Précédent la foule[ Suite Parécos / Les Femelles ]

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Aller en bas

Re: Précédent la foule[ Suite Parécos / Les Femelles ]

Message  Titi le Jeu 24 Mai 2018 - 13:08

Charina répond encore de murmures tranquilles, restant totalement immobile :

"Alors il faudra commencer par t'apprendre ce langage corporel. Il est partagé par tous les Shaloars et nous permet de communiquer entre nous même au milieu des inférieurs.

La dominance s'applique entre les femelles de la même façon qu'entre les mâles. Mais un mâle a toujours la dominance sur une femelle. Une femelle apprend à l'accepter dès son plus jeune âge. Les regards entre mâle et femelle n'ont donc pas d'autres significations que les émotions qu'ils convoient.

Ton humour ne regarde que toi. N'espère simplement pas que nous riions à tes blagues. Elles sont la plupart du temps pitoyables ou infantiles."
avatar
Titi
Admin

Messages : 1804
Date d'inscription : 11/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://mondatiti.forumperso.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Précédent la foule[ Suite Parécos / Les Femelles ]

Message  Grage Niark le Jeu 24 Mai 2018 - 14:43

L’attention que porte Grage est palpable pour son interlocutrice, même de dos.

« Concernant mon amnésie, je devrais plutôt parler de mes amnésies. J’ai tendance à oublier, à perdre mes souvenirs après chaque grande bataille, comme celle de Tradisgantia. Il est donc possible qu’un jour, je sois capable de passer à côté de vous sans même vous reconnaitre.

Maintenant que votre choix est établi, je vais vous présenter des personnes à Fort Braise qui s’occuperont de mon cas si cela venait à se produire. Vous aurez juste à les prévenir. C’est à eux d’agir dans cette situation.

C’est d’ailleurs ce qui s’est produit peu de temps avant votre rencontre. Suite là la grande bataille, je me suis éveillé au beau milieu du territoire Amazon. C’est là que j’ai rencontré Loup. Je l’ai aidé à fuir ses assaillantes avant de l’accompagner. Un représentant de mon ordre est venu à moi avant que je ne vous rencontre. Ou plutôt l’inverse, avant que je ne devienne votre gibier.
»

Le sourire du noiraud peut se sentir à l’évocation de ce souvenir, le timbre du doux grondement devient nostalgique.

« Il s’est passé quelque chose ce jour-là. Indéfinissablement bon et poignant. Je suis incapable de le définir. »
avatar
Grage Niark

Messages : 956
Date d'inscription : 01/01/2015
Age : 50
Localisation : Derrière un PC

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Précédent la foule[ Suite Parécos / Les Femelles ]

Message  Titi le Jeu 24 Mai 2018 - 15:00

Toujours avec le même faible volume de voix calme, sans un mouvement, la femme-lionne répond :

"Je vais commencer par t'éviter de faire fausse route :

Nous n'avons pas encore établi notre choix.

En ce qui me concerne, je resterai au moins le temps de te donner le moyen d'éviter de te faire tuer par tes pairs Léodra par simple ignorance des usages. Mais nous doutons encore du fait que tu puisses faire un bon père, même si nous apprécions la plupart du temps ta compagnie.

Pour que nous décidions de devenir tes femelles attitrées, il faut tout d'abord que nous ayons la conviction que tu sais être responsable et penser plus large que ta seule personne. En somme, que tu sauras établir et gérer un territoire."
avatar
Titi
Admin

Messages : 1804
Date d'inscription : 11/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://mondatiti.forumperso.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Précédent la foule[ Suite Parécos / Les Femelles ]

Message  Grage Niark le Jeu 24 Mai 2018 - 18:28

«  Votre choix n’est donc pas un choix de cœur. Juste un choix de raison dont je ne réfute pas la légitimité et dont je comprends le sacrifice pour la survie des Léodra.

Répond le noiraud sans masquer son amertume.

«  Je suis encore empli d’une forme de naïveté. »

La femelle peut sentir une déception bien plus grande que son premier propos que le noiraud ravale, sans masquer, le temps d’un silence. Pendant cette pause verbale, l’homme lion commence à masser la musculature de la féline. Dans un premier temps avec douceur, se régalant des contours des muscles présents, puis plus fermement pour sentir la fermeté du muscle,  prenant soin de ne pas planter ses griffes.

«  Établir et gérer un territoire. Je ne partage pas ce point de vue. Ma vision est pourtant bien  plus large que mon verbe qui est trop souvent l’expression de mon nombril jusqu’au bout de ma truffe. Rare sont ceux qui prennent le temps de décortiquer les propos d'un jeunot pour en percer les véritables motivations. Elles vont bien plus que ma simple personne.

Je me suis refusé à toutes responsabilités supplémentaires pour l’instant. Je grandi trop vite et mon raisonnement ne suis pas l'évolution de ma puissance au combat. Gérer un territoire ? Mon ambition actuelle est différente quant à l’exercice et l’application de mes devoirs que je me suis construit, faute d'éducation, ou de souvenirs d'éducation.

Avant de me prononcer à ce sujet, j’ai besoin d’être instruit. La franchise me pousse à reconnaître que je ne me vois pas me brosser le poil au même endroit pendant que l’ennemi de la vie agit un peu partout. Si aucun d’entre nous ne fait le choix de porter le combat au bon endroit, au bon moment, alors chaque territoire restera isolé et sombrera sous la perfidie de notre ennemi.

Au risque de perdre l’entrain et l’énergie qui me motive un peu plus chaque jour depuis notre rencontre, je ne suis pas un sédentaire.
»

Les dernières paroles sont lâchée à contre cœur.
avatar
Grage Niark

Messages : 956
Date d'inscription : 01/01/2015
Age : 50
Localisation : Derrière un PC

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Précédent la foule[ Suite Parécos / Les Femelles ]

Message  Titi le Jeu 24 Mai 2018 - 20:03

Charina commence à ronronner faiblement sous le massage, restant immobile et attentive.

A la fin des propos de Grage, la femme-lionne reprend ses murmures :

"Tous les Shaloars font passer leur devoir avant les sentiments. Tous. Tous les Clans. A leur façon."

Puis elle soupire et ajoute, la voix toujours aussi basse :

"Il fallait s'attendre à ce qu'un pelage noir ne veuille pas suivre les traditions.

Soit. Alors quel futur as-tu à proposer à tes femelles ? Comment vas-tu assurer la sécurité de tes enfants ?"


Une petite pause, puis elle poursuit :

"Je ne comprends pas toutes tes paroles. Qui désignes-tu par ennemi de la vie ?"
avatar
Titi
Admin

Messages : 1804
Date d'inscription : 11/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://mondatiti.forumperso.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Précédent la foule[ Suite Parécos / Les Femelles ]

Message  Grage Niark le Jeu 24 Mai 2018 - 21:10

« C’est le sujet que je voulais aborder avec toi après celui de mon amnésie.

Ceux que je nomme ennemi de la vie, ou ennemi de toute chose, sont les seigneurs de l’entropie. Le premier que j’ai croisé s’amusait à faire croire par le biais d’une illusion qu’un homme loup était à l’origine de la destruction d’un fortin Kosruzi. L’objectif étant de déclencher une guerre entre ces deux peuples pour les regarder s’affaiblir avant de porter le coup de grâce aux hommes loup.

Leurs sbires sont majoritairement plus forts que moi, même si j’arrive à en venir à bout quand j’ai du soutient. Leurs émissaires sont de puissants sorciers qui achètent des esclaves en masse à Tradisgantia. Je dois les éviter car je suis leur cible quand je les croise et ils sont sous couvert des familles marchandes dont ils sont clients. Ils font aussi du commerce avec d’autres grandes cités.

Ils sont suffisamment malins pour agir sans se dévoiler.

A Fort Braise, les choses sont différentes. Les vrais guerriers savent et nos marchands ne sont pas directement corrompus par l’avidité que savent générer ces félons. Si vous faites le choix de rester, alors vous serez sous la protection de Fort Braise. Si vous le souhaitez, je peux demander à ce que vous viviez dans l’enceinte du volcan. Je ne connais pas, à ce jour, de meilleur endroit pour dormir en toute quiétude. »


Le noiraud prend le temps d’une pause verbale, s’exprimant avec calme et sérénité.

«  Je n’ai aucune prétention, je ne sais si je serais un bon père. Mais la protection vous est acquise de fait quand vous étés citoyennes de la cité. Et votre utilité pour la communauté sera indiscutable. J’ai confiance.

Une chose me répugne dans tes propos. Je ne veux, en aucun cas, être le male de femelles soumises. Vous avez et devez dire votre mot à chaque fois que nécessaire. Je n’aurais que plus de respect pour celles qui se feront guide de mes faiblesses et m’aideront à être plus fort. Et chaque male, de chaque race, devrait apprendre à respecter celles qui portent la vie comme elles le méritent. Et chacune à le droit de porter ses propres ambitions que je suis prêt à soutenir comme je le peux.

Et quand à respecter les traditions Leodra, il faudrait d'abord que je les connaisse dans leur entier, ainsi que leurs origines. »
avatar
Grage Niark

Messages : 956
Date d'inscription : 01/01/2015
Age : 50
Localisation : Derrière un PC

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Précédent la foule[ Suite Parécos / Les Femelles ]

Message  Titi le Ven 25 Mai 2018 - 9:42

Toujours murmurante :

"Je n'ai jamais entendu parler des Seigneurs de l'Entropie sous ce jour. Uniquement que leurs terres se trouvent à l'ouest de Tradisgantia et qu'ils n'aiment pas avoir des visiteurs. On dit que personne ne les a jamais vus et que seuls leurs chevaliers noirs sortent de leurs terres. A quoi ressemblait donc ce seigneur que tu as vu chez les Kosruuzi ?

Par contre, je te conseille de ne pas confondre respect de l'autorité et soumission, sinon je te promets de belles déconvenues à notre sujet. Une femelle - une Léodrani - attend de son mâle qu'il soit fort, fier et déterminé pour qu'il reste un exemple pour ses enfants. Si le mâle devient faible, pitoyable ou indécis, il sera abandonné voire tué par ses femelles. Nos mâles respectent les femelles et ne se mêlent pas de leurs attributions, alors que les femelles vérifient constamment que leur mâle reste digne de son autorité.

La sécurité que tu proposes à tes éventuels enfants semble solide. Mais ceux-ci n'auront pas de modèle de ce que doit être un Léodra. Nous allons devoir discuter entre nous pour savoir celles qui souhaiteront tout de même rester avec toi."
avatar
Titi
Admin

Messages : 1804
Date d'inscription : 11/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://mondatiti.forumperso.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Précédent la foule[ Suite Parécos / Les Femelles ]

Message  Grage Niark le Ven 25 Mai 2018 - 10:40

Le noiraud pose à nouveau sa truffe dans le cou de la belle avant de s’exprimer en faisant gronder sa voix.

« A t’entendre, je constate que la culture Léodra me manque.  Quand je parle de soumission, je ne l’évoque que dans le sens humain du terme.

Une Léodrani dis-tu… C’est joli.
»

Le jeunot reprend ensuite la valse de ses doigts.

«  Un mâle en exemple. Je n’ai pas souvenirs d’avoir reçu ma claque. L’exemple m’est apparu au premier regard, quand j’ai perçu Kentarrak pour la première fois.  J’ai grandi et survécu  sans me souvenirs d’un exemple. Si la mémoire me revient un jour, je t’en parlerais.

Quel que soit votre choix, c’est surtout le tiens m’importe le plus
. »

Le noiraud se lève et invite la féline à se lever en lui tendant la patte. Si elle s’exécute, le noiraud prend une posture digne accompagné de son aplomb naturel.

« Je vais avoir besoin d’une Léodrani complète  pour s’occuper de mon foyer et  aussi, de mon éducation. Mon cœur de jeunot te souhaite pour tes charmes qui sont aussi nombreux que tes qualités. Je suis prêt à me battre pour toi, tes souers, et tout ce que tu représentes, à commencer par affronter mon armée de défauts  pour mériter tes faveurs. »

Les paroles du guerrier sont suivi d’un baiser aussi ferme que passionné, et bien plus si la femelle s’y prette.
avatar
Grage Niark

Messages : 956
Date d'inscription : 01/01/2015
Age : 50
Localisation : Derrière un PC

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Précédent la foule[ Suite Parécos / Les Femelles ]

Message  Titi le Ven 25 Mai 2018 - 19:46

Charina saisit délicatement la main proposée par le Léodra noir et s'en aide pour se relever, cessant alors de ronronner.

Ensuite, elle interpose sa main griffue entre son museau et celui du massif mâle, empêchant le baiser. Elle se recule ensuite de plusieurs pas et se détourne pour aller chercher ses vêtements. Ce faisant, elle parle d'une voix calme et douce mais déterminée, au volume de la conversation :

"Ne t'emballe pas, Grage Niark. Comme je viens de te le dire, le devoir passe avant les sentiments pour les Shaloars."

Elle commence alors à se vêtir, sans notion de pudeur.

"Je suis flattée de tes attentions, mais il te faudra plus de qualités pour me faire chavirer. Et si tu souhaites qu'une Leodrani te désire, il faut d'abord qu'elle t'admire. Ton charme de sauvageon n'opère qu'un temps. Désormais ta crinière non peignée et ton pelage non brossé ne te donnent qu'une allure de vagabond négligé.

Au passage, puisque tu ne semblais pas connaitre le terme Léodrani, toutes les femelles Shaloars sont désignées en ajoutant le suffixe ni à leur nom de Clan : Léodrani, Mashrani, Skrakani et Finyani.

Je note que tu n'as pas répondu à ma question sur l'apparence du seigneur que tu as croisé. Soit. Ce souvenir est peut-être douloureux, je n'en demanderai pas plus.

Et comme tu n'as pas perçu ma question voilée, je vais la poser plus directement : quel genre de modèle comptes-tu être pour tes éventuels petits ?"


Ayant passé une culotte et une chemise, elle se dirige maintenant vers sa brigandine.
avatar
Titi
Admin

Messages : 1804
Date d'inscription : 11/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://mondatiti.forumperso.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Précédent la foule[ Suite Parécos / Les Femelles ]

Message  Grage Niark le Ven 25 Mai 2018 - 21:07

Le sauvageon ne peut contenir une moue de grognon renfrogné, mais il accepte sans autre réaction une situation à laquelle il était prêt. Le regard oscillant entre une forme d’incompréhension et de ravissement par le spectacle offert, le massif ébouriffé commence par sourire, puis à nouveau, contenir un rire de jeunot, l’attitude n’étant nullement moqueuse.

«  Je suis un baroudeur et j’ai déjà fait un effort dont tu ne te rends pas compte. Cet effort est insuffisant visiblement, et c’est bien dommage. Je tacherais de faire mieux la prochaine fois, si j’arrive à éviter vos pièges. »

Un nouveau grondement de rire trahit le bien être qu’éprouve le mioche velu sur l’instant avant de s’estomper lentement, le sourire carnassier restant présent.

«  Je te remercie pour tes premières leçons. Tu y mets des formes que j’apprécie et qui m’invite à faire mieux.

Pour le représentant de l’entropie, bien que mes souvenirs soient flous, il portait une armure noire et une lame à chaque poignet. Seul son rire le distingue des simples sbires que j’ai pu combattre. J’en ai croisé un autre qui s’est envolé sur le dos d’une créature volante plutôt morbide avant que je n’arrive sur les lieux ou il était.

Je me suis construit sans référence. Je ne comprends pas en quoi d'un père est-il si important. Je sais que tu me l’expliqueras lors de notre prochaine rencontre. Et d’ailleurs …
»

Le sourire du guerrier disparaît lentement. La féline peut sentir que le male présent pense à quelque chose de sérieux qui balaye son bien-être et sa décontraction. C’est presque les dents serrés qu’il s’exprime avec une ferme conviction.

« Appel tes sœurs je te prie, j’ai une dernière à vous dire avant de partir, qui est des plus importante pour moi tout comme pour votre choix. Je veux que toutes entendent ma promesse. »

Sur ces dernières paroles, le noiraud ne regarde plus Charina, ramassant ses affaires perdues dans les pensées de sa nouvelle détermination. L'invité chez lui est prêt à appeler par lui-même les autres leodrani si Charina refuse de le faire.
avatar
Grage Niark

Messages : 956
Date d'inscription : 01/01/2015
Age : 50
Localisation : Derrière un PC

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Précédent la foule[ Suite Parécos / Les Femelles ]

Message  Titi le Sam 26 Mai 2018 - 21:51

Charina enfile rapidement sa brigandine sans l'ajuster. Elle déclare ensuite :

"Très bien. Je vais les chercher."

Puis elle se dirige vers la sortie en ajustant les sangles sur ses flancs. Elle saisit en passant une sorte de bermuda de cuir léger et l'enfile souplement avant de sortir dans le couloir en écartant le rideau.
avatar
Titi
Admin

Messages : 1804
Date d'inscription : 11/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://mondatiti.forumperso.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Précédent la foule[ Suite Parécos / Les Femelles ]

Message  Grage Niark le Dim 27 Mai 2018 - 4:57

Une fois la féline sortie, le solitaire observe la grotte, la disposition des fourrures et des sculptures. Rapidement, deux sculptures de volume similaires sont interverties en laissant le moins de traces possible.

Puis le guerrier patiente, ajustant ses armes et armures, disposant ses sacs en mode prêt à partir, ainsi que ses deux longues épées posées sur les deux sacs devant lui.

Puis, s'asseyant en tailleur et se focalisant sur une respiration decontractante, le yogi poilu s'imprègne de l'atmosphère de la grotte.
avatar
Grage Niark

Messages : 956
Date d'inscription : 01/01/2015
Age : 50
Localisation : Derrière un PC

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Précédent la foule[ Suite Parécos / Les Femelles ]

Message  Titi le Dim 27 Mai 2018 - 10:57

Une fois les statuettes interverties, Grage n'a pas à attendre longtemps. Les quatre femelles entrent d'un pas souple et élégant et s'arrêtent en rang, debout face au mâle noir.

Charina la balafrée dit alors simplement :

"Nous t'écoutons."
avatar
Titi
Admin

Messages : 1804
Date d'inscription : 11/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://mondatiti.forumperso.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Précédent la foule[ Suite Parécos / Les Femelles ]

Message  Grage Niark le Dim 27 Mai 2018 - 12:37

Avec une ouie fine, les arrivantes peuvent entendre le solitaire prendre une profonde respiration pour vider puissamment et sèchement la totalité volume d’air contenu dans son imposante cage thoracique. Quand elles passent le rideau, le male termine de préparer ses et d’ajuster ses affaires avec des gestes lents et mesurés. Une fois que Charina s’est exprimée, la male termine ce qu’il a commencé sans se presser et les femelles peuvent sentir l’aplomb du jeunot gagner en détermination. C’est au moment ou il l’a décidé que Grage commence par faire gronder sa voix avec assurance sans s’arrêter dans son labeur.

« Au regard du nombre des vôtres, je n’aurait qu’une exigence qui m’apparaît limpide et indiscutable. Une ! Indiscutable ! »

Le male marque un léger petit après cette première phrase après avoir appuyé verbalement les deux derniers mots.

« Les déconvenues que subit ces derniers temps ne sont pas uniquement de mon chef. J’assume ! Et mes femelles devront assumer elles aussi ! »

La voix qui gronde commence à se faire légèrement plus forte et la détermination du guerrier se fait de plus en plus poignante. Le sauvageon, dans des gestes mesurés pour appuyer l’assurance de son aplomb et de sa détermination vient se placer face aux félines, les jambes légèrement écartées, les mains sur les hanches, prêt à affronter toutes situations, la queue figée.

« Vous avez besoin de savoir quel père je peux être pour mes enfants. Je n’ai qu’une seule réponse. Je serais tout SAUF un lâche ! »

La fermeté du ton a monté d’un cran, la tête du Shaloar est maintenant légèrement avancée. Les dents sont maintenant serrées, le regard vif. L’esprit du noiraud est focalisé sur ce qu’il va dire et comment il va le formuler. Grage laisse parler la douleur de son ressenti vécue qu’il accompagne d’une détermination de plus en plus féroce.

« Toute femelle qui voudrait abandonner ma descendance au nom d’une superstition n’a pas sa place dans mon foyer ! Je promets de traquer celle qui oserait pour lui administrer une correction qui deviendra légende chez les Léodrani ! »

Le prédateur termine sa phrase à gorge déployée. La puissance vocale montant crescendo, a maintenant atteint son maximum naturel. Ses interlocutrices étant les filles de Kenttarak, le narrateur fait maintenant appel au pouvoirs du Dragon ( Per, For, Rap, Sou, Vo) pour continuer à gagner en force vocale sans discontinuer qui n’aura de limite que le terme de ses propos. Prenant une profonde inspiration qui peut sembler interminable pour ses interlocutrices., le grondement tonne dans la caverne.

« Et si un prétendant venait s’en prendre à mes porteuses de vie, il serait reçu comme il se doit. »

Le noiraud vocifère sur son public qui peut sentir la puissance d’un souffle insoupçonné chez le jeunot. Une frappe violente atteint une paroi de la grotte avec une puissance bien supérieure à celle du rouquin de Tradisgantia, (mais pas au maximum de sa force). Le gueulard souhaite marquer le lieu de son empreinte, et arracher un bout de roche qu’il vient écraser de sa poigne sous les yeux de ses femelles. D’un aplomb impérieux, les yeux rouges trahissent une férocité sans faille imposant un regard qui peut être difficile à soutenir.

« C’EST COMPRIS ! »

Pendant qu’il termine d’écraser le bout de roche dans sa main, le réduisant en poussière, l’ébouriffé observe et sonde les femelles, utilisant ses sens sur aiguisés pour sentir si l’une d’elle porte la vie.


avatar
Grage Niark

Messages : 956
Date d'inscription : 01/01/2015
Age : 50
Localisation : Derrière un PC

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Précédent la foule[ Suite Parécos / Les Femelles ]

Message  Titi le Dim 27 Mai 2018 - 13:20

Les femelles restent abasourdies et statufiées par le grondement final. Grage peut donc en profiter pour flairer tout à loisir mais il ne détecte aucune senteur inhabituelle et n'a aucune idée de comment la gestation modifie l'odeur d'une femelle.

Les quatre Léodranis restent ensuite les yeux écarquillés quelques instants avant de se reprendre. Sherkia la grise est la première à réagir, arborant une moue dubitative :

"Et ? C'est tout ?"

Charina la fauve intervient aussitôt et demande de sa voix calme, inclinant légèrement la tête, le regard interrogatif :

"De quelle superstition parles-tu, Grage Niark ?"
avatar
Titi
Admin

Messages : 1804
Date d'inscription : 11/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://mondatiti.forumperso.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Précédent la foule[ Suite Parécos / Les Femelles ]

Message  Grage Niark le Dim 27 Mai 2018 - 13:54

Le ton de la réponse à la seconde question du noiraud est beaucoup. Le mépris craché entres les crocs serrés n'étant pas destiné aux femelles.

" L'abandon d'un noiraud signe de malheur.Il en existe peut- être d'autres, je ne veux pas les connaitre."
avatar
Grage Niark

Messages : 956
Date d'inscription : 01/01/2015
Age : 50
Localisation : Derrière un PC

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Précédent la foule[ Suite Parécos / Les Femelles ]

Message  Titi le Dim 27 Mai 2018 - 14:30

Sherkia répond aussitôt, avec une moue dédaigneuse :

"Ha ! Une Léodrani qui voudrait abandonner un lionceau noir ne commencerait pas par choisir un mâle noir ! Ton exigence est idiote et sans fondement !"

Charina tourne vivement le museau vers la femelle grise et pousse une espèce de crachat félin intimidant. Le rire de Sherkia meurt dans l’œuf.

Puis la fauve balafrée ramène son attention sur Grage Niark et déclare de sa voix calme :

"Comme chaque jour, nous allons sortir chasser. Et nous en profiterons pour débattre de notre avenir. La chasse porte conseil."

Elle incline ensuite le museau en un salut bref et respectueux vers le mâle noir. Puis elle se détourne et se dirige vers la sortie. Aussitôt suivie par Sherkia. Griisha décerne un petit sourire amusé voire moqueur vers Grage avant de sortir. Sadriska se presse d'aller silencieusement replacer les statuettes interverties à leur place originelle. Puis elle rattrape souplement ses sœurs.


Dernière édition par Titi le Dim 27 Mai 2018 - 15:57, édité 1 fois
avatar
Titi
Admin

Messages : 1804
Date d'inscription : 11/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://mondatiti.forumperso.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Précédent la foule[ Suite Parécos / Les Femelles ]

Message  Grage Niark le Dim 27 Mai 2018 - 15:19

L’intervention de Charina coupe le noiraud dans son envie de répliquer. Le regard sévère du jeunot est donc la seule forme de réponse que reçoit Sherkia. Griisha n’arrive pas à capter l’attention du poilu qui est portée sur la balafrée.

Par contre, le comportement de Sadriska retient toute l’attention du noiraud qui la regarde décamper avec un sourire à la fois amusé et respectueux. Le solitaire inspecte donc à nouveau la grotte pour y changer autre chose de place. Cette fois ci, un objet seulement sera déplacé, quelque chose que même le spécialiste de la perception des détails à du mal à remarquer du premier coup.

Ensuite le noiraud s’échappe pour une partie de chasse lui aussi. Grage veut ramener un gibier suffisamment volumineux pour l’intendant et sa famille, ainsi qu’un morceau pour la famille d’Afriz. Si possible, le blagueur tentera de choper un ragondin ou autre petite vermine maigrichonne dont la viande est dégueulasse.

Le Léodra veut faire vite pour être rentré dans le volcan à la mi journée et déposer ses paquets aux différentes personnes citées. Le chasseur connaissant le territoire ne perd pas de temps. Les sens à l’affût, toujours prêt, tout est fait pour conjuguer timing et sécurité.
avatar
Grage Niark

Messages : 956
Date d'inscription : 01/01/2015
Age : 50
Localisation : Derrière un PC

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Précédent la foule[ Suite Parécos / Les Femelles ]

Message  Titi le Lun 28 Mai 2018 - 11:02

Heureusement, le jeune Shaloar a de la chance dans sa chasse : cela ne lui prendra que quelques heures pour trouver et abattre les gibiers qu'il recherche. Sa connaissance des espaces sauvages le convainc qu'il aurait du y passer presque  toute la journée en temps normal, sans être certain de réussir. Cela l'obligera néanmoins à utiliser les pouvoirs du Dragon pour accélérer la traque et la mise à mort. Il parvient ainsi à tuer un jeune bouquetin mâle d'une cinquantaine de kilogrammes et une espèce de putois nauséabond de moins de trois kilogrammes qu'il a enveloppé de ses linges tâchés pour en contenir l'odeur et éviter la contamination de ses autres affaires.

Le massif homme-lion est donc de retour à Fort-Braise avec ses prises peu après le zénith de l'Œil du Gardien.

Grage a maintenant reçu en tout une pénalité de -3 en Fatigue. Son niveau d'Endurci ne suffit pas à tout encaisser et il subit réellement une pénalité de -1 à tous ses jets, rangs d'initiative et dons innés.

Merci de préciser par quelle entrée Grage retourne dans Fort-Braise : la double-porte flagrante du marché extérieur (orientée vers l'ouest), une des portes secrètes du volcan ou une des hautes corniches des reptiles volants.
avatar
Titi
Admin

Messages : 1804
Date d'inscription : 11/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://mondatiti.forumperso.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Précédent la foule[ Suite Parécos / Les Femelles ]

Message  Grage Niark le Lun 28 Mai 2018 - 12:38

Le livreur de viande fraîche utilise le moyen le plus rapide en temps pour ses trajets, prenant en compte dans ses choix le fait de ne pas être dérangé pour des contrôles divers, d'éventuels supérieurs ou autres. Au regard des procédures, le chemin le plus rapide en temps devrait être la double porte de fort Braise. Et il est inutile pour le noiraud de risquer dévoiler une issue secrète s'il est suivi.

La première destination est la grotte d'Afriz.

Avant de rentrer à fort Braise, la bête est vidée et les abats seront mangés. Le putois est isolé dans le sac refusé par les Léodranis et tout le contenu est basculé dans le sac de Grage, sauf les armes bas de gamme qui sont abandonnées.

Une chose peut surprendre, Grage ne fait pas tonner son pas. Cpendant, le noiraud étant pressé, il vaut mieux avoir une bonne raison de l'interrompre dans son trajet.
avatar
Grage Niark

Messages : 956
Date d'inscription : 01/01/2015
Age : 50
Localisation : Derrière un PC

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Précédent la foule[ Suite Parécos / Les Femelles ]

Message  Titi le Lun 28 Mai 2018 - 15:50

De ce qu'en sait le jeune Léodra, passer par la double-porte du marché extérieur serait l'itinéaire le plus long en contretemps : entrer dans le marché serait rapide mais il faut ensuite entrer dans le volcan en passant par le défilé emprunté à l'aube et passer la porte gardée où l'identité de Grage Niark serait vérifiée avant de permettre l'entrée. De même son identité serait vérifiée s'il souhaite passer par une porte secrète du volcan (comme lors de sa dernière arrivée depuis Tradisgantia).

La meilleure méthode permettant d'éviter les contrôles est de passer par les corniches d'envol des reptiles volants. Grage ne risque d'y croiser que des reptiles et des Eclaireurs-Dragons. Les sauriens connaissent son odeur et les guerriers spirituels utilisent le Sens des Totems pour s'assurer de l'identité de ceux qui osent passer par les cavernes des dragons. Evidemment, passer par le Sanctuaire amène le risque de se faire attribuer une mission par un supérieur qui y serait croisé.

Donc... quelle méthode choisit Grage ?
avatar
Titi
Admin

Messages : 1804
Date d'inscription : 11/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://mondatiti.forumperso.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Précédent la foule[ Suite Parécos / Les Femelles ]

Message  Grage Niark le Lun 28 Mai 2018 - 16:23

Moralement et mentalement prêt à subir un agacement du à un supérieur, le noiraud opte pour la corniche aux reptiles, en prenant soin de sa marchandise au cas où les reptiles aurait faim.
Si les bestiaux vivant se montrent trop zélé, le chasseur se servira du putois pour les éloigner.



avatar
Grage Niark

Messages : 956
Date d'inscription : 01/01/2015
Age : 50
Localisation : Derrière un PC

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Précédent la foule[ Suite Parécos / Les Femelles ]

Message  Titi le Lun 28 Mai 2018 - 17:43

Après souplement gravi le flanc de volcan jusqu'aux hauteurs où se trouvent les corniches des sauriens, Grage pénètre dans leur caverne, préparé à ravaler sa fierté naturelle. Le bouquetin vidé attise l'appétit de certains grands lézards mais la technique du putois suffit à les maintenir à distance.

Le massif Léodra est salué amicalemeent par ses pairs disciples - des deux genres - qui se chargent du bien-être des reptiles : brossage des écailles, nettoyage des déjections, apport de nourriture et d'eau,... Chacun et chacune s'est concentré un bref instant avant de le saluer avec entrain. Grage croise également quelques novices qui sont de corvée, armés de brosses, de pelles et de serpillères. Chez ses jeunots, la joie semble beaucoup moins débordante.

Et le noiraud traverse les cavernes emplies de l'odeur des reptiles et arrive à l'entrée qui était gardée par Djawal le soir précédent sans avoir rencontré le moindre supérieur.
avatar
Titi
Admin

Messages : 1804
Date d'inscription : 11/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://mondatiti.forumperso.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Précédent la foule[ Suite Parécos / Les Femelles ]

Message  Grage Niark le Lun 28 Mai 2018 - 18:10

Le poilu observe les reptiles et leur réaction à son approche, continuant son chemin de façon assurée.

Seul la vitesse de déplacement est ralentie pour favoriser l'authentification de l'entrant par une quelconque sentinelle. Un rapide salut aux aspects martialement courtoises est adressé aux différentes personnes présentes.
avatar
Grage Niark

Messages : 956
Date d'inscription : 01/01/2015
Age : 50
Localisation : Derrière un PC

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Précédent la foule[ Suite Parécos / Les Femelles ]

Message  Titi le Mar 29 Mai 2018 - 0:56

avatar
Titi
Admin

Messages : 1804
Date d'inscription : 11/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://mondatiti.forumperso.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Précédent la foule[ Suite Parécos / Les Femelles ]

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum