amazones tandis que les femelles le traverse... et la... je tombe sur un p'tit convoi... pourquoi le lien avec la famille Sarzano.?. j'sais plus... Les humains du convoi n'étaient pas enclin à la discussion... Ils en avaient après ce maitre des routes... Ils sont morts maintenant..."
avatar
Grage Niark

Messages : 509
Date d'inscription : 01/01/2015
Age : 49
Localisation : Derrière un PC

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: D'un pas assuré,

Message  Kentarrak le Jeu 4 Aoû 2016 - 12:48

Kentarrak grogne de déplaisir. Puis il dit aussitôt :

"Ne va pas chanter sur les toits ton implication dans cette affaire. Sinon la famille Sarzano te fera capturer et torturer. Il se pourrait même que je doive t'arrêter avec l'accusation d'avoir tué les membres d'un de leurs convois.

Ca m'ennuierait."
avatar
Kentarrak

Messages : 26
Date d'inscription : 30/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: D'un pas assuré,

Message  Grage Niark le Jeu 4 Aoû 2016 - 14:46

Du tac au tac, le noiraud reprend sur le ton de la méditation interrogative.

"Donc la famille Sarzano a bien des intérêts qui sont autre que la rançon d'un parfumeur ...""
avatar
Grage Niark

Messages : 509
Date d'inscription : 01/01/2015
Age : 49
Localisation : Derrière un PC

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: D'un pas assuré,

Message  Kentarrak le Jeu 4 Aoû 2016 - 15:25

Le vieux Léodra soupire avant de répondre, avec un fond de hargne grondante dans la voix :

"Le parfumeur est riche. Mais pas assez pour pouvoir donner une récompense qui éveillerait l'intérêt des Sarzano.

Un conseil : te mêle pas des affaires des grandes familles marchandes. Sauf si tu tiens à avoir une vie courte avec une fin intense."
avatar
Kentarrak

Messages : 26
Date d'inscription : 30/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: D'un pas assuré,

Message  Grage Niark le Jeu 4 Aoû 2016 - 15:50

"Hum hum..." Grage laisse échapper un léger grondement suite à l'insatisfaction de sa curiosité.

"J'ai bien l'intention de devenir plus fort que toi" Lâche ensuite le jeunot fièrement amusé dans une profonde expiration avant de reprendre d'un grondement tonique.

"Et donc, de faire des choix raisonnés ... à commencer par celui de parfaire mon éducation et mes connaissances en allant voir une ... vénérable. A ton avis, avec laquelle ais-je le plus de chance d'avoir un dialogue intéressant ? ou plutôt, une entrée en matière la moins fracassante. "...
avatar
Grage Niark

Messages : 509
Date d'inscription : 01/01/2015
Age : 49
Localisation : Derrière un PC

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: D'un pas assuré,

Message  Kentarrak le Jeu 4 Aoû 2016 - 18:21

Kentarrak souffle du nez, presque à la façon d'un éternuement. Exprimant ainsi son dédain.

"Fais toi ton expérience par toi-même, jeunot."
avatar
Kentarrak

Messages : 26
Date d'inscription : 30/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: D'un pas assuré,

Message  Grage Niark le Jeu 4 Aoû 2016 - 19:55

Le noiraud est amusé par le retour du rouquin. Une nouvelle lueur de curiosité empli les yeux de Grage qui s'adresse au capitaine d'un grondement respectueux :

" Les Léodra sont par nature rivaux. Cependant, si un Léodra éprouve un profond respect pour un autre. Comment doit-il s'y prendre pour l'exprimer ?... avant un au-revoir par exemple..."
avatar
Grage Niark

Messages : 509
Date d'inscription : 01/01/2015
Age : 49
Localisation : Derrière un PC

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: D'un pas assuré,

Message  Kentarrak le Mar 9 Aoû 2016 - 14:38

Le capitaine de la garde hausse un sourcil, intrigué. Puis il répond avec sérieux.

"Entre Léodras, comme entre tous Shaloars, l'expression du respect est assez instinctive. Ton langage corporel l'indiquera de lui-même. Si tu te penses supérieur, tu te redresseras et essaieras d'être le plus imposant possible. Si tu reconnais l'autorité de ton interlocuteur, tu baisseras les épaules, te courberas et essaieras d'être le plus insignifiant possible.

Mais ce qui importe le plus entre Shaloars, c'est le regard. Si tu baisses le regard, tu marques ton respect et l'acceptation de la dominance de ton vis-à-vis. Si tu restes les yeux plantés dans les siens, tu exprimes que tu te considères son égal. Si tu lèves le regard au-dessus de ses yeux ou que tu l'ignores, tu te places comme son supérieur.

La position du regard prend toute son importance lors de la première rencontre. Elle établit le rapport de force. Et s'il n'est pas accepté conjointement dès les premiers instants, la violence devra prouver qui à l'ascendant ou que les valeurs respectives sont équivalentes.

Est-ce que ça te parle ?"
avatar
Kentarrak

Messages : 26
Date d'inscription : 30/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: D'un pas assuré,

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum