La limousine blanche ralentit...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La limousine blanche ralentit...

Message  Titi le Mer 25 Aoû 2010 - 18:50

... à l'approche de l'intersection menant à Perama. Elle se stoppe à l'embouchure d'un chemin menant à une cour bordée de bâtiments industriels à l'aspect délaissé. Les peintures des murs et des enseignes lointains ne semblent pas de première jeunesse. Le chauffeur quitte le volant et vient ouvrir la portière aux jeunes Garous.

Sitôt qu'ils sont sortis, le Kinfolk referme la portière en silence, s'incline vers les deux jeunes gens puis retourne à sa place de conducteur. Peu après, il démarre lentement et prend la direction de Keratsini en accélérant graduellement. Tanta Aniki a profité de la lenteur du départ pour adresser un sourire encourageant à ses neveux depuis la vitre qu'elle a baissée. La vitre fumée remonte ensuite et camoufle à nouveau l'intérieur du luxueux véhicule.

Le soleil est éclatant et la chaleur encore importante. Le vent marin porte par intermittence parmi son odeur iodée des effluves malodorants de déchets en décomposition, provenant sans doute des bâtiments vétustes. Aaron estime qu'il reste encore 2 à 3 kilomètres de route à pied pour atteindre l'adresse de leur cible.
avatar
Titi
Admin

Messages : 1373
Date d'inscription : 11/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://mondatiti.forumperso.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: La limousine blanche ralentit...

Message  Aaron Porter le Dim 19 Sep 2010 - 12:35

Le jeune ragabash lance un regard au travers de la vitre de la luxueuse voiture afin de prendre connaissance du théâtre de l'opération qu'on leur a confié.

Il s'extirpe en silence de la voiture avant son frère en prenant garde à ne heurter aucun des occupants de l'habitacle. Une fois les pieds sur le trottoir, Aaron continue à observer autour de lui, semblant vérifier qu'aucun danger ou observateur indiscret ne les guette. Il continue ainsi jusqu'à ce que son frère le rejoigne à l'extérieur.

Poliment mais sobrement, il adresse un hochement de tête en guise de remerciement au chauffeur et tourne la tête en direction de la voiture pour la regarder partir lentement. Aaron répond d'ailleurs au signe d'encouragement de sa tante par un sourire contenu et un petit signe du poing serré, indicateur discret mais ferme de sa détermination.

Une fois la limousine éloignée, le jeune garou pose une main fraternelle sur l'épaule de son frère et propose sobrement:

"on marche discrètement jusqu'à trouver un point d'observation discret près de la maison de ces saloperies? Surveille les environs tout en avançant mais essaye d'avoir l'air naturel... On court pas et on traîne pas."

Aaron prend alors l'initiative de faire un premier pas. Il avance les mains dans les poches, la tête droite mais son regard lui examine les fenêtres et les soupiraux afin de déceler un espion ou un squatteur à la curiosité un peu trop appuyée.

Aaron Porter

Messages : 44
Date d'inscription : 12/03/2010
Age : 32
Localisation : Troyes

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La limousine blanche ralentit...

Message  Titi le Ven 24 Sep 2010 - 12:07

Avançant sous la chaleur solaire, les deux jeunes gens suivent tout d'abord une longue route traversant une plaine envahie d'herbes jaunissantes. Ils peuvent distinguer au loin l'amas urbain étalé le long de la côte où se trouve leur destination. Les seuls témoins de leur pérégrination sont des voitures épisodiques qui passent au plus vite en créant un vacarme motorisé et en laissant derrière elles le souvenir nauséabond de leur pollution. A chaque passage, Aaron sent les poils de sa nuque se hérisser tandis qu'un grondement rageur essaie instinctivement de naitre dans sa gorge.

Le duo atteint enfin la périphérie urbaine alors que la sueur dégouline depuis leur front et dans leur dos, faisant croitre des auréoles sur les vêtements sous leurs aisselles. La route longe maintenant la plage et mène ensuite au port. Les touristes et les baigneurs sont nombreux et ne semblent accorder aucune attention aux deux frères qui déambulent. Des cris, des rires et des bribes de conversation sont portées par le vent marin en même temps qu'une forte odeur d'iode.

Les jeunes Garous passent devant le port de plaisance. Même s'il est moins fréquenté, les badauds et les occupants des bateaux restent nombreux et tout aussi peu attentifs aux nouveaux arrivants. Au loin, Aaron constate vite que là où le port de plaisance laisse sa place au vieux port, les quartiers environnants perdent brutalement en propreté et en modernité. Les rues semblent nettement moins passantes. Des enfants maigres et sales observent de loin les bateaux et les touristes avec espoir. Un policier en uniforme patrouille à pied dans les environs, surveillant principalement en direction des quartiers vétustes.

Depuis le début du trajet à pied, Jason a conservé une mine concentrée et semble perdu dans ses pensées. Parfois, il pose un regard un peu vide sur les alentours.
avatar
Titi
Admin

Messages : 1373
Date d'inscription : 11/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://mondatiti.forumperso.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: La limousine blanche ralentit...

Message  Aaron Porter le Lun 1 Nov 2010 - 21:22

Aaron connaît les effets de la rage chez les Garous, aussi il tente de respirer calmement alors que le passage des automobiles lui porte sur les nerfs.

Le jeune homme ne prête qu'une attention distraite à l'activité estivale sur la plage, tout concentré qu'il est sur sa mission. Il longe l'étendue de sable en continuant d'observer qui se trouve sur leur chemin.

Une fois proche de la délimitation entre le port de plaisance et le vieux port, Aaron ralentit un peu le pas. Il a repéré le manège des rondes de police et propose de faire une pause à son frère pour rentrer dans ces quartiers moins recommandables entre deux passages. Il s'accoude donc à un parapet pour observer la plage et laisser passer les forces de l'ordre. Puis une fois la route dégagée de la vigilante présence des agents, le ragabash reprend sa route en tapant sur l'épaule de son frère pour lui donner l'impulsion. Voyant son trouble, il l'interroge d'un haussement de sourcil et d'un regard perplexe.

Puis, en marchant, il commence à observer le nom des rues sur les plaques afin de se repérer et de trouver un poste d'observation satisfaisant donnant sur l'adresse où se cachent les agents du ver à interroger et neutraliser.

Aaron Porter

Messages : 44
Date d'inscription : 12/03/2010
Age : 32
Localisation : Troyes

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La limousine blanche ralentit...

Message  Titi le Mar 9 Nov 2010 - 15:35

Fort heureusement, l'intensité de la Rage est peu développée chez le jeune Ragabash et il parvient à chaque fois à juguler la montée de colère par de simples exercices respiratoires. Jason accepte sans rechigner la pause proposée et en profite pour regarder tout autour d'un regard vide un peu halluciné, tout en évitant soigneusement de se faire remarquer des forces de l'ordre. Après cet examen panoramique, il se frotte un instant les yeux endoloris. Interceptant le regard interrogatif de son frère ainé, il chuchotte en réponse :

"C'est une zone de guerre de l'autre côté... heu... je veux dire, ici... dans la zone touristique, tout est calme et ordonné. Les esprits du Tisserand contrôle tout. Même les esprits de joie se tiennent tranquilles, surveillés par les araignées. En tout cas, jusqu'au bord de la mer... là les esprits du Tisserand n'osent pas trop approcher des esprits des vagues. Les esprits de joie y sont beaucoup plus débridés..."

Un instant de silence, alors qu'il réalise qu'il s'écarte du sujet initial, puis Jason reprend.

"Là-bas, vers les quartiers... heu... défavorisés... c'est le chaos ! Les esprits du Tisserand sont harcelés par les esprits du Ver qui leur tendent des traquenards et les martyrisent jusqu'à que des araignées chasseresses arrivent. Certaines tisseuses se font enlever... sans doute pour finir corrompues... mais c'est étrange... il y a aussi parfois des vortex du Sauvage qui viennent se joindre à la mêlée pour tout détruire. Si nous allons de l'autre côté, il va falloir être... très prudent..."
avatar
Titi
Admin

Messages : 1373
Date d'inscription : 11/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://mondatiti.forumperso.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: La limousine blanche ralentit...

Message  Aaron Porter le Mer 24 Nov 2010 - 23:18

Aaron écoute attentivement la réponse de son jeune frère. Sans le quitter des yeux, il attend la fin de l'explication sans même tenter de le recadrer lorsqu'il s'égare quelque peu sur les esprits des vagues...

Cependant, le ragabash ne peut s'empêcher de froncer les sourcils à la description peu rassurante de l'umbra. Son visage révèle une certaine perplexité, sans doute explicable par le fait qu'il n'est pas aussi expert que Jackson sur les sujets spirituels. Il demande donc calmement après avoir jeté un regard alentours pour vérifier que personne ne peut entendre la discussion:

"Attends je veux bien comprendre... Tu dis que des esprits des trois parties de la triade sont à l'oeuvre là bas? Et qu'elles ne cohabitent pas en paix du tout? Tu a des idées quand aux raisons de tout ça? La zone est très disputée ou bien ça pourrait être dû aux raisons de notre missions?"

Il tente lui aussi un entr'aperçu de l'autre côté du voile pour en avoir une idée. Il demande alors:

"Tu conseille de rester de ce côté ci ou de traverser et de se montrer prudent?"

Aaron Porter

Messages : 44
Date d'inscription : 12/03/2010
Age : 32
Localisation : Troyes

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La limousine blanche ralentit...

Message  Titi le Mar 21 Déc 2010 - 19:26

Légèrement hésitant, Jackson se mordille inconsciemment la lèvre inférieure avant de répondre sans assurance :

"Et bien... oui... je sais que ça peut paraitre incroyable mais des serviteurs de chaque membre de la Triade sont présents... qu'ils ne cohabitent pas en paix, ça c'est moins étrange... le plus bizarre, c'est la présence des quelques vortex... on m'a appris qu'ils restaient dans l'Umbra Profond... et je n'ai pas remarqué de source gnostique qui pourrait les attirer..."

Tout en parlant, il réfléchit à toute vitesse.

"Je ne vois qu'une possibilité : quelqu'un les a invoqués... mais c'est dangereux, les vortex n'en font qu'à leur tête et il est difficile de les controler... pour le rapport avec la mission... j'ai l'impression que les quartiers pauvres sont plutôt des territoires dédiés au Tisserand et au Ver... où le Ver profite de la misère pour étendre son influence et contester le Tisserand... la plupart des esprits de Gaïa sont sans doute endormis, cristallisés ou corrompus... c'est sans doute pour ça que je n'en ai quasiment pas vu..."

Puis Jackson fixe son frère ainé plus intensément avant de baisser le regard.

"Je ne sais pas quoi conseiller. Tout dépend du plan... Et je ne sais pas si les quartiers où nous devons aller sont dangereux dans le monde matériel. En tout cas, de l'autre côté, nous serons sans doute pris à partie par n'importe quel esprit au service de la Triade s'il nous repère... comme ils sont en conflit ouvert, tout ce qui n'appartient pas à leur camp sera vu comme un ennemi."

Aaron est obligé de se concentrer longuement pour réussir à percer le Goulet de son regard. Il constate vite que son cadet n'a pas menti au sujet de la zone touristique. Par contre, dans la Pénumbra des quartiers défavorisés, tout est faussement calme. Les araignées travaillent en restant sur leurs gardes. Des Flaiels rodent en catimini, profitant des structures de toiles pour se dissimuler.
avatar
Titi
Admin

Messages : 1373
Date d'inscription : 11/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://mondatiti.forumperso.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: La limousine blanche ralentit...

Message  Aaron Porter le Dim 17 Avr 2011 - 22:38

Aaron hoche calmement la tête en écoutant l'interprétation de son théurge de frère. Il écoute ces explications en plissant les yeux, trahissant sa concentration. Il ponctue la fin de la prise de parole de Jackson par un murmure:

"Super Jackson! Bonne analyse. On va essayer d'éviter les ennuis et les confrontations spirituelles aussi longtemps que possible. D'autant plus que selon toi toute cette situation est due à l'invocation de quelqu'un, tant qu'on ignorera qui en est le responsable, on ne sera pas en sécurité de l'autre côté."

Il tourne la tête pour examiner encore les environs et reprend la parole en expliquant à son frère:

"Je te propose d'avancer discrètement de ce côté du goulet et de trouver un poste d'observation pour voir ce qui se passe dans cette cave, examiner les allers et venus et repérer cette saloperie de cible, ensuite on avisera du mode d'action selon les défenses et les habitudes de la cible."

Il attend un bref moment pour attendre l'adhésion de Jackson a ce plan puis reprend:

"On fera des poses régulières pour que tu puisse regarder de l'autre côté et que tu puisse nous dire s'il y a un traquenard. Ca te va? "

Si son frère acquiesce, le ragabash se mettra en route en suivant les ruelles sans attirer l'attention.

Aaron Porter

Messages : 44
Date d'inscription : 12/03/2010
Age : 32
Localisation : Troyes

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La limousine blanche ralentit...

Message  Titi le Mer 20 Avr 2011 - 23:54

Jackson ne se fait pas prier pour hocher la tête approbativement, puis il emboîte le pas à son frère ainé. Les deux louveteaux évitent sans trop de peine de se faire remarquer par les représentants des forces de l'ordre et s'enfoncent dans les quartiers voisins peu avenants.

Les Entraperçus du jeune Théurge ne font que confirmer sa première perception locale du monde des esprits. Parfois, malgré les précautions d'Aaron, le passage des deux jeunes gens attirent les regards des autochtones aux vêtures peu entretenues. Néanmoins, nul ne semble désirer suivre leurs pas. Les frères progressent sans encombres et finissent par approcher de l'adresse de leur cible.

C'est alors qu'un petit groupe de quatre enfants de moins de dix ans fait irruption d'une ruelle. Ils sont sales, les cheveux emmêlés et ils tendent la main ouverte vers le haut en décernant des regards attendrissants :

"A vot' bon coeur..."
avatar
Titi
Admin

Messages : 1373
Date d'inscription : 11/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://mondatiti.forumperso.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: La limousine blanche ralentit...

Message  Aaron Porter le Lun 25 Avr 2011 - 20:45

Aaron voit arriver le groupes de bambins et leur adresse un sourire afin de désamorcer tout malaise possible. Son attitude ne laisse pas transparaître d'inquiétude ou de timidité.
En revanche il tente de repérer aux alentours ce que l'arrivée des enfants a pu provoquer. Il espère que cette petite troupe n'est pas envoyé pour les tester, aussi il agira de façon aussi naturelle que possible.

Le ragabash, tout en fouillant ses poches à la recherche d'une pièce à leur offrir, tente d'ouvrir le dialogue avec celui qui semble mener ses compères d'une voie enjouée:

"Hé bien hé bien les enfants. Vous voulez une piécette pour acheter à manger? La vie est dure dans ce quartier? Si je trouve un euro à vous donner, faites attention à ne pas vous le faire voler hein! Le coin à l'air dangereux quand même. Il doit y avoir des gens pas recommandable dans les ruelles. "

En même temps qu'il tente de pécher un peu de monnaie dans son jean, le croc d'argent en devenir interroge son frère du regard en désignant discrètement les marmots du regard. Ses yeux reflètent cette fois un sérieux contrastant avec la bonhomie dont il fait preuve envers les enfants.

Aaron Porter

Messages : 44
Date d'inscription : 12/03/2010
Age : 32
Localisation : Troyes

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La limousine blanche ralentit...

Message  Titi le Mer 27 Avr 2011 - 12:39

Tandis que le Ragabash fouille ses poches pour constater que ses vêtements dédicacés sont comme toujours désespérement vides de toute monnaie, le jeune Théurge se décale lentement pour rester dans le dos de son frère. Puis quelques instants après, il chuchotte :

"Rien d'inhabituel... ce ne sont pas des Fomoris. Sinon c'est toujours aussi agité de l'autre côté..."

Les enfants attendent en souriant avidement, le regard plein d'espoir.

avatar
Titi
Admin

Messages : 1373
Date d'inscription : 11/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://mondatiti.forumperso.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: La limousine blanche ralentit...

Message  Aaron Porter le Mer 28 Déc 2011 - 23:28

Aaron, tout en continuant de fouiller le fond de ses poches en les remuant théâtralement, hoche la tête en réponse à la remarque de son frère. Ils observent les enfants autour de lui et annonce d'une voix déçue tout en retournant son vêtement:

"Oh je n'ai pas un sou sur moi les enfants, mon frère et moi on est comme vous: on a pas grand chose."

Il se redresse alors en prenant un air bien plus enjoué et propose, le sourire aux lèvres et les mains ouvertes en avant:

"Mais si vous voulez, on peut jouer a un jeu! Vous connaissez le jeu des agents secrets? c'est super drôle et pas trop difficile!"

Le jeune ragabash jette des yeux rieurs aux enfants et tente de capter leur attention et de leur transmettre son enthousiasme afin de les amener à devenir des alliés. Dès qu'il aura compris qui des quatre est le chef, il plongera un regard persuasif dans ses yeux de gamin défavorisé.

Aaron Porter

Messages : 44
Date d'inscription : 12/03/2010
Age : 32
Localisation : Troyes

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La limousine blanche ralentit...

Message  Titi le Jeu 29 Déc 2011 - 17:59

Le plus âgé des enfants crasseux se recule d'un pas en décernant un regard soupçonneux au Ragabash. Maugréant, il rétorque :

"T'es pas comm' nous ! Toi, t'as d'beaux vêt'ments tous prop' !"

Les trois autres enfants affichent un air plus intrigué. Puis avec un enthousiasme et une curiosité non dissimulées, ils trépignent sur place.

"C'est quoi ton jeu ? C'est quoi ton jeu ?..."

Aaron parvient à accrocher le regard du petit mendiant le plus âgé qui essayait de camoufler son intérêt par une moue de dédain appuyée par un crachat sur le côté. Le sourire du jeune Garou finit par vaincre les dernières réticences.

"Bon allez ouais ! C'est quoi ton jeu ? Mais s'tu veux nous bander les yeux, t'peux toujours courrir !"

Et l'ensemble des enfants fixent avec une attention soutenue le Ragabash.
avatar
Titi
Admin

Messages : 1373
Date d'inscription : 11/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://mondatiti.forumperso.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: La limousine blanche ralentit...

Message  Aaron Porter le Jeu 5 Jan 2012 - 23:00

Le ragabash sourit franchement quand les enfants manifestent leur enthousiasme à la proposition de jeu.

Alors que tous attendent qu'Aaron leur donne des détails, le louveteau prend une voix très enjouée:

"C'est un jeu super et t'inquiète pas, personne n'a les yeux bandés... Au contraire, il vaut mieux avoir les yeux bien ouverts pour jouer aux agents secrets!"

Pour bien forcer sur l'effet d'annonce, il prononce les deux derniers mots sur un ton de conspirateur, la voix basse et rauque.

"C'est un jeu qui demande que vous soyez malins, observateurs, discrets et que vous connaissiez bien le quartier. Vous vous en sentez capables?"

Le garou lance un regard de défi à tous les enfants, espérant provoquer en eux l'envie de donner le meilleur d'eux même, et ainsi disposer de petits espions pour les aider à accomplir la mission. Il commence à expliquer à son petit auditoire en chuchotant:

"On dirait que mon frère et moi, on est les responsables d'une agence d'espionnage et qu'on a besoin de renseignement sur des terroristes. Ils trafiquent pour avoir les moyens de faire des bombes terribles pour tuer pleins de gens dans toute la ville. On saurait qu'ils ont une cachette dans le quartier. Un repère bien caché et que personne ne soupçonne: la cave de 2 petits vieux.
Et c'est là que vous intervenez! Vous vous serez les agents secrets qui vont être sur le terrain et récolter les infos. Votre mission est de trouver les infos mais sans qu'on vous repère et ensuite nous retrouver pour faire vos rapports.
Quand on en saura assez, on ira les arrêter et saisir ce qu'il y a dans la cachette. Si on trouve des sous, bien sûr, ils seront pour vous..."


Il laisse la phrase en suspens, espérant que l'appât du gain renforçant son effet. Puis si les enfants manifeste toujours autant d'intérêt pour le jeu proposer, il continue:

"Evidemment, ils sont très dangereux alors il faudra vous mettre à l'abri et être très rapide car ils peuvent faire sauter le quartier à tout moment!!

Si vous êtes d'accord, votre première mission est de trouver un QG pour nous, un coin bien discret et proche de leur cachette.

Toujours partant?"


Le jeune ragabash souriant regarde alors chaque enfant pour recueillir un témoignage de leur accord ainsi que son frère à qui il lance une œillade complice.

Aaron Porter

Messages : 44
Date d'inscription : 12/03/2010
Age : 32
Localisation : Troyes

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La limousine blanche ralentit...

Message  Titi le Ven 13 Jan 2012 - 16:17

Quand Aaron commence à chuchoter, les enfants se rapprochent pour mieux prêter l'oreille à ses explications. Pendant ce temps, Jackson se détourne parfois pour ne pas laisser voir ses yeux se révulsant. Après chaque vérification par Entraperçu, le jeune Théurge confirme du geste que les alentours restent dégagés.

A la fin de l'explication, les chuchotements de conspirateur du Ragabash semblent avoir porté leurs fruits : les enfants trépignent d'impatience et hochent vigoureusement la tête tout en surveillant rapidement les alentours pour vérifier que personne n'écoute. L'un d'eux va même se poster accroupi derrière une poubelle pour surveiller une rue attenante.

Le plus âgé perd subitement son sourire alors qu'une idée semble lui avoir traversé l'esprit. La mine méfiante, il demande alors à voix basse :

"Deux p'tits vieux ? J'espère qu'c'est pas les Kostapoulos..."

Les deux autres gamins restés proches tirent aussitôt grise mine à l'évocation du nom.
avatar
Titi
Admin

Messages : 1373
Date d'inscription : 11/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://mondatiti.forumperso.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: La limousine blanche ralentit...

Message  Aaron Porter le Mer 18 Jan 2012 - 1:21

Le jeune ragabash tente de lire dans la réaction des enfants ce que peut signifier ce revirement d'humeur. Il essaye de savoir si la remarque du gamin le plus âgé signifie que les Kostapoulos sont à considérer comme des alliés, des dangers ou simplement comme de pauvres petits vieux que les enfants du quartier affectionnent.

Il ajoute alors de façon interrogative:

"Les Kostapoulos, ils habitent loin, on peut ajouter à votre mission de tout faire pour que les innocents ne sachent rien de notre objectif. Ils seront alors en sécurité..."

Il tourne alors la tête vers son frère, les yeux demandant s'il décèle dans cette hésitation une quelconque raison surnaturelle.

Aaron Porter

Messages : 44
Date d'inscription : 12/03/2010
Age : 32
Localisation : Troyes

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La limousine blanche ralentit...

Message  Titi le Jeu 19 Jan 2012 - 16:45

Les enfants commencent à danser d'un pied sur l'autre, la mine indécise. Aaron parvient à déceler l'inquiétude dans leurs fuites de regards. Puis le plus âgé se décide à briser le silence.

"Les Kostapoulos... bin, y font peur... z'ont fait la guerre..."

Son rythme de paroles s'accélère progressivement.

"Et y coupent les oreilles des enfants qui les embêtent !... Et y voient des gens louches le soir !... Maman n' veut pas que j'approche d' leur maison !"

Un autre gamin intervient à voix basse, peu rassuré :

"Papa, y dit que les vieux Kostapoulous ont enterré des gens dans leur cave... et qui faut pas trainer vers chez eux..."
avatar
Titi
Admin

Messages : 1373
Date d'inscription : 11/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://mondatiti.forumperso.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: La limousine blanche ralentit...

Message  Aaron Porter le Jeu 19 Jan 2012 - 23:08

Légèrement ennuyé par ce brusque revirement de situation, Aaron prend une mine ennuyé et demande sur un ton conciliant et conspirateur:

"Ah je dois comprendre que les Kostapoulos ne sont pas des innocents ou des gentils? Peut-être qu'en fait ils sont complices alors... Ils font peur au curieux et comme ça ils ont la place pour faire tout ce qu'ils veulent... Mais on la fait pas à des espions comme vous et nous"

Le garou prononce cela sur un ton laissant apparaître qu'il continue à écrire le scénario du film d'espion qu'il avait commencé à leur raconter, espérant ainsi maintenir les jeunes sous pression et recueillir quelques informations supplémentaires.

"Ils reçoivent des gens louches le soir? Vous en avez déjà vu? Peut être que ce sont nos suspects!"

L'adolescent se tourne alors vers son théurge de frère et annonce comme s'il continuait le jeu:

"Tu te rends compte frangin, des gens louches! Des mecs avec des blousons en cuir, des mines de tueurs... imagine qu'il y en ai un avec une cicatrice en plus... alors là ça serait la totale! Le gros cliché!"

Il laisse alors passer un temps pour voir si son accroche fonctionne auprès de la troupe de gamins des rues.

Aaron Porter

Messages : 44
Date d'inscription : 12/03/2010
Age : 32
Localisation : Troyes

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La limousine blanche ralentit...

Message  Titi le Ven 27 Jan 2012 - 17:18

Bien qu'inquiets, les enfants continuent à boire les paroles d'Aaron, comme partagés entre l'envie de participer à l'aguicheuse histoire d'espions et le désir de filer en douce. Ils ponctuent parfois à voix basse les propos du jeune Ragabash :

"Oui, les Kostapoulos, c'est des méchants..."
"Y font du ragoût d'chiens..."
"Et des saucisses des enfants pas sages..."


Quand Jackson est interpelé, il sursaute et semble perdre quelques courts instants à reprendre le fil de la discussion. Puis il acquiesce vivement et avec entrain, compensant par un sourire engageant son manque de paroles. Les enfants baissent alors la tête ou le regard, la mine désolée.

"Ben... c'est maman qui dit ça... les gens louches, y viennent trop tard... on les a jamais vus...", finit par répondre le plus âgé de la petite bande.

Puis un silence gêné se réinstalle.

Brusquement interrompu par une voix adulte masculine, autoritaire et rocailleuse :

"Dégagez, les gosses !"

Le volume de la voix n'a pas dépassé celui de la conversation. Néanmoins son autorité impérieuse suffit à faire fuir les enfants sales dans les venelles les plus proches. L'homme qui a parlé s'approche d'un pas lent mais assuré, accompagné de deux comparses légèrement en retrait. Les trois nouveaux venus sont particulièrement sales et négligés, paraissant de la vingtaine et la trentaine d'années. La chevelure hirsute, la barbe non entretenue, le t-shirt troué, le pantalon déchiré en divers endroits, ils ont tout du pouilleux habitué à mendier auprès des touristes. Pourtant, leur démarche lente et leur sourire se veulent supérieurs, voire menaçants.

A peine Aaron les a-t-il remarqués qu'il ressent de légers frissons et comme un grondement primal intérieur. Aucun doute ! Les nouveaux venus sont habités par la Rage...
avatar
Titi
Admin

Messages : 1373
Date d'inscription : 11/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://mondatiti.forumperso.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: La limousine blanche ralentit...

Message  Aaron Porter le Dim 29 Jan 2012 - 20:27

Aaron, accroupi sur ses talons, écoute les rumeurs et légendes que colportent ces enfants au sujet de ce couple de petits vieux pas si recommandables que l'avait précisé leur chef de guerre. Il garde son sourire pour continuer à paraître sympathique aux yeux de ses jeunes interlocuteurs.

Cependant, le jeune homme se relève promptement lorsque les gamins se dispersent rapidement dans les ruelles alentours. La voix rocailleuse l'a mis sur ses gardes. Le ragabash fait face au groupe crasseux de nouveaux venus et se rapproche de Jackson en l'interrogeant quant à la nature des 3 hommes.

"Merde on avait pas prévu ça. Des danseurs selon toi frangin?"

Aaron est surpris de ne pas avoir vu ou entendu venir cette menace et se tient donc prêt au pire.

Le charismatique adolescent regarde alors approcher le groupe de ce qui paraît être des garous, sans sourire et sans grimace, laissant leur attitude définir le ton de la discussion qui va suivre.

Aaron Porter

Messages : 44
Date d'inscription : 12/03/2010
Age : 32
Localisation : Troyes

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La limousine blanche ralentit...

Message  Titi le Ven 3 Fév 2012 - 13:34

Le jeune Garou réalise rapidement qu'animer une conversation ne favorise pas la vigilance. Néanmoins le trio de nouveaux venus a du savoir se montrer bien discrets pour réussir à approcher sans se faire remarquer. Et l'enfant posté en surveillance n'a pas donné l'alerte...

Quand Aaron interroge son frère cadet, ce dernier répond par une moue indécise et vaguement inquiète. Puis Jackson se concentre pour pratiquer à nouveau l'Entraperçu. Ses yeux se révulsent tandis que le pouilleux en tête annonce vers les deux jeunes Garous sur un ton doucereux, avec un volume mesuré :

"Vous n'avez rien à foutre là, les clébards... si j'étais vous, j'me casserai la queue ent' les jambes..."
avatar
Titi
Admin

Messages : 1373
Date d'inscription : 11/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://mondatiti.forumperso.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: La limousine blanche ralentit...

Message  Aaron Porter le Mar 28 Fév 2012 - 0:46

Face à l'homme à l'aspect fort peu soigneux, le garou fait mine de ne pas chercher d'ennui et ajuste en conséquence son langage corporel pour ne pas paraître hostile ou effronté. Il observe ses interlocuteurs par des regards en coin, en prenant garde de ne pas rentrer dans un affrontement visuel.

Il s'adresse alors à celui des trois pouilleux qui semble doué de parole en utilisant son don de persuasion:

"Désolé, on voulait pas empiéter sur vot' territoire m'sieur... On cherchait pas d'ennui...On f'sait que discuter avec les mioches"

Il indique d'un bref signe de tête une rue en direction de la plage et dit:

"On va vous laisser"

Il commence à se diriger vers la rue précédemment indiqué sans pour autant tourner le dos aux trois autochtones et entraîne son frère par le bras pour qu'il puisse le suivre même s'il est en plein Entr'aperçu.

Aaron Porter

Messages : 44
Date d'inscription : 12/03/2010
Age : 32
Localisation : Troyes

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La limousine blanche ralentit...

Message  Titi le Ven 2 Mar 2012 - 12:54

Le membre le plus âgé du trio affiche un sourire torve pendant qu'il écoute la réponse du jeune Ragabash. Jackson se laisse entrainer sans résister, les yeux toujours révulsés. Il murmure pendant le mouvement à la seule attention de son frère ainé :

"Des Sauvageons les accompagnent..."

Dès qu'Aaron a commencé à reculer vers la plage, l'un des deux vingtenaires pouilleux s'est mis à mimer le poulet en agitant ses bras repliés et en exécutant une imitation vocale du gallinacé très convaincante. L'autre jeune clochard s'esclaffe aussitôt puis entreprend de bruyamment propulser des crachats vers les deux Garous. Le trentenaire plus que négligé reste les bras croisés, le visage illuminé par un sourire goguenard.

Pendant un bref instant, Aaron sent sa rage flamboyer mais celle-ci est encore bien trop faible pour réussir à déborder son sang-froid.
avatar
Titi
Admin

Messages : 1373
Date d'inscription : 11/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://mondatiti.forumperso.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: La limousine blanche ralentit...

Message  Aaron Porter le Dim 11 Mar 2012 - 23:19

Alors qu'il oriente ses pas en direction de la plage, le jeune homme entend la remarque de son frère et ralentit son mouvement de fuite en ravalant sa faible rage. Il murmure alors discrètement:

"Des sauvageons? Des rongeurs d'os alors? J'ai pas souvenir de ça dansle briefing de la mission... Je vais tirer ça au clair, continue à vérifier le surnaturel pendant ce temps."

Le ragabash regarde alors les 3 hommes au physique peu soigné et demande d'un ton le plus naturel possible:

"Mais au fait, pourquoi on est pas les bienvenus dans le coin... Faut faire partie d'un gang ou bien? Vous êtes fermés à tous les nouveaux? On cherche pas la merde j'vous l'ai dit mais si on peut pas zoner dans le coin..."

Il

Aaron Porter

Messages : 44
Date d'inscription : 12/03/2010
Age : 32
Localisation : Troyes

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La limousine blanche ralentit...

Message  Titi le Mar 13 Mar 2012 - 13:24

Le vingtenaire négligé interrompt ses crachats alors qu'il fixe Aaron avec des yeux écarquillés de surprise. Le trentenaire n'exprime son étonnement que pendant un bref instant. Puis il s'adresse à ses compagnons moins âgés avec un ton gouailleur :

"Z'avez entendu l'clébard, les gars ? Avec ses belles fringues, 'l a pas l'air d'connait' comment ça s'passe ici..."

Il ramène ensuite son attention sur le jeune Ragabash et reprend sur un ton plus sec.

"Les nouveaux, ça s'choisit avec soin. Et on veut pas d'clébards ! Alors si tu cherches pas la merde, tu t'casses ! Compris ?"

Les trois pouilleux sont ensuite sur le qui-vive, muscles tendus, expressions agressives...
avatar
Titi
Admin

Messages : 1373
Date d'inscription : 11/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://mondatiti.forumperso.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: La limousine blanche ralentit...

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum