Le Léodra progresse

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le Léodra progresse

Message  Grage Niark le Mer 4 Oct 2017 - 10:43

au plus vite de ce que lui permette les éléments, prenant le temps d’ajuster ses apparats et d’utiliser l’environnement pour être le moins gêné possible par les vents pour progresser le plus rapidement possible. Si une course en petite foulée est possible jusqu’au quartier des indépendants, alors c’est le rythme que s’impose le massif guerrier. Grage estime sa vitesse de progression pour tenter d’arriver avant le groupe de mercenaires qu’il traque.

Une fois dans le quartier des indépendants, le rythme est soutenu jusqu’à l’approche de l’enclos à grands fauves. La tempête doit générer une certaine excitation des bestiaux favorable à pour une approche moins remarquée.

L’ex-lieutenant emprunte les accès plus étroits pour accéder à sa destination, les routes plus larges étant empruntées par les convois et, probablement par les smilodons. Le carnassier se dirige vers ce qui peut être logiquement le chemin le plus direct que va emprunter le groupe de mercenaires pour se rendre à cet enclos. Le shaloar cherche à se placer le plus favorablement pour sa dernière approche qui lui permettra de voir si le groupe est déjà arrivé. Si ce n’est pas le cas, alors le massif guerrier cherche le meilleur endroit pour voir sans être remarqué les personnes qui viendrait parquer leurs bestiaux.

Pendant tout le trajet, le noiraud adapte sa progression en fonction des éléments et de l’environnement. Prudence et observation sont de mise, l’objectif principal est d’arriver en entier, le moins visible possible et sans rencontrer d’ennuis majeur.
avatar
Grage Niark

Messages : 317
Date d'inscription : 01/01/2015
Age : 49
Localisation : Derrière un PC

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Léodra progresse

Message  Titi le Mer 4 Oct 2017 - 13:23

Quand les rues sont vides, il est bien plus aisé d'éviter les ennuis. En outre, passer par les ruelles permet de présenter moins de prise au vent. La pluie ne vient toujours pas. Conformément aux prévisions du Shaloar, la tempête n'est pas pour à l'ordre du jour. Grage croise de moins en moins de passants pressés : la plupart ont déjà du rejoindre un abri.

Déterminer le chemin qui sera logiquement emprunté par les smilodons est aisé : la ligne droite depuis les portes de l'est. Vu que l'enclos se trouve dans l'avenue juste derrière les portes.

A moins qu'ils aient pu profiter d'un moyen de déplacement plus rapide que la marche à pied, les maraudeurs sont certainement encore sur la route quand le jeune Léodra aperçoit les murs et les toits de l'enclos à grand fauve. Comme partout en ville, les bêtes ne sont pas laissées à l'air libre. Personne n'est assez stupide pour appâter gratuitement les voleurs ou les adeptes de massacres animaux. A côté de la grande double-porte d'entrée, le mur est peint avec un grand emblème de la famille Sarzano, sans doute pour rappeler leur protection du lieu.

Une vérification des alentours indique qu'il est aisé de trouver un porche ou une ruelle pour observer la seule entrée de l'enclos en restant discret. Néanmoins, un client méfiant ou prévoyant peut aisément déterminer les points possibles de surveillance. Le bâtiment de l'enclos est plus haut que les autres dans les environs. Et des meurtrières au dernier étage indiquent qu'il est aisé à défendre par des archers ou des arbalétriers. Surveiller depuis les toits proches risque de ne pas être discret, et expose aux vents.

Grage ne peut pas être certain que ses cibles soient déjà arrivées ou non. En tout cas, uniqement par une simple vérification visuelle depuis les rues.
avatar
Titi
Admin

Messages : 1303
Date d'inscription : 11/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://mondatiti.forumperso.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Léodra progresse

Message  Grage Niark le Mer 4 Oct 2017 - 14:53

L'homme lion va prendre le temps de cacher ses apparats. Etre vue et reconnu en tant que shaloar par des citadins, oui, mais il devient plus difficile au premier coup d'œil de reconnaitre le noiraud.

Grage va donc se diriger vers l'arrière du bâtiment, le côté opposé à la porte est, ce qui le cachera de la rue principale. en approchant de l'enclos, il emprunte les rues de façon a avoir un vent portant et laisse travailler son flair aiguisé.

Si le flair ne repère rien de particulier, le massif Léodra va venir longer les murs de l'enclos du bon côté pour ne pas être gêné par les vents, ce qui n'est pas un crime en soi. Puis, avancer progressivement et lentement pour avoir une vue dégagée sur cette grande rue et percevoir, s'ils sont en approche, le groupe de cavalier montant les gros félins.Si le groupe est en approche par cet accès, cela se verra plus facilement et il suffira au carnassier de faire une petite machine arrière sans geste brusque pour aller se faufiler parmi les ruelles sans trop attirer l'attention.

Avant toute manœuvre dégagée, le carnassier effectue des panoramiques ajustés à la recherche de détails, de danger, d'espions postés autres que ceux de la famille Sarzano qui protègent leur bien.
avatar
Grage Niark

Messages : 317
Date d'inscription : 01/01/2015
Age : 49
Localisation : Derrière un PC

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Léodra progresse

Message  Titi le Mer 4 Oct 2017 - 15:47

Avec une capuche bien rabattue, si Grage veille à bien cacher ses mains, il sera difficile de repérer qu'il a le pelage noir. Enfin, désormais... vu l'absence de présences dans les rues et sur les toits, la précaution devient superflue. De fait, la seule présence de quiconque qui ne se presse pas de rejoindre un abri devient immédiatement suspecte pour n'importe quel hypothétique observateur.

Le vent forcit encore. Il charrie maintenant des débris et des déchets que l'homme-lion va devoir détourner de ses armes pour ne pas se retrouver souillé. Même si les vents sont  bien dans le bon sens, les odeurs sont couvertes par celles - désagréables - des détritus. Aucune chance de repérer quoi que ce soit avec l'odorat.

Sans surprise, Grage ne détecte aucun autre observateur. Quand le citadin craint la tempête à tort ou à raison,  il ne reste pas aux fenêtres. Il en ferme d'ailleurs les volets. Même les gardes du dernier étage de l'enclos ne restent pas devant les meurtrières. Néanmoins, l'homme-félin peut les repérer lorsqu'ils passent devant les fines ouvertures verticales. L'étroitesse des meurtrières empêche de reconnaitre qui que ce soit. Grage ne parvient même pas à déterminer le nombre exact de ces vigiles, mais il y en au moins une demie-douzaine.

Puis la patience du massif Léodra porte ses fruits. Un groupe de smilodons se rapproche en suivant l'avenue depuis les portes de l'est. Les grands fauves, sans être montés, forment un cercle au centre duquel avancent l'ensemble des maraudeurs, protégés par la masse de leurs montures. L'énervement des félins est manifeste : ils fouettent de la queue. Grage imagine même leurs grondements sourds et irrités car hélas ils sont couverts par les hurlements du vent.

Si la formation serrée des smilodons protègent les marcheurs des projectiles poussés par les vents, elle les empêche aussi de bien distinguer les alentours. Grage peut donc retourner en arrière en toute quiétude. Il attend ensuite derrière un coin de mur, dans une ruelle. Le jeune Shaloar observe ensuite tranquillement l'arrivée du groupe auprès de l'enclos. L'un des maraudeurs au visage engoncé dans sa capuche s'avance entre les smilodons de tête et va user vigoureusement du heurtoir de cuivre ornant un vantail de la porte.
avatar
Titi
Admin

Messages : 1303
Date d'inscription : 11/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://mondatiti.forumperso.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Léodra progresse

Message  Grage Niark le Mer 4 Oct 2017 - 18:34

Le guerrier se fait le plus discret possible, tout en cherchant à voir sans être vue. Le jeu des attitudes devient important. Le groupe rentre t’il « chez lui » ou vont-ils simplement déposer les smilodons et repartir. L’éventualité que les poursuivants de Grage soient des membres de la famille Sarzano n’est pas écartée. Cependant, en cet endroit, mieux vaut ne pas être vue et le massif guerrier préfèrera jouer la carte de la discrétion plus que de la recherche d’informations en ce lieu ou la famille est « reine ».

L’ex-lieutenant profite de l'approche et l’attente avant que la porte s’ouvre pour s’assurer que le groupe est au complet et veux vérifier aussi que les archers sont bien dans le bloc de félins.
avatar
Grage Niark

Messages : 317
Date d'inscription : 01/01/2015
Age : 49
Localisation : Derrière un PC

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Léodra progresse

Message  Titi le Mer 4 Oct 2017 - 20:10

Difficile de distinguer clairement quoi que ce soit à cause des vents qui charrient en hurlant poussière, débris, fange, déjections et déchets. A part celui qui a usé du heurtoir, les voyageurs restent confinés au centre du cercle de grands fauves à dents de sabre, dont l'agitation grandit à cause de l'arrêt sous les bourrasques déchainées. A force de patience et de vigilance, Grage finit par dénombrer les capuches. Un capuchon devant la porte et dix-neuf autres entre les smilodons. Chacun baisse la tête et reste courbé pour ne pas dépasser au-dessus de l'échine des montures féroces. Cette mesure de protection contre les vents les empêche également de pouvoir remarquer le Shaloar tapi dans sa ruelle. Celui qui s'est avancé redouble d'efforts pour causer le maximum de vacarme avec le heurtoir. Les coups finissent par retentir au-dessus des hurlements du vent.

La porte finit par s'entrouvrir...
avatar
Titi
Admin

Messages : 1303
Date d'inscription : 11/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://mondatiti.forumperso.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Léodra progresse

Message  Grage Niark le Mer 4 Oct 2017 - 21:04

Au moment ou la porte commence à s'entrouvrir, le guerrier spirituel fait appels aux pouvoirs du dragon. Perception, force, adresse et rapidité se voient alors nettement améliorés. Cela permet au carnassier de mieux se tapir et de mieux percevoir les premiers échanges verbaux, et aussi de s'assurer qu'aucun détail dans le décor n'a été oublié.

Cela va permettre au Shaloar d'être beaucoup moins ennuyé par la tempête. Vigilance de mise, et connaissant les moyens des familles, le noiraud est sur ses gardes. Si un danger venait à se faire sentir parce qu'il a été repéré, le solitaire est prêt à déguerpir en affolant les smilodons par un puissant grondement signifiant l'attaque pour tous félins.
avatar
Grage Niark

Messages : 317
Date d'inscription : 01/01/2015
Age : 49
Localisation : Derrière un PC

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Léodra progresse

Message  Titi le Mer 4 Oct 2017 - 21:30

Il faut l'acuité améliorée de son ouïe pour permettre à Grage de réussir à entendre ce que crie l'homme qui a ouvert la porte. Ce dernier est resté caché derrière le battant qu'il a tiré.

"C'est pour quoi ?"

Le maraudeur qui a frappé répond en criant lui aussi :

"Sept smilodons !"

La réponse ne se fait pas attendre :

"Entrez !"

Les conditions climatiques sont manifestement suffisantes pour décourager les curieux, vu que les sens amplifiés du jeune Shaloar ne détectent rien de plus que ce qu'il avait déjà remarqué. Aucun danger ne semble s'ajouter à celui diffus apporté par les vents brutaux.

Heureusement, les interlocuteurs sont pressés. L'échange crié n'a pas duré. Puis la porte est ouverte en plus grand, l'autre battant est lui aussi écarté. Le groupe se rue alors à l'intérieur et plusieurs personnes viennent pousser pour refermer les portes en les claquant. Elles sont rapidement barrées et verrouillées.

Grage parvient encore à entendre de l'autre côté des portes refermées :

"Sale temps, hein ?
- Ouais, carrément ! Vent de merde !
- Si vous avez des besants, on peut vous proposer du vin chaud...
- Et comment, l'ami !"


La façon de parler, l'accent confirment que le maraudeur qui répond n'a pas les manières des nomades des Terres Brisées, plutôt celles des citadins, mais difficile de distinguer les habitants de Tradisgantia de ceux des forteresses. Le groupe qui vient d'entrer semble être traité comme n'importe quels clients.

L'homme-félin sent qu'il ne va pas pouvoir faire durer ses pouvoirs beaucoup plus longtemps s'il tient à rester efficace.
avatar
Titi
Admin

Messages : 1303
Date d'inscription : 11/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://mondatiti.forumperso.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Léodra progresse

Message  Grage Niark le Mer 4 Oct 2017 - 22:49

Avant de mettre un terme à l'utilisation de ses capacités, l'homme lion profite une nouvelle fois de ses sens aiguisés pour tenter de repérer l'improbable détail ou une source de danger qui pourrait roder aux alentours.

A tout hasard, si pendant son inspection, l'homme lion perçoit une grande planche de bois (volet, porte ou autre...) qui traine, ou tout autre gros objet pour servir d'abri de fortune, alors Gage sourit et ira  ramasser. Mieux, si la providence est avec lui, une niche permettant de voir la grande porte du parc à smilodon sans être trop visible.

Après ces recherches visuelles, les pouvoirs seront coupés.
avatar
Grage Niark

Messages : 317
Date d'inscription : 01/01/2015
Age : 49
Localisation : Derrière un PC

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Léodra progresse

Message  Titi le Mer 4 Oct 2017 - 23:49

Vérifiant pour la énième fois, Grage ne découvre aucun nouveau danger, aucune nouvelle présence. Les vents hurlants sont toujours suffisants pour dissuader les curieux. Les détails ne manquent pas mais n'ont aucun intérêt pour qui ne s'intéresse pas spécifiquement aux arabesques aléatoires des trajectoires des débris et des déchets.

Ayant déjà choisi le meilleur point de vue possible, l'homme-lion est fatalement déçu de ne pas découvrir mieux.

Il peut par contre récupérer sans peine un panneau de bois... s'il accepte d'être maculé de la tête aux pieds de détritus et de déjections malodorantes en quittant la protection de son coin de mur...
avatar
Titi
Admin

Messages : 1303
Date d'inscription : 11/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://mondatiti.forumperso.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Léodra progresse

Message  Grage Niark le Jeu 5 Oct 2017 - 9:51

Déçu effectivement par l'absence de confort, le noiraud descend rapidement mais précautionneusement par les petites routes parallèle vers la porte est, en direction des maisons d'où sont sorti les archers. Chemin faisant, il jette de temps à autres un coup d'œil dans l'artère principale voir si les tavernes ont leur fenêtres ouvertes.
avatar
Grage Niark

Messages : 317
Date d'inscription : 01/01/2015
Age : 49
Localisation : Derrière un PC

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Léodra progresse

Message  Titi le Jeu 5 Oct 2017 - 11:01

Le jeune homme-félin a du oublier l'ambiance claustrophobique de Tradisgantia s'il a réellement espéré pouvoir trouver une fenêtre ouverte, d'autant plus par temps de grand vent ! Les fenêtres des rez-de-chaussée sont toujours maintenues fermées : l'habitant de la cité sait trop bien qu'il est risqué de s'exposer à la violence des rues. Les fenêtres des étages ne s'ouvrent que pour aérer et pour jeter le contenu des pots d'aisance en contrebas.

Donc, sans surprise, Grage ne voit aucune fenêtre ouverte dans les façades des tavernes.

Pendant ses déplacements dans les ruelles et les venelles, le Léodra est tout de même obligé de faire appel à toute sa vivacité pour esquiver les étrons volants et la fange tourbillonnante. Il se fera tout de même consteller de petites tâches malodorantes. Les hurlements stridents des vents l'empêchent d'entendre quoi que ce soit d'autre.

L'absence de passants fait que le guerrier spirituel rejoint aisément et sans mauvaise rencontre l'arrière de la plus proche maison d'où il se souvient avoir vu certains archers sortir. Cette maison est situé dans l'artère menant aux portes de l'est. Elle est étroite et dotée d'un seul étage, mais elle profite de solides murs en pierre. Son toit est à double-pente et aurait manifestement besoin de réparations vu le nombre de tuiles qui manquent.
avatar
Titi
Admin

Messages : 1303
Date d'inscription : 11/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://mondatiti.forumperso.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Léodra progresse

Message  Grage Niark le Jeu 5 Oct 2017 - 12:25

Grage se remémore la scène ou les archers sont sortis dans la hâte. Avec un peu de chance, ils n’ont pas pris le temps de fermer la porte à clefs en partant. Et vu l’état de la baraque, il se peut que se soit juste un scouat pour une opération « traque du gros minou ». L’homme lion va donc s’approcher précautionneusement de la porte du devant, en longeant les murs et prenant garde aux éléments déchaînés. C’est le passage par lequel on attend le moins les ennuis, surtout quand on part dans la hâte et donc, le moins de risque de piège.

Une fois proche de la porte, le guerrier sort une de ses épées à 1 main plus appropriée en cas de combat dans la demeure. Inutile de chercher à percevoir bruit ou son à l’intérieur avec cette tempête. Une fois bien positionné, le noiraud tente d’ouvrir la porte sans se montrer. Si il y a des habitants dans la maison, peut être penseront ils qu’il s’agit de la tempête.
avatar
Grage Niark

Messages : 317
Date d'inscription : 01/01/2015
Age : 49
Localisation : Derrière un PC

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Léodra progresse

Message  Titi le Jeu 5 Oct 2017 - 13:03

Debout dans l'avenue, le massif homme-lion est sans cesse bousculé par les vents vociférants qui peuvent s'exprimer ici avec toute leur force. La masse et les prises d'appui solides du Léodra lui permettent de ne pas être emporté. Il doit également se protéger le visage des désagréables projectiles propulsés par les bourrasques agressives. Il est parfois nécessaire de se plaquer contre le mur pour éviter les objets volants les plus volumineux qui rebondissent contre le sol. A un moment donné, Grage peut même voir passer à vive allure un lourd tonneau roulant. Sans doute abandonné par des citadins trop pressés de se mettre à l'abri.

Epée dégainée, le Shaloar noir s'approche de la porte de devant. De sa main libre, il saisit la clanche et essaie d'ouvrir. Verrouillé ! La porte de bois est lourde mais n'est pas renforcée de métal. En outre, elle n'est retenue que par une seule serrure.
avatar
Titi
Admin

Messages : 1303
Date d'inscription : 11/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://mondatiti.forumperso.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Léodra progresse

Message  Grage Niark le Jeu 5 Oct 2017 - 13:42

Grage va se mettre face au mur, presque contre le mur, la porte sur sa droite et l'épée dans la main gauche. La main droite gantelet va venir se plaquer lentement sans faire de bruit supplémentaires que ceux existants, contre la porte à hauteur de la serrure. Progressivement, le massif guerrier excéder une pression de plus en plus forte, s'aidant de sa masse corporelle.

Le fait de procéder ainsi va permettre se sentir le point de rupture si le noiraud arrive à l'atteindre et juste après un dernier appui sec, retirer la main pour que personne de l'intérieur ne puisse la voir. Si piège ou grand danger il y a, le félin est prêt à éviter une attaque de zone dont les alchimistes peuvent avoir le secret et à rouler sur le coté gauche de la maison.
avatar
Grage Niark

Messages : 317
Date d'inscription : 01/01/2015
Age : 49
Localisation : Derrière un PC

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Léodra progresse

Message  Titi le Jeu 5 Oct 2017 - 16:31

Grage se rend vite compte que, même avec ses griffes, sa force naturelle sera bien insuffisante pour réussir à broyer ou à forcer une serrure. Il lui faut au minimum de l'élan.

En exerçant (pas 'excédant') sa force sans élan, Grage inflige l'équivalent des dégâts d'une frappe rapide (autrement dit sa Force divisée par huit). Pour réussir ce tour de force, il lui faudrait une Force amplifiée par ses pouvoirs.

Actuellement, Grage subit une pénalité de -2 en Fatigue. Son niveau 2 d'Endurci lui permet de l'ignorer. Par contre, les éventuels prochains malus se feront ressentir...
avatar
Titi
Admin

Messages : 1303
Date d'inscription : 11/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://mondatiti.forumperso.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Léodra progresse

Message  Grage Niark le Jeu 5 Oct 2017 - 17:16

Après ce constat de force insuffisante, et avant d'utiliser un autre moyen, le Léodra va observer les fenêtres. Si les volets sont fermés, il y a de forte chance pour que la maison soit habitée. Et si il y a un petit trou dans le bois des fenêtres, alors l'homme lion scrute à l'intérieur au cas ou une lumière même faible serait visible.
avatar
Grage Niark

Messages : 317
Date d'inscription : 01/01/2015
Age : 49
Localisation : Derrière un PC

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Léodra progresse

Message  Titi le Jeu 5 Oct 2017 - 18:41

Lorsqu'il s'est approché de la porte de l'étroite maison, Grage a pu constater la présence de volets fermés aux fenêtres. Tout comme le toit, les volets ne sont pas dans le meilleur des états. Ils portent des traces de coups et de griffures. Le massif homme-félin n'a donc aucune peine à repérer la lumière qui provient d'une des fenêtres, à travers une mince brisure du volet.

Il se glisse alors jusqu'au point d'observation favorable. Et commence à lorgner l'intérieur. L'observation n'est pas aisée vue l'étroitesse du champ de vision, et le jeune Shaloar doit se concentrer sur sa tâche. Il sursaute donc quand une tuile vient s'écraser de côté sur son armure au niveau de l'épaule, éclatant en de multiples débris. Aussitôt emportés par les vents. L'impact a été totalement absorbé par les protections du Léodra noir, qui reste donc indemne. Une vérification rapide et instinctive atteste qu'il n'y a toujours aucune présence dans l'avenue, ni dans les rues transversales, ni sur les toits d'en face. Le guerrier spirituel reprend son observation.

Il finit par distinguer une table de bois rustique. Un homme y est attablé, assis sur un tabouret de bois à trois pieds. Il est âgé : au moins la quarantaine d'années. Ses cheveux et sa barbe mal taillés sont blancs. Il est vêtu d'habits simples couverts de vieux atours de laine défraîchie. Ses vêtements comme son hygiène apparaissent négligés. Il est nerveux. Les doigts de sa main droite pianotent sur la table. Il sursaute à chaque choc produit par les vents, vérifiant ensuite autour de lui, sans doute les murs et le plafond.
avatar
Titi
Admin

Messages : 1303
Date d'inscription : 11/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://mondatiti.forumperso.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Léodra progresse

Message  Grage Niark le Jeu 5 Oct 2017 - 19:38

L'individu à l'intérieur ne ressemblant en rien au groupe de mercenaire, le massif guerrier fait chemin inverse par la même route, se déplaçant au plus rapidement de ce qu'il peut quand il est à découvert, longeant les murs protecteurs à pas rapide et assuré, prenant nombreuses autres précautions pour ne pas subir le déchainement des éléments. La tempête est un allié dangereux et indomptable. L'armure est au complet, le casque sur la tête.
Une fois sa cachette près de l'enclos retrouvée, il améliore comme il peut sa position pour s'abrité au mieux et attendra patiemment que ses proies sortent de l'enclos de la famille Sarzano.
Le temps d'un vin chaud, oui. Mais la garderie des bestiaux n'étant une auberge, l'homme lion espère que ceux ci finiront par sortir.
avatar
Grage Niark

Messages : 317
Date d'inscription : 01/01/2015
Age : 49
Localisation : Derrière un PC

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Léodra progresse

Message  Titi le Ven 6 Oct 2017 - 11:22

Bien recouvert par son armure complète, le jeune Léodra noir retrouve sa position initiale dans la ruelle pour surveiller l'enclos à grands fauves. Au-dessus de la double-porte, l'enseigne de métal représentant une tête de lion en train de rugir se balance furieusement au bout de ses courtes chaînes. Le Shaloar n'a aucun moyen "d'améliorer" la position qu'il avait déjà choisie précédemment : il reprend donc la même. A la fin de son périple rendu erratique par les bousculades venteuses, sa tenue est maintenant entièrement crottée.

A nouveau, l'homme-félin - pourtant habitué à la survie dans les terres sauvages - sous-estime la dissuasion provoquée par les vents hurlants. Il faudrait être un bien mauvais commerçant pour jeter dehors des clients quand des vents à décorner les boeufs soufflent à l'extérieur. Surtout que contrairement aux auberges et aux tavernes, ce type d'établissement fait payer son service au moment de sortir les animaux (après tout, ils peuvent conserver les bêtes en cas de mauvais payeur, et ils peuvent aussi augmenter le tarif si les fauves ont causé des dégâts et/ou des blessures). Si sa force et sa masse permettent à Grage de n'être que bousculé par les bourrasques, il est très probable qu'un simple humain soit par contre propulsé, balayé par les vents.

Donc Grage commence à attendre en vain pendant plusieurs sabliers...
avatar
Titi
Admin

Messages : 1303
Date d'inscription : 11/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://mondatiti.forumperso.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Léodra progresse

Message  Grage Niark le Ven 6 Oct 2017 - 11:40

Pendant ses plusieurs sabliers, e tout croteux pestouille intérieurement de son mauvais choix et de ce satané sens du commerce quand il s'agit d'argent. Une tempête de ce genre est faite pour durer et ne se lèvera pas de si tôt. D'ailleurs, l'homme fait appel à ses connaissance en survie pour estimer la durée de la tempête. Si celle ci est fait pour durer et qu'aucun signes d'accalmie ne se présente, alors le massif guerrier rebrousse à nouveau chemin et retourne vers les maisons pour inspecter les deux autres. Les précautions liées à la tempêté sont de mise.

De la même façon, le noiraud commence par l'arrière des bâtisses, puis le devant. Dans un premier temps uniquement les signes de vie. L'une de ses bâtisses deviendra sa tanière en attendant que les éléments se calme.

L'ordre des maisons inspectées se fait de la plus proche à la plus lointaine.
avatar
Grage Niark

Messages : 317
Date d'inscription : 01/01/2015
Age : 49
Localisation : Derrière un PC

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Léodra progresse

Message  Titi le Ven 6 Oct 2017 - 11:56

Le jeune homme-lion estime que la furie venteuse va encore durer au moins quelques heures. Il est heureux que la pluie ne l'accompagne pas.

La seconde maison à investiguer se trouve dans une des rues parallèles à l'avenue. Il y est plus aisé de trouver un chemin erratique qui brise les vents. Le Shaloar peut à loisir passer derrière puis devant. Cette maison-là est en meilleur état que la précédente et plus large. Egalement dotée d'un étage et, bien sûr, avec des volets fermés. En collant son oreille à la petite porte de derrière, Grage parvient à entendre de courts feulements énervés, épisodiques et assourdis. Il y reconnait le timbre d'un de ses congénères mais du clan Mashra.
avatar
Titi
Admin

Messages : 1303
Date d'inscription : 11/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://mondatiti.forumperso.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Léodra progresse

Message  Grage Niark le Ven 6 Oct 2017 - 13:23

Le massif Léodra fait une grimace d'insatisfaction. Voici un traitre qui a contribué, peut-être sans le savoir, à une traque contre un autre Shaloar. Même si ce n'est pas le grand amour, le noiraud mémorise son odeur s'il peut la percevoir. Et si l'odeur est identifiée, ce Mashra est-il connu de l'ex-lieutenant.

Et toujours aussi prudent, le sans abri se dirige vers la troisième maison pour y appliquer le même procédé.
avatar
Grage Niark

Messages : 317
Date d'inscription : 01/01/2015
Age : 49
Localisation : Derrière un PC

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Léodra progresse

Message  Titi le Ven 6 Oct 2017 - 15:06

A nouveau, les vents et les issues hermétiquement closes viennent contrarier les désirs du Shaloar...

Grage ne parvient donc pas à déceler la moindre odeur provenant de son congénère. Par contre, les senteurs nauséabondes des vents ne se font pas oublier, elles !
avatar
Titi
Admin

Messages : 1303
Date d'inscription : 11/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://mondatiti.forumperso.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Léodra progresse

Message  Grage Niark le Ven 6 Oct 2017 - 15:52

Après avoir expulsé l'air de ses naseaux, le noiraud entame son périple vers la dernière demeure pour voir à quoi elle ressemble et si il y a de la vie à l'intérieur. Le Shaloar avance toujours prudemment et se protège du mieux qu'il peut des affres du vent.
avatar
Grage Niark

Messages : 317
Date d'inscription : 01/01/2015
Age : 49
Localisation : Derrière un PC

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Léodra progresse

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum